Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

L'histoire d'une famille Corse et de ses secrets : "On ne peut pas tenir la mer entre ses mains" de Laure Limongi...

17 Septembre 2019 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Inscrite depuis peu sur Net Galley, (communauté de libraires, bibliothécaires, journalistes, blogueurs et professeurs de l'éducation, qui utilisent Net Galley pour découvrir, lire et recommander les livres à paraître), j'ai  demandé à lire "On ne peut pas tenir la mer entre ses mains", attirée par le titre et le lieu principal de l'intrigue : la Corse.. 

Ma demande a été acceptée et j'ai téléchargé ce roman.

Informations pratiques :

Roman de Laure Limongi paru aux Editions Grasset, en août 2019. 238 pages

.

Le résumé :

Comme le FLNC, Huma Benedetti est née en Corse en 1976, entourée des secrets de son histoire familiale, dans un climat de colère et de ressentiment muet. Mais tôt ou tard, les enfants devinent ce qu’on leur tait, et Huma aperçoit dans l’œil de ses ascendants le reflet du mystère soigneusement occulté.
Elle grandit dans une villa perchée sur un rocher, entourée d’une grand-mère acariâtre, d’une mère énigmatique et d’un père masquant sa sensibilité sous des kilos de muscles et de violence. Pour s’absoudre ou s’isoler, les parents confient leur fille en offrande à l’aïeule. Huma prend des leçons de piano, fait ses devoirs et partage même le lit d’une grand-mère qui la maltraite avec une âpreté curieusement vengeresse.
Au fil du roman, les histoires s’entrelacent, levant au fur et à mesure le voile sur le silence qui empoisonne trois générations. Que se passerait-il s’il était rompu ? La honte sur la famille ? Son implosion ? Pire encore ? De peur de révéler leur secret, ses gardiens assistent impuissants à la déliquescence de la famille et maintiennent entre eux une distance glaciale.
Cette distance, c’est aussi celle qui existe, géographique, irréductible, entre l’île et le continent reliés par le mystère d’une eau tour à tour brillante comme un miroir ou démontée comme une déesse vengeresse, une matière labile qui ne se laisse pas aisément appréhender. C’est aussi celle qu’entretiennent des tabous qui résistent au récit.

Pour raconter cette histoire, Laure Limongi retourne dans l’île de son enfance, vingt ans et dix livres après l’avoir quittée. Toute la palette de son écriture s’y déploie avec une maturité et une sensibilité rares.

 

Mon ressenti :

Dans ce roman nous allons découvrir par petites touches les secrets des familles Pietri et Benedetti, parents et grands-parents d'Huma, le personnage central.

A 20 ans, Huma a quitté sa Corse natale, se libérant du joug imposé par sa grand-mère, May, dans leur grande maison de Bastia, l'Alcyon, pour aller poursuivre ses études à Paris.

7 ans plus tard elle y revient, à la recherche de "son héritage", de ses racines.

Huma est la fille de Lavi, élevé par sa mère, violent, et d'Alice, mère énigmatique, peu encline aux confidences ni à la tendresse. Huma est laissée aux bons soins de sa grand-mère paternelle, qui l'étouffe.

J'ai apprécié la plume très poétique de l'auteur, ses descriptions des paysages Corses, des mentalités et me suis attachée à Huma, et à sa mère, Alice.

Malgré le manque d'amour apparent entre les membres de cette famille, les liens sont très forts.

 

Un extrait :

Le savoir protège. Huma savoure les heures de cours quand ses camarades aux familles aimantes n’y voient que contrainte, violence du formatage. Elle, de toute façon, ne peut être conditionnée, elle est déjà feuilletée de masques qu’elle arbore avec soin.

 

Merci à Net Galley France et aux Editions Grasset !

 
#OnNePeutPasTenirLaMerEntreSesMains #NetGalleyFrance
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
J'aime l'extrait que tu nous proposes.
Ton ressenti me plaît bien.
Merci de m'avoir donné envie de le lire.
Répondre
E
Merci Quichottine et bisous
A
Tu le sais, je ne lis que mon journal. Mais merci pour l'information!. Ce qui m'éblouit, c'est que tu te sois inscrite sur Net Galley! Bises, Gisèle
Répondre
E
Oui, Gisèle, mais je n'arrive pas à lire de gros pavés sur mon ordinateur... Bonne soirée et bisous
M
L'amour de son pays, le sens de la famille, comment ne pas succomber à de tels arguments!
Répondre
E
C'est prenant et bien écrit...
K
Je note !!
Répondre
M
Le sens de la famille en Corse, le poids des racines, les liens du sang... une lecture tentante et à laquelle je ne peux m’empêcher de rattacher la nouvelle de Mérimée , qui m’avait beaucoup marquée à l’epoque, « Colomba »
Répondre
É
Bonjour Mimi. Je suis allée 2 fois en Corse et j'ai beaucoup aimé. Je ne me souviens pas si j'ai lu cette nouvelle ou pas. Bonne journée
C
Merci Brigitte pour cette belle et bonne présentation et pour ton ressenti ! Bisous♥
Répondre
L
J'aime quand il y a des secrets à decouvrir. Un brin de suspens. Douce soirée. Bisous bisous
Répondre
E
Il donne envie de le lire ce livre, merci du partage. Bonne soirée, bisous
Répondre
L
coucou tu en parles très bien ; bisous
Répondre
C
bonjour
j'aurai dû le lire avant d'y aller...on est sous le charme de la Corse
bisous
Répondre
R
Thank you for this interesting review. Friendship
Répondre
D
bonne opportunité de parler d'un livre intéressant
Répondre
M
Ce n'est pas le genre de roman que j'aime comme d'habitude ta critique est fort bien écrite. je ne pourrai passer sur ton blog pendant 3 jours, je pars à Paris pour des examens médicaux. Bisous
Répondre
L
Il a l'air très intéressant ce bouquin, peut-être me laisserais-je tenter et par prendre : "La mer entre ses mains". Merci Brigitte. Bisous
Répondre
L
une présentation pleine de mystère qui donne envie de lire ce roman-
merci pour les partage-
bisous- bon mardi-
Répondre
C
Ce livre me tente beaucoup, j'aime les histoires avec des secrets, merci pour ton avis
Répondre
M
Il me plaît bien ce livre ! Merci de l'avoir lu en avant-première. C'est amusant que tu te sois inscrite sur Netgalley, je n'ai pas encore franchi le pas car je lis très peu sur ma tablette...mais j'y pensais justement ! Bisous et une douce journée
Répondre
É
Bonjour Manou. Le seul hic de NetGalley c'est que je n'aime pas lire sur ordinateur ou tablette...Bisous et bonne journée
G
Ah ces histoires de familles qui n'en a pas ?
C'est de plus en plus à la mode de les écrire en partage
Mais au fond qui aura le savoir faire de parler et agire franc pour éradiquer tous ces mensonges dans les familles qui font tant souffrir
Bonne journée
Brigitte
Et bonne poursuite dans tes trouvailles d'écrivains
Répondre
É
Bonjour Rose. Il y en a toujours eu et ça continue... Bonne journée et bisous
M
J'adore les histoires de secret de famille, un titre que je note dans ma pal
Répondre