Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Trois générations coincées dans un ascenseur...

12 Août 2016 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Pas gloper !

Mardi matin, mon fils Aurélien est venu me rejoindre dans mon appartement à Bordeaux, avec sa fille Alice (23 mois) pour m'aider à repeindre le couloir.

Nous sommes partis ensuite en voiture vers le centre ville pour déjeuner.

 

Aurélien est entré au parking de la Bourse, sous la place de la Bourse, en me disant "c'est un peu cher mais c'est pratique". Il s'est garé au niveau -5 et nous avons regagné l'extérieur en empruntant deux ascenseurs.

 

Nous avons très bien mangé au "Pilier des tutelles", dans une rue perpendiculaire au Grand Théâtre : bon accueil, prix raisonnables et cuisine délicieuse.

 

Ensuite j'ai gardé Alice tandis qu'Aurélien allait chez le coiffeur. Je voulais l'emmener vers le miroir d'eau mais Mademoiselle a préféré rester sur une petite place où nous avons joué à la cliente et la marchande (sans aucun accessoire).

Puis nous avons retrouvé son papa et sommes partis vers la rue Porte-Dijeaux puis le marché des Grands Hommes. Aurélien lui a acheté un tricycle qui se pousse et je lui ai offert un petit piano électronique.

Aurélien voulait lui monter tout de suite le tricycle, à la sortie du magasin mais c'était plus long qu'il croyait, alors il a tout laissé dans le carton et nous sommes repartis direction le parking. Alice voulait tenir son piano aussi grand qu'elle, mais a fini par céder pour que je le porte.

 

Nous sommes entrés dans le parking où la chaleur était étouffante.

Nous avons pris le 1er ascenseur qui va du niveau 0 au niveau -1, et puis un second ascenseur pour aller du -1 au -5. Nous en avons laissé passer un avec deux personnes bien chargées et nous avons pris la seconde cabine tous les trois avec nos différents colis.

 

Un bruit. "Il s'est arrêté" a dit Aurélien. Nous étions coincés entre deux étages.

Nous avons appuyé sur la sonnette jaune qui émet un son strident d'alarme, comme indiqué sur le panneau explicatif. Et nous avons attendu.

Rien

Nous avons appuyé sur l'interphone sensé permettre de joindre la hot-line des ascenseurs. Message robotisé : "un technicien va vous répondre. Patientez. Un technicien va vous répondre".

En boucle, à vous rendre fou...

Bien sûr ni le téléphone ni internet ne passaient dans l'ascenseur et donc impossible d'appeler les pompiers ou même un proche...

 

Nouvel appui sur la sonnette jaune. Toujours rien.
Des gens sont passés, ont vu que nous étions coincés. Je leur ai demandé d'aller prévenir l'accueil.

Aurélien a enlevé la robe d'Alice qui commençait à transpirer, lui a donné son biberon d'eau dont il ne restait qu'un fond.

Au bout de 15 à 20 minutes un employé du parking est venu nous voir en nous disant qu'ils avaient appelé la maintenance des ascenseurs mais qu'ils n'arrivaient pas à joindre leur standard. Nous lui avons montré la petite en lui demandant de se dépêcher.

Il a promis de revenir vite.

J'ai ouvert la porte intérieure : ça nous donnait un peu d'air, mais elle se refermait aussitôt.

Aurélien a monté le tricycle d'Alice qui était ravie malgré la chaleur.

Je me suis assise. Il faisait moins chaud.

Une fois le tricycle prêt, Alice est montée dessus toute heureuse mais pas possible d'avancer dans une cabine aussi petite.

L'employé du parking ne revenait pas et nous nous sentions complètement oubliés. Le message en boucle avait fini par s'éteindre sans que personne ne nous ait parlé.

De temps en temps j'ouvrais la porte intérieure. J'avais l'impression que ça renouvelait un peu l'air.

Le biberon était presque vide. Elle transpirait mais a joué ensuite avec son piano, puis avec un stylo et du papier que j'avais dans mon sac.

Des gens passaient de temps et temps et nous leur avons demandé d'aller à l'accueil.

Cela devait faire 50 minutes que nous étions coincés. Un autre employé a fini par venir.

 

Nous étions en colère mais il nous a dit qu'il allait nous porter de l'eau et une paille pour la petite pour que l'on puisse boire dans l'interstice des portes. Ils avaient appelé les pompiers qui allaient arriver et nous sortir de là.

Il est revenu avec une canette d'Ice Tea et une paille qu'il a réussi à passer. C'était trop dangereux pour la petite. J'ai bu un peu. J'avais très soif mais c'était sucré, et puis si les secours tardaient je ne voulais pas risquer d'avoir envie d'aller aux toilettes. 

Nous avons encore patienté une vingtaine de minutes et les pompiers sont enfin arrivés ! Ils nous ont parlé un peu pour savoir dans quel état nous étions puis ont ouvert les portes.

Que ça fait du bien de l'air frais ! Non pas frais mais de l'air quand même...

Le système électrique a été coupé et ils nous ont fait descendre les uns après les autres. D'abord Alice dans les bras d'un beau pompier, puis moi qui me suis assise avant de sauter. Pas besoin en plus de me tordre une cheville...

Aurélien a sauté mais il est jeune...

Il a reçu en dédommagement des tickets de parking.

Pour ma part je ne suis pas près de revenir me garer là...

En y repensant:  heureusement qu'Alice a été adorable et ne s'est pas mise à hurler car cela n'aurait pas fait arriver les pompiers plus vite mais aurait sans doute augmenté la tension et diminué l'oxygène dans la cabine...

Le tricycle, la main du papa avec le micro, Alice et mon pied...

Le tricycle, la main du papa avec le micro, Alice et mon pied...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je suis grand`mere et j`ai trois petites filles. Je cherche pour elles des sujets interessants pour developper leur creativite et amour pour la lecture... J`ai bc aime vos idees. Salut
Répondre
É
Merci Caterina et bonne journée !
L
Ca fait quznd meme froid dans le dos cette histoire...il t'en artive des mésaventures...
Répondre
É
Oui Catie, ça fait un peu peur. Bisous
C
ouf ! cela s'est bien terminée. bises@+
Répondre
C
Presque deux ans déjà!
Répondre
O
Quelle aventure ! La petite a été drôlement mignonne :)
Répondre
É
Oui, elle a été très sage et calme...
M
Quelle aventure et quelle angoisse! Zn tout cas la petite le prend avec un joli sourire... bises
Répondre
É
Elle ne s'est pas rendue compte du danger et c'est très bien. Bonne journée !
E
Oh là là ! une mauvaise aventure. on voit les minutes passer et passer. Désespoir aussi car on ne sait combien de temps cela peut durer. Ouf, tu es sauve et la petite a bien réagi. Bonne soirée.
Répondre
É
Bonsoir Elisabeth. C'est surtout pour la petite que je m'inquiétais...
T
Moi qui suis un brin claustro , je paniquerais s'il m'arrivait une telle aventure
Au secours!!
Répondre
É
La patience s'imposait. Bon 15 août !
V
Quelle aventure ! Mais que faire d'autre à part prendre son mal en patience et attendre ? Le temps a dû vous paraître bien long !
Répondre
É
Oh!la la !!! J'aurai paniqué à votre place!!! Heureusement que vous aviez été patients ,surtout pour Alice!! Bises!
Répondre
É
Nous n'avions pas d'autre solution que patienter...
P
Bonjour,
J'angoisse rien qu'en lisant ce billet:
-je suis claustrophobe et ne prend jamais l'ascenseur;
-je n'aime pas la chaleur et ai tout le temps soif...
Heureusement que la petite ne s'est pas affolée et a joué tranquillement...Quelqu'un aurait pu rester avec vous tout de même...

L'une de mes voisines est restée coincée dans l'ascenseur un matin, je suis restée à lui parler pendant 1h30...

Enfin, tout est bien qui finit bien et j'espère que cela n'arrivera pas de sitôt!

Bisous libérésdélivrés
Répondre
É
Oui pierrette. Je pensais que quelqu'un resterait près de nous mais ils sont en sous-effectif... Bisous
F
J'imagine les moments difficiles que vous avez dû passer! Mi, je me serais affolée ! J'ai toujours peur de rester coincée dans un ascenseur .Si au moins il y avait des portes vitrées comme avant ... Heureusement qu'Alice a été sage et a pu boire un peu.Bises
Répondre
É
Tout est bien qui finit bien et c'est le principal. Bisous
L
Hé bien moi qui prends toujours les escaliers car je n'aime pas les ascenceurs. J'espère que pour 50 minutes le parking et les tikets seront pour l'année
Répondre
É
C'était déjà un geste commercial...
F
Quelle aventure, une moins belle vue que du haut de la nacelle de la montgolfière mais tout autant à raconter, heureusement ça finit bien. .bonne soirée
Répondre
R
Et bien quelle épopée et une mauvaise note à cette société d'ascenseurs, car je sais ce que cela fait d'être bloqués, pour en avoir débloqué des ascenseurs quand je faisais du syndic d'immeubles... c'est vrai qu'en ces temps là les appareils étaient moins sophistiqués mais cela allait plus vite, bon plus de peur que de mal surtout pour la petite, et comme tu dis ce parking à éviter ... par contre je retiens l'adresse du resto pour des amis qui vont à bordeaux souvent, bises
Répondre
É
J'ai apprécié le restaurant et j'y reviendrai. Bisous Rolande
R
Bravo à cette petite courageuse, c'est une angoisse les ascenseurs car c'est toujours soit-disant vite que les secours arrivent mais en réalité c'est autre chose!!!!!!! Punaise quelle aventure
P.S a 6 ans plus de 2 heures dans celui de l'immeuble avec ma tante un dimanche après midi!
Répondre
É
Son père et moi gardions notre calme : elle n'avait pas de raison de s'inquiéter. Bisous Renée
C
Une petite fille très courageuse alors ! :)
Ma maman a une peur bleue des ascenseurs, j'espère que ce genre d'aventure ne va jamais nous arriver ou ce serait la panique totale..
Répondre
É
Elle n'a pas tout à fait 2 ans et ne s'est pas rendue compte...
É
Il ne faut pas paniquer mais patienter...
J
Un parking à éviter ! Mésaventure arrivée il y a quelques année au parking Victor Hugo !
Belle fin de semaine
Répondre
É
Bonjour Josiane. Cela peut arriver partout... Bon 15 août !
D
quelle aventure !!! Heureusement que tu étais en famille, imagine avec des inconnus. Vous avez bien réagi, bravo,
tout est bien qui finit bien,
tu as su bien raconter ces instants pénibles, je me croyais à côté de toi.
Bises
Domi
Répondre
É
Bonjour Domi. Nous avions failli prendre l'ascenseur où il y avait déjà 2 persones bien chargées...
L
quelle mésaventure- incroyable le temps qui passe sans nouvelles !!
ils ne sont pas stressés les employés !!
vous êtes resté calmes tous et c'est ce qu'il fallait faire- bravo la petite famille !! bravo Alice !!
bisous !!
Répondre
É
Oui Lydie : heureusement que nous avons gardé notre calme... Bisous
J
J'imagine...d'autant que j'ai une tedance clostrophobique...bises de Bretagne
Répondre
É
Bon séjour en Bretagne Josette
Q
J'aurais paniqué... quelle aventure !!!
Heureusement qu'il y a les pompiers !
Bravo en tout cas à Alice qui a été bien sage... et aux pompiers qui vous ont sauvés.
Le parking a un service tout à fait insuffisant. A déconseiller.
J'espère que vous n'en garderez pas de trop mauvais souvenirs.
Bisous et douce journée.
Répondre
É
Le parking est immense et doit manquer de personnel mais c'est surtout la hot-line des ascenseurs qui ne fonctionne pas. Bisous
K
affreux je panique dans ces cas là ! bonne journée
Répondre
C
Elle est mignonne la puce ! Un incident pareil peut arriver c'est vrai mais ils auraient quand même dû être plus réactifs !... Encore une anecdote à ajouter à ta collection d'aventures.
Et en plus il est drôlement beau le vélo ! La petite Alice ne se souviendra que de cela !!! :-)
Bisous
Répondre
É
Bonjour Cathy. Tout s'est bien terminé : ouf ! Bisous
.
quelle histoire...galère de galère...
je croyais que cela n'arrivait qu'à la tv.............
Répondre
É
Bonjour Simone. Ca m'était déjà arrivé... Bisous
J
Une mésaventure dont on se passerait bien !!!!!!! Trop jeune pour s'en souvenir la mignonne... mais vous SI !! Bizzzz
Répondre
M
Toi et les parkings c'est toute une histoire, je me souviens de ton véhicule coincé pendant un mois ! Heureusement que tout c'est bien fini
Répondre
M
et bien quelle histoire, il vous a fallut à tous beaucoup de patience, c'est tout de même inadmissible....le dédommagement était maigre pour le temps que vous êtes restés coincés...passe un bien doux vendredi
Répondre
É
Tout s'est bien terminé et c'est le principal.
C
Tu as bien de la chance d'avoir une petite fille aussi patiente. Je ne comprends pas qu'aucune personne ait eu l'idée de vous faire passer de l'eau par la grille de l’ascenseur. Heureusement Alice semble être de bonne composition !
Bonne journée. Chinou .
Répondre
É
Bonjour Chinou. Ce n'était pas une grille mais des portes automatiques. Je pouvais ouvrir la porte intérieure, pas la porte extérieure. Bonne journée
M
Quelle aventure ! La vie est trépidante et dangereuse à Bordeaux... Il se trouve que je prends rarement un ascenseur et que lorsque j'habitais Marseille, même au cinquième étage, à l'époque, nous n'en avions pas. Heureusement que nous étions jeunes :) Dons je ne suis pas spécialement claustrophobe. Mais il y a de quoi le devenir :) Bises et belle journée, tranquille aujourd'hui peut-être ?
Répondre
É
Bonjour Manou. C'est la 2ème fois que je suis coincée dans un ascenseur mais la 1ère fois j'étais seule, ça a duré peu de temps et un technicien m'a répondu quand j'ai appelé sur l'interphone... Bisous