Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Mes belles rencontres, en tant que mini-localière...

17 Septembre 2021 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Rencontrer

Il y a presqu'un an, le 1er octobre 2020, je suis devenue correspondante locale pour le journal Sud-Ouest, "mini localière" comme je vous l'avais raconté.

C'est un métier qui résume un peu tous les autres métiers que j'ai exercés ou dont j'ai rêvé, qui fait appel à mes différentes passions, mais aussi à l'écoute et la bienveillance, à mon amour pour le Bassin d'Arcachon et Arès en particulier, à mon besoin de raconter, de partager, de faire découvrir. Correspondante locale de presse pour le journal Sud-Ouest pour Arès, c'est un peu long, un peu pompeux. Je préfère "mini localière", parce que cela me ramène en enfance, lorsque j'étais écolière, que je venais en vacances ici, et que cela fait aussi référence à mes études de 3ème cycle universitaire en "Aménagement du Territoire et Economie régionale du Sud-Ouest".

Un localier est un journaliste d’une rédaction en charge  d’une rubrique locale. Le “localier” est le plus souvent installé au siège du quotidien régional ou dans des agences départementales ou locales.

Pour moi, un "mini localier" est un localier à petite échelle.
Je ne suis pas journaliste, mais j'écris de courts articles de 5 à 40 lignes, pour parler de la vie locale, J'interviewe des commerçants, des responsables d'associations ou de services publics, des élus. Je prends des photos, annonce ces manifestations, fais des comptes-rendus.

En presqu'un an d'activité, j'ai écrit près de 300 articles, plus ou moins importants, avec ou sans photo, et cela m'a pris du temps et demandé de l'énergie. J'ai râlé lorsque le contenu ou le titre d'un de mes articles a été changé, ou qu'un texte a été publié trop tard ou trop juste par rapport à un événement, les articles et leur titre étant parfois retouchés par les journalistes assurant la mise en page. 

J'ai attendu des remerciements ou des félicitations qui ne sont pas venus. Par rapport à un blog, les retours sont rares et l'on n'a pas la liberté d'écrire ce que l'on veut, sur un oiseau, une fleur ou un arbre, de corriger à tout moment une faute ou une erreur. 

Au final, c'est une expérience intéressante qui permet de rencontrer beaucoup de personnes, de découvrir des activités, d'échanger, de mettre en valeur de belles personnes, méconnues.

Cela m'a donné envie de vous parler de certaines de ces belles personnes, de 11 à 100 ans, dans de prochains articles...

Mes belles rencontres, en tant que mini-localière...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est un travail intéressant en effet, mais j'aime bien quand il y a des retours.
Et lorsqu’on écrit pour un journal, il n'y a pas de retour, c'est dommage mais c'est ainsi ... je ne crois pas que ce soit à fond perdu, malgré tout car les lecteurs sont là.
C'est vrai que les commentaires donnent sens et vie à un blog et j'aime bien ces retours.
Bonne semaine.
Répondre
E
Oui, moi aussi, mais ce qui est sympa ce sont les rencontres de personnes qui aiment les mêmes lieux que moi
E
Coucou Brigitte! Depuis le temps que je te lis !!, Je te trouve débordante de vie ,tu donnes beaucoup de ta personne, de ta présence, tu t'intéresses à beaucoup de choses ! Reste comme tu es ! Tu es formidable A très vite sur ton prochain article! gros bisous!
Répondre
E
Bonjour Eglantine. Si tu pouvais le dire à mes enfants... Bisous
T
Bonjour Brigitte, c'est une expérience enrichissante j'imagine. Justement, comme tu le sais, je suis passionné par ce fabuleux métier. Le problème d'un correspondant de presse, c'est qu'il n'est pas considéré comme un journaliste, il est souvent payé au ras des pâquerettes. Ça va bien pour débuter mais pour avoir sa place dans une rédaction, je crois que c'est assez galère...Après, c'est un bon complément de salaire et pour toi qui es ( je crois ) en retraite, c'est une superbe expérience ! Tu as beaucoup été sollicitée je vois, 300 articles en 1 an à peine, c'est énorme. Bravo pour ton energie et ta motivation pour ce métier de passion. Peut-être qu'un jour, je m'y lancerai aussi en complément de ce que je fais ( Auxiliaire de vie ). Bon dimanche Brigitte :)
Répondre
E
Bonjour Théo. Ce sont souvent des retraités qui sont correspondants locaux parce qu'il faut avoir du temps et que l'on ne peut pas en vivre...
S
une activité très enrichissante , qui convient probablement à ta personnalité tournée vers les autres
Répondre
E
J'aime les belles histoires et cela me permet d'en découvrir
P
Je suis sûre que c'est passionnant comme activité. Quand j'étais jeune, je rêvais d'être journaliste, pas pour l'aventure, mon modèle était Bernard Pivot, je trouvais qu'il était bien chanceux d'être payé pour lire tous les jours, découvrir les nouveaux livres et les faire connaître, avec le temps je n'ai pas changé d'avis.
Bon week end. Bisous
Répondre
E
Moi aussi j'ai rêvé d'être journaliste, et aussi écrivain.
C
Bonjour Brigitte, dommage que tu m'aies pas de reconnaissance, tu donnes beaucoup pourtant. Bon week-end. Bisous♥
Répondre
E
C'est d'avoir une passion et de pouvoir la partager J'ai hâte de découvrir les personnages Bon week-end Brigitte, bisous
Répondre
B
C'est une expérience intéressante
Répondre
M
Ceux qui, comme Toi, agissent avec passion, n'attendent rien en retour.
Ils aiment ce qu'ils font, et s'y donnent entièrement.
C'est tout à fait admirable ! ❤❤❤
Si seulement plus de gens se comportaient ainsi, le monde serait tellement plus beau ...
Répondre
E
Merci Marie-Luce.
R
Dommage que tu n'ai pas les retours auquel tu as droit car c'est une grande implication. Bravo à toi. Bisous doux weekend
Répondre
P
C'est bien de s'investir ainsi au niveau local.
Bravo pour ton implication et tout le travail fourni.
Bises et bonne journée
Répondre
C
Je connais plusieurs mini-localiers (j'aime bien aussi cette façon de nommer ce job parce que oui c'est un vrai job) et je t'assure, ce sont de vrais bosseurs eux aussi. L'évènementiel demande de l'énergie, du temps, de l'attention. Eh oui, la reconnaissance n'est pas toujours au RDV. Bravo Brigitte, j'attends de lire tes articles qui concernent ces rencontres.
Répondre
E
Merci Carine-Laure. C'est vrai que cela demande du temps et de l'énergie
A
Ça ne m'étonne pas! Ton énergie je l'ai signalé est immense! Ce que tu fais : agent littéraire, journaliste, etc. je l'ai déjà dit, c'est fabuleux! Mais que, parfois, tu (et tout le monde!) ne recueilles qu'indifférence, c'est désagréable sur le coup mais tant de gens de 11 à 100 ans (un peu moins quand même,...disons 95 ans) te rendre hommage, alors là rien d'étonnant! Tu nous en parleras Ecureuil Bleu! bonne journée, Gisèle
Répondre
E
Merci merci Gisèle et bisous
L
coucou, et bien bravo ; je comprends que tu aies eu envie de râler mais apparemment la balance penche du côté du bien être ; bisous
Répondre
J
bravo pour toute ton énergie tu es un modèle à suivre Brigitte
bises
Répondre
E
Je ne crois pas. En tous les cas ce n'est pas l'avis de mes enfants...
.
tu es géniale tout simplement ....qu'on se le dise.. mais moi je le sais depuis longtemps .... ♥
Répondre
E
Pas vraiment, Simone...
E
Eh bien tu n'as pas chômé dis donc... Bravo pour tous ses articles !
La reconnaissance, je pense qu'il ne faut pas l'attendre. Les pros n'aiment pas dire merci !
Heureusement, tu as le blog et les commentaires pour te booster.
En tout cas c'est une belle occupation pour la retraite et tant que le plaisir sera là ne te prive pas...
Gros bisous et doux week-end
Répondre
E
Oui, c'est bien ça, je continue tant que ça me plait... Bisous
L
C'est surement un métier qui est intéressant, mais je n'aurai pu l'exercer, surtout si on me changeait mes titres ou que l'on me rabotait mes textes sans même un merci en retour. Bisous et bonne journée
Répondre
F
Bonjour, c'est un métier à plein temps, quant à la reconnaissance, il ne faut jamais l 'attendre ! je te souhaite un bon week end, bisous
Répondre
M
Tu donnes beaucoup de ta personne, pour rien en retour. Faut pouvoir le faire. C'est bien. Bonne journée. Gros bisous
Répondre
A
J'ai été correspondante pour Sud- ouest. Longtemps. Mais cela demande beaucoup de présence; au bout d'un moment, cela devient effectivement ingrat, à sens unique, peu gratifiant.. Je te comprends; mais je trouve que ça te va bien. Tu es curieuse, t'intéresse à beaucoup de choses...
Répondre
E
Bonjour Anne. Je suis libre de m'arrêter quand je le veux, alors je continue.
Y
un grand bravo à toi !
(et pour la reconnaissance.. malheureusement.. de nos jours... les critiques arrivent plus facilement que les compliments... :( )
moi en tout cas je prends beaucoup de plaisir à venir te lire par ici... sur ce blog..
gros bisous
Répondre
E
C'est très gentil, Yolande. Bisous
D
ton témoignage-bilan est très intéressant et il m'importe d'autant plus qu'en la matière nous sommes confrères ou consoeurs...Pourquoi pas ?
Mes rubriques de CLP (après avoir été pro) sont plutôt orientées actuellement sur des propositions de randonnées ou de découverte de la nature, mais depuis que je suis CLP j'ai écrit d'autres genres d'articles...
Répondre
E
Bonjour Domi. Ce que tu fais est très intéressant
M
super, d'être correspondante d'un journal....bravo.... passe une bien douce journée, je suis très en retard ce matin....
Répondre
M
Je le savais que tu recevrais peu de reconnaissance, le monde est ainsi fait aujourd'hui, hélas. Par contre comme tu aimes ta région toutes tes recherches sont enrichissantes et cela te permet d'entrer en contact avec de belles personnes qui finalement t'ouvre leur porte ! Je suis d'accord pour que tu nous en parles :) bisous et une douce journée
Répondre
E
Oui, heureusement qu'il y a ces belles rencontres... Bonne journée et bisous
J
Dommage côté reconnaissance, mais tu as trouvé de quoi t'occuper durant la retraite, c'est sûr.... au plaisir Brigitte, bises jill
Répondre
E
Je retiendrai les belles rencontres et les gens satisfaits. Bonne journée et bisous