Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

"Les filles au lion" de Jessie Burton...

5 Février 2018 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Ce roman m'a été prêté par mon amie Yolande qui l'avait reçu en cadeau pour Noël.

Informations pratiques : roman de Jessie Burton, née à Londres en 1982 et auteur de "Miniaturiste", paru aux éditions Gallimard en 2017. 484 pages

 

La 4ème de couverture :

En 1967, cela fait déjà quelques années qu’Odelle, originaire des Caraïbes, vit à Londres. Elle travaille dans un magasin de chaussures mais elle s’y ennuie, et rêve de devenir écrivain. Et voilà que sa candidature à un poste de dactylo dans une galerie d’art est acceptée ; un emploi qui pourrait bien changer sa vie. Dès lors, elle se met au service de Marjorie Quick, un personnage haut en couleur qui la pousse à écrire. 
Elle rencontre aussi Lawrie Scott, un jeune homme charmant qui possède un magnifique tableau représentant deux jeunes femmes et un lion. De ce tableau il ne sait rien, si ce n’est qu’il appartenait à sa mère. Marjorie Quick, à qui il soumet la mystérieuse toile, a l’air d’en savoir plus qu’elle ne veut bien le dire, ce qui pique la curiosité d’Odelle. 
La jeune femme décide de déchiffrer l'énigme des Filles au lion. Sa quête va révéler une histoire d’amour et d’ambition enfouie au cœur de l’Andalousie des années trente, alors que la guerre d’Espagne s’apprête à faire rage. 
Après Miniaturiste, Jessie Burton compose une intrigue subtile entre deux lieux et deux époques que tout sépare en apparence, tout en explorant, avec beaucoup de sensualité, d'émotion et de talent, les contours nébuleux de la puissance créatrice.

 

Mon ressenti :

Ce roman nous raconte deux histoires en parallèle, qui se déroulent à deux périodes et dans deux lieux différents.

En 1967, Odelle, originaire de l'île de Trinidad, venue travailler à Londres, est embauchée comme dactylo au Skelton Institute, spécialisé dans l'expertise d'art, par Marjorie Quick. Au mariage de Cynth, sa meilleure amie elle rencontre Lawrie, un jeune homme détenteur d'un étrange tableau ayant appartenu à sa mère représentant deux jeunes filles et un lion.  Ce tableau, que Marjorie semble bien connaître, intrigue Odelle qui va enquêter pour en apprendre plus.

En 1936, en Andalousie, dans un petit village, une famille s'installe dans une finca : Harold, marchand d'art à Londres et à Vienne, Sarah et leur fille : Olive. Teresa et son frère Isaac vont se mettre à leur service.

Le passage successif d'une période à l'autre m'a gênée au début et j'ai failli abandonner le roman. La période 1967 m'a parue un peu longue.

J'ai préféré la période trouble qui se déroule en Andalousie avec des histoires d'amour, des jalousies, la montée du franquisme, la création de merveilleuses toiles.

Qui a réellement peint ce tableau ? Quel est le lien entre les deux histoires ? Jusqu'où peut-on aller par amour ?

Je me suis attachée à Odelle qui rêve de devenir écrivain, et à Teresa qui voudrait faire éclater la vérité... Les autres personnages m'ont paru tous assez égoïstes. 

 

 

Un extrait :

- "Elle portait un collier de fleurs bleues en céramique et deux petites perles aux oreilles, si parfaites et si rondes que les huîtres semblaient les avoir fabriquées rien que pour elle".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
Puisque l'histoire se déroule entre autre en Andalousie ,alors ce roman va sûrement me plaire!! Je note ! Merci Brigitte!
Répondre
F
Je n'aime pas trop les livres qui racontent deux histoires en même temps . Bonne soirée
Répondre
Q
Merci pour ce partage de lecture.<br /> Bisous et douce journée.
Répondre
K
merci pour ce partage littéraire ! bonne journée
Répondre
C
Merci pour cette belle présentation, Brigitte ! Bonne journée ! Bisous♥
Répondre
M
L'histoire me semble plaisante à lire - Bisous
Répondre
M
ça donne envie de lire le livre...merci..Bonne semaine
Répondre
G
coucou ; hélas je n'ai pas trop le temps de lire ; bisous
Répondre
R
merci de le signaler. Bisousss
Répondre
P
Une jeune auteur que je ne connais pas .<br /> Bisous bon lundi
Répondre
D
Un bouquin qui doit être sympa à lire, je prends note.<br /> bonne journée, bises
Répondre
C
bonsoir, comme toi, je suis souvent perdue lorsque les histoires sont parallèles et qu'elles durent avant de se regrouper, et puis le fait de lire peu à peu car on s'y perd ajoute des difficultés de compréhension !!<br /> bonne nuit
Répondre
C
Bonjour Brigitte,<br /> Voilà encore une bonne lecture.<br /> Bon début de semaine<br /> Bisous
Répondre
M
Bonjour Brigitte,<br /> Je prends note, tu en parles si bien que je veux tout savoir de ce bouquin !<br /> Apparemment, une très belle histoire.<br /> Bonne semaine, bisous.
Répondre
A
Bravo bel Ecureuiil de militer si joliment pour la lecture de (bons) bouquins. Mais tu le sais, entre mes exercices quotidiens pour essayer de rester en forme et la... volonté que l'on parle encore de ma chère enfant (Ariane), il me rester peu de temps pour lire autre chose que ce que les aminautes écrivent et ... mon journal, histoire de m'informer un petit peu! Je t'embrasse, Gisèle
Répondre
É
Bonjour Gisèle. Tu es déjà adorable de venir me lire. Bon après midi et bisous
L
Il a l'air sympa ce livre, mais pour le moment j'en ai deux qui m'attendent... Bisous et belle journée
Répondre
P
Merci pour ce nouveau partage et tes suggestions de lecture.<br /> Bonne journée. Bises
Répondre
L
un bon roman ! le temps de se familiariser avec les parallèles de l'histoire-<br /> quel bel extrait !! <br /> bisous du lundi !
Répondre
N
j'ai achete trois romans a emporter en vacances bisous ma belle bonne semaine
Répondre
C
A découvrir et j'aime bien le petit extrait que tu nous offres. Bisous
Répondre
É
Bonjour Cathy. Merci et bon après midi ! Bisous
M
Une découverte, je ne connais pas cette auteure ! Merci pour ta chronique
Répondre
L
Je n'ai jamais lu de cet auteur...<br /> Le sujet ne m'attire pas trop!<br /> Bisous et bonne semaine
Répondre
M
Je n'ai encore rien lu de Jessie Burton mais elle est dans ma longue liste d'auteurs à découvrir...alors un jour prochain sans doute je la découvrirai...Merci pour ta chronique je crois que celui-ci me plairait mieux que le miniaturiste. Bisous et une belle journée
Répondre
É
Bonjour Manou. C'est ben écrit mais j'en garde une impression mitigée. Bonne journée et bisous
R
Tu en parles si bien <br /> Je ne lis pas autant que toi mais je prends note <br /> Bon début de semaine :)
Répondre
M
Belle critique qui donne envie de le lire même si je n'aime pas trop quand il y a deux histoires mêlées. Belle semaine. Bisous
Répondre
É
Merci, Martine et bonne journée. Bisous