Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2020 6 29 /08 /août /2020 05:00

Il y a des bugs sur Overblog (hébergeur de ce blog) depuis le début de l'année.

Si vous n'arrivez pas à déposer un commentaire, vous pouvez aller le faire sur mon second blog, sur Eklablog, en cliquant ICI, ou bien utiliser un autre navigateur (cela fonctionne sur Edge et sur Firefox) :

Je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais les pommes de terre que j'achète, germent très vite.

La plupart du temps ce n'est pas très grave : j'enlève les germes en pelant les pommes de terre, et je les mange.

Si il y a trop de germes je les jette.

Il y a quelques semaines j'ai découvert cette pomme de terre-caribou dans ma cuisine :

J'ai rencontré un caribou dans ma cuisine...

Je l'ai photographiée avant de la jeter...

Il y a quelques semaines, j'en ai planté dans des jardinières. Elles ont bien poussé mais obtiendrais je des pommes de terre ?

Partager cet article

Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 05:00

Dimanche dernier, en partant pour ma promenade habituelle vers le port ostréicole, pour admirer le Bassin d'Arcachon et les aigrettes garzettes, mon regard a été attiré sur la droite par une tache blanche près du portillon d'une maison.

Photo insolite : une aigrette garzette s'invite dans un jardin...
Photo insolite : une aigrette garzette s'invite dans un jardin...

C'était une aigrette garzette hésitant à sonner au portillon,

un peu déçue

de ne pas être mieux accueillie.

Puisque personne ne lui ouvrait

D'un mouvement d'ailes, elle s'est envolée

Et dans le jardin, s'est posée...

 

Alors j'ai continué mon chemin

Partager cet article

Repost0
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 06:00

La communauté des Croqueurs de mots propose pour ce défi n° 217 ce sujet :

"Un(e) ami(e) de longue date vous demande de mentir à son(sa) conjoint(e) sur son emploi du temps dans la soirée. Elle veut que vous lui disiez que vous étiez ensemble, ce qui n'était pas le cas".

Ce sujet m'a rappelé cette photo prise en 2016 au zoo de Beauval.

Photo prise au zoo de Beauval en juillet 2016. De gauche à droite : Madame Maki - Petit Maki - Monsieur Maki (dit Mamour)

Photo prise au zoo de Beauval en juillet 2016. De gauche à droite : Madame Maki - Petit Maki - Monsieur Maki (dit Mamour)

Madame Maki : Mamour, rends moi mon mon smartphone s'il te plait !

Monsieur Maki : C'est quoi ces SMS de Yakou-le-chimpanzé ? Tu étais avec lui samedi après le nourrissage quand je te cherchais partout ?

Madame Maki : Mais non, mais non, j'étais aux jeux avec Petit Maki. N'est-ce pas, Petit Maki ?

Petit Maki : Ca dépend...

Madame et Monsieur Maki : Mais ça dépend de quoi ?

Petit Maki (en aparté à Madame Maki) : Si tu me prêtes ton smartphone pour jouer, je dis à Papa que j'étais avec toi. Sinon je dis la vérité...

Madame Maki : Mamour, passe mon smartphone à Petit Maki !

Petit Maki : C'était super aux jeux avec Maman, samedi : j'ai sauté de liane en liane et fait des roulades...

 

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2018 2 20 /11 /novembre /2018 06:00

Je lis machinalement le journal, en prenant mon petit-déjeuner. Toujours en commençant par la fin...

Je regarde les petites annonces matrimoniales. Beaucoup de plus de 70 ans... Et puis je vois celle-ci :

"Cadre supérieur dans le Transit Intestinal..."

 

J'ai lu trop vite et me suis laissée emporter. "Cadre supérieur dans le Transit International..."

Transit International ? Qu'est-ce que cela veut dire ? Conduisait-il des camions entre le Portugal et la Pologne ? Ou bien était-il douanier à l'une de nos frontières ? Faisait-il passer des clandestins d'un pays à l'autre ? Organisait-il un trafic de marchandises illicites d'un continent à l'autre ?

 

Bien sûr il a mis en avant "Cadre supérieur", mais cela ne veut pas dire qu'il était Directeur Général ou Directeur Financier d'une grande compagnie spécialisée dans les transports internationaux...

 

Je continue : "Retraité, veuf, élégant, l'esprit vif, il ne manque pas d'humour"...

Des 3 HUMs que je recherche chez un homme (HUMour, HUMilité, HUManité), il a déjà le premier !

Je continue et là on saute du coq à l'âne, ou de la présentation à la destination :

 

"Sa voiture vous attend pour une sortie restaurant, une promenade..."

Sa voiture ? Mais moi aussi je conduis et j'ai une voiture, pas une limousine, mais une brave petite clio bleue, râpée d'un côté, qui pourrait vous raconter plein d'histoires...

Sortie restaurant, c'est pas très original, et promenade, on suppose bien qu'il ne vous invite pas en voiture, pour faire du sur place. Quoique ? C'est peut-être un coquin qui va vous faire le coup de la panne et vous proposer une partie de jambes en l'air...

C'est peut-être une limousine, un carrosse, une voiture de course ou de collection, ou une voiture amphibie (j'aimerais bien essayer une voiture amphibie). Il a peut-être un chauffeur...

 

Je continue : "Il aimerait partager sa bonne humeur et sa joie de vivre avec une compagne entre 80 et 90 ans".

Alors là, j'ai froid dans le dos. 

L'apprenti amoureux a au moins 100 ans, car en général les hommes recherchent, aussi bien sur les sites de rencontres que dans les annonces matrimoniales, des femmes plus jeunes qu'eux, souvent d'une bonne dizaine d'années... Disons : entre 90 et 100 ans...

Et il vous propose un tour en voiture ? 

J'ai eu 62 ans hier et je n'entre pas dans sa fourchette. Tant mieux car je n'ai aucune envie de risquer ma vie en voiture...

Si cette annonce vous a plu, laissez-moi un petit mot en commentaire,

et si vous êtes tenté(e) par une aventure avec lui, je pourrais en faire un feuilleton...

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2018 2 06 /11 /novembre /2018 06:00

J'ai écrit ce texte, il y a quelques mois pour un ,jeu, sur Babelio.

 

Mon téléphone se met à sonner.

6h33. L’heure de me lever. Dans ¾ h je devrai  prendre ma voiture et partir travailler.

J’ouvre les yeux. Ce n’est pas ma chambre, ni mon lit.

Je m’ébroue. Macarel ! Mais où suis-je ? Allongée sur un clic-clac , face à une baie vitrée, avec vue sur la mer.

Où suis-je ?

Je ne reconnais ni la plage, ni l’appartement.

J’essaie en vain de me souvenir comment  j’ai pu atterrir là.

Et pire : je ne suis pas seule ! Il y a un vieux couché sur le canapé, à côté de moi. Vieux ? Enfin de mon âge… Mais je ne le connais pas, et il ne me plait pas

Je me lève, regarde autour de moi, me masse les tempes.

Et je me souviens…

J’étais sur un escalier roulant. J’avais les bras chargés. Ma petite-fille de 3 ans devait descendre avec moi. Elle n’a pas pris le doigt que je lui tendais et s’est mise à crier « Mamie ! ».

Impossible pour moi de remonter la chercher.

Un monsieur , le vieux monsieur sur le lit, l’a prise par la main et est descendue avec elle.  Son papa l’a récupérée au bas de l’escalator.

J’ai été avalée par l’escalator : j’ai disparu dans ses entrailles, faute d’avoir posé le pied à temps sur la terre ferme.

J’ai glissé sur un toboggan géant, bleu, suivie par le vieux monsieur. Nous avons atterri sur le quai d’une gare, les 4 fers en l’air, directement dans un wagon qui nous a emportés

Tout autour de la terre,

Dans un wagon doré,

Tout autour de la mer

Dans un bateau à voiles…

Bien fatigués nous avons été déversés sur un lit, face à la mer.

J’ai reconnu le vieux monsieur avec sa casquette : Jacques Prévert…

Mais où est Alice, ma petite merveille ?

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 05:00

Sur le catalogue publicitaire d'Intermarché, du 24 octobre au 4 novembre, une publicité m'a sauté aux yeux :

"Tremblez, carottes !!" avec la photo d'un couteau Vivo, couteau de chef qui semble très tranchant.

Ce couteau peut être obtenu pour 1 €, en collectionnant les vignettes (remises à la caisse aux titulaires de la carte de fidélité).

Si j'obtenais ce couteau -qui me semble tout à fait inapproprié pour couper des carottes- ce sont mes petits doigts qui devraient trembler...

Pas vous ?

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 05:00

Sur la presqu'île du Cap-Ferret qui borde le Bassin d'Arcachon, des murets en bois séparent les plages de sable :

 

A marée basse ils délimitent des espaces plus intimes où il fait bon se reposer au soleil, en famille.

Lorsque nous étions enfants, nous venions passer la journée en bateau sur ces petites plages, en famille. Nous avions l'impression de disposer d'une plage privée, entre deux séparations... Nous pouvions jouer au ballon ou à la pétanque et crier sans gêner les voisins.

 

Jeudi 5 octobre, il faisait beau.  Je suis allée me balader sur la presqu'île, au village de l'Herbe, pour saluer mes pins parasols, et l'état des barrières de bois m'a interpellée.

Qui a rongé ces morceaux de bois, ne laissant que des stalagmites ? Est-ce la mer ? Aidée peut-être par les crabes, les étoiles de mer et les hippocampes ?

Pourquoi 3 valeureux soldats de bois ont-ils résisté ? Et comment ?

Ils se dressent fièrement face aux autres qu'ils semblent défier, couverts de coquillages blancs. J'ai l'impression qu'ils veulent s'éloigner des autres pour éviter de finir rongés comme eux.

Si je ferme les yeux, je les imagine s'enfonçant de plus en plus dans le Bassin, espérant rejoindre Arcachon, sur l'autre rive...

 

Partager cet article

Repost0
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 05:00

Je suis très contente de ce titre. Ce pourrait être celui d'un roman, ne trouvez-vous pas ?

L'idée m'est venue une nuit où je ne dormais pas.

Certains le savent : j'ai deux chats qui sont frère et soeur : Squirel et Ecureuille, de très bonne compagnie tous les deux.

Depuis 4 ans, le mâle, Squirel, se gratte jusqu'à se faire saigner.

Au début c'était près de l'oeil droit. Le vétérinaire consulté lui a fait des points, donné des médicaments : antiseptique et pommade cicatrisante, et prescrit le port de la collerette.

Pauvre Squirel avec son entonnoir sur la tête, se cognant partout...

La plaie ne guérissait pas malgré la pommade cicatrisante : à force d'y toucher elle ne séchait pas.

Et dès qu'elle commençait à cicatriser un peu et que j'enlevais la collerette, il recommençait à se gratter.

"Il ne faut pas enlever la collerette tant que les poils n'ont pas repoussé", m'a dit le vétérinaire.

J'ai remis la collerette, mais dès que ça commençait à cicatriser et le gratter il réussissait à s'en débarrasser.

J'ai vu 4 vétérinaires, acheté différents médicaments, testé ceux conseillés par les aminautes, et puis j'ai abandonné la collerette.

La plaie a cicatrisé mais il s'en est fait d'autres.

Depuis plusieurs mois c'est autour du cou. Dès que les plaies commencent à sécher il recommence à les gratter.

Alors j'ai essayé les bandes Velpeau que je lui enroule autour du cou et attache avec un petit noeud. c'est léger et l'empêche de se gratter, mais problème : ça finit toujours par se détacher et il en sème partout.

La nuit où je ne dormais pas j'ai pensé à lui tricoter une sorte de petite écharpe, et puis j'ai songé à un pull en soie avec col roulé, longtemps porté, qui venait de se déchirer. J'ai coupé le col et l'ai passé autour du cou de Squirel, en faisant deux tours.

 

Depuis deux jours Squirel se balade avec ce col roulé qui protège ses plaies et ne peut plus les gratter. Je ne mets rien, même pas d'eau de rose.

Le col roulé ne le gêne pas pour manger ou boire, ni faire sa toilette.

 

 

Mon chat porte un col roulé !
Mon chat porte un col roulé !

Partager cet article

Repost0
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 05:00

Cet été j'ai de nombreuses fourmis, minuscules, dans la cuisine. Elles circulent au bord de l'évier et des plaques de cuisson l'après-midi...

J'ai d'abord essayé de les écraser une par une. Ca a l'air super : il n'y en a plus.

Mais quand je reviens dans la cuisine il y en a toujours autant...

J'ai acheté des pièges à fourmis dans mon hypermarché. Il paraîtrait qu'il suffit qu'une fourmi vienne manger le poison. Elle le rapporte alors dans la fourmilière et toutes sont tuées.

J'ai essayé. J'ai vu quelques fourmis mortes dans le piège transparent. Mais si elles sont mortes là elles n'ont pas pu rapporter le poison dans la fourmilière.

J'ai jeté le piège.

Sur le net j'ai trouvé toutes les solutions écologiques pour se débarrasser des fourmis sans utiliser de produit chimique.

1ère solution) la craie. Tracer des traits avec une craie comme celles utilisées autrefois pour écrire sur les ardoises ou au tableau. La craie les empêche de passer.

Je n'ai pas pu tester car je n'en n'ai pas à la maison et n'en n'ai pas vu dans mon hypermarché au rayon scolaire, pas plus que des ardoises...

2ème solution) le marc de café. Les fourmis n'aiment pas l'odeur. Alors j'ai éventré des dosettes souples et ai répandu le marc un peu partout sur leur passage. J'avais du café partout et toujours des fourmis

3ème solution) le vinaigre blanc. Quand on les asperge avec un vaporisateur empli d'un mélange vinaigre blanc-eau, ça les tue. Oui mais dès que le vinaigre sèche d'autres reviennent, plus nombreuses encore...

4ème solution) la cannelle. Elles n'aiment pas l'odeur, mais moi non plus

5ème solution) le bicarbonate de soude mélangé à du sucre en poudre, à déposer dans des endroits stratégiques.  Cela provoquerait des réactions désagréables dans le corps des fourmis, et elles disparaîtraient au bout de quelques jours...

6ème solution) la semoule de maïs déposée dans un ramequin, sur leur passage. Selon une personne cela ferait fuir les fourmis mais attirerait les perce-oreille...

7ème solution) le jus de citron pur.

8ème solution) l'huile essentielle de menthe poivrée. Et en plus ça sent bon ! Mais je n'en n'ai pas...

9ème solution) un mélange de borax, de sucre et d’eau. Cela prend quelques semaines mais cela fonctionne bien sur le long terme. Par contre, il faut le tenir éloigné des enfants et des animaux. Et je n'ai pas de borax...
10ème solution) la terre de diatomée à saupoudrer sur le passage des fourmis

11ème solution) les coquilles d'oeufs. Il faut saupoudrer le sol de coquilles d'oeufs réduites en poudre, tout autour de la maison ou sur des lieux spécifiques. Problème : il faut mettre de côté les coquilles d'oeufs une par une afin d'avoir un petit sac de poudre, quitte à demander à ses connaissances d'en collecter pour vous. 
12ème solution) les feuilles de noyer. Les fourmis détestent l'odeur du noyer. Il faut donc en mettre devant les ouvertures de la maison. Il n'y a pas de noyer à proximité... Dommage !

Autres solutions trouvées sur le net :

Verser de l'eau bouillante sur les fourmis. Oui, mais qui va se brûler ?

Déposer de la glu sur leur passage. Oui, mais qui va s'y coller ?

Déposer des feuilles de sauge ou de laurier : j'ai essayé et ça ne marche pas...
Répandre de la maïzena sur leur lieu de passage : elles adorent ça mais elles ne la digèrent pas. Ca les fait gonfler et elles meurent. Je vais peut-être essayer... 

 

Bref : les trucs et astuces foisponnent mais je n'ai pas encore réussi à me débarrasser de ces maudites fourmis...

Les sites redonnent presque tous les mêmes astuces.

J'ai bondi en lisant ce conseil sur l'un d'eux : "N'essayez pas de tuer toutes les fourmis de votre quartier, seulement celles qui sont dans votre maison".

Je n'arrive pas à me débarrasser des miennes je ne vais pas m'improviser défourmiseur pour tout le quartier !

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 05:00

Depuis 1976, il y a à Arès, sur le Bassin d'Arcachon un ovniport, près de l'office du tourisme et de la jetée. Cet ovniport, piste d'atterrissage pour les vaisseaux venus d'ailleurs, est accompagné d'une stèle de marbre leur souhaitant la bienvenue.

Le 4 septembre 2010, vers 12h30 une soucoupe volante a "atterri" sur cet ovniport, accueillie par des festivités.

 

Il y a quelques mois elle a disparu décollé...

J'ai pensé qu'elle avait été sortie pour être remise en état.

Et puis, en début d'été, au même endroit, une nouvelle soucoupe volante est arrivée, plus lumineuse et plus moderne...

Une nouvelle soucoupe volante à Arès...
Une nouvelle soucoupe volante à Arès...
Une nouvelle soucoupe volante à Arès...
Une nouvelle soucoupe volante à Arès...

Et maintenant, entrons :

Une nouvelle soucoupe volante à Arès...
Une nouvelle soucoupe volante à Arès...

Le siège est peu confortable mais en attendant de décoller, vous aurez accès au wifi...

Et vous pourrez rêver...

Une nouvelle soucoupe volante à Arès...
Une nouvelle soucoupe volante à Arès...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

Mon blog de tutoriels : "Merci mes petits doigts"

 

Découvrez les dernières participations au Café Thé :

- Café Thé n° 109 - "Votre ou vos activités de loisir préférée(s)..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 110 - "Les coccinelles..." en cliquant ICI

 - Café Thé n° 111 - "Vos meilleures vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 112 - "Bouger en vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 113 - "Rentrée des classes..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 114 - "Les godillots..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 115 - "Au pied de mon arbre..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 116 - "Voudriez-vous voler comme elle ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 117 - "Votre feuilleton ou série préférés..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 118 - "Oeuvre éphémère en yaourt..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 119 - "Les signes annonciateurs du printemps..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 120 - "A quoi pensent les animaux alors que nous sommes confinés ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 121 - "En mai, fais ce qu'il te plait..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 122 - "Vos prochaines vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 123 - "La fontaine de Dame Grenouille..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 124 - "Votre autoportrait..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

 

Participez au Café Thé n° 125 - "Un livre qui vous a fait rêver lorsque vous étiez enfant..." en cliquant LA jusqu'au 30 septembre 2020.

 

Pour voir ou revoir de plus anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty, Mansfield, Durgalola, Erika, Fanfan et Pierrette... Il est chez Manou, et partira ensuite chez Céline, puis chez Françoise......

 

Mon profil sur Babelio.com
 

Badge Lecteur professionnel

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.