Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Mon second métier improbable : puiseur de merveilles...

29 Juin 2019 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Ecrire, #Promouvoir, #Lire

Il y a deux jours, je vous ai fait lire l'une de mes deux participations à la 6ème anthologie : "Les métiers improbables" ( ceux qui ne figurent pas dans une liste à Pôle Emploi… ou qui sont présentés de façon inattendue) : "Attachée de presse d'une aigrette garzette".

Voici ma seconde participation, avec le métier de "Puiseur de merveilles".

 

En me baladant sur le net, à la recherche de bonnes nouvelles, j'ai découvert cette belle citation attribuée à Steve Mataboli (ou Steve Maraboli selon les sites) :

"Je trouve que la meilleure façon d'aimer quelqu'un, n'est pas de le changer, mais plutôt de l'aider à révéler la plus belle version de lui-même".

 

Cette jolie phrase correspond bien au métier que j'aurais aimé exercer : "puiseur de merveilles". 

 

J'aimerais être "puiseur de merveilles", révélateur de talents cachés, celui ou celle qui sait trouver ce qu'il y a de mieux en chacun et l'aider à éclore.
Pour un ce sera : écrire un poème, pour l'autre : faire rire ses amis, pour le 3ème : tailler un rosier ou jouer un morceau de musique, allumer un barbecue ou toiletter un chien, sculpter, dessiner, tricoter, réciter, sauter, danser, jouer au basket, distraire les enfants malades, assister des personnes âgées, commenter des événements sportifs, cuisiner, transmettre ses souvenirs ou des savoirs, écouter...

Au temps de la photo noir et blanc, il y a 40 ans, développer et tirer ses photos soi-même, dans une pièce noire, avec une lampe infrarouge, était un moment magique. C'est mon père qui nous a initiés, mon frère et moi, quand nous avions 8-9 ans, dans un cagibi sous l'escalier. Le négatif était glissé dans un agrandisseur sur lequel on exposait le papier pendant quelques secondes, puis le papier était plongé dans un bain de révélateur (avant de l'être dans un bain de fixateur). Peu à peu la photo apparaissait sur le papier et ces moments étaient vraiment merveilleux. J'aimerais être ce révélateur...


Le métier de "puiseur de merveilles" ne s'apprend ni à l'école, ni à l'université. Seules l'expérience et l'ouverture d'esprit que l'on peut acquérir en lisant et échangeant avec les autres, en écoutant (au lieu de simplement entendre), en prenant le temps de tendre la main et de remercier ceux qui vous ont aidés, devraient permettre d'acquérir les savoirs-faire et savoirs-être de ce métier.
 

Même si c'est le métier que j'aimerais exercer (bien différent de mon métier réel), je suis bien loin du compte et n'ai pas réalisé beaucoup d'exploits dans ce domaine, même avec mes enfants ou ma famille.

J'ai juste réussi au début de ma carrière professionnelle à faire reconnaître par nos pairs deux jeunes hommes qui passaient jusque-là pour des "petites mains" (reconnaître mais ils ne sont pas devenus non plus directeurs ou présidents), et puis il y cinq ans réussi à remotiver un ami de mon fils qui passait le bac et pensait avoir raté l'épreuve principale pour aller jusqu'au bout (il a eu le bac sans repêchage, et par la suite continué ses études et obtenu un BTS)... C'est bien peu...
C'est sans doute aussi égoïste car si un maximum de gens se sentaient bien dans leur tête, bien à leur place, par ricochet je m'y sentirais mieux aussi...
P.S. : s'il y a parmi vous un(e) "puiseur de merveilles" en puissance : qu'il vienne me repêcher dans le bain de révélateur...

 

 

 

En 2019, 108 auteurs, la plupart blogueurs, ont contribué  à cette 6ème  publication, sous la houlette de Quichottine, de la bibliothèque de Quichottine,

Les bénéfices de ce livre sont tous reversés à l'association "Rêves", pour contribuer à faire sourire des enfants gravement malades qui en ont tant besoin.

Pour vous procurer ce livre, et contribuer à réaliser le rêve d'un enfant malade, vous pouvez l'acheter directement chez TheBookEdition.; en cliquantICI. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
bravo pour tes participations
si j'avais su/pu, j'en aurais envoyé une 2 e moi aussi
Répondre
L
bravo pour ta participation; je lis le recueil dès que possible
Répondre
A
tiens! bizarre! mon commentaire a disparu! Puiseur de merveilles... je n'y aurais pas pensé mais en consultant ton blog, j'ai souvent l'impression de puiser dans des "trucs" assez formidables. Bonne soirée (tout compte fait... j'ai peut-être déjà commenté cette histoire d'achat d'un livre publié chez " TheBook-Edition" (... ).
Répondre
É
Ton commentaire est (peut-être) tombé dans le puits des merveilles. Bonne journée et bisous
C
Bavo pour ce deuxième texte, Brigitte ! C'est tout à fait SUPER ! Bonne fin de soirée ! Bisous♥
Répondre
C
... lis : Bravo ... bien entendu ...
L
Puiseur de merveille c'est un cadeau du ciel. Je trouve que tu donnes déjà beaucoup de ta personne c'est exceptionnel. Je souhaite que tes reves se réalise,. Douce soirée. Bisous
Répondre
É
Merci Djennie et bonne journée. Bisous
B
Et ton article est une merveille
Répondre
R
I love this quote and I try to live by those words also. You certainly encourage and love us all. Friendship
Répondre
É
Thank you, Ruthie !
M
Tu nous puises déjà très souvent de merveilles que tu partages dans tes articles
Répondre
É
Merci, Sabine, et bonne journée
C
bonjour
c'est plus qu'un métier, une vocation.
Sans doute ai-je suscité des vocations au cours de ma vie professionnelle mais je n'ai pas eu de retour donc je ne peux en parler.
Bisous
Répondre
M
une belle visite à réaliser.....bravo pour ton récit et passe une bien agréable journée
Répondre
D
j'aime ton propos sur le puiseur et sur le révélateur photo, passion qui m'a animé ! ton propos dit que tu es quelqu'un de bien !
Répondre
É
J'essaie, Domi
C
Bonjour Brigitte !
Je ne peux me permettre de juger quoique ce soit, mais je trouve ta démarche tellement positive que l'on ne peut qu'y adhérer; Je pense aussi qu'en vieillissant on acquiert une certaine sagesse qui nous rend plus tolérant vis à vis des autres car la seule justice que nous subissons tous c'est de se retrouver tous égaux devant la mort. Mais en attendant vivons intensément chaque instant et sourions à la vie , elle nous le rendra cent fois..............
Bises;
Répondre
É
Bonjour Colette. Oui sourions à la vie et profitons en ! Bisous
Q
Je n'ai pas eu à te repêcher... j'ai beaucoup aimé tes deux textes, Brigitte. Merci pour tout.
Bises et douce journée.
Répondre
É
Merci Quichottine. Cela aurait été un plaisir d'être repêchée par toi. Bisous
A
Puiseur de merveilles……..Quelle merveille!
Jolie profession. Moi aussi, au tout début, j'ai développé des photos avec mon mari qui n'était pas encore mon mari, c'était magique, oui…………..
Répondre
É
Merci Anne pour ton témoignage et bonne journée !
J
j'ai lu Brigitte mais je n'ai pas encore fini le livre que je déguste...en travers
vu chez Quichottine les premiers résultats de la souscription... attendons les vente sur le site maintenant
Répondre
M
Je n'ai pas encore lu tes écrits mais c'est au programme de l'été ! Je lis petit à petit, je picore, je savoure :) bisous
Répondre
L
Quoi rajouter après ce que tu viens d'écrire !
Rester humble surtout. Aider par des mots ou des gestes à ce que l'autre se sente mieux, tel est mon principe (pas toujours facile d'ailleurs).
Bisous
Répondre
É
C'est pour cela que je serais ravie de te rencontrer, Erika. Bonne journée et bisous
R
Merci tout simplement
Chaque jour de rester telle que tu es
Bonne journée Brigitte
Répondre
É
Plus on vieillit, plus cela devient difficile de changer. Bisous
P
Je n'en suis pas encore arrivée à cette page, alors je vais prendre le temps de les découvrir jour après jour, une à une pour bien savourer mon livre improbable ;-)
Bises et bonne journée
Répondre
M
Tu n’as pas besoin d’un bain révélateur Brigitte, tu es bien telle que je l’imaginais : amicale, sympathique et partageuse.
Répondre
É
Merci Mimi et bonne journée à toi !