Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 06:00

Une cigogne en peluche occupe un coin de mon canapé, comme autrefois elle occupait un coin de mon bureau.

Cette adorable cigogne m'a été léguée par Sophie, une collègue qui quittait l'entreprise il y a quelques années. 

Ecureuille, ma chatte, aime se coucher contre elle, pour une petite sieste. Elle pose ses pattes sur celles de la peluche qui semble veiller sur elle...

Ecureuille et la cigogne...
Ecureuille et la cigogne...
Ecureuille et la cigogne...
Ecureuille et la cigogne...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:00

Le défi 170 des Croqueurs de mots : Ecrire un texte en s'inspirant du poème de Jacques Prévert : "Pour faire le portrait d'un oiseau", m'a donné envie d'écrire ce poème, en hommage à Jacques Prévert, mais aussi à Boris Vian qui m'a fait découvrir "l'écureuil bleu" quand j'étais adolescente, écureuil bleu dont je me suis toujours sentie très proche depuis.

"Il sourit à son tour d'un sourire timide comme un écureuil bleu" (L'arrache-coeur - Boris Vian).

 

Pour faire le portrait d'un écureuil bleu

 

Pour faire le portrait d'un écureuil bleu

Choisissez une grande forêt avec des arbres très vieux

Allez au pied du plus gros, du plus tortueux

S'il est plein de trous, c'est mieux

Arrêtez de respirer,

Ne bougez plus,

Ecoutez

Les bruits de la forêt...

 

Si vous entendez grignoter

Vous pouvez rester.

 

Sinon, souriez

Et avancez tant que vous avez envie de sourire.

Choisissez un autre arbre

Et écoutez...

 

Si vous entendez grignoter

Vous pouvez rester.

 

Sinon, et bien continuez

Jusqu'à ce que vous entendiez grignoter.

Dites les mots doux,

Les mots magiques

Ce que vous voulez

Pour l'apprivoiser...

 

S'il descend, c'est gagné :

Vous pourrez le photographier.

 

Sinon, continuez les mots doux,

Les caresses de l'âme,

Et surtout souriez...

 

Si à la fin de la journée

Vous ne l'avez pas trouvé

Au moins vous vous serez

Bien aérés...

 

Si vous avez réussi le portrait

Et que votre écureuil

Est roux mais pas bleu

Regardez mieux

En clignant des yeux,

Vous devriez voir un peu de bleu...

 

Et votre sourire est merveilleux !

 

 

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 06:00

anthologies.jpgLes Anthologies Éphémères, sont des livres qui rassemblent des auteurs et des illustrateurs dans le but d’offrir la réalisation de son rêve à un enfant ou un adolescent gravement malade. Mon aminaute, Quichottine du blog "La bibliothèque de Quichottine" est à l'origine de ces Anthologies.

Pour en savoir plus  allez lire son article en cliquant ICI.

Pour la 4ème anthologie sur le thème du mariage, voici ma participation, tirée d'un histoire vraie racontée par ma mère.

 

La pie voleuse…

Il était une fois une pie, très élégante dans son habit à queue, blanc et noir. Cette pie vivait dans son nid, tout en haut du grand platane sur la place du village. Elle  fréquentait l’église. Elle entrait par le vitrail cassé au-dessus de la chaire et se glissait tout en haut de la statue en bois de la Vierge.

Ce samedi après-midi elle avait vu arriver de nombreuses voitures, et des humains bien habillés et scintillants sous le soleil. C’était le mariage de Marie et Clément.

La pie descendit du platane et commença à sautiller sur la place en observant  au loin la mariée tout de blanc vêtue.  Des enfants se précipitèrent vers elle en criant. La pie battit retraite et regagna son poste d’observation.

Quand la noce commença à entrer dans l’église, la pie curieuse se glissa par le vitrail, à l’affût de ce qui brillait et qu’elle pourrait voler.

Un homme vêtu de blanc, le curé, parlait.

Face à Marie et Clément agenouillés.

Entre eux un petit coussin brodé avec leurs deux prénoms enlacés, posé sur un tabouret. La pie repéra deux objets qui brillaient. Elle plongea sur le coussin, prit dans son bec une des alliances, celle qui luisait le plus, la plus petite et s’envola.

Marie, Clément et le curé essayèrent -en vain- de l’attraper… La voleuse regagna son nid avec son butin.

Le curé ne savait que faire. Continuer ou s’arrêter ?

La maman de Marie sortit son alliance et la posa sur le coussinet pour que la cérémonie puisse se poursuivre.

Marie et Clément purent ainsi se passer la bague au doigt…

 

La noce continua.

Après l’église il y eut  le mariage à la mairie, puis le vin d’honneur sur la place du village. Un des employés municipaux alla chercher la grande échelle qui leur servait pour élaguer les arbres.  Un enfant avait repéré la pie, tout en haut du plus haut des platanes. L'employé trouva le nid de la pie voleuse.

Il y a avait là l’alliance de Marie, au milieu d’un butin varié : boutons dorés, petits ciseaux que la brodeuse avait cherchés en vain, une pièce de 10 centimes d’euros, une vis en laiton, un dé de couturière et trois louis d’or…

Personne ne sut jamais où elle les avait volés car personne ne les réclama. Ils servirent à réparer le vitrail de l’église…

vitrailbayonne.jpg

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 05:00

J'aurais dû trouver ce titre il y a une quinzaine plus tôt, mais depuis quelques jours cette chanson me trotte dans la tête. J'ai oublié qui chantait cette chanson pleine d'humour, mais Mimi de Bruges (confirmée par Jill Bill) m'a apporté la réponse : Ray Ventura et le lien vers les paroles de cette chanson :

www.chansons-paroles.com/Ray-Ventura-1251/A-la-mi-Aout-17071.htm

 

Mes chats -qui sont frères et soeurs- tantôt se comportent en amoureux qui se lèchent et se caressent tantôt en vrai frère et soeur, ou plutôt chat et chien, tirant chacun à eux la gamelle de croquettes, ou se chamaillant et se mordillant.

Je ne pouvais résiter à vous montrer leur remake de Roméo et Juliette dans l'escalier.

 

romeo.jpg

 

Ecureuille : Tu pourrais un peu me faire la cour, me dire des jolis mots, me caresser l'âme...

Squirel : Il fait trop chaud et je ne suis pas inspiré. Désolé, ma belle ! 

Ecureuille : Alors dis moi. Est-ce que tu m'aimes ?

Squirel : Oui !

Ecureuille : Mais alors : dis le moi !

Squirel : Tu es trop romantique ! Tu vois bien que je me repose...

 

Ecureuille sort de la scène (ou plutôt de l'escalier), vexée... 

romeo2.jpg

 

Squirel : Eh, reviens, petite ! Bien sûr je t'aime ! Allez viens jouer à chat perché !

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 05:00

Pour vous, mes amis, je voudrais tricoter
L’étole du bonheur, toute en légèreté.
Sur vos épaules, vous la poseriez,
Et dans vos yeux des étoiles brilleraient,
Si besoin votre santé s’améliorerait…
Mais surtout votre âme en serait caressée…

Pour vous, mes amis, je voudrais broder
Le bonheur à petits points comptés,
De jolis mots pour vous émerveiller,
De belles images pour, au loin, vous emmener,
De douces histoires pour vous faire rêver…
Mais surtout votre âme caresser…

Pour vous, mes amis, je voudrais dessiner
Les méandres de ce réseau d’amitié
De tesselles de bonheur votre vue étonner,
D’effluves d’îles lointaines vous parfumer,
D’exquises douceurs votre palais enchanter…
Mais surtout votre âme caresser…

Avec vous, mes amis, je voudrais assembler
Les petits morceaux de bonheur partout disséminés,
Et ensemble constituer,
Un beau réseau d’échanges et d’amitié…


Ecureuil bleu, le 19 mai 2009

 

 

J'ai écrit ce poème l'an dernier et l'offre aujourd'hui  à ceux qui ne l'ont pas lu alors...

 

Ecoli-res.jpg(Mosaïque - Ecolières au Vietnam - Pour en voir d'autres : "Vietnam et mosaïques" )

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 05:00

Cousin-1.jpg

 

Ah, chère maman, où êtes vous ?

J'ai faim et besoin de vous !

Ces touristes me sourient

Mais pas un ne me nourrit !

Apportez moi des vers et de l'eau !

Ici il n'y a que du guano !

Maman, venez vite !

J'ai peur, je suis si petite...

Les sternes volètent

Au dessus de ma tête !

Vont-ils m'attaquer,

Peut-être me dévorer ?

Revenez vite, mamounette,

Je suis si jeunette...

 

 

Ecureuil bleu, le 11 mai 2010, sur une photo d'oisillon, photographié sur l'île Cousin, aux Seychelles (voir "Les cousins" et "Le petit prince est triste") 

 

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 06:00

Mon aminaute Isdaël a déposé ce joli poème en commentaire sur mes photos de cygne.


Par ton élégance tu nous séduis toujours
Par ta grâce tu nous envoûtes
Tes petits sont des " cygneaux " d'amour
Que tu parsèmes joyeusement sur ta route
Ta robe soyeuse à l'éclatante blancheur
Est une note de pureté voguant sur les flots
Nos yeux sont charmés par ta suprême candeur
Qui, gracile et majestueuse, domine les eaux...

cygnes6


cygnes7

cygnes8

cygnes9
Celui-ci se régale avec des algues ramassées au fond de l'eau...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 06:00


BPE3.jpg
Sur le blog d'Alain Gautron, "
La plume Bleue", j'ai découvert ce joli poème sur Jeannot l'écureuil :

Un jour, Jeannot l'écureuil,

Par une fenêtre ouverte,
Vint à jeter un coup d'oeil
Qui faillit être sa perte.

L'écran d'un téléviseur
Diffusait quelque réclame,
Quand soudain, Jeannot, de peur,
Sentit chavirer son âme.

"Surtout, pour votre santé,
Disait une voix suave,
Evitez de grignoter,
Car grignoter, c'est très grave !"

Que va-t-il donc m'arriver,
Moi qui sans arrêt grignote ?
Ainsi vais-je trépasser ?
Se dit Jeannot qui sanglote.

De cet instant, il jeûna
Au point que ses camarades,
Le voyant tombé bien bas,
Crurent qu'il était malade.

On fit venir un vieux sage :
"Cher Jeannot, pour ta santé,
Fermement je t'y engage,
Fuis donc la publicité !

Ce sont paroles humaines
Qui ne te concernent pas.
Sois ton propre capitaine,
Tout ira bien, tu verras !"

Depuis avec sa Charlotte*,
De l'aube jusqu'au couchant,
Jeannot l'écureuil grignote,
Et tous deux sont bien contents !

AG

*Charlotte, la copine de Jeannot, une charmante "écureuillette".
Indispensable ... pour rimer avec grignote !

N'hésitez pas à aller visiter ce très joli blog en cliquant ICI.
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 06:18


(cadeau de mon aminaute Alice du blog "Au fil des jours" - écucodile)


L’écureuil bleu et la fablounette

 

L’écureuil bleu reçoit un mail

Lui demandant de bien vouloir prêter

Sa fablounette la plus belle…
- La plus belle pour aller danser ?
- Non, la plus belle pour accompagner

Un film pour enfants intitulé :

« L’écureuil qui voyait tout en vert ».

 

L’écureuil bleu ne se sent plus de joie,

Ouvre ses mains et laisse tomber sa proie…

 - Sa proie ?

- Non, sa fablounette !

- Il enfle de la tête !

Il s’imagine déjà au firmament,

Récompensé pour son talent,

Donnant sa démission pour ne se consacrer

Qu’à la tenue de son blog préféré…

C’est la grenouille qui se met à enfler,

Aussi grosse qu’un bœuf, prête à éclater…

Ses enfants rient de le voir si gai ,

Imaginent une soudaine célébrité,

Un pourcentage sur les entrées

De ce film aussi couru qu’un Disney !

 

Mais en échange de sa fablounette

On ne lui propose que des clopinettes :

Son nom en petites lettres sur un dossier,

L’adresse de son blog, la mention « ne pas copier »…

 

Veau, vache, cochons : tous envolés

C’est Perrette et le pot au lait,

Pas le moment de démissionner…

L’écureuil bleu peut bloguer mais doit travailler !

Sa fablounette, « l’écureuil roux et l’écureuil gris »,

Sera distribuée et lue à des tout petits.

A une fable de Maître Jean elle a été préférée :

« Le chat, le lapin et la belette… »

Plus écologique et au film sur l’écureuil plus adaptée,

Si, si, ne faites pas cette tête !

 

Moralité : 
Son cercle de lecteurs agrandir
A lui seul est un vrai plaisir !
Et à Maître Jean être préférée
Est flatteur et inespéré !

Le film "L'écureuil qui voyait la vie en vert" sortira dans 15 salles en France le 2 décembre et ma fablounette : "L'écureuil roux et l'écureuil gris" sera présente à titre gracieux dans le dossier de presse (2000 exemplaires) remis aux exploitants de salles et associations partenaires.
 

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 06:44

Il était une fois au pays des flamants roses, un bébé de quelques mois qui ne comprenait pas pourquoi il était gris et court sur pattes alors que ses parents étaient roses, et très grands.




- Dis mamounette, quand est ce que tu m'apprendras à nager ?
- Tu n'as pas besoin de savoir nager, mon flamounet. Il n'y a pas beaucoup d'eau dans cette mare. Tu ne risques pas de te noyer...
- Dis mamounette, quand est-ce que tu m'apprendras à voler ?
- Tu n'as pas besoin de savoir voler, mon flamounet. Tu n'as pas d'autre endroit où aller...
- Dis mamounette, quand est-ce que tu m'apprendras à écrire et à compter ?
- Tu n'as pas besoin de savoir tout ça, mon flamounet. Tu n'es pas un enfant comme les écoliers que tu vois...
- Mais j'ai envie d'apprendre, mamounette ! Qu'est ce que tu peux m'apprendre ?
- Je peux t'apprendre à danser, mon flamounet :

- Je peux t'initier au ballet aquatique :

- Je peux t'enseigner la tendresse et le partage :

-Je peux t'aider à être toi ! Regarde comme tu es beau dans ton duvet gris... Tu grandiras et rosiras bien assez vite. Profites du temps présent : vis, ris, sois toi ! 

- Merci Mamounette...

(Ces flamants ont été photographiés en août 2009 au zoo de La Palmyre)

Une information apportée par mon ami Hugues du blog "Photos de tout". Pour éviter que Flamounet ait des idées d'évasion, il subira ce que l'on appelle un éjointage, c'est à dire l'ablation de la dernière phalange d'une aile, ce qui le rendra inapte au vol pour le restant de ses jours. Ce n'est pas très romantique, mais c'est une réalité nécessaire quand on veut garder des oiseaux sauvages à ciel ouvert.

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Fablouner
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Participez au jeu Café Thé n° 85 - "Petit chausson souris..." en cliquant ICI jusqu'au 30 avril 2017.

Votez pour déterminer le gagnant du Café Thé n° 84 - "Le métier que vous n'auriez pas voulu exercer..."  en cliquant LA jusqu'au 30 avril 2017 minuit.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Le livre voyageur

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour"

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.