Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 06:00

Dans un contexte morose depuis le début de l'année et de plus en plus anxiogène, prêtons une plus grande attention aux choses positives.

 

Notre cerveau porte plus d'attention aux choses négatives dans la vie qu'aux choses positives. Il est plus marqué par les défauts qu'une personne que par ses qualités, par nos échecs que par nos réussites, par les mauvaises nouvelles que par les bonnes. Ce biais négatif peut contribuer à la démotivation et à une perte d'efficacité.

D'après une étude il nous faudrait au moins 5 compliments pour compenser une critique, que ce soit à l'école, en famille ou au travail.

 

Inversons la tendance naturelle à voir le négatif en prêtant une plus grande attention aux choses positives, en suivant ces deux conseils :

  1. Célébrons les victoires, petites ou grandes. Elles sont positives et font du bien au cerveau
  2. Cultivons la gratitude et le compliment : dire merci, féliciter, remarquer le travail bien fait, mette en valeur les qualités d'une personne apporte du positif et de la motivation.

 

Ces conseils lus récemment sur le site positivr.fr confortent mes convictions, dont je vous ai souvent parlé,  sur la nécessité de positiver  :

- Auto-félicitations (article publié en septembre 2010)

- Fêtons nos réussites de l'année (article publié en janvier 2012)

- La messagère de l'anticrise (article publié en mai 2014)

- Ma boite à bravos (article publié en juin 2014)

- Mon métier improbable : puiseur de merveilles (article publié en juin 2019)

 

Il y a quelques mois j'attendais à la caisse de mon supermarché. Devant moi, il y avait des touristes Américains et la jeune caissière a discuté en anglais avec eux. Les clients sont partis ravis et j'ai félicité la jeune femme pour son anglais impeccable et sa facilité à converser. Elle m'a expliqué qu'elle était étudiante en langues, ravie de mon compliment. Et moi j'ai passé une bonne journée, contente de l'avoir encouragée.



 

Fleur d'albizzia

Fleur d'albizzia

Partager cet article

Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 06:00

J'ai découvert ce conte sur la résilience (capacité à sortir grandi des traumatismes et situations difficiles) sur le site positivr.fr.

 

« Un jour, je me suis avoué vaincu… J’ai renoncé à mon travail, à mes relations, à ma vie. Je suis alors allé dans la forêt pour parler avec un ancien que l’on disait très sage.

– Pourrais-tu me donner une bonne raison de ne pas m’avouer vaincu ? Lui ai-je demandé.

– Regarde autour de toi, me répondit-il, vois-tu la fougère et le bambou ?

– Oui, répondis-je.

– Lorsque j’ai semé les graines de la fougère et du bambou, j’en ai bien pris soin. La fougère grandit rapidement. Son vert brillant recouvrait le sol. Mais rien ne sortit des graines de bambou. Cependant, je n’ai pas renoncé au bambou.

– La deuxième année, la fougère grandit et fut encore plus brillante et abondante, et de nouveau, rien ne poussa des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

– La troisième année, toujours rien ne sortit des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

– La quatrième année, de nouveau, rien ne sortit des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

– Lors de la cinquième année, une petite pousse de bambou sortit de la terre. En comparaison avec la fougère, elle avait l’air très petite et insignifiante.

– La sixième année, le bambou grandit jusqu’à plus de 20 mètres de haut. Il avait passé cinq ans à fortifier ses racines pour le soutenir. Ces racines l’ont rendu plus fort et lui ont donné ce dont il avait besoin pour survivre.

– Savais-tu que tout ce temps que tu as passé à lutter, tu étais en fait en train de faire pousser des racines ? dit l’ancien, et il continua…

– Le bambou a une fonction différente de la fougère, cependant, les deux sont nécessaires et font de cette forêt un lieu magnifique.

– Ne regrette jamais un seul jour de ta vie. Les bons jours te rendent heureux. Les mauvais jours te donnent de l’expérience. Les deux sont essentiels à la vie, lui dit l’ancien, et il continua…

Le bonheur te rend doux. Les essais te rendent fort. Les peines te rendent humain. Les chutes te rendent humble. La réussite te rend brillant.

Si tu n’obtiens pas ce que tu désires, ne désespère pas… Qui sait, peut-être que tu es juste en train de fortifier tes racines. »

 

Les bambous évoquent pour moi des souvenirs. Mon père bataillait chaque année pour éviter leur prolifération dans notre jardin. Mais c'était un peu Don Guichotte livrant bataille aux moulins à vent : il n'arrivait pas à endiguer leur multiplication. Des "turions" (bourgeons souterrains) surgissaient partout...

Partager cet article

Repost0
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 06:00

J'ai découvert cette histoire à méditer sur le magazine gratuit distribué sur le Bassin d'Arcachon: "L'Estey malin"

 

En avril 1493, Christophe Colomb dîne avec des gentilshommes espagnols après sa découverte du nouveau monde.

L'un d'eux déclare : "Même si votre seigneurie n'avait pas découvert le Nouveau Monde, il y aurait eu, ici, en Espagne qui est un pays riche de grands hommes compétents dans la cosmographie et la littérature, une personne qui aurait eu une idée similaire avec le même résultat".

 

Piqué dans sons orgueil, Christophe Colomb ne répond pas mais demande qu'on lui porte un oeuf.

 

Il le pose sur la table et dit : "Seigneurs, je parie que vous êtes incapable de faire tenir cet oeuf debout, comme je le ferai sans aucun type d'aide".

Tout le monde bien sûr essaye de faire tenir l'oeuf sur son gros bout... en vain.

"C'est impossible", disent-ils.

 

-"Impossible ?"

Christophe Colomb reprend alors l'oeuf, le frappe légèrement à la base, et le fait tenir grâce à la légère dépression obtenue.

"Bien sûr, tout le monde aurait pu faire la même chose en frappant l'oeuf à sa base",disent les convives.

- "Tout le monde aurait pu le faire, mais personne ne l'a fait. Il en a été de même avec ma découverte du Nouveau Monde. Tout le monde aurait pu le faire, mais personne n'y a pensé.'

 

Cette anecdote illustre le fait que même si nous sommes capables de grandes choses, peu d'entre nous pensent à utiliser nos talents pour REALISER de grandes choses...

 

 

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 06:00

Je vous ai parlé il y a quelques jours du défi ludique "30 jours sans râler", initié par des personnalités de la communauté Flamande en Belgique. "30 jours sans râler" est devenu "30 jours sans se plaindre.

 

Un site est dédié à ce défi, mais rédigé en flamand. Quand vous arrivez sur le site, une fenêtre s'ouvre en haut à droite et vous demande si vous voulez traduire le site. Il faut répondre "oui" pour que les textes soient traduits en Français.

Malheureusement il y a peu de textes et beaucoup de vidéos, en flamand, que je n'ai pas réussi à traduire.

Ce défi va durer du 15 janvier au 14 février 2018. 

Voici les "missions" données pour les premiers jours : (pour les voir cliquer sur "Voir l'ordre du jour ici" puis sur "Voir toutes les affectations disponibles ici".)

 

Lundi 15 : Le baromètre du bonheur. Il s'agit de remplir un questionnaire pour évaluer son niveau actuel de bonheur, sous forme de tableau.

Il y a une trentaine d'items comme :

  • Je ne suis pas content de qui je suis.
  • Je ne suis pas très optimiste quant à l'avenir
  • Je ris beaucoup

 

Il faut pour chacun d'eux cocher une case parmi :

  • Totalement en désaccord
  • Désaccord modéré
  • Peu d'accord
  • Un peu d'accord
  • Accord modéré
  • Totalement d'accord

 

Mardi 16 : Envoyer une carte de compliments

 

Mercredi 17 : Se déplacer avec Delfine, faire du sport en salle, bouger : mouvements des bras, pompes etc

 

Jeudi 18 : Aider quelqu'un spontanément

 

Vendredi 19 : Journée des pieds nus.  Il faut enlever chaussures et chaussettes, mais je n'ai pas compris pourquoi... J'adore marcher pieds nus l'été, sur le sable ou dans l'herbe, mais en hiver avec les feuilles et la boue dans le jardin, cela ne me tente pas...

 

Samedi 20 : Gratitude. J'ai cru comprendre sur la vidéo qu'il faut remercier Dame Nature et apprendre à s'émerveiller.

 

Dimanche 21 : Bilan de la semaine n°1. Des écoliers doivent raconter comment ils ont accompli les missions de la 1ère semaine

 

Lundi 22 : Soyez courtois dans la circulation. Cette fois j'ai compris la vidéo. Pas de doigt d'honneur ou d'incivilités au volant...

 

J'ai complété le questionnaire du bonheur et obtenu 4,58 sur 6 (soit 15,3/20).

 

Mais je dois avouer que j'ai un peu râlé cette semaine :

- contre le vent et la pluie qui n'ont pas cessé

- contre un garçon de 11 ans qui m'a battue au tennis de table, en criant "tcho !" à chaque point marqué

- lorsque j'ai reçu la réponse au mail envoyé par le biais du formulaire contact, dans lequel je demandais où trouver des explications en français sur les missions :

Hartelijk bedankt voor Uw bericht

Door de vele mails die wij nu ontvangen kan het even
duren alvorens we kunnen antwoorden. 
Wij hopen op uw begrip :-D

met positieve groetjes, 

Isabelle & Greet 

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2018 5 12 /01 /janvier /2018 06:00

Greet Van Hecke, militante de la positivité sur Radio 1 en Belgique a initié une opération qui doit durer du 14 janvier jusqu'à la Saint-Valentin : "Trente jours sans râler". Elle est soutenue par le ministre flamand du bien-être (oui, ça existe !).

 

Des études scientifiques ont démontré que le stress et la mauvaise humeur provoquent la production de cortisol, une hormone qui engendre une plus grande vulnérabilité du corps humain, fragilise la santé, augmente les risques de crise cardiaque, de diabète, etc...

 

Les volontaires sont invités à ne plus se plaindre inutilement pendant 30 jours. Cette expérience collective doit démontrer le lien qui existe entre un esprit positif et une bonne santé. Pour ce faire les participants rempliront un questionnaire avant et après. Ils verront ainsi les améliorations.

 

Il n'est pas nécessaire d'être Flamand pour participer à ce défi et je vais m'inscrire.

Vous pouvez déjà aller visiter le site mis en place pour ce défi (il faut traduire la page).

La bonne humeur est-elle une maladie contagieuse ?

Source : positivr.fr

Partager cet article

Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 05:00

Lorsqu'il m'arrive quelque chose de fâcheux j'essaie d'en tirer quelque chose de positif.

Ma Clio bleu a été bloquée pendant plus de deux mois dans le parking souterrain où elle a dû bien s'ennuyer même si elle n'était pas toute seule.

J'ai dû utiliser les transports en commun pendant tout ce temps : bus, tram,, marche à pied.

J'ai eu de la chance parce que la météo a été la plupart du temps clémente.

Cela m'a fait marcher : environ 40 minutes chaque jour, ce qui est très bon pour la santé.

 

J'ai fait des économies, ne pouvant me rendre comme je le souhaitais dans mes magasins préférés. Pour mes courses de nourriture, j'achetais au plus juste pour ne pas me charger inutilement.

 

J'ai lié connaissance avec plusieurs personnes résidant dans le même bâtiment que moi ou juste à côté : plusieurs jeunes couples très sympas dont les voitures étaient elles aussi bloquées. A force de demander aux gens croisés dans l'ascenseur si leur voiture était bloquée, j'ai beaucoup parlé. Et je suis peut-être devenue pour eux, tous très jeunes, "la vieille à la voiture bloquée", mais depuis chaque fois que je les rencontre nous échangeons paroles et sourires...

Je me suis aperçue qu'eux aussi étaient gênés par ceux qui mettent la musique à fond la nuit et jettent leurs poubelles n'importe où.

Le couple,de gardiens a été hospitalier le soir où nous avons dû évacuer les bâtiments, accueillant chez eux (ils n'habitent pas dans le même bâtiment) plusieurs sinistrés, et toujours présents et à l'écoute. Ils étaient aussi ravis que nous de la libération des voitures.

Un motard a proposé de prêter sa place de parking pendant la durée des travaux qui vont nous empêcher d'utiliser la nôtre. Un autre résident me prête aussi, par solidarité, une place qu'il voulait louer.

Véro, une collègue qui n'habite pas loin m'a emmenée ou ramenée bien souvent, et d'autres m'ont proposé de me prêter leur voiture.

Et puis il y a Gilles, mon ex-mari qui m'a gentiment prêté sa voiture le week-end tous les quinze jours pour me permettre d'aller laver mon linge rt récupérer mon courrier.

A côté de ces gestes solidaires et cette entraide, il y a bien sûr quelques personnes peu avenantes qui refusent d'aider, en prêtant les places de parking ou les voitures qu'ils n'utilisent pas. Mais ceux-là je les oublierai.

 

 

 

Petits plus liés au blocage de ma petite voiture...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

Mon blog de tutoriels : "Merci mes petits doigts"

 

Découvrez les dernières participations au Café Thé :

- Café Thé n° 109 - "Votre ou vos activités de loisir préférée(s)..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 110 - "Les coccinelles..." en cliquant ICI

 - Café Thé n° 111 - "Vos meilleures vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 112 - "Bouger en vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 113 - "Rentrée des classes..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 114 - "Les godillots..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 115 - "Au pied de mon arbre..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 116 - "Voudriez-vous voler comme elle ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 117 - "Votre feuilleton ou série préférés..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 118 - "Oeuvre éphémère en yaourt..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 119 - "Les signes annonciateurs du printemps..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 120 - "A quoi pensent les animaux alors que nous sommes confinés ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 121 - "En mai, fais ce qu'il te plait..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 122 - "Vos prochaines vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 123 - "La fontaine de Dame Grenouille..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 124 - "Votre autoportrait..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

 

Participez au Café Thé n° 125 - "Un livre qui vous a fait rêver lorsque vous étiez enfant..." en cliquant LA jusqu'au 30 septembre 2020.

 

Pour voir ou revoir de plus anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty, Mansfield, Durgalola, Erika, Fanfan et Pierrette... Il est chez Manou, et partira ensuite chez Céline, puis chez Françoise......

 

Mon profil sur Babelio.com
 

Badge Lecteur professionnel

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.