Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 05:00
Un livre désopilant : "Sans nouvelles de Gurb" d'Eduardo Mendoza...

Eduardo Mendoza est un écrivain contemporain Espagnol que je ne connaissais pas.

Le titre de son roman sorti en 1990 "Sans nouvelles de Gurb" m'a interpellée et pour 6,50 €, j'ai beaucoup ri.

La 4ème de couverture : Gurb a disparu dans Barcelone, dissimulé sous les traits de Madonna. Précision: Gurb est un extraterrestre. Parti à sa recherche sous une apparence moins voyante, son coéquipier tient scrupuleusement le journal de ses observations. Une satire délirante et désopilante de notre monde moderne.

 

Mon ressenti : Le narrateur, un extraterrestre muni de nombreux pouvoirs lui permettant de prendre la forme humaine qu'il souhaite, consigne ses observations sur Barcelone et le monde moderne. A la recherche de son coéquipier mystérieusement disparu il découvre tout et s'adapte progressivement.

J'ai lu ce livre, dans mon jardin, sur la plage, au lit, et j'ai beaucoup ri, en imaginant ce doux-dingue dans les rues de Barcelone, et en découvrant ses réflexions sur les êtres humains, les cadres en particulier... Le héros créé sans le vouloir des problèmes partout où y passe...

Le héros parcourt Barcelone : les ramblas, plaza Cataluna, le parc de la citadelle, Montluig : il monte et il descend sans jamais se fatiguer et les différentes apparences qu'il prend m'ont rappelé les artistes déguisés en statues diverses sur les Ramblas. 

Mon seul regret : Je crois que le livre écrit maintenant serait encore plus savoureux

Quelques extraits : 

"Je règle la note de l'hôtel et je libère la chambre. Elle est immédiatement occupée par un représentant en produits alimentaires qui a passé la nuit dehors. Il me raconte que la société qui l'emploie a réussi à produire des poulets sans os très appréciés dans les assiettes mais un peu déguingandés dans la vie courante".

 

"Je me rends à la cathédrale avec l'intention d'offrir un cierge à Sainte-Rita pour que Gurb revienne, mais je trébuche en m'approchant de l'autel et le cierge met le feu à la nappe qui le recouvre.Le sinistre est aisément maîtrisé, mais pas avant que deux oies du cloître n'y périssent, dûment rôties. Mauvais présage".

 

"Le cadre conduit sa voiture avec les genoux : de la main gauche il tient le combiné du téléphone de la voiture; de la main droite il règle la radio de la voiture; du coude gauche il monte et baisse les fenêtres de la voiture; du coude droit il empêche les enfants de jouer avec le changement de vitesse de la voiture; du menton il appuie sans cesse sur l'avertisseur de la voiture".

Partager cet article

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Lire
commenter cet article

commentaires

Caroline Kiminou 28/07/2015 03:24

Coucou Ecureuil bleu, non tu ne rêves pas, je suis toujours vivante, une aminaute disparue et qui revient enfin si on veut, je ne veux rien promettre, là je sens que je vais l'aimer çà, merci pour le partage j'ai noté et je pense que je le trouverais facilement
CaroLINE

écureuil bleu 28/07/2015 08:51

Quel plaisir d'avoir de te retrouver Caroline ! Un petit bonheur en regardant mes commentaires de voir apparaître ton nom. Plein de bisous et très bonne journée !

Carine-Laure Desguin 24/07/2015 06:16

Un chouette livre pour les vacances.

Marie 20/07/2015 10:36

Je sens que cela va me plaire..j'aime les livres qui changent et surprennent..bises

vivi 19/07/2015 23:01

Ca a l'air marrant en effet ! Merci pour cet article !

khanel3 19/07/2015 09:42

étonnant ce livre ! merci pour le résumé ! bon dimanche

Pierrette Richard 19/07/2015 09:27

Bonjour,
Eh bien, je le chercherai celui là...IL doit permettre de prendre du recul sur certaines de nos pratiques bizarres ou folles lorsque l'on prend du recul....
Bon dimanche,

missfujii 18/07/2015 18:17

Une histoire qui m'a l'air bien sympathique

rolande 18/07/2015 16:48

dis donc cela à l'air hilarant à lire pour l'été et se changer les idées, bises et bon dimanche

tiot le mineur 18/07/2015 16:39

salut,
j'aime pas tout ce qui est extraterrestre,
on a déjà du mal à comprendre seulement notre vie terrestre,
bonne journée

écureuil bleu 24/07/2015 20:18

Je n'aime pas non plus la science-fiction mais là c'est très drôle !

LADY MARIANNE 18/07/2015 14:45

en effet c'est pire que dans le film le grand blond avec une chaussure noire !!
bel aprem ! bizz

mansfield 18/07/2015 11:59

De quoi passer un bon moment en effet, les espagnols ont un grand sens de l'humour et de l'autodérision!

le boudoir de soi 18/07/2015 10:48

y'à quelques phrases que je ne comprends pas;..Ton clavier a joué l'extra terrestre ???

écureuil bleu 18/07/2015 11:47

Lesquelles ? j'avais oublié un "i" à citadelle, mais je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas. Bisous

fanfan 18/07/2015 10:03

Un bon livre pour les vacances ! De quoi faire oublier les tracas du quotidien! Bises

Domie de domandalas 18/07/2015 09:07

je vais me le commander, il a l'air super disjoncté, j'adore, merci pour ce conseil de lecture
bises
DOmie

cathycat 18/07/2015 08:29

Ça a l'air carrément loufdingue ! et Barcelone tu connais... alors tu as dû te faire un bon film dans ta tête :-)...
C'est bon la lecture en vacances hein ?!!! Bisous

écureuil bleu 24/07/2015 20:07

Je suis en train d'en lire un autre du même auteur également plein d'humour. Bisous

m'annette 18/07/2015 07:33

ah! ça doit être savoureux, ce regard réaliste sur notre monde!
bises, bon week-end!

écureuil bleu 24/07/2015 20:06

Bonsoir M'Annette. J'espère que tu vas bien. Bisous

jill bill 18/07/2015 07:08

En effet Brigitte... un livre mouvementé !! Merci pour ce choix lecture, bises de JB

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Participez au jeu Café Thé n° 88 - "Décoller ses timbres..." en cliquant ICI jusqu'au 31 juillet 2017.

Votez pour déterminer le gagnant du Café Thé n° 87 - "Le héron et la couleuvre.. en cliquant LA jusqu'au 31 juillet 2017 minuit.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris et se trouve chez Khanel...

 

Mon profil sur Babelio.com

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.