Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 05:00

Après quelques jours de canicule, avec des températures dépassant les 35°, il s'est mis à pleuvoir vendredi matin.

J'ai ouvert toutes les fenêtres pour rafraîchir la maison, et j'ai aperçu un superbe collier ras-du-cou qui scintillait :

Un joli collier offert par Dame Nature...
Un joli collier offert par Dame Nature...
Un joli collier offert par Dame Nature...
Un joli collier offert par Dame Nature...

Un bracelet était accroché à quelques centimètres :

Un joli collier offert par Dame Nature...

Merci, Dame Nature, de nous offrir ces merveilleux bijoux.

J'aurais volontiers accroché ce joli collier autour de mon cou...

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 05:00

La journée de stage photo au Parc ornithologique du Teich (Gironde) m'a en fait plus appris sur les oiseaux que sur la technique photographique.

Sans Stephen Rennie, le photographe, je n'aurais pas fait attention à ces sortes de canards. Il nous a expliqué qu'il s'agissait de grèbes huppés, nous a montré le nid et les oeufs :

 

Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...

Ces oiseaux sont de bons nageurs qui plongent et disparaissent pour réapparaître quelques dizaines de mètres plus loin, quelques minutes plus tard, avec un poisson dans le bec. 

Tout en pêchant ils surveillent le nid et les oeufs...

Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...
Les grèbes huppés au parc ornithologique du Teich...

Des infos sur les grèbes huppés :

Le plus grand des grèbes. Facile à reconnaître à sa huppe noirâtre et double, et, au printemps, à la collerette de plumes rousses et noires ornant les côtés de la tête. Cou mince, joues blanches. Patte palmée, mais chaque doigt reste indépendant (palmure lobée). Bec assez long, pointu, droit, rosé et noir

Le Grèbe huppé est un oiseau des étangs, des cours d'eau lents, des marais, des lacs, des réservoirs artificiels, des gravières inondées, des estuaires et d'autres lieux similaires. Pour nicher, il apprécie particulièrement les plans d'eau ceinturés de roseaux fournis et il a besoin de végétation palustre assez épaisse parmi laquelle il place son nid flottant.

C'est un oiseau assez peu farouche. Cet excellent nageur et plongeur peut s'enfoncer à 20 m (généralement 4-6 m) pendant 3 minutes au maximum. Il est également capable de parcourir plusieurs dizaines de mètres sous l'eau. 

Source : http://www.oiseaux.net/oiseaux/grebe.huppe.html

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 05:00

Nous avons dormi deux nuits à Québec, dans un bel hôtel situé dans la ville Haute; à quelques centaines de mètres du Château Frontenac, et des Plaines d'Abraham, parc urbain historique.

A l'époque de la Nouvelle-France, c'est là qu'a eu lieu la bataille des Plaines d'Abraham, défaite qui entraîna la capitulation de Québec au profit des Britanniques.

De nos jours c'est le lieu où se déroulent les plus grands rassemblements culturels de Québec.

 

 

Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...

La fontaine de Tourny, face au Parlement mesure près de 7 mètres de haut et comporte 43 jets d'eau et de nombreux personnages.

Elle est illuminée la nuit.

Cette fontaine de Tourny a une belle histoire que je découvre aujourd'hui sur le net (sur wikipedia).

Elle vient de Bordeaux et date de la seconde moitié du xixe siècle. Elle faisait partie des deux fontaines identiques commandées par le maire de Bordeaux pour célébrer l'arrivée des eaux dans la ville. Elles ornaient les extrémités des  Allées de Tourny, esplanade aménagée par Louis-Urbain-Aubert de Tourny, d'où leur nom.

La ville de Bordeaux a installé les deux fontaines en 1857, sous le mandat du maire Antoine Gautier, et les a retirées en 1960 en raison du coût élevé de leur entretien. La Maison Simons s'est portée acquéreuse d'un exemplaire en 2003, l'a fait restaurer et l'a offerte à la Ville de Québec pour son 400ème anniversaire.

L'achat de la fontaine et sa restauration a coûté aux Simons quatre millions de dollars canadiens, son installation, deux millions de dollars, fournis par la Ville de Québec.

Elle a été inaugurée le 3 juillet 2007. Depuis, la fontaine est soulignée comme un « lieu de rendez-vous incontournable à Québec ».

L'autre fontaine provenant des allées de Tourny, qui est en mauvais état, a été réinstallée à Soulac-sur-Mer (Gironde).

 

 

 

Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...

Des vues sur le Saint-Laurent et l'autre rive :

Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Le Vieux-Québec : vues de nuit...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 08:05

Nous avons terminé notre rallye pédestre dans le quartier du Petit-Champlain, dans le vieux Québec, place Royale, à côté de Notre-Dame-des-Victoires, la plus ancienne église en pierre d’Amérique du Nord, construite en 1688.

Cette petite église a été érigée par Mgr François de Laval sur l’emplacement de « l’Abitation » de Champlain et du « Vieux Magasin » du Roi.

Elle prendra son nom actuel en reconnaissance de la protection accordée à deux reprises par  la Vierge  à  la Ville  de Québec. Incendiée lors du siège de Québec en 1759, elle a connu plusieurs restaurations au fil des siècles. Elle est classée monument historique depuis 1929.

Le maître-autel est en forme de château-fort et l'on y trouve une maquette du Brézé, vaisseau du marquis de Tracy.

Québec : l'église Notre-Dame-Des-Victoires...
Québec : l'église Notre-Dame-Des-Victoires...
Québec : l'église Notre-Dame-Des-Victoires...
Québec : l'église Notre-Dame-Des-Victoires...

Une petite chapelle est dédiée à Sainte-Geneviève, première patronne de Paris, culte apporté par les ancêtres. 

Chaque 3 janvier cette sainte est fêtée et des petits pains sont bénis.

La croyance populaire veut que porter sur soi un petit pain béni de Sainte-Geneviève, c'est s'assurer de ne jamais manquer du nécessaire...

Les vitraux ne sont pas classiques :

Québec : l'église Notre-Dame-Des-Victoires...
Québec : l'église Notre-Dame-Des-Victoires...
Québec : l'église Notre-Dame-Des-Victoires...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 05:00

En vous racontant notre rallye pédestre dans la ville de Québec, je vous ai montré une photo de la Fresque des Québécois qui a fait l'objet de questions.

Cette fresque gigantesque (420 m²) se situe dans le quartier Champlain, à quelques pas de la place Royale, place historique de Québec que Samuel de Champlain a choisi lors de son arrivée en 1608 pour construire son "Abitation", qui lui servit à la fois de fort, de magasin, de poste de traite et de résidence.

Elle a été inaugurée en 1999, raconte l’histoire de Québec et rend hommage à une quinzaine de personnages historiques, en plus d’honorer des dizaines d'auteurs et d'artistes : Samuel de Champlain, Jacques Cartier, Félix Leclerc, etc...

On y trouve des emblèmes de Québec ; le Château Frontenac, les maisons typiques du Vieux Québec, les escaliers surnommés "casse-cou".

La Fresque des Québécois...
La Fresque des Québécois...
La Fresque des Québécois...
La Fresque des Québécois...

D'autres trompe-l'oeil sont visibles dans la ville. J'ai admiré aussi celui-ci :

 

La Fresque des Québécois...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 05:00

J'aime beaucoup les arbres, et en particulier les cyprès chauves (taxodium distichum).

Je vous ai déjà parlé de cet arbre qui émet des racines aériennes : les pneumatophores lui permettant de respirer quand ses aiguilles sont tombées ("Cyprès chauves et pneumatophores") et qui se plait en milieu humide. 

C'est un arbre magnifique au feuillage en forme de plumetis qui pousse le long des rivières, des lacs ou des étangs, et offre à l'automne de magnifiques couleurs orangées. Il est originaire de Louisiane.

 

Il y a de beaux spécimens dans les parcs que je fréquente : Jardin Public à Bordeaux, parc de Majolan à Blanquefort, parc de Bourran à Mérignac.

 

Il y a une dizaine d'années,au cours d'une balade dans les Landes avec arrêts au bord des lacs, nombreux dans ce département, j'étais tombée en admiration devant une forêt de cyprès chauves au bord d'une plage.

En avril 2015, j'étais partie à sa recherche sans la trouver. Un peu frustrée, j'avais alors cherché sur le net et trouvé qu'il s'agissait de la Pointe des Vergnes au bord du Lac de Soustons. J'étais passée tout près...

Cette fois, il y a quelques jours, je suis allée directement à Soustons et j'ai retrouvé avec grand plaisir cette belle forêt au bord du Lac.

J'ai admiré de beaux cyprès chauves, se mirant au bord de l'eau :

Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...
Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...
Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...
Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...
Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...
Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...

Il y a également des chênes et de très beaux platanes, dont l'un a le tronc creusé en forme de serrure :

Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...
Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...
Les cyprès chauves de la Pointe du Vergne à Soustons...

Et puis, surprise, il y avait des dizaines d'écureuils roux, gambadant sous les arbres...

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 07:58

Hier j'ai dû aller dans la banlieue de Bordeaux et j'en ai profité pour me promener au parc de Majolan, à Blanquefort.

Je voulais admirer les cyprès chauves au bord du petit blanc d'eau, mais certains ont été coupés à ras, suite sans doute aux différentes tempêtes.

J'ai aperçu au loin un oiseau blanc et gris, sur une branche :

 

Un héron bihoreau au parc de Majolan...

Il était très loin et j'ai pris quand même quelques photos, reconnaissant un héron :

Un héron bihoreau au parc de Majolan...
Un héron bihoreau au parc de Majolan...
Un héron bihoreau au parc de Majolan...
Un héron bihoreau au parc de Majolan...

En regardant les photos sur mon ordinateur j'ai vu ses deux longues plumes blanches qui indiquent qu'il est en période de reproduction. Il semble unijambiste, sa patte droite étant repliée sous lui.

Ce serait un héron bihoreau, appelé aussi "corbeau de nuit" à cause du croassement étrange qu'il émet la nuit.

Ses plumets sont du plus bel effet. Dommage que je ne les ai pas vus en prenant les photos : j'aurais peut-être attendu la parade nuptiale...

Encore fallait-il qu'il trouve une Madame Bihoreau...

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 05:00

Après avoir découvert par hasard, en 2012, le chataîgnier de l'Eraudière dans la banlieue de Nantes, labellisé "arbre remarquable", je me suis intéressée à ces arbres remarquables.

J'ai trouvé la liste des arbres remarquables en Gironde et je suis allée en admirer quelques uns.

Il y a la glycine  qui ornait le bâtiment abritant les Archives municipales, à Bordeaux. Les Archives ont déménagé ailleurs emportant une bouture de la magnifique glycine. 

J'ai aussi vu le platane sur la place de l'Eglise du Porge.

J'ai cherché longtemps les deux arbres remarquables du Jardin Public à Bordeaux. C'est un gardien qui a fini par me les indiquer : le cyprès du Mexique et le pacanier...

J'ai fini par trouver l'an dernier le peuplier noir du square Chante-grillon.

Dansla liste des arbres remarquables en Gironde, il y a les arbres de judée de l'hôpital Charles Perrens.

En avril 2016, je les ai cherchés un dimanche après-midi, en rentrant sur Bordeaux, et j'ai admiré de beaux arbres, mais trop jeunes pour être labellisés arbres remarquables.

 

Il y a quelques jours avec mon amie Cathycat du blog "La new cathzette", nous sommes parties à leur recherche dans le parc de l'hôpital Charles Perrens, à Bordeaux.

Nous avons admiré les mêmes arbres que j'avais vus l'an dernier :

Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...

En continuant à monter, dans une autre cour nous avons enfin trouvé les deux arbres remarquables, arborant leur panonceau. Ils ont 250 ans chacun et celui de droite est en meilleur état que l'autre.

 

Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Les arbres remarquables de l'hôpital Charles Perrens...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 05:00

Juste avant d'atterrir à Edimbourg j'ai aperçu trois ponts : le pont cantilever rouge et le pont à hauban, avec au milieu, moins visible le pont routier :

J'ai cherché des informations sur le net sur ces ponts, et notamment le 1er. Voici ce que j'ai trouvé sur wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_du_Forth.

 

Le pont du Forth est un pont du Royaume-Uni situé à quatorze kilomètres à l’ouest de la ville écossaise d’Édimbourg. Il est le deuxième plus long pont ferroviaire de type cantilever au monde quant à sa portée libre (le premier étant le pont de Québec) et le premier de grande taille jamais construit. Sa longueur est supérieure à 2,5 kilomètres. Il est uniquement destiné au trafic ferroviaire et permet de relier le nord-est et le sud-est du pays, en enjambant le fleuve..

 En cet endroit, le fleuve subit un rétrécissement permettant cette construction, ceci malgré une profondeur très importante (entre 60 et 65 mètres) qui est supérieure à celle de la mer du Nord sur laquelle l'estuaire donne. Cela explique donc la nécessité qu'il y eut de construire un pont avec un nombre de travées limité, la technologie de l'époque ne permettant pas la construction aisée de piles à une telle profondeur.

Le pont du Forth a une forte valeur symbolique pour les Écossais car il relie le nord et le sud de l’Écosse en traversant le Forth qui les sépare. De plus, il témoigne par son caractère de pionnier un certain savoir-faire technique écossais et fait ainsi oublier l’échec qu’avait constitué la catastrophe du pont du Tay (pont qui s'est écroulé en 1879, suite à un ouragan, entraînant la mort de soixante-quinze personnes). Il reflète également un certain âge d’or de l’économie écossaise, qui a beaucoup souffert au cours du XX° siècle.

En mai 1881, John Fowler et Benjamin Baker présentent les plans d’un pont de type cantilever, extrêmement robuste et spécialement conçu pour résister aux vents les plus violents, approuvés par la compagnie ferroviaire, puis autorisés par le Parlement en juillet 1982.

Les travaux ont duré 5 ans. Le pont ferroviaire a été ouvert officiellement à la circulation ferroviaire, en présence du Prince de Galles, De Benjamin Baker et de Gustave Eiffel.

En 2015 le pont a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

Bien que les trains modernes soumettent le pont à moins d’efforts que les premiers trains à vapeur, celui-ci nécessite quand même un entretien constant.

« Peindre le pont du Forth » est même devenu en Grande-Bretagne une expression désignant une tâche sans fin, version moderne du mythe de Sisyphe. Elle repose sur une légende qui veut que dès que l’équipe chargée de repeindre le pont atteint une extrémité, il est nécessaire de recommencer de l’autre côté. Cela s’explique par l’immense surface des poutrelles métalliques qui représentent près de 20 000 mètres carrés.

Depuis 1964 il est doublé par le pont autoroutier du Forth, pont suspendu.

Un troisième pont à haubans vient juste d'être construit et sera mis en circulation en mai 2017.

 

J'ai aperçu ces ponts de plusieurs endroits : de l'avion, du Château d'Edimbourg, puis du train allant à Glasgow mais toujours de loin.

Faute de temps je n'ai pas pu aller les admirer de plus près : ce sera pour une prochaine fois j'espère.

Edimbourg : le pont du Forth...
Edimbourg : le pont du Forth...
Edimbourg : le pont du Forth...
Edimbourg : le pont du Forth...
Edimbourg : le pont du Forth...

Les deux dernières photos ont été prises par mon fils Aurélien, du haut de la colline Arthur's Seat où il est monté.

 

En souvenir de ce pont rouge du Forth,j'ai acheté une carte postale :

 

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 06:00

Après le déjeuner, le guide local nous a emmenés, en bus, sur la colline qui domine la ville de Montréal : le Mont Royal... 

Des belvédères offrent une belle vue sur la ville et la région.

Et l'on aperçoit au loin le Biodôme que je vous ai montré, vu d'avion, il y a quelques jours ( musée « vivant » situé dans l'ancien Vélodrome de Montréal qui avait été construit pour les Jeux olympiques d'été de 1976. 

Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...

Le Saint-Laurent entoure la ville, située sur une île. Les bateaux à voile ancrés au bord du fleuve donnent un effet "vacances"...

 

A quelques mètres d'une buvette nous avons aperçu deux ratons laveurs cherchant leur pitance dans les détritus :

Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Montréal : les ratons-laveurs du Mont-Royal...
Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Admirer
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Participez au jeu Café Thé n° 87 - "Le héron et la couleuvre..." en cliquant ICI jusqu'au 30 juin 2017.

Votez pour déterminer le gagnant du Café Thé n° 86 - "Jardin extraordinaire..." en cliquant LA jusqu'au 30 juin 2017 minuit.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris et se trouve chez Khanel...

 

Mon profil sur Babelio.com

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.