Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

"Un jour ce sera vide", premier roman très réussi d'Hugo Lindenberg...

5 Novembre 2021 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Hugo Lindenberg, 43 ans est journaliste.

J'ai emprunté ce roman, dans le rayon "Nouveautés' de la médiathèque.

 

 

Informations pratiques : Paru en juin 2021 aux éditions "Christian Bourgois éditeur". 173 pages. 16,50 €. Prix Livre Inter 2021 et Françoise Sagan 2021.

 

La 4ème de couverture :

C'est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l'enfance où tout se vit intensément, où l'on ne sait pas très bien qui l'on est, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d'une guerre qu'il faudra mener de toutes ses forces.
Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d'autant plus forte qu'elle se fonde sur un déséquilibre : Baptiste a des parents parfaits, habite dans une maison parfaite. Sa famille est l'image d'un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui.
Flanqué d'une grand-mère à l'accent prononcé, et d'une tante « monstrueuse », notre narrateur rêve, imagine, se raconte des histoires, tente de surpasser la honte sociale et familiale qui le saisit face à son nouvel ami. Il entre dans une zone trouble où le sentiment d'appartenance est ambigu : vers où va, finalement, sa loyauté ?

Écrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes lumineuses qu'on quitte avec la mélancolie des fins de vacances. Hugo Lindenberg y explore les sentiments, bons comme mauvais, qui traversent toute famille, et le poids des traumatismes de l'Histoire.

 

Mon ressenti :

Le narrateur, une dizaine d'années, est en vacances avec sa grand-mère et sa tante, un peu folle. dans une station balnéaire normande. Il a un peu honte de sa famille peu ordinaire, s'ennuie et taquine les méduses en bord de plage avec un baton. Il rencontre alors Baptiste, un garçon de son âge, et sa famille qui semble parfaite. La mère surtout s'intéresse à lui et le charme.

Cet enfant, très mature pour son âge, a perdu sa mère et se pose beaucoup de questions, s'inquiète beaucoup, notamment de se retrouver seul, de ne pas mériter l'amitié de Baptiste, d'être chassé par sa grand-mère.

L'auteur évoque avec finesse les émotions éprouvées par ce jeune enfant sensible, renfermé, anxieux, fin observateur, qui voudrait être aimé et au coeur d'une famille normale, comme celle de son ami. 

Quelques extraits :

- Les voisines de ma grand-mère sont immortelles. Celle de Paris est tellement âgée qu'elle a un accent qui vient non pas de l'étranger, mais du passé.

- J'imagine son espace mental comme une très grande maison aérée, avec plafonds de trois mètres de hauteur et parquet ciré, un piano à queue et de grandes fenêtres ouvertes sur un jardin luxuriant. Quelque chose de bien plus confortable que le taudis aux persiennes duquel j'observe le monde. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tu nous allèches avec ce livre qui attire les amateurs de belles lettres!
Répondre
M
Tes mots partageurs me donnent envie de lire ce roman.
Merci Brigitte
Bisous
Répondre
E
Bonsoir Martine. La vision de cet enfant est originale. Bisous
C
merci pour cette présentation, cela donne envie de le lire, j’avoue que je découvre cet auteur. bises.celine
Répondre
E
Merci Céline et bisous
C
Ton commentaire de lecture est accrocheur.
Répondre
M
Une présentation qui donne envie de lire ce roman de cet auteur tout nouveau
Répondre
C
Merci pour ta très bonne présentation et merci pour ton ressenti, Brigitte. Bisous♥
Répondre
C
Je n'ai pas ou plus exactement je ne prends pas le temps de lire . Je ne regarde pas la télé, ne reçois guère des amis pour partager un café mais mes activités remplissent bien mes journées . Je ne peux même plus visiter les amienautes surtout lorsqu'il y a de très nombreuses publications par semaine ou par mois. Ton message m'a incitée à venir sur ta page et je t'en remercie. Bonne soirée.
Répondre
E
Merci d'être venue, Chinou
B
Une lecture qui semble très intéressante
Répondre
P
Ce genre de roman ne m attire pas, même si je trouve la couverture splendide. Bonne soirée bisous
Répondre
R
merci pour ta présentation mais ne me sens pas attirée pour le moment. bisous doux weekend
Répondre
F
Bonjour, pas du tout mon genre de lecture !! et à vrai dire ça ne me tente pas, je te souhaite un bon week end, bisous
Répondre
A
C'et tentant. J'aime bien tes critiques de livres!
Bon week-end, Brigitte!
Répondre
T
Bonjour Brigitte, ce livre est une belle découverte. Merci de nous partager son résumé et ton ressenti à son sujet. L'histoire me semble intéressante. Bon début de week-end à toi
Répondre
E
Merci Théo et bon après-midi !
T
Salut,
Un passage pour dire que j'ai refait mon blog , il a changé de nom mais ce sont les mêmes rubriques.

Une fois n'est pas coutume , il fait beau.

On espère que ça tiendra même s'il fait un peu frais.

Je vous souhaite un bon week-end
Répondre
C
bonjour
j'aime beaucoup sa remarque sur l'âge, l'âge du passé !! c'est poétique et flatteur
bisous
Répondre
A
Je ne dis pas que je ne me laisserai pas tenter ! Bravo attachée de presse taentueuse, Gisèle
Répondre
E
Merci Gisèle et bisous
E
Bonjour Brigitte, merci de nous partager ton ressenti pour ce nouveau roman. Bon week-end, bisous
Répondre
J
ça me tente !
Répondre
L
Le résumé et les extraits de ce livre me tentent beaucoup je vais le mettre dans ma liste d'envies.
Bisous et bonne journée
Répondre
M
C'est un peu triste pour ce gars de se sentir mal aimé
Bonne journée
Gros bisous
Répondre
S
Bonjour Brigitte,
Merci pour ce partage qui me donne envie de lire ce livre, de connaître le ressenti, les émotions de cet enfant qui pense qu'ailleurs, dans une autre famille une autre maison, ce peut être mieux...
Belle journée
Répondre
E
Bonjour Shelby. C'est surtout la mère, douce et affectueuse, qui l'attire. bon après-midi
M
Belle critique qui donne envie de lire ce livre. Bisous
Répondre
V
merci, tu donne envie de le lire, et la couverture est belle! gros bisous Brigitte. cathy
Répondre
P
Dix ans c'est l'âge où les enfants ressentent les différences jusqu'à en souffrir ! L'imagination fait le reste ! J'aime beaucoup la voisine âgée qui a un accent qui vient du passé :D Qu'il se méfie il y a souvent des failles même quand la famille paraît parfaite ! Passe une bonne fin de semaine Brigitte Bisous
Répondre
E
Oui, Paulette, il y a des failles dans la famille qui semble parfaite. Bisous
P
Merci pour ce partage qui donne envie d'en découvrir plus sur cet ouvrage.
Bisous et bonne journée
Répondre
M
J'ai bcp aimé même si les réflexions de cet enfant ne correspondent pas tout le temps à son âge . Sa peinture de l'attrait de la normalité est très juste. De plus, tout se devine ici, l'histoire, les failles , etc. Un grand roman !
Répondre
E
Oui, Matatoune c'est un beau roman. Bonne journée