Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 05:00

Après avoir découvert par hasard, en 2012, le chataîgnier de l'Eraudière dans la banlieue de Nantes, labellisé "arbre remarquable", je me suis intéressée à ces arbres remarquables.

J'ai trouvé la liste des arbres remarquables en Gironde et je suis allée en admirer quelques uns.

Il y a la glycine  qui ornait le bâtiment abritant les Archives municipales, à Bordeaux. Les Archives ont déménagé ailleurs emportant une bouture de la magnifique glycine. 

J'ai aussi vu le platane sur la place de l'Eglise du Porge.

J'ai cherché longtemps les deux arbres remarquables du Jardin Public à Bordeaux. C'est un gardien qui a fini par me les indiquer : le cyprès du Mexique et le pacanier...

J'ai fini par trouver l'an dernier le peuplier noir du square Chante-grillon.

Dansla liste des arbres remarquables en Gironde, il y a les arbres de judée de l'hôpital Charles Perrens.

En avril 2016, je les ai cherchés un dimanche après-midi, en rentrant sur Bordeaux, et j'ai admiré de beaux arbres, mais trop jeunes pour être labellisés arbres remarquables.

 

Il y a quelques jours avec mon amie Cathycat du blog "La new cathzette", nous sommes parties à leur recherche dans le parc de l'hôpital Charles Perrens, à Bordeaux.

Nous avons admiré les mêmes arbres que j'avais vus l'an dernier :

Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...

En continuant à monter, dans une autre cour nous avons enfin trouvé les deux arbres remarquables, arborant leur panonceau. Ils ont 250 ans chacun et celui de droite est en meilleur état que l'autre.

 

Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 05:00

Juste avant d'atterrir à Edimbourg j'ai aperçu trois ponts : le pont cantilever rouge et le pont à hauban, avec au milieu, moins visible le pont routier :

J'ai cherché des informations sur le net sur ces ponts, et notamment le 1er. Voici ce que j'ai trouvé sur wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_du_Forth.

 

Le pont du Forth est un pont du Royaume-Uni situé à quatorze kilomètres à l’ouest de la ville écossaise d’Édimbourg. Il est le deuxième plus long pont ferroviaire de type cantilever au monde quant à sa portée libre (le premier étant le pont de Québec) et le premier de grande taille jamais construit. Sa longueur est supérieure à 2,5 kilomètres. Il est uniquement destiné au trafic ferroviaire et permet de relier le nord-est et le sud-est du pays, en enjambant le fleuve..

 En cet endroit, le fleuve subit un rétrécissement permettant cette construction, ceci malgré une profondeur très importante (entre 60 et 65 mètres) qui est supérieure à celle de la mer du Nord sur laquelle l'estuaire donne. Cela explique donc la nécessité qu'il y eut de construire un pont avec un nombre de travées limité, la technologie de l'époque ne permettant pas la construction aisée de piles à une telle profondeur.

Le pont du Forth a une forte valeur symbolique pour les Écossais car il relie le nord et le sud de l’Écosse en traversant le Forth qui les sépare. De plus, il témoigne par son caractère de pionnier un certain savoir-faire technique écossais et fait ainsi oublier l’échec qu’avait constitué la catastrophe du pont du Tay (pont qui s'est écroulé en 1879, suite à un ouragan, entraînant la mort de soixante-quinze personnes). Il reflète également un certain âge d’or de l’économie écossaise, qui a beaucoup souffert au cours du XX° siècle.

En mai 1881, John Fowler et Benjamin Baker présentent les plans d’un pont de type cantilever, extrêmement robuste et spécialement conçu pour résister aux vents les plus violents, approuvés par la compagnie ferroviaire, puis autorisés par le Parlement en juillet 1982.

Les travaux ont duré 5 ans. Le pont ferroviaire a été ouvert officiellement à la circulation ferroviaire, en présence du Prince de Galles, De Benjamin Baker et de Gustave Eiffel.

En 2015 le pont a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

Bien que les trains modernes soumettent le pont à moins d’efforts que les premiers trains à vapeur, celui-ci nécessite quand même un entretien constant.

« Peindre le pont du Forth » est même devenu en Grande-Bretagne une expression désignant une tâche sans fin, version moderne du mythe de Sisyphe. Elle repose sur une légende qui veut que dès que l’équipe chargée de repeindre le pont atteint une extrémité, il est nécessaire de recommencer de l’autre côté. Cela s’explique par l’immense surface des poutrelles métalliques qui représentent près de 20 000 mètres carrés.

Depuis 1964 il est doublé par le pont autoroutier du Forth, pont suspendu.

Un troisième pont à haubans vient juste d'être construit et sera mis en circulation en mai 2017.

 

J'ai aperçu ces ponts de plusieurs endroits : de l'avion, du Château d'Edimbourg, puis du train allant à Glasgow mais toujours de loin.

Faute de temps je n'ai pas pu aller les admirer de plus près : ce sera pour une prochaine fois j'espère.

Edimbourg : le pont du Forth...
Edimbourg : le pont du Forth...
Edimbourg : le pont du Forth...
Edimbourg : le pont du Forth...
Edimbourg : le pont du Forth...

Les deux dernières photos ont été prises par mon fils Aurélien, du haut de la colline Arthur's Seat où il est monté.

 

En souvenir de ce pont rouge du Forth,j'ai acheté une carte postale :

 

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 06:00

Après le déjeuner, le guide local nous a emmenés, en bus, sur la colline qui domine la ville de Montréal : le Mont Royal... 

Des belvédères offrent une belle vue sur la ville et la région.

Et l'on aperçoit au loin le Biodôme que je vous ai montré, vu d'avion, il y a quelques jours ( musée « vivant » situé dans l'ancien Vélodrome de Montréal qui avait été construit pour les Jeux olympiques d'été de 1976. 

Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...

Le Saint-Laurent entoure la ville, située sur une île. Les bateaux à voile ancrés au bord du fleuve donnent un effet "vacances"...

 

A quelques mètres d'une buvette nous avons aperçu deux ratons laveurs cherchant leur pitance dans les détritus :

Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 06:00

De l'abbaye de La Sauve Majeure que nous avons visitée avec Cathycat du blog "La new cathzette" il ne reste qu'une tour, quelques salles à ciel ouvert et de nombreux chapiteaux.

Sur ces chapiteaux, les représentations bibliques jouxtent différents monstres : sirènes-oiseaux, aspics, basilics, sagittaires, dragons et griffons.

Les chapiteaux à décor végétal (acanthe, fougère, pommes de pin, vigne) sont aussi très nombreux...

Certains des chapiteaux racontent une histoire comme ceux-ci.

Deux hommes nus, enchaînés par des lianes végétales, se tiennent les pieds avec leurs mains, pour résister à la tentation des sirènes-poissons sur le chapiteau en face.

Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...

Un chapiteau a particulièrement retenu notre attention : Hérode se frisant la moustache.

Sur la face droite est représenté le festin d'Hérode, alors que sur la face gauche il y a l'exécution de Jean-Baptiste.

Sur la face centrale, plusieurs scènes sont représentées : la danse de Salomé qui tient la table, le corps ployé en arc de cercle et au centre : la remise de la tête de Jean-Baptiste sous la surveillance des anges tandis qu'Hérode se frise la moustache.

Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...

Griffons, basilics, serpents, lions bicorporés...

Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Les chapiteaux de l'abbaye de La Sauve Majeure...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 09:32

Le Belem devait passer l'hiver amarré au ponton d'honneur, sur le port de la lune, à Bordeaux. 

Arrivé fin octobre 2016, pour 5 mois, il constituait une opportunité pour le pôle de refit de Bordeaux (travaux d'entretien ou transformation d'un bateau).

Mais c'est le Port de La Pallice à La Rochelle, où il est reparti quelques semaines, du 9 janvier au 15 février, qui a remporté le chantier de maintenance et effectué les travaux de vérification du navire.

Hier, j'ai accompagné mon frère à Bordeaux, et eu la chance de revoir ce magnifique 3 mâts dont je vous ai déjà souvent parlé ("Mini croisière sur le Belem", "Le passage du Belem sous le pont levant", "Le feu d'artifice pour l'arrivée du Belem et des voiliers")...

Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...

J'ai ensuite longé les quais et emprunté le pont de pierre, pour prendre des photos de la rive droite :, 

Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Bordeaux, port d'hivernage pour le Belem...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 06:00

J'aime me balader sur la presqu'île du Cap-Ferret, au bord du Bassin d'Arcachon, en toutes saisons.

La lumière varie en fonction du soleil, des nuages et des marées. 

J'ai déjeuné, face à la Dune du Pyla, au restaurant l'Escale, mais à l'intérieur car il y avait un peu de vent pour s'installer à l'extérieur.

La marée était haute, le soleil brillait.

Le Bassin brillait de mille étoiles, et le Mimbeau, derrière, semblait une île paradisiaque.

Samedi de janvier, au Cap-Ferret...
Samedi de janvier, au Cap-Ferret...
Samedi de janvier, au Cap-Ferret...
Samedi de janvier, au Cap-Ferret...
Samedi de janvier, au Cap-Ferret...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 06:00

J'aime beaucoup les ponts, qui relient les hommes, et notamment ceux à structure métallique. J'en ai admiré plusieurs au Canada.

Le pont Alexandra est un pont à poutres cantilever qui traverse la rivière des Ouataouais, près du Musée des Beaux-Arts du Canada et de Musée canadien de l'histoire, reliant les villes de Gatineau, dans la province de Québec et la capitale canadienne d'Ottawa en Ontario.

Ce pont en acier, de 566 m de long, achevé en 1901 était au départ un pont ferroviaire. Dans les années 1950 il a été transformé en pont routier.

 

Les trois premières photos ont été prises aux alentours du Parlement et les dernières, de l'autre côté, dans l'enceinte du musée canadien de l'histoire.

 

Le pont Alexandra à Ottawa...
Le pont Alexandra à Ottawa...
Le pont Alexandra à Ottawa...
Le pont Alexandra à Ottawa...
Le pont Alexandra à Ottawa...
Le pont Alexandra à Ottawa...
Le pont Alexandra à Ottawa...
Le pont Alexandra à Ottawa...

La dernière photo a été prise avec le filtre "impressionnisme" disponible sur mon appareil photo Lumix, filtre qui accentue les contrastes.

 

Cet article est publié dans la communauté que j'ai créée et que je gère : "Un pont entre nous". Vous pouvez nous rejoindre (en cliquant sur le nom) si vous aimez les ponts et bloguez sur Overblog.

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 08:53

Quelques informations (source Wikipédia) :

Le canal Rideau est une voie navigable qui relie la ville d'Ottawa(Canada) sur la rivière des Ouataouais à la ville de Kingston sur le lac Ontario, via les rivières Rideau et Cataraqui.

Le canal Rideau a été fini en 1832 et continue d’être en activité aujourd’hui. Il est le plus vieux système de canaux toujours en activité en  Amérique du Nord. En 2007, il a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

L’objectif initial de ce canal était militaire : sécuriser la voie d’approvisionnement et de communication entre Montréal et Kingston.  Il ne fut jamais utilisé pour cela.

Les 202 kilomètres du canal Rideau comprennent des sections de la rivière Rideau et de la rivière Cataraqui, ainsi que plusieurs lacs comme le Grand Lac Rideau. 

Il y a 47 écluses et 22 postes d’éclusage le long du canal.

Aujourd’hui, seules les embarcations de plaisance sillonnent le canal Rideau. Des excursions en bateau sur le canal sont offertes dans la ville d’Ottawa et les plaisanciers peuvent facilement l’emprunter entre Ottawa et Kingston. 

 

En visitant Ottawa, entre le Parlement et le Musée, nous avons pu admirer une partie de ce canal Rideau :

Le Canal Rideau à Ottawa...
Le Canal Rideau à Ottawa...
Le Canal Rideau à Ottawa...

De janvier à début mars le canal Rideau gèle et devient, à Ottawa, la plus grande patinoire du monde sur 7,8 kms entre le centre ville d'Ottawa et le lac Dow.

L'accès est gratuit et des patins peuvent être loués sur place.

Le long du canal, vous trouverez des vestiaires chauffés, des snack-bars offrant de la soupe chaude, du chocolat chaud et même  des "queues de castor".

Cette pâtisserie frite, au sucre et à la cannelle, en forme de queue de castor, a été inventée à Ottawa en 1978.

" Il n’y a rien de plus canadien que d’avoir une queue de castor en patin sur la patinoire du canal Rideau en hiver !" (source : https://www.tourismeottawa.ca/les-coulisses-dottawa/patinoire-du-canal-rideau/).

A Québec, nous avons pu goûter les "queues de castor" recouvertes, au choix, de diverses confitures ou nutella, mais je n'ai pas été tentée...

Le Canal Rideau à Ottawa...
Le Canal Rideau à Ottawa...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 09:19

Après avoir visité quelques crèches avec Cathycat du blog "La new cathzette", est venu le moment de nous restaurer. La petite crêperie que nous aimons bien, près de la Place du Parlement était fermée, comme pas mal de restaurants en cette saison. Cathycat a alors proposé d'aller déjeuner à la pizzeria Gino place Gambetta qu'elle avait déjà eu l'occasion d'apprécier.

J'avais appris que cette pizzera qui avait remplacé une brasserie très ancienne "Le Régent" il y a quelques années allait céder la place à une brasserie bordelaise chic.

Eyt lorsque nous sommes arrivées place Gambetta, nous avons pu constater que c'était déjà fait.

Je me suis souvenue de la pizzeria Peppone sur le cours Clémenceau où j'avais déjà mangé, il y a une vingtaine d'années. Nous y sommes allées et avons commandé deux pizzas.

Cathycat est allée aux toilettes et en revenant m'a dit : "Il faut que tu y ailles. C'est en bas et on passe devant une cave avec des statues de saints..."

Nous avons bien mangé car les pizzas étaient délicieuses et puis nous sommes descendues aux toilettes.

Nous avons vu la cave avec de belles bouteilles et une statue, qui donnait sur une autre petite cave avec d'autres statues...

 

 

La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...

Nous sommes ainsi passées dans plusieurs caves minuscules dont une "pour les riches" et nous allions remonter lorsque Cathycat a aperçu une autre statue et proposé de continuer.

Nous sommes alors arrivées dans une petite pièce féerique où, autour d'une crèche classique, il y avait un petit village avec des maisons et dans chaque maison un automate représentant un métier traditionnel : tonnelier, écrivain, fromager, boulanger, pizzaïolo, marchande des 4 saisons, maréchal-ferrant, menuisier...

 

Le spectacle était magique, et mes photos ne rendent pas le charme du lieu.

 

Après nous être régalé les papilles, nous avons régalé nos pupilles...

 

La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...
La plus jolie crèche de Bordeaux, au fond d'une cave...

Et une petite vidéo :

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 09:50

En décembre 2015, nous n'avions pu admirer que la crèche de l'église Notre-Dame à Bordeaux, avec Cathycat, du blog "La new cathzette".

Rendez visite à Cathycat : elle raconte notre balade.

 

Cette année, nous avons parcouru plus de 13 kms dans Bordeaux, sommes parfois revenues sur nos pas, mais avons pu admirer plus de crèches.

 

Voici celle de la cathédrale Saint-André : 

Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...

Celle de l'église Saint-Pierre, dans le Vieux Bordeaux :

Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...

Celle de l'église Saint-Paul-Dominicains :

Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...

Celle de l'église Notre-Dame, à quelques pas du Grand Théâtre :

Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...

Et celle de Sainte-Eulalie, derrière l'hôpital Saint-André :

Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Balade à Bordeaux à la découverte des crèches (2/2)...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Participez au jeu Café Thé n° 85 - "Petit chausson souris..." en cliquant ICI jusqu'au 30 avril 2017.

Votez pour déterminer le gagnant du Café Thé n° 84 - "Le métier que vous n'auriez pas voulu exercer..."  en cliquant LA jusqu'au 30 avril 2017 minuit.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Le livre voyageur

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour"

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.