Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un escalier accroché à la queue d'un avion...

10 Décembre 2009 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Raconter

Ne riez pas...
D'habitude je vous parle plutôt de mes voyages en train ("Un Bordeaux Nice en petit train", "Bataille dans le TGV avec une clé 3G", "Une journée à Paris"). Il faut que je vous raconte mes vols Bordeaux-Lyon et surtout Lyon-Bordeaux en avion.
Je suis partie avec Easy Jet pour moins de 50 euros aller-retour, à condition de ne pas enregistrer de bagage en soute. J'ai donc pris une valise de cabine aux normes et l'ai bien remplie. Je ne partais que pour 3 nuits et 4 jours mais je pensais avoir froid et avais emporté chaussettes de ski, chaussures de randonnée hautes (genre boots), sous pantalon en polaire, 2 polaires, gros manteau. Donc : petite valise bien remplie.
J'oubliais : mon ordi pour pouvoir continuer à bloguer et mon sac photo + une banane accrochée à la taille pour les papiers.

Au contrôle douanier, j'ai été fouillée au corps, bien que la machine n'ait pas sonné. Il a fallu sortir l'ordinateur et mon sac photo a été dépiauté. J'ai réussi à mettre l'ordi dans la valise et à la boucler quitte à casser la fermeture éclair. La banane à ma taille et le sac photo à mon épaule n'étaient pas pour moi des bagages à main. "Un seul bagage à main par personne. Les sacs à main dans les valises, sinon le bagage supplémentaire sera mis en soute et le service facturé" nous a-t'on dit une fois prêts à embarquer. Pas question de mettre ma valise avec mon ordi ou mon appareil photo en soute. J'ai enfilé mon manteau sur l'appareil photo et je suis passée...
A Mérignac, avant le décollage j'ai souri en entendant l'hôtesse nous expliquer comment gonfler le gilet de sauvetage : entre Bordeaux et Lyon, peu de chances que l'on ait à s'en servir ! J'ai décrit ce que je voyais sur un bout de papier : "le bout de la queue d'un avion bleu dépasse d'un hangar, soigneusement fermé tout autour. Un hangar juste un peu trop petit ! Comment l'ingénieur qui a tout calculé a-t'il pu ainsi se tromper ?". Ce qui est amusant c'est que ça allait avoir un rapport avec mon voyage du retour.
Et puis j'ai assisté à un magnifique lever de soleil : une mer d'or, ondulant sur un lit de nuages.
soleil
Le vol n'est pas cher mais tout est payant à bord : boissons, sandwichs, même le chauffage ! (là, j'exagère mais il faisait très froid).

Un jeune steward aux cheveux gominés a fait l'article pour la "boutique d'achats en vol", et notamment les parfums : "Nous avons un petit parfum très frais à vous proposer...". Plus coiffeur que steward...

Au retour, le contrôle douanier a été plus sévère : après la fouille au corps (cette fois j'avais sonné en passant sous le portique),c'est ma valise qu'il a fallu ouvrir et dépiauter. Tout était en règle mais dur-dur de tout remettre correctement après pour pourvoir glisser l'ordi...
Juste avant d'embarquer ma valise est tombée emportant un plot destiné à guider les files d'attente. Rien de cassé mais je me suis fait repérée. "Vous n'avez droit qu'à un seul bagage à main. Il faut mettre les autres dans la valise !". Comment ? J'ai fermé mon manteau sur la banane...
Enfin à bord, avec mon précieux matériel...
Quand tout le monde a été installé à sa  place, un technicien  avec un gilet orange que j'avais repéré parce que grand, blond, cheveux un peu longs et un vague sourire. Il me faisait penser à Olivier de Kersauzon jeune. Il s'est dirigé vers le fond de l'appareil avec des papiers accrochés à une plaquette. Il ne revenait pas et rien ne se passait. L'hôtesse a fini par nous dire que l'escalier à la queue de l'appareil était coincé : impossible de le sortir et donc de décoller. Il y avait trop de poids dans l'avion !
Hein ? pas plus d'obèses que ça pourtant ! A moins que ce ne soit ma valise ?
Les personnes sur les 6 derniers rangs ont été invitées à se déplacer vers l'avant pour enlever du poids à l'arrière. Cela a duré environ 10 minutes et ils ont réussi à enlever l'escalier. "Maintenant l'ingénieur doit vérifier que tout va bien et signer des papiers pour que nous puissions décoller...", a annoncé l'hôtesse.
Ouh là là ! J'imagine le tableau si nous avions décollé porte entrouverte et escalier en écharpe derrière l'avion !
L'ingénieur-Olivier de Kersauzon " est revenu. Discussions diverses. Il a signé un papier. La porte s'est fermée et nous avons décollé.
L'avion a été long à monter avant de virer. J'ai pensé un moment que nous allions atterrir, d'autant plus que l'hôtesse regardait par le petit hublot situé sur la porte avant... Après coup je me suis dit que c'était peut-être la Fête des Lumières qu'elle regardait... Le spectacle devait être splendide mais j'étais du mauvais côté.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
tes vols sont épique mince alors la bonen dame seule dans son avion était mieux lotie (article avant) Bisousssss
Répondre
É
Bonsoir Renée. Cette histoire vraie a beaucoup fait rire tous ceux à qui je l'ai racontée. Bisous
C
certaines compagnies aériennes sont quelque fois très restrictives !!!! bises@+
Répondre
É
Bonsoir et merci pour la visite
M


c'est  vrai que....à regarder de près ta photo, c'est possible!!!!!


n'importe quoi!


je t'ilmagine détournant l'avion à coups d'aiguilles à tricoter!!



Répondre
E


On pourrait écrire un beau scénario sur cette idée, non ? Bisous



M


effectivement, quelle aventure!!!


Ca me rappelle (nous étions en pleine période vigipirate) le jour où mon fils a voulu prendre l'avion avec, ds sa trousse (bagage à main) un compas... C'était un compas "professionnel", ils lui
ont pris, et n'ont jamais voulu que nous, nous le récupérions!!!


Plus jeune, il avait eu la même mésaventure avec un révolver en plastique (il avait 12-13 ans).. Ils lui ont donc confisqué... Là, j'étais pliée de rire!


Ceci dit, ta photo est MA-GNI-FI-QUE!


Bises



Répondre
E


C'est très gentil, Annette. Merci pour ton témoignage. J'ai souvent des mésaventures quand je prend l'avion. J'ai été arrêtée pour avoir des aiguilles à tricoter une fois, un porte-clé canif une
autre fois et la dernière j'avais un gros caillou ramassé sur la plage. je dois avoir une tête de terrorriste !



C

J'adore quand tu commentes un de tes voyages, tu sais très bien nous tenir au bout de tes doigts.     Bye  ecureuilbleu  A+


Répondre
E

Ton expression est très sympa "tenir au bout des doigts" et ton commentaire aussi. Bonne soirée, Catcent !


F

tu n'as pas eu peur ensuite ?
Un escalier en écharpe .. assez original ...


Répondre
E

Au début, oui, mais j'ai un peu somnolé et le vol est très court...


M

J'allais te dire qu'en Aéronautique, l'accent est vraiment mis sur la sécurité, mais là, je ne parlerai que de ce que je connais, à savoir, les constructeurs français....
Si on parle des Cies Low Cost, je savais déjà qu'ils lésinaient sur le confort des  passagers, mais s'ils lésinent aussi sur la sécurité, ça ne devrait pas le faire !!!!
Bien raconté ta petite mésaventure
Bisous Brigitte


Répondre
E

Je ne crois pas qu'ils lésinent sur la sécurité : interdiction par exemple de garder sac ou manteau sur les genoux pendant le vol. Pour le confort, c'était aussi bien qu'un autre vol... Bisous à
toi !


I

C'est quand même un peu inquiétant comme expérience. :-)
Bonne soirée brigitte


Répondre
E

Sur le coup, oui, mais après : ça fait rire ! Bonne soirée à toi !


S

Récit intéressant, j'aime pas tellement prendre l'avion. C'est pas ça qui va m'aider.


Répondre
E

Le principal c'est que nous soyions arrivés à bon port... Bonne soirée, Solange !


L

rigolo, et suréaliste....


Répondre
E

J'aime bien broder, mais c'est vrai... Bonne soirée !


D

Une fois cela nous ai arrivé pas de panique moi j'adore l'avion, je suis toujours fouillée je ne sais pas pourquoi, mon ordi déballé, appareil photo batterie etc...

Bisous Dany 


Répondre
E

Mon appareil photo y passe chaque fois et ma valise une fois sur deux. je dois avoir une tête de coupable... Bisous


C

Et finalement, que penses-tu d'Easy Jet ? Bises.


Répondre
E

Ce n'est pas cher, et je ne sais pas comment ils s'en sortent. L'avion était normal, pas plus vieux qu'un autre et le personnel correct. Mes enfants et mon ex mari utilisent beaucoup Easy Jet et
n'ont jamais eu de problème... Bisous


G

je ne prendrais jamais l'avion par peur mais la je serai descendue
bonne soiree


Répondre
E

Ce n'était plus vraiment possible, une fois tous embarqués, ou alors il aurait fallu faire un esclandre... Bonne soirée !


D

Et ben , ça c'est de l'aventure!!!

suffit pas d'aller loin!


j'aime beaucoup ta maniere de raconter, on s'y croirait

bonne soirée

bizou




Répondre
E

J'aime bien pratiquer l'autodérision (après coup). Si ça vous plait, tant mieux ! Bonne soirée et bisous


M

j'ai adoré ton récit, c'est vrai que ça confine à l'absurde parfois les ordres en masse, on a beau savoir que c'est utile... difficile de se défaire de certains bien en soute...
doux bisous


Répondre
E

J'ai envisagé aussi la solution de demander au 1er venu de porter mon sac jusqu'à l'entrée dans l'avion... Bisous


H

Bonjour Brigitte.
Toutes ces vicissitudes s'expliquent sans doute par le prix que vous avez payé, et qui est ridiculement bas. A ce tarif-là, on se demande comment ils y arrivent.
Ce qu'il faut craindre, c'est qu'ils travaillent à la limite de la sécurité comme le démontre le problème du décollage au retour.
Tout cela a au moins l'avantage de nous permettre de continuer à suivre "les aventures de Brigitte". Encore quelques unes comme ça, et vous pourrez éditer un recueil.
Bonne fin de journée, et à bientôt. Hugues


Répondre
E

Bonsoir Hugues. A 25 euros par trajet et disons 300 passagers, cela fait 7500 euros et je ne vois pas non plus comment ils peuvent avec une aussi faible somme payer le carburant, le personnel, les
taxes d'aéroport, l'entretien de l'avion et son amortissement ! Ou alors il faut des taux de rotation trés élevé de l'avion, ce qui le rend de plus en plus dangereux...
Bonne soirée et merci pour vos encouragments !


L

bravo Ecureuil aventureux !!
oui les bagages ça chiffre tout de suite -
la chance que tu as -- oui je pense que tu es chanceuse -
des incidents - mais tu te rattrapes aux branches comme l'Ecureuil !!
un bel article captivant ---- je me demandais la suite ????

bisous   Lady Marianne


Répondre
E

La suite ? Que voulais tu, Lady Marianne ? Que je raconte un amerrissage en catastrophe sur le Bassin d'Arcachon, ou sur la Gironde ? Tu me donnes des idées... Bisous


C

Ca devait être inquiétant quand même.
Merci pour cette petite histoire.
Bonne après midi
Bises 


Répondre
E

Un petit peu au début. Le vol dure 55 minutes et passe très vite. Bonne soirée !


W

ça devient complexe ou périlleux ??? bonne journée


Répondre
E

Je pense que les techniciens qui ont installé l'escalier l'ont mal accroché... Bonne soirée !


C

j'adore quand tu racontes tes petits voyages, tu me fais toujours rire, je t'imagines assise en train de sauter dur ta pauvre valise pour la fermer, oh non j'exagère tu n'en n'étais pas encore à ce
point
Oups quand on veut passer inaperçu et puis on fait tomber quelque chose alors que tout les regards se posent sur nous, ohhhhh j'ai connu
Magnifique ton lever du soleil

bisous


Répondre
E

Je n'étais pas loin de m'asseoir dessus pour la fermer, mais il y avait mon ordi, et là : fragile ! Nous avons décollé au bon moment pour apercevoir le soleil se lever... Bisous


A

eh bien moi j'aurais eu bien peur de ne pouvoir décoller avec ce poids limite : c'était peut être nos adresses mail qui chargeaient trop l'appareil.
Pas mal ce plan Easyjet pour 50 euros, mais quelle galère pour passer les contrôles.
Très sympa ce récit.
Bonne journée


Répondre
E

J'aurais dû enregistrer un bagage et ne garder qu'un petit sac où j'aurais mis tout le reste. C'est ce que je ferai la prochaine fois... Bonne soirée et bisous


E

On ne badine pas avec la sécurité dans l'aviation


Répondre
E

Il vaut mieux pour les passagers...


M

oui oui ma belle idem pour moi en allant à Strasbourg en avril ! ma petite valise réglementaire et j'avais un petit sac + sac à main j'ai du planqué mon sac à main dans l'autre ! depuis que mes
bagages sont allés au portugal l'année dernière et nous en autriche lol ! je garde le maxi en cabine ! Mdr ! la queue de l'avion ??? ça laisse songeur hi hi ! bonne journée Brigitte Bises.Mary


Répondre
E

Je garde aussi tout ce qui est important en cabine. Une de nos valises a été perdue une fois, et une autre complètement déchirée lors d'un voyage (heureusement : retour). Très bonne soirée à toi,
Mary !


@

et bien que de péripéties !!!!!!!!!!!!!!
c'est comme quand l'avion est au sol et que les gens sont prêts à descendre et que le 1er à sortir se casse la figure parce que l'escalier n'est pas raccordé à l'avion !!!!!!!
bonne journée
bizzz
je ne sais plus si je te l'ai dit, mais j'ai reçu la carte de lyon hier, elle est superbe
merci


Répondre
E

Je vais essayer de rattraper mon retard. Merci de ta patience ! Je serais bien capable de tomber dans l'escalier de l'avion. En juillet 2008 j'ai fait tomber mon sac de voyages du haut en bas d'un
escalator. Heureusement qu'il n'y avait rien de fragile... Bisous


E

eh non, pas d"'avion pour moi,  jamais  lol   bisous

bonne journée


Répondre
E

Tu m'emmènes sur ton traîneau avec le Papa Noël ? Bisous


A


Bonjour Brigitte
Aujourd'hui c'est farandole de ridonbelles ... 
de quoi te mettre en appétit
Bises
Alice





Répondre
E

Merci pour la part de gâteau, Alice ! Bonne soirée


E


dans les vols RYANAIR
c 'est à peu près les mêmes scénarios
on parle même de toilettes payantes
mais pour les petits vols
c 'est vraiment pas cher
alors je m' en contente!!!
bonne journée
éva



Répondre
E


C'était la première fois que j'utilisais Easy Jet et j'ai été un peu surprise... Bonne soirée !



P




Répondre
E

J'étais déjà au boulot depuis 1 heure. Bonne soirée !


N

quel voyage brigitte
bises
nicole


Répondre
E

Mon fils cadet a eu un voyage beaucoup plus éprouvant Val d'Isère-Bordeaux, en voiture, avec une belle panne ! Bisous


A

Quel voyage ! A côté des mesures draconniennes sur la sécurité, de graves lacunes techniques ... Peut-être un jour vont-ils oublier les ailes !
En tout cas merci pour ton récit, il est savoureux.
Amitiés. Alain


Répondre
E

Merci Alain. j'ai souvent pris l'avion, et c'était la première fois que j'entendais ça ! Bonne soirée et amitiés !