Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 07:56

Je vous ai déjà montré quelques oiseaux photographiés au parc ornithologique du Teich : les cigognes et cigogneaux, la bergeronnettes printanière, les grèbes huppés,les spatules blanches, les avocettes élégantes, les hérons cendrés, les échasses blanches...

Je suis allée 2 fois cette année au Parc du Teich : une première fois en mai, à l'occasion de mon stage photo et une seconde fois en juin, seule. Cette seconde fois j'ai vu d'autres limicoles   ( petit échassier consommant des petits invertébrés vivant dans la vase ou l'humus) difficiles à photographier car toujours la tête dans l'eau pour pêcher et loin des cabanes d'observation.

En cherchant sur le net j'ai trouvé qu'il s'agissait de "barges à queue noire".

 

Les barges à queue noire au Parc du Teich...
Les barges à queue noire au Parc du Teich...
Les barges à queue noire au Parc du Teich...
Les barges à queue noire au Parc du Teich...
Les barges à queue noire au Parc du Teich...

Quelques informations :

Chez la barge à queue noire, le mâle est plus petit et plus coloré que la femelle, avec un bec légèrement plus court. 
En plumage nuptial, le sommet du crâne et la nuque sont roussâtres, striés de brun. Le sourcil, le menton et le dessous de l'oeil sont blancs. Une raie brune parcourt la face de l'oeil jusqu'au bec. Les joues, la face antérieure et les côtés du cou, la poitrine et le ventre sont d'une teinte rouille claire dorée. Le plumage de la poitrine est barré horizontalement de stries foncées et les flancs sont ornés d'écailles brunes.

Source : http://www.oiseaux.net/oiseaux/barge.a.queue.noire.html

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 05:00

Je vous ai déjà montré quelques oiseaux photographiés au parc ornithologique du Teich : les cigognes et cigogneaux, la bergeronnettes printanière, les grèbes huppés,les spatules blanches, les avocettes élégantes, les hérons cendrés...

 

Les échasses blanches sont les oiseaux qui s'approchent le plus des cabanes d'observation, tout à leur recherche de nourriture, et c'est un vrai régal de les observer défiler sur leurs longues jambes roses.

Les mâles ont le dessus de la tête tout noir alors que les femelles ont la tête blanche.

 

 

 

Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...
Les échasses blanches au Parc du Teich...

Quelques informations :

L'Echasse blanche est un élégant limicole ( petit échassier consommant des petits invertébrés vivant dans la vase ou l'humus). ne pouvant être confondu, avec son bec noir, droit et fin comme une aiguille et ses longues pattes de couleur rose, qui sont les plus grandes, en proportion, de toutes les espèces de limicoles. Elle semble fragile sur ses longues pattes qui sont aussi très fines. En vol, elle les tient en extension, et elles dépassent largement de sa queue. Son plumage est blanc dessous et noir dessus. Le mâle, un peu plus grand, a un dessus tout noir à reflet métallique vert ; tandis que la femelle a un dos brun noir brillant qui contraste avec ses ailes noires. La femelle a la tête blanche, parfois maculée, tandis que le mâle arbore une nuque noire en plumage nuptial. En hiver, mâle et femelle ont la tête entièrement blanche. Les ailes pointues sont entièrement noires chez l'adulte. Les jeunes ont la tête et le cou grisâtres ; ainsi qu'un manteau brun moins foncé que celui des adultes. Leurs pattes sont gris-brun à nuance chair. Nombre d'entre eux ressemblent aux adultes à la fin du printemps.

Source: http://www.oiseau-libre.net/Oiseaux/Especes/Echasse-blanche.html

 

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 05:00

Je vous ai déjà montré quelques oiseaux photographiés au parc ornithologique du Teich : les cigognes et cigogneaux, la bergeronnettes printanière, les grèbes huppés...

J'ai observé aussi des spatules blanches. 

De dos, elles ressemblent à des aigrettes mais leur bec en forme de spatule

Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...

 

J'en ai repéré une en train de se baigner, s'aspergeant joyeusement, vraiment craquante :

Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...
Les spatules au Parc du Teich...

Quelques informations (source : http://www.oiseaux.net/oiseaux/spatule.blanche.html)

Grand oiseau à allure de héron, au plumage blanc et reconnaissable à son bec long, large, curieusement ridé et spatulé à l'extrémité. L'adulte nuptial arbore une huppe teintée d'orange sur la nuque et un collier de même couleur à la base du cou. Son bec est noir avec l'extrémité jaune. Les zones de peau nue de la tête se colorent de jaune ou de rouge. Le jeune oiseau se reconnaît à ses rémiges terminées de noir, visibles surtout en vol, et à son bec couleur chair. Dans l'année qui suit, le bec va s'assombrir et les taches des rémiges s'estomper progressivement, ces dernières devenant toutes blanches à l'âge adulte.

Son bec spatulé lui permet de filtrer l'eau et de retenir toutes sortes d'invertébrés et de petits vertébrés (petits crustacés, vers, larves d'insectes, petits poissons,...).

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 07:35

Lors du stage photo au parc ornithologique du Teich (Gironde), le photographe qui nous encadrait voulait nous montrer "un gorge-bleue" qu'il avait déjà photographié plusieurs fois déjà.

Nous ne l'avons pas vu.

J'ai photographié d'autres oiseaux que je vous montrerai : avocettes, mouettes rieuses, échasses, cormorans, grèbes huppés, hérons cendrés, des cigognes et une bergeronnette printanière :

Une bergeronnette printanière, au Parc du Teich...
Une bergeronnette printanière, au Parc du Teich...
Une bergeronnette printanière, au Parc du Teich...

La bergeronnette printanière d'Europe centrale, Motacilla flava flava (race type), de la famille des passereaux, a le dessus de la tête gris, bien séparé de l'entourage plus sombre des yeux par un sourcil blanc. La femelle, en général, est plus claire avec une gorge blanchâtre, un tête gris-jaune sans  sourcil. Les jeunes sont brun-jaune avec des taches sombres sur la gorge, taches groupées en ligne transversales. 

Source : http://www.oiseaux.net/oiseaux/bergeronnette.printaniere.html

Il devait donc s'agir d'UN bergeronnette...

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 05:00

Lors du stage photo dans la réserve ornithologique du Teich, j'ai photographié, vers la fin du parcours deux cigognes dans leur nid, tout en haut de grands pins :

Cigognes et cigogneaux au Parc du Teich...

Dans le nid de droite, il y avait deux cigogneaux :

Cigognes et cigogneaux au Parc du Teich...
Cigognes et cigogneaux au Parc du Teich...
Cigognes et cigogneaux au Parc du Teich...
Cigognes et cigogneaux au Parc du Teich...

J'aurais aimé survoler le nid et les voir de plus près...

 

Simone du blog "Uppsala" nous sonne l'adresse d' ...une webcam cigogne à Sarralbe....
 http://www.sarralbe.fr/webcam.html

 

 

Publié dans la communauté "Douceurs et beautés du Sud-Ouest"

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 06:00
Photo prise sur le net

Photo prise sur le net

 Le parc animalier néerlandais "La forêt des Singes" à Apeldoorn, aux Pays-Bas a décidé de proposer à Samboja, la femelle orang-outan du parc, de sélectionner elle-même le mâle avec lequel elle sera censée se reproduire. Pour ce faire, les employés du parc lui montreront sur une tablette tactile des photos des candidats potentiels.

Les employés du parc espèrent augmenter les chances que Samboja, âgée de onze ans, se reproduise en lui proposant de choisir elle-même son futur partenaire. Ils lui feront sélectionner à l’aide d’une tablette tactile son candidat préféré parmi une sélection de partenaires potentiels issus d’un programme international de reproduction des grands singes. L'application a été baptisée « Tinder pour orangs-outans ».

En effet, selon le Guardian, il est fréquent de voir des mâles acheminés depuis l’autre bout du monde sans aucun résultat. « Souvent, les animaux devront être renvoyés dans le zoo d’où ils sont venus sans accouplement »

 

Le principal problème rencontré par les scientifiques est d’arriver à concevoir un écran suffisamment solide pour être utilisé par Samboja, qui comme ses congénères se révèle bien plus forte qu’un être humain moyen. Un défi qu’ils n’ont pour le moment pas encore réussi à relever. Samboja a cassé la 1ère tablette tactile avant d'avoir effectué sa sélection.

Au début de ce blog j'avais testé pour vous les sites de rencontre...

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 06:00

Lorsque j'ai visité le zoo de Beauval, en août 2016, je voulais voir le nouvel enclos des hippopotames, ouvert au printemps 2016.

D'après la brochure du zoo, "cette installation est unique au monde, de par sa conception et son envergure. Les hippopotames disposent d'un espace agrémenté d'un bassin bordé de plages, d'une rivière et d'une cascade".

J'ai eu beaucoup de mal à trouver l'enclos, un peu excentré, mais j'ai tourné et fini par le découvrir.

 

Des terrasses en bois surplombant la lagune permettent au public d'observer le couple d'hippopotames. .

Les hippopotames du zoo de Beauval...
Les hippopotames du zoo de Beauval...

Monsieur Hippo, (à gauche) méfiant : Qu'est-ce qu'ils ont à nous regarder là-haut ? 

 

 

 

Les hippopotames du zoo de Beauval...
Les hippopotames du zoo de Beauval...
Les hippopotames du zoo de Beauval...
Les hippopotames du zoo de Beauval...
Les hippopotames du zoo de Beauval...

Madame Hippo : Minou, je ferais bien un câlin...

Monsieur Hippo :  Pas question, Mamour ! Tout le monde regarde...

 

 

 

Les hippopotames du zoo de Beauval...

Madame Hippo : Minou, j'ai vraiment besoin de tendresse...

Monsieur Hippo :  Désolé, Mamour, j'ai la migraine...

 

 

Pour voir des hippopotames en liberté, que j'ai photographiés en Afrique du Sud, cliquez ICI

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 09:18

Après avoir réalisé mon baptême de l'air en montgolfière au-dessus du château de Chenonceau, je suis allée visiter le Zoo de Beauval dont j'avais beaucoup entendu parler.

Je voulais voir leurs hippopotames et les pandas géants, uniques en France.

Ce zoo est immense et j'ai eu beaucoup de mal à trouver les hippopotames, dans un enclos excentré, mais pas les pandas...

 

Ces deux pandas, Yuan Zi (le mâle) et Huan Huan (la femelle) sont arrivés en 2012, loués à la France par la Chine, pour qu'ils se reproduisent afin de préserver l'espèce. Ce sont les premiers pandas accueillis en France depuis 1973 lorsque la Chine maoïste avait offert un couple de pandas à la France, sous la présidence de Georges Pompidou. Yen Yen, le dernier représentant du couple est mort en 2000.

Je n'ai pas pu les photographier ensemble car ils étaient trop éloignés et je suis incapable de dire qui est Monsieur qui est Madame...

Les pandas géants du Zoo de Beauval...
Les pandas géants du Zoo de Beauval...
Les pandas géants du Zoo de Beauval...
Les pandas géants du Zoo de Beauval...
Les pandas géants du Zoo de Beauval...
Les pandas géants du Zoo de Beauval...
Les pandas géants du Zoo de Beauval...
Les pandas géants du Zoo de Beauval...

Quelques infos sur les pandas géants :

Le panda géant "trésor national chinois" est devenu un emblème dans de nombreux domaines.

Le panda géant symbolise la protection de l'environnement. Mieux que n'importe quelle espèce, sa présence en parc zoologique permet de sensibiliser le public à la nécessité d'un engagement pour la Conservation ; il est l'espèce "porte-drapeau" par excellence. Sa coloration noire et blanche évoque la tolérance, le respect des extrêmes, les échanges entre les peuples.

Le panda géant vit dans les régions montagneuses de Chine, entre 1 500 et 3 400 mètres d'altitude. Bien qu'il soit classé parmi les Carnivores, il mange presque exclusivement des pousses de bambou.

La reproduction du panda géant n'est pas chose aisée. En effet, une femelle est fécondable moins de 3 jours par an ! La mère peut donner naissance à 1 ou 2 bébés après 4 à 5 mois de gestation.

Menacé par un taux de natalité très bas et par la destruction de son habitat lié à l'urbanisation et aux cultures intensives en Chine, le panda ne compterait plus que 1600 individus à l'état sauvage et quelques 300 en parcs zoologiques.

L'accueil à Beauval, depuis 2012, d'un couple de pandas potentiellement reproducteur entre dans le cadre d'un programme de recherche et de conservation, mené en coopération avec la base de Chengdu, en Chine, et l'association Beauval Nature.

Un an avant l’arrivée des pandas, le zoo de Beauval construit une installation pour eux, qui fait figure de référence dans le monde zoologique. Vastes enclos extérieurs, enclos intérieurs climatisés, loges de nuit, future nurserie… tout est mis en œuvre pour le bien-être de ces animaux si menacés dans leur ecosystème.

Le panda est doté d’un sixième doigt opposable aux cinq autres, au niveau des pattes antérieures. Il s’agit d'un os modifié du poignet (os sésamoïde) qui lui sert à saisir les branches de bambou, les décortiquer et les porter à sa bouche.

 

Source : https://www.zoobeauval.com/zooparc/animaux/extraordinaires?nom=pandas-geants

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 06:00

Lorsque j'ai visité le Zoo de Beauval, en août, je suis tombée en admiration devant un bébé orang-outan, qui essayait de réveiller sa maman en lui tenant tendrement la main.

Le bébé orang-outan qui voulait réveiller sa maman...
Le bébé orang-outan qui voulait réveiller sa maman...
Le bébé orang-outan qui voulait réveiller sa maman...
Le bébé orang-outan qui voulait réveiller sa maman...

- Maman, maman, tu viens jouer ?

 

Je suis allée voir d'autres animaux et quand je suis repassée devant l'enclos des orangs-outan, le bébé essayait encore, sans succès, de réveiller sa maman :

 

- Maman, maman, tu es réveillée ? Viens jouer avec moi...

 

Le bébé orang-outan qui voulait réveiller sa maman...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 05:00

La ville d'Arcachon a commandé en 1948 au sculpteur Claude Bouscau, un monument afin de rendre hommage à la Résistance. Celui-ci  proposa une statue en marbre de carrare montrant Héraclès triomphant du Lion de Némée.

La statue de 3 mètres de haut fut installée au Parc Mauresque qui domine Arcachon et fut inaugurée le 22 août 1948. Certaines habitantes furent choquées par la taille du pénis d'Héraclès et s'en plaignirent. Pour les contenter le sculpteur a dû raboter à deux reprises l'appareil de la statue.

 

Depuis, la statue a été vandalisée plusieurs fois son pénis étant arraché. Une "greffe" était alors réalisée pour redonner à Héraclès un nouvel appendice.

La municipalité pour éviter d'avoir à surveiller l'anatomie de la statue a décidé de faire réaliser une prothèse amovible sur le modèle du pénis initial.

Les services municipaux installeront désormais cette prothèse (soigneusement cachée) qui se visse avant chaque cérémonie.

Le reste du temps le bel Héraclés ne présente aux curieux qu'une vis étrange à la place de ses bijoux de famille...

Prochaine cérémonie le 22 août ! 

photo prise sur le net

photo prise sur le net

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Protéger
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Participez au jeu Café Thé n° 88 - "Décoller ses timbres..." en cliquant ICI jusqu'au 31 août 2017.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty et se trouve chez Mansfield. Il devrait partir ensuite chez Durgalola, puis Erika, Fanfan, Gisèle et Pierrette...

 

Mon profil sur Babelio.com

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.