Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Mon 5ème métier : mini localière...

13 Décembre 2020 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Agir

Mon premier métier, celui que j'ai exercé pendant 37 ans, c'était responsable des études et du pilotage commercial dans une banque : je maniais beaucoup de chiffres pour déterminer les objectifs des agences, réaliser les tableaux de suivi. J'ai arrêté de l'exercer en juin 2016.

Mon second métier, c'est une activité bénévole que beaucoup d'entre vous exercent aussi : celui de blogueur, que j'exerce depuis avril 2009. Il me permet de faire partager mes différents passions pour l'écriture, la lecture, la photographie, les arbres, les voyages...

Mon troisième métier, inventé pour l'anthologie "Les métiers improbables" (pour contribuer à réaliser le rêve d'enfants gravement malades, vendu au prix de 15 €), c'est "Attachée de presse d'une aigrette garzette". Pour celui-ci je manie appareil photo et jolis mots...

Mon quatrième métier, inventé pour la même anthologie "Les métiers improbables", c'est "Puiseur de merveilles". Pour exercer celui-ci, il faut manier bienveillance, encouragements, soutien régulier, écoute...

Mon cinquième métier, débuté le 1er octobre, c'est un métier qui résume un peu tous les autres, qui fait appel à mes différentes passions, mais aussi à l'écoute et la bienveillance, à mon amour pour le Bassin d'Arcachon et Arès en particulier, à mon besoin de raconter, de partager, de faire découvrir. Je suis devenue "correspondante locale de presse pour le journal Sud-Ouest pour Arès". C'est un peu long, un peu pompeux. Je préfère "mini localière", parce que cela me ramène en enfance, lorsque j'étais écolière, que je venais en vacances ici, et que cela fait aussi référence à mes études de 3ème cycle universitaire en "Aménagement du Territoire et Economie régionale du Sud-Ouest".

Un localier est un journaliste d’une rédaction en charge  d’une rubrique locale. Le “localier” est le plus souvent installé au siège du quotidien régional ou dans des agences départementales ou locales.

Pour moi, un "mini localier" est un localier à petite échelle.
Je ne suis pas journaliste, mais j'écris de courts articles de 20 à 40 lignes, pour parler de la vie locale, J'interviewe des commerçants, des responsables d'associations ou de services publics, des élus. Je prends des photos, annonce ces manifestations, fais des comptes-rendus.

L'ancien correspondant local a arrêté en juin, après 9 ans d'activité. J'ai répondu à une annonce parue dans le journal Sud-Ouest, pour voir, et j'ai été retenue. C'est une expérience intéressante qui permet de rencontrer beaucoup de personnes, de découvrir des activités, mais prenante, parfois déroutante car les articles et leur titre sont retouchés par les journalistes assurant la mise en page. 

Le ton et le contenu des articles doivent être différents de ceux d'un blog : plus courts, plus neutres et d'actualité, accompagnés d'une seule photo.

Il manque les retours que l'on a sur un blog à travers les commentaires, et la liberté d'écrire ce que l'on veut, sur un oiseau, une fleur ou un arbre, de corriger à tout moment. 

Mon 5ème métier : mini localière...
Mon 5ème métier : mini localière...
Mon 5ème métier : mini localière...
Mon 5ème métier : mini localière...
Mon 5ème métier : mini localière...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cricket 18/09/2021 17:57

Ah oui je pense que c'est comme une dame de mon village que j'apprécie beaucoup qui assiste aux différentes manifestations autour du village et met des articles sur le midi libre, et s'occupe, parallèlement, de la bibliothèque du village avec 3 autres personnes.
C'est sympa ! Tu dois te régaler !!

Bisous

ecureuilbleu 20/09/2021 20:18

Oui, c'est bien ça. Bonne soirée et bisous

Pierrette Richard 02/01/2021 12:48

Coucou,
Je vois maintenant cet article, ça doit être sympa d'être "localière" pour écrire, rencontrer du monde... Je te reconnais bien là.
ça m'intéresse, mais je ne pense pas avoir le temps avec mon métier actuel.
Bises rédaction

ecureuilbleu 02/01/2021 20:16

Bonsoir Pierrette. Le titre exact est correspondante locale de presse. C'est une expérience intéressante, frustrante parfois. Bonne soirée et bisous

C.-L.Desguin 20/12/2020 18:34

Les rencontres, l'écriture de quelques lignes. Je serais partante moi aussi. Bien!

ecureuilbleu 20/12/2020 19:37

Oui, ça te plairait sans doute.

Quichottine 19/12/2020 18:20

C'est vrai que ce n'est pas la même chose, mais je suis sûre que ce métier-là t'apportera aussi beaucoup.
Bravo pour tout ce que tu fais.
Bisous et douce soirée.

ecureuilbleu 19/12/2020 19:50

Cela m'a permis de faire des rencontres intéressantes. Bisous

Céline 14/12/2020 11:52

Et bien que de bons métiers ! je ne connaissais pas "localier" ça a l'air vraiment très intéressant. Bravo à toi et merci de nous en parler !
Bises

ELISABETH 14/12/2020 10:49

Bonjour, je repasse ici car je ne peux pas aller sur les blogs hautetfort ce matin, ni accéder à mon interface administrative. Donc je vois ce 5ème métier que tu fais. J'ai un copain facebook qui le fait à Midi Libre Montpellier et l'ancien instituteur de mes enfants, au village, le fait aussi. Mais je te crois, c'est assez prenant, cela demande du temps et de la précision. Bonne semaine. Bises.

ecureuilbleu 16/12/2020 13:07

Oui, il faut avoir du temps et aimer écrire... Bisous

Yolande 14/12/2020 10:23

que de beaux métiers.. j'en ai certains en commun avec toi..
mon premier métier.. je travaille dans une banque (mais pas en tant que responsable.. je suis une petite main comme on dit...)
mon second métier.. maman de 3 loulous..
mon troisième métier.. blogueuse culinaire depuis 2010 !
et comme toi.. je suis fan de photo ! (et je rêve de déménager dans le bassin d'Arcachon.. c'est une région que j'adore vraiment..)
gros bisous

ecureuilbleu 16/12/2020 13:05

Bonjour Yolande. Oui, cela nous fait des points communs. Bisous

Lavandine 14/12/2020 09:37

Que de "métiers" !!!
Par contre, je ne connaissais pas le nom de localier. Chez nous c'est le correspondant local.
Il est en place depuis un moment et ce n'est pas moi qui le remplacerai tout simplement car il faut être là à tous les instants, ce qui n'est pas possible pour nous.
Bon courage et "raconte" nous Arès ...Cela me rappellera nos vacances.

Beau début de semaine.
Bisous.
Lavandine

ecureuilbleu 16/12/2020 13:04

Le vrai nom est correspondant local, mais j'aimais bien "localier". Bisous

missfujii. 14/12/2020 07:57

Tu m'étonneras toujours, quel dynamisme

autobiographie 14/12/2020 00:36

Je suis dans ma joie que tu nous donnes le nom (parfois pas simple du tout) et l'activité de ce que tu fais! 5 fois( Amusant; j'allais te le demander car cela m'est demandé dans l'inscription à l'adhésion de l'association pour l''autobiographie qui permet aux écrits d'Ariane (parmi tous les adhérents) d'être conservés et étudiés par des chercheurs - adhésion que tu peux refuser bien sûr. J'ai donc écrit pour toi: profession: responsable du pilotage commercial - assistante administrative (tu peux aussi refuser ces mots). Et puis... merveilleuses photos comme d'hab! Bonne nuit, Gisèle

ecureuilbleu 16/12/2020 13:02

Merci Gisèle et bonne journée ! Bisous

colettedc 13/12/2020 22:33

Bravo Brigitte pour ce cinquième métier ! Tu es une femme fort occupée ! Bonne soirée ! Bisous♥

Jean-Claude 13/12/2020 18:15

...et merci pour ces images qui me font rêver car, même si j'observe certains oiseaux aquatiques ici aussi, la Garonne c'est pas bleu et y a pas d'huîtres.

ecureuilbleu 16/12/2020 12:58

J'aime aussi la Garonne...

kprice2a 13/12/2020 18:12

Bonjour Brigitte,
Tu n'es pas sans activité, c'est le moins qu'on puisse dire !
Je ne connaissais pas ce terme de "localière" ... si tu y trouves un épanouissement, ce ne peut-être que bénéfique pour toi, et je suis sûre que tes lecteurs apprécient ta vue d'esprit sur les choses de ta région, même si tu n'en n'as aucun retour.
Je te souhaite de prendre encore et toujours du plaisir dans tout ce que tu entreprends, nous en tout cas on en prend à te lire et à te suivre.
Bisous Brigitte

ecureuilbleu 16/12/2020 12:57

Tu es adorable, Viviane ! Bisous

Jean-Claude 13/12/2020 18:11

Bonjour,
j'ai de grands souvenirs du bassin, et je pense tout à coup, sans raison particulière, à ce restau de fruits de mer et poisson, à Andernos je crois, "Chez Huguette tout est chouette" où on manquait pas d'aller...

Un ami a été "correspondant de La Dépêche du Midi" comme toi avec Sud-Ouest, et il m'arrivait de l'accompagner sur certains évènements.
Ça m'avait paru très exigeant et intrusif (pour La Dépêche il faut produire un article par jour), il l'a fait quelques années mais, dans certains cas, il lui a été trop difficile de cacher ses opinions sur tel évènement ou telle action relatés, et il a dû abandonner au terme de vexations et de conflits.
Que ceci ne te décourage pas, il faut je pense faire preuve d'une grande tolérance et relater froidement des faits qu'on n'approuve pas - là est je crois la difficulté de journaliste (j'aurais eu beaucoup de mal aussi et n'aurais pas supporté la contrainte permanente).

Mais je reconnais que c'est une sacrée école pour évoluer en écriture (c'est ça que je t'envie), beaucoup d'écrivains ont commencé par là...

Bonne chance alors.

ecureuilbleu 16/12/2020 22:14

Bonjour Jean-Claude. Merci pour ton témoignage sur ce métier, ou plutôt cette activité. Je ne sais pas combien de temps je tiendrai. Je vois que tu connais bien le Bassin.

Renée 13/12/2020 16:57

je te souhaite plein succès avec ce nouveau métier....Bisous bisous

Jean-Claude 16/12/2020 18:48

Bonjour, oui, on est venus souvent dans ta région, et le bassin, pardon, ce merveilleux bassin, nous est connu depuis longtemps (mes parents m'y amenaient déjà dans les années 60 depuis la région d'Albi où je suis né.)
Chaque petite agglomération ou village ostréicole qui en ponctue le contour vaut le détour.
Sans parler de la dune ou de Biganos.

Josette 13/12/2020 14:51

je suis sure que les lecteurs apprécient tes articles et tes photos surtout ta bonne humeur et ton humour

ecureuilbleu 16/12/2020 11:53

Merci, Josette et bisous

Pat 13/12/2020 14:46

C'est bien que les lecteurs du journal profitent aussi de ton talent et de ton amour pour ta région. Bon dimanche

ecureuilbleu 16/12/2020 11:47

C'est très gentil, Pat !

Emmanuelle 13/12/2020 13:42

Tu ne dois pas t'ennuyer avec toutes tes activités, ça ne m'étonne pas de toi. Bon dimanche, bisous

ecureuilbleu 16/12/2020 11:38

Merci Manue et bonne journée. Bisous

chevrette13 13/12/2020 13:34

bonjour et tu as oublié, créatrice de vêtements, photographe...main verte !!!
c'est drôle qu'étant dans les chiffres tu excelles dans les écrits !!
bravo
bisous

ecureuilbleu 16/12/2020 11:24

J'étais bonne en maths et en français, très mauvaise en langues, musique et gymnastique. Bisous et bonne journée

Livia 13/12/2020 12:34

Félicitations pour ce cinquième métier, mais on dirait que tu fais quand même quelques petites restrictions. En effet, cela doit être frustrant de se faire corriger par ces messieurs les journaleux, cela m'aurait fort vexée. Je te souhaite bon vent sur ton bassin Brigitte. Bisous et belle journée

ecureuilbleu 16/12/2020 11:20

J'avoue que c'est parfois très irritant. Bisous et bonne journée

Théo 13/12/2020 12:25

Bonjour, tu as de très belles passions très diversifiées. Je trouve intéressant de connaître un peu ton parcours, ta carrière. Pour ma part, je travaille auprès de personnes âgées dans une mapa. Mais ma 2 ème grande passion c'est l'écriture et la photo. Le blogging permet d'accomplir un peu ma passion. Si j'avais eu les capacités à l'école, j'aurais souhaité devenir journaliste. C'est un métier qui m'a l'air tellement prenant ! À la rigueur, pourquoi ne pas faire quelques correspondances pour une presse locale si possible... Merci pour votre bel article. Bon dimanche :-)

ecureuilbleu 16/12/2020 11:12

Bonjour Théo. Devenir journaliste m'aurait bien plu, mais j'ai d'abord choisi le professorat avant de me passionner pour les statistiques. Bonne journée

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 13/12/2020 12:08

génial tout simplement ....tu sauras faire .....tu sais tout faire !!!!!!!!!!!

Anne G 13/12/2020 11:25

Dans mon coin, j'ai été correspondante du journal Sud- ouest; j'avais fait en même temps que mes études de Lettres des études de journalisme et j'avais travaillé comme rédactrice Sud- Ouest Bordeaux puis Périgord. Plus tard donc, correspondante, près de 15 ans. ET ça permet oui, d'en apprendre beaucoup sur sa région!!
Comme l'écrit Sedna, n ous avons beaucoup d'activités; c'est enrichissant!

ecureuilbleu 16/12/2020 11:09

Une belle expérience pour toi ! Merci pour ton témoignage et bises

Sedna 13/12/2020 10:48

de la diversité dans tes passions, tu dois avoir des journées bien remplies et c'est important par les temps lourds actuels.

colette 13/12/2020 10:06

bonjour Brigitte !
Tu es en parfait harmonie avec toi même car tu as beaucoup de cordes à ton arc et dans cette période, cela doit t'aider à sortir pour pratiquer tes centres d'interets, divers et variés, tu ne risques pas t'ennuyer et en même temps se sentir utile est tres valorisant; cela fait du bien au moral, par les temps qui courent on n'en a pas de trop ..............Continues !
Bises

ecureuilbleu 16/12/2020 11:08

Bonjour Colette. Le manque de retour est frustrant, par rapport au blog. Bonne journée et bisous

Petitgris 13/12/2020 09:08

Le monde de la presse est un univers que je connais particulièrement bien . Mon ami d'enfance est reporter photographe pour le grand quotidien du Nord et mon ex y était inspecteur des ventes. J'avais été très souvent sollicitée pour mettre mon grain de sel mais j'ai toujours voulu continuer à consacrer mon temps aux enfants ! Localière est passionnant même si parfois la mise en page chamboule un peu l'esprit du reportage :D Tu ne dois jamais t'ennuyer ! Bon dimanche Brigitte Bisous

ecureuilbleu 16/12/2020 10:53

Je commence juste, Paulette, et j'ai déjà râlé plusieurs fois pour des titres modifiés, des articles tronqués. C'est une expérience. Bonne journée et bisous

Martine 13/12/2020 08:36

Bonjour Brigitte,

Oui, j'ai souvent eu affaire à des "localiers" pour mes expositions locales. Ici on parle du correspondant local pour le journal X ou Y.
Effectivement, lorsque paraît enfin le reportage on a bien des surprises. Pas toujours agréables d'ailleurs. Un rédacteur en chef a pris un jour une initiative désastreuse qui auraient pu avoir des conséquences très graves. le journaliste local était bine embêté vis à vis de moi.
Magnifiques tes photos
Bisous

ecureuilbleu 16/12/2020 10:52

Oui, Martine, c'est le plus difficile. Je choisis soigneusement mers mots et mon titre et parfois tout est change, tronqué... Bonne journée et bisous

Erika 13/12/2020 08:02

C'est super toutes ses passions... Marrant ton "mini localière".
Bravo et que le plaisir reste ta principale motivation !
J'ai eu la demande un peu similaire pour une commune avoisinante, mais j'ai refusé car je veux rester libre de mes choix.
Bon dimanche
Bisous

ecureuilbleu 16/12/2020 10:50

Bonjour Erika. Oui, cela prend du temps et de l'énergie, mais pour moi c'est un moyen de faire partager ce que j'aime et de découvrir d'autres choses. Bonne journée et bisous

Golondrina63Auv 13/12/2020 07:27

Merci à toi de partager tes passions
Par contre la mienne c'est l'animation bénévole d'un atelier de mémoires de vie , hélas le covid est passé par là et je ne peux aller auprès de ces oubliés mais qui sont une mine de savoir
J'attends le retour à la normal avec impatience
Faire et offrir dans l'ombre est un cadeau incommensurable quand le merci est un sourire
Bonne journée Brigitte

ecureuilbleu 16/12/2020 10:47

C'est une très belle activité bénévole et je comprend qu'elle te manque. Bonne journée et bisous

DOMINIQUE ARNAUD 13/12/2020 06:41

Salut consoeur ! on dit plutôt correspondant(e) local(e) de presse (CLP) sigle qui figure près de la signature et tu comprends qu'il y a une petite nuance... Tu as bien fait de publier cette information te concernant, elle m'intéresse d'autant plus que je suis aussi CLP (du JSL*) et en même temps journaliste professionnel honoraire mais cette activité de CLP, si elle n'est pas pro, est fort intéressante, me donne du plaisir, et j'ai pu, cet été, pour le JSL, faire ce que j'aime, c'est à dire des pages et des pages d'itinéraires cyclistes, ainsi que d'autres sujets !
Je salue en toi le beau titre de mini localière dotée d'un maxi talent
* Journal de Saône et Loire

ecureuilbleu 16/12/2020 10:05

Bonjour Domi. Merci pour ton commentaire et tes encouragements. J'ai découvert par hasard le mot "localier" qui m'a bien plu et qui correspond bien -je trouve- à ce que l'on nous demande. Bonne journée