Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Chapeau bas à Harold Cobert pour "Belle-amie' !

4 Novembre 2019 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

"Bel-ami" de Guy de Maupassant est l'un de mes livres préférés, relu plusieurs fois. alors j'ai hésité en voyant à la bibliothèque : "Belle-Amie" d'Harold Cobert, annoncé comme sa suite :

Que diriez-vous de découvrir la suite de la formidable destinée et de l’irrésistible ascension de Georges Duroy, le héros de Bel-Ami de Maupassant ? Va-t-il se lancer en politique comme le suggère la fin du roman ? Si oui, à quel niveau de pouvoir va-t-il réussir à se hisser ? Et surtout, à quel prix ?

N'allais-je pas être déçue ?

J'ai tenté l'expérience, et c'est un gros coup de coeur.

 

 

Informations pratiques : Paru en février 2019 aux éditions "Les escales". 409 pages. 19,908 €

 

La 4ème de couverture :

Après son fastueux mariage en l’église de la Madeleine à Paris, Georges Du Roy, le « Bel-Ami » de Maupassant, se met à rêver d’une carrière politique. Et si ce monde devenait son nouveau terrain de jeu, l’arène de son ambition dévorante ?
Louvoyant entre le milieu journalistique et celui des affaires, Du Roy intrigue comme jamais pour accéder aux plus hautes sphères du pouvoir. Alors qu’elle milite pour les droits des femmes, Suzanne, son épouse, se révèle une alliée précieuse dans cette lutte féroce.
En glissant ses pas dans ceux du maître et en nous entraînant dans le Paris de la fin du XIXe siècle, Harold Cobert propose une suite haletante au chef-d’œuvre de Maupassant. À lire aussi comme un saisissant miroir de notre époque.

 

Mon ressenti :

L'histoire se déroule à Paris et en Normandie, à la fin du XIXème siècle. Nous retrouvons Georges du Roy de Cantel, surnommé "Bel-Ami" par Laurine, la fille de l'une de ses maîtresses. Il est à la tête du journal "La Vie Française", fondé par Walter, son beau-père, et a des ambitions politiques.

L'auteur s'est imprégné du roman, des personnages, et de l'époque. Le Georges de "Belle-Amie" est bien le Bel-Ami de Maupassant, utilisant ses succès féminins pour s'élever dans la société et s'approcher du pouvoir, arriviste, sans vergogne, empli dé désirs mais incapable d'aimer.

Aidé et parrainé par son ami Léon Clément, député de Vendée et soutenu par Suzanne, sa femme, il devient député de Normandie, puis Ministre des Finances. Madeleine Forestier, son ex-femme, journaliste à "La Plume", et Guy de Maupassant, dans son feuilleton : "Bel ami" vont le brocarder...

 

Harold Cobert nous dépeint la Belle-Epoque, vécue en France, par les parvenus,  les corruptions entre  politiciens, journalistes, financiers. Il nous fait vivre des débats à l'Assemblée la nationale, la montée du féminisme. et différents scandales dont celui du trafic des Décorations qui fera tomber le Président Jules Grevy et son gouvernement, et le scandale des emprunts douteux censés financer la construction du canal du Nicaragua. 

C'est aussi un miroir de notre époque : corruption, arrivisme, nouveau projet de creusement d'un canal du Nicaragua mené par des Chinois.

J'ai aimé l'ambiance, les personnages, les femmes qui se rebellent  et leur vengeance implacable. Georges était monté très haut et va redescendre très bas, comme le prédisait Guy de Maupassant dans "Bel-Ami" : "Tant qu'on monte, on regarde le sommet, et on se sent heureux; mais lorsqu'on arrive en haut, on aperçoit tout d'un coup la descente , et la fin qu n'est que la mort. Ca va lentement quand on monte, mais ça va vite quand on descend".

Chapeau bas à cet auteur qui a réussi -avec brio- à nous offrir une suite passionnante des aventures de Bel-Ami !

 

 

Un extrait :

Que lui voulait cet inconnu ? Pourquoi le dévisageait-il avec cette insistance d'aliéné ? Etait-il après lui ? Allait-il lui bondir à la gorge pour l'étrangler ? Alors que l'homme allait le toucher, il retint un cri et sursauta avec un effroi incontrôlable : cet homme dépenaillé, épouvanté et épouvantable, c'était lui, son reflet dans la vitre du restaurant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Je ne le connaissais pas... mais j'aime beaucoup Bel Ami... alors, je note.<br /> Bisous et douce journée.
Répondre
E
Cette suite est très réussie. Bisous
M
On a envie de lire pour le ton, pour l'intrigue pour le décalage à nos yeux contemporains!
Répondre
M
un temps à lire ces jours ci avec la pluie qui nous tombe dessus....passe une bien agréable journée
Répondre
L
Interresant, ton ressenti me guide beaucoup.. je lis peu en ce moment, jai du mal à me concentré. Douce nuit. Bisous bisous
Répondre
R
Many times when others try to duplicate a beloved character it is a disappointment. I am glad you were pleased with this one. Friendship
Répondre
É
Yes, but here it's a success !
L
C'est bien mais pas le temps de lire ou pas les mêmes lectures si tu vas sur mon blog pro tu comprendras
Répondre
C
bonjour<br /> ma nièce grande lectrice m'a dit que le Goncourt a été décerné aujourd'hui, elle avait anticipé et acheté déjà le livre !<br /> bisous
Répondre
É
J'avais vu le livre mais il ne m'a pas tentée. Bisous
C
Ces deux livres doivent être très agréables à lire, en effet, Brigitte ! C'est un genre de lecture que j'♥ beaucoup ! Bonne poursuite de ce lundi ! Bisous♥
Répondre
R
Merci de le signaler même pas lu le premier alors il faut d'abord commencé par ça éventuellement....<br /> Bisous bisous
Répondre
E
Merci pour ton ressenti, malheureusement je ne trouve plus le temps de lire, hormis pendant les vacances
Répondre
C
Je n'ai jamais lu "Bel Ami" alors je suis allée en lire le résumé : http://lectureslaucadet.over-blog.com/article-bel-ami-de-maupassant-resume-du-debut-par-chapitres-111577411.html.<br /> Effectivement il y avait de quoi faire une suite et si celle-ci est réussie c'est carton plein. C'est vrai qu'en résumé je comprends que cette histoire ait fait l'objet de feuilleton ; les feuilletons actuels ne font pas mieux. En même temps c'est l'occasion de découvrir la société de l'époque et il n'est pas impossible que je lise ce livre un jour. En tout cas tu semble vraiment enthousiasmée. Bisous
Répondre
É
Bonjour Cathy. J'a retrouvé là ce que j'aime dans "Bel-Ami"... Bonne journée et bisous
C
Je suis allée voir sur mon blog de lecture, c'était "la mésange et l'ogresse" une histoire glaçante
Répondre
É
C'était le 1er livre que je lisais de cet auteur...
C
J'adore Maupassant, ça me tente bien. J'ai je crois déjà lu un livre d'harold Colbert mais je ne me souviens plus du quel ..
Répondre
A
Moi aussi, j'adore Maupassant (surtout ses contes et nouvelles) mais Bel Ami aussi; j'ignorais cette "suite" et tu me donnes envie! Ce n'est pas ton moindre mérite!
Répondre
É
Merci, Anne, et bonne journée
D
Une démarche audacieuse et à te lire réussie !
Répondre
L
J'avoue que je préfère rester sur Guy de Maupassant. Bisous et belle journée
Répondre
É
Dommage : tu te prives d'un vrai plaisir... Bisous
M
Il faudrait avant que je relise Bel-Ami car je ne m'en souviens plus du tout. Coucou me revoici après 2 semaines de pause avec mes petites filles, que du bonheur. Bisous
Répondre
R
Bonne journée Brigitte et merci pour cette suggestion <br /> Bise sous la bruine
Répondre
F
Je ne connais pas cette oeuvre, sans doute très intéressante.<br /> Bon début de semaine<br /> bises
Répondre
M
Comme toi je suis tentée par cette suite mais je serais obligée de relire avant l'oeuvre de Maupassant que je connais mais que je n'ai pas relu depuis fort longtemps, histoire de me mettre dans l'ambiance. A voir donc. Merci pour cette présentation. bisous et une belle journée
Répondre
É
Bonjour Manou. Oui, l'on apprécie plus si l'on connait Bel-Ami. Bonne journée et bisous
J
Je n'ai pas lu ce Maupassant... cette suite d'un autre auteur t'a ravie lis-je, donc à retenir... merci, bises
Répondre
D
C'est surprenant une suite pour ce roman, mais pourquoi pas, je vais sans doute te suivre dans cette lecture.<br /> je suis ravie de te relire après ma pause.<br /> Très belle journée, bises
Répondre
É
Bonjour Danièle. Bel-Ami se terminait avec le beau mariage de Georges et ses ambitions. Harold Cobert est parti de là pour imaginer une suite. Bisous
M
Merci pour ce partage et très bon début de semaine !
Répondre
M
Une lecture qui me tente beaucoup, merci pour cette chronique
Répondre