Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 05:00

Lundi en fin d'après-midi j'ai participé à mon premier "apéritif littéraire" au Cap-Ferret.

J'ai rencontré "Catcap", l'organisatrice, sur Babelio et elle m'a invitée à participer à cette rencontre qui a lieu le premier lundi de chaque mois, au restaurant l'Escale, à Bélisaire, débarcadère du Cap-Ferret.

L'objectif de ces rencontres est d'échanger autour des livres francophones. Chacun présente un ou plusieurs livres, et le prête ensuite à qui le souhaite.

Nous étions une quinzaine, tous et toutes amoureux du Bassin. J'ai présenté "Chanson douce" de Leïla Slimani" et "L'homme qui m'aimait tout bas" d'Eric Fottorino.

Les autres livres présentés :

- "Flaubert" de Bernard Fauconnier

- "L'île du point Nemo" de Jean-Marie Blas de Roblès

- "Sucre noir" de Miguel Bonnefoy

- "Conversations psychanalytiques" de Patrick Gauthier-Lahaye

- "Contes au fil de l'eau" de Guy de Maupassant

- "La nuit de feu" de Eric-Emmanuel Schmitt

- "Conclave" de Robert Harris

- "Les encombrants" de Jeanne Faivre d'Arcier

- "La mer a tout son temps" de Bernard Cazaubon

 

Nous avons ensuite dîné ensemble.

J'avais vue sur la dune du Pyla, qui au fil des heures est passée de l'ocre puis au rose avant de disparaître dans la brume.

A la sortie du restaurant, le clair de lune était superbe :

Clair de lune à Bélisaire, au Cap-Ferret...
Clair de lune à Bélisaire, au Cap-Ferret...
Clair de lune à Bélisaire, au Cap-Ferret...
Clair de lune à Bélisaire, au Cap-Ferret...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 05:00

En lisant des critiques littéraires sur le site Babelio, j'ai découvert le livre de Mark Greene : "Comment construire une cathédrale", sorti fin 2016.

L'auteur raconte sa rencontre avec "Don Justo", Don Quichotte bâtisseur.

Justo Gallego Martinez, âgé de 92 ans, construit seul depuis 1961 sa cathédrale.

Cette histoire m'a profondément émue. J'admire la ténacité et la persévérance de cet homme qui réalise son chef d'oeuvre comme autrefois les compagnons du tour de France ( Société créée en 1889, l’Union Compagnonnique du Tour de France est une association qui rassemble des hommes de différents métiers autour d’un même idéal : apprendre, progresser et transmettre ses connaissances tout en s’affirmant en tant qu’homme), depuis plus de 50 ans, sans objectif financier ou de célébrité, sans se préoccuper des critiques.

Justo voulait devenir moine mais atteint de tuberculose, a dû quitter le séminaire. Il a été soigné pendant 8 ans.

Sur des terres appartenant à sa famille, sans formation spécifique, ni soutien financier ou plan d’ingiénerie, ni permis de construire, il s’est attelé à la construction de cette immense chapelle en s’inspirant d’autres bâtiments religieux en utilisant exclusivement des matériaux de récupération! Briques et tuiles des usines à proximité, bidons d’essence, armatures en fer, boîtes en carton et seaux de peinture, tout a été réutilisé par le constructeur, tout de même ponctuellement aidé par l’un de ses neveux et un assistant.

Placée au beau milieu de la ville de Majorada del Campo dans la banlieue de Madrid, la Cathédrale de Nuestra Senora del Pilar encore non achevée surprend par ses dimensions impressionnantes: une surface de plus de 8000 m² répartie sur cinquante mètres de long, et une hauteur qui culmine à trente mètres !

La visite est gratuite mais une pancarte affiche sans équivoque qu’en l’absence de normes de sécurité, le visiteur est seul responsable en cas d’accident.

Le ministère de la culture Espagnol devrait fournir des aides pour sécuriser le bâtiment.

 

Bien sûr, la cathédrale de Justo est critiquée. Elle est hétéroclite, n'obéit à aucun style, n'a pas fait l'objet d'un permis de construire, ne respecte aucune norme et est inachevée.

Moi je la trouve impressionnante, et je suis émerveillée. Comment un petit homme a-t'il réussi à réaliser tout cela ? Elle mérite d'être consolidée, sécurisée, mise en valeur, pour montrer à tous que réaliser son rêve est possible.

Qu'en pensez-vous ?

Ma source :

immobilier.lefigaro : vous y trouverez une vidéo permettant de découvrir la cathédrale et son infatigable constructeur

 

 

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 05:00

Le survol de la Manche a été très rapide.

Très vite j'ai aperçu les falaises brillant sous le soleil de l'île de Wight au large de Portsmouth :

Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...

Nous avons survolé de grandes villes :

Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...

Et puis nous sommes passés au dessus de montagnes plus ou moins enneigées. J'apercevais au loin la côte et c'était vraiment magnifique.

C'était la première fois que je me rendais au Royaume-Uni et je n'ai pas reconnu les endroits survolés.

Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...

L'arrivée sur Edimbourg est magique car l'on découvre tout d'abord l'estuaire de Forth River, véritable bras de mer, avec une vue plongeante sur 3 magnifiques ponts, et les montagnes des Highlands enneigées au fond :

Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (2/2)...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 08:33

Pour mes 60 ans, Aurélien (mon fils cadet) et Céline, son épouse, m'ont offert un voyage à Edimbourg (Ecosse).

Nous sommes partis samedi dernier à 10h20 de l'aéroport de Mérignac, près de Bordeaux et revenus mardi vers 17h00.

Samedi, il faisait beau et j'étais côté hublot, Aurélien à côté de moi, et son père côté couloir

Le vol dure 2h et demi, et j'aurais apprécié qu'il soit plus long encore.

 

Dès le décollage nous avons survolé l'estuaire de la Gironde.

J'ai reconnu le bec d'Ambès (petite pointe avec des citernes blanches) où la Garonne et la Dordogne confluent pour former la Gironde :

 

 

Nous avons survolé les îles : île Margaux, île Nouvelle, île Verte, île de Patiras puis des champs très colorés :

 

puis j'ai aperçu Royan et les dunes de la Pointe de Grave :

Entre deux nuages, j'ai entrevu l'île d'Oléron, l'estuaire de la Seudre, puis nous avons survolé des terres :Charente-Maritime, Vendée, Loire-Atlantique...

Jusqu'à un grand estuaire sablonneux. J'ai pensé à la Baie de Somme avant de reconnaître le Mont Saint Michel et sa magnifique baie.

Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...

Quelques secondes plus tard, nous survolions Granville et Coutanville, avec au large la poussière des îles Chausey :

 

Nous avons ensuite longé la presqu'île du Cotentin, La Haye avec l'île de Jersey, et plus loin encore celle de Guernesey :

Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...

Après le survol de la pointe du Cotentin, cap de la Hague et Cherbourg, nous sommes passés au dessus de la Manche :

Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...
Un merveilleux voyage en avion : Bordeaux-Edimbourg (1/2)...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 06:00

Quand il fait froid je passe la journée dedans, à lire ou bloguer, avec mes chats blottis sur les genoux.

Je sors lorsque le soleil se montre, et que les températures remontent un peu.

Jeudi j'ai été déverser des poches emplies de feuilles mortes dans le conteneur à déchets verts, vidé il y a quelques jours.

 

Dans le couvercle retourné d'une poubelle,

Vêtue de son tutu de dentelle,

Une feuille de chêne prenait son bain,

Entourée de bulles,

Comme dans une coupe de champagne.

Elle a dû danser et virevolter,

Avant de venir pétiller...

 

Quand Dame Nature réalise des oeuvres d'art qui pétillent...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 09:12

En feuilletant je journal Sud-Ouest dimanche dernier j'ai découvert cette photo magnifique de deux baleines gueule grande ouverte en train de déjeuner, entourées d'un ballet de mouettes et goélands.

Photo Lilian Suwanrumpha/AFP

Photo Lilian Suwanrumpha/AFP

A quelques heures de Bangkok, dans le golfe de Thaïlande, les touristes peuvent désormais assister à un spectacle grandiose : le déjeuner des mers.

Elles ouvrent grand leur bouche pendant de longues seconde pour avaler les anchois, très abondants dans la région,à travers leurs fanons, filtres hérissés de poils tapissant l'intérieur de leur cavité buccale.

Ce sont les bancs d'anchois, attirés par l'abondance de sédiments en fin de saison des pluies - de septembre à décembre -, qui font migrer les baleines vers le nord du golfe de Thaïlande.

L'observation en mer des baleines du golfe de Thaïlande reste un phénomène limité et encadré par les règles internationales d'approche de la baleine, la nécessité de rester à distance, de ne pas se mettre sur sa route.

Longues d'une quinzaine de mètres, ces baleines sont des rorquals de Bryde, dites aussi rorquals tropicaux. 

Source : article de l'AFP, repris dans la dépêche du Midi du 13/12/2016

 

Quelle chance de voir aussi distinctement des baleines !

Au Cap de Bonne Espérance, en Afrique du Sud, j'ai raté une baleine et son baleineau, vus par une autre partie du groupe.

Et dans la baie de Tadoussac, au Canada, je n'ai aperçu que des dos et des jets d'eau...

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 06:00

Depuis début novembre, la météo n'est guère clémente : pluie et vent se succèdent...

Ce lundi 14 novembre 2016 le ciel était resté noir toute la journée : pas le moindre rayon de soleil.

J'avais rendez vous chez mon coiffeur, à une quinzaine de kms de chez moi.

Quand je suis sortie, vers 17h00, le ciel s'était dégagé en partie.

En rentrant chez moi, j'ai roulé sur une voie parallèle au Bassin d'Arcachon et par les rues perpendiculaires à la route j'ai aperçu la mer argentée. C'était marée haute et c'était beau.

J'ai hésité entre rentrer directement chez moi, et aller admirer le coucher de soleil.

 

Choisissant cette seconde solution, je suis allée au port d'Andernos, en travaux, et je me suis garée.

La marée était haute et le spectacle était magnifique :

Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...

Puis j'ai contourné le port, en direction de la plage des Quinconces et me suis garée.

Je n'avais pas d'appareil photo et pas le temps d'aller le chercher, alors j'ai immortalisé cet instant magique avec mon portable.

Des oies bernaches se doraient au soleil, au bord de la plage des Quinconces (au niveau des pins).

Un trimaran amarré là donnait à la scène un petit côté exotique...

Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Féérie du coucher de soleil à Andernos...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 06:00

Lors de notre passage rapide à Toronto, j'ai pris quelques photos de reflets dans les vitres des tours :

Reflets à Toronto...
Reflets à Toronto...
Reflets à Toronto...
Reflets à Toronto...
Reflets à Toronto...
Reflets à Toronto...
Reflets à Toronto...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 05:00

Le temps étant bien gris lorsque j'ai visité les chutes du Niagara.

J'ai testé un filtre disponible sur mon appareil photo Lumix "impressionnisme". Ce sont les mêmes photos que celles présentées jeudi, avec des contrastes accentués.

 

 

Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Mes plus belles photos des chutes du Niagara...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 05:00

Après la balade en bateau, nous avons eu un peu de temps pour nous promener le long de la rive et admirer les chutes.

Le bruit m'a moins impressionnée que la force de l'eau qui se déverse sur les rochers, bouillonne, crée des zones de brouillard, avant de s'éloigner plus calmement.

Le temps était gris et il bruinait. Le soleil promettait de percer derrière les nuages noirs, mais lorsqu'il a enfin daigné le faire, nous avons dû repartir pour ne pas arriver trop en retard au déjeuner.

 

Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...

Puis nous sommes allés déjeuner dans un restaurant panoramique d'où nous avons eu une vue d'ensemble :

Les chutes du Niagara, vues de la rive canadienne...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans S'émerveiller
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Votez pour déterminer le gagnant du jeu Café Thé n° 89 - "Rentrée scolaire..." en cliquant ICI jusqu'au 31 octobre 2017.

Participez au jeu Café Thé n° 90 - "Amerrissage immédiat..." en cliquant LA jusqu'au 31 octobre 2017.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty et se trouve chez Mansfield. Il devrait partir ensuite chez Durgalola, puis Erika, Fanfan, Gisèle et Pierrette...

 

Mon profil sur Babelio.com

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.