Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un magnifique roman : "Ce que nous confions au vent" de Laura Imai Messina...

23 Décembre 2022 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #LIre

J'ai emprunté ce roman à la médiathèque sur recommandation de Françoise, la plus ancienne des bibliothécaires, qui, connaissant mes goûts, me l'a conseillé. J'avais aussi lu une très bonne critique de ce roman chez mon aminaute Pat du blog "L'île aux 30 polars".

Informations pratiques : 

Paru en avril 2021 aux éditions "Albin Michel". 280 pages. Prix : 19,90 €.

La 4ème de couverture :

Sur les pentes abruptes du mont Kujira-yama, au milieu d'un immense jardin, se dresse une cabine téléphonique : le Téléphone du vent. Chaque année, des milliers de personnes décrochent le combiné pour confier au vent des messages à destination de leurs proches disparus.
En perdant sa mère et sa fille, emportées par le tsunami de 2011, Yui a perdu le sens de sa vie. C'est pour leur exprimer sa peine qu'elle se rend au mont Kujira-yama, où elle rencontre Takeshi, qui élève seul sa petite fille.
Mais une fois sur place, Yui ne trouve plus ses mots...
C'est un endroit réel qui a inspiré à Laura Imai Messina ce magnifique roman. Ode à la délicatesse des sentiments, Ce que nous confions au vent est une puissante histoire de résilience autour de la perte et la force rédemptrice de l'amour.

Mon ressenti :

Ce roman se déroule de nos jours au Japon. L'histoire est inspirée de cette cabine téléphonique installée par un homme dans son jardin, après le tsunami de 2011, dans la région du Japon la plus touchée, et fréquentée chaque année par des milliers de personnes.

Yui, animatrice à la radio, à Tokyo, a perdu sa mère et sa fille dans le terrible tsunami du 11 mars 2011. La mer lui donne désormais la nausée, et elle n'arrive pas à surmonter son deuil.

Elle apprend à la radio l'existence d'une cabine téléphonique battue par les vents où il est possible de parler à ceux qui sont partis. Elle s' y rend et à Otsuchi, dans le jardin de Bell Gardia, elle rencontre Monsieur Suzuki, le propriétaire du lieu et Takeshi, veuf et chirurgien, père d'Hana, une petite fille qui ne parle plus depuis le décès de sa mère. Petit à petit, les gens commencent à fréquenter cette cabine téléphonique baptisée "Le téléphone du vent" pour parler à leurs proches décédés.

Yui et Takeshi feront le long voyage entre Tokyo et Bell Gardia (7 h de route), régulièrement et ensemble. Ils découvriront d'autres personnes endeuillées comme eux.

Ce très beau roman parle du deuil, avec beaucoup de délicatesse, de douceur et de poésie, mais aussi de reconstruction, d'amour et d'espoir.

Les personnages sont plein d'humanité et attachants.

Quelques extraits:

  • Il se souvenait de la figure impassible de cet homme juste, écoutant patiemment les interminables tirades de sa femme. Elle vidait sur la table le sac plein à craquer de sa journée e lui triait le sable du quotidien, y cherchant le plus minuscule coquillage à admirer dans le but de la rendre heureuse.
  • Ils se faisaient arbre, écorce et bois ; de leur peau surgissait de longs rhizomes sur lesquels pointaient sans cesse des bourgeons qui, en fleurissant , se mêlaient, reliant leur corps l'un à l'autre.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je n'avais pas connaissance de ce livre, merci à toi.
Répondre
M
C'est une belle histoire. Pouvoir parler après un deuil, est une bonne thérapie, je pense. Une cabine téléphonique qui se substitue au psychiatre.... Pourquoi pas.<br /> Bonne journée. Gros bisous
Répondre
E
C'est un beau roman...
E
Oh ! si seulement nous pouvions exprimer nos pensées dans une cabine téléphonique! Gros bisous!
Répondre
P
Une solution jolie et altruiste : le téléphone comme objet transitionnel.
Répondre
E
C'est une bonne idée, c'est mieux que d'aller chez un psy pour se soigner de la perte d'un être cher.
Répondre
E
Je trouve aussi. Très longtemps après la mort de ma mère, en 2004, j'ai continué à avoir envie de lui téléphoner. Bisous
A
Bon! je mélange tout! Ce bouquin, je ne crois pas m'y intéresser car je refuse de pleurer sur la perte d'un être cher. Je m'amuse à le-la maintenir en vie et je me persuade que j'y arrive parfaitement. Tiens, j'ai envie d'en faire un bouquin ... s'il m'en reste le temps. Bon Noël Brigitte, je t'embrasse et je pense bien à toi, Gisèle
Répondre
E
Si j'étais plus près, j'aimerais bien t'aider à écrire ce bouquin. Bisous et Joyeux Noël !
A
tu es gâtée! Je suis allée faire un tour à ces gentils amies-amis-nautes! Bravo! Je devrais prendre exemple pour t'envoyer des cartes de voeux. Bon Noël, Gisèle
Répondre
E
Bonsoir Gisèle. Je n'ai encore envoyé aucune carte.
F
pour une fois je suis tentée ! je note les références, je regarderai s'il est sorti en poche, sinon j'attendrai un peu ! bonne journée, bisous
Répondre
C
Excellent à n'en pas douter, par ton ressenti, Brigitte. Joyeux Noël ! Bisous♥
Répondre
R
il m'attire mais je dois attendre là. Bisous douces fêtes
Répondre
L
C'est un livre très tentant, merci j'en prends note.<br /> Bisous et bonne journée
Répondre
C
bonjour<br /> je crois que j'aurai du mal à le lire en ce moment, une amie proche en soins intensifs, c'est dur
Répondre
E
Je comprends...
P
Je suis contente que tu l aies apprécié autant que moi. C'est un de mes gros coups de cœur de l an dernier. Merci pour la citation. Bonne journée bisous
Répondre
S
cela a l'air très beau en effet, j'aime bien l'idée de cette cabine téléphonique
Répondre
L
Idée originale que cette cabine téléphonique.<br /> <br /> Gros bisous<br /> Lavandine
Répondre
P
Qu'est ce que j'ai pu confier comme choses au vent... <br /> Je note ce roman sur mes tablettes, je pense que je vais aimer aussi.<br /> Bises et très joyeuses fêtes de fin d'année.
Répondre
E
Merci Pascale et bonnes fêtes à toi aussi ! Bisous
S
Bonjour Brigitte <br /> Le téléphone du vent pour dire des mots sur les maux.<br /> Quand le deuil est difficile parler fait du bien.<br /> Je note ce roman que tu as bien aimé, merci pour sa présentation.<br /> Très belle journée <br /> Bisous
Répondre
E
Cela permet aussi dé découvrir un peu la culture japonaise. Joyeux Noël et bisous
D
à te lire c'est un très bon choix
Répondre
J
Merci Brigitte, des moments de vie pénibles où il faut se reconstruire.... bises jill
Répondre