Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Mes lectures d'août 2017...

4 Septembre 2017 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Je vous ai parlé de trois livres que j'ai beaucoup appréciés :

- "Petits secrets et grands mensonges" de Liane Moriarty

- "En un monde parfait" de Laura Kasischke

- "La fille du train" de Paula Hawkins

 

J'en ai lu deux autres : "Du beau linge" de Régis Franc et "Un saint homme" de Anne Wiazemsky, empruntés à la médiathèque.

 

"Du beau linge" de Régis Franc

L'auteur : Régis Franc a collaboré au magazine Pilote.

Informations pratiques : paru en 2001 aux éditions Robert Laffont.

La 4ème de couverture :

Il fait chaud, c’est l’été. Voici Plume, grosse adolescente de quinze ans qui se prend pour la reine d’Angleterre. Qui vient d’acheter son premier soutien-gorge et rentre chez elle dans le faubourg de Bel-Air, un quartier de pauvres gens, un ensemble de baraques mal foutues incrustées à la sortie de la ville. Voici Georges dont les vignes s’adossent au faubourg de Bel-Air. Monsieur le Comte est sur les dents. Tout à l’heure il donne une fête au château pour Élisabeth, l’amour de sa vie, une jeunesse qu’il a connue dans un bordel de Béziers et qui revient vers lui trente ans plus tard. Voici les fauteurs de trouble : l’affreux Mimile, salaud de la première heure ; le fakir Janine, apprenti tapette au grand coeur ; la vieille Sophina, esclave soumise aux désirs pervers des comtes père et fils. Et voici la lumière, Calidad Esperanto, venue à pied d’Andalousie, la beauté du jour à treize ans pour le malheur de son père. Les dés ont roulé dans la chaleur du Sud, les destins n’ont plus qu’à se croiser.

Mon ressenti :

La quatrième de couverture résume bien le livre.

Il fait chaud, très chaud. Les personnages sont déjantés, complètement.

Plume porte un soutien-gorge en satin pour l'achat duquel elle a englouti toutes ses économies. Elle rencontre le fakir Janine dont elle tombe amoureuse et qui va tomber dans les mains de sa mère et de Calidad.

Le comte Georges, assisté par Villac, son intendant et demi-frère, organise une grande fête qui va virer au drame.

Cela m'a fait penser à une BD olé-olé où les personnages se poursuivent pour se grimper dessus plus qu'à un roman...

 

"Un saint homme" de Anne Viazemsky

 

L'auteur : Anne Wiazemsky est la petite-fille de François Mauriac. Actrice, écrivain, scénariste

Informations pratiques : paru en janvier 2017 aux éditions Gallimard. 120 pages

La 4ème de couverture :

– Allô? Allô? Anne? C’est vous? Oui, je reconnais votre voix… Elle n’est plus la même, plus grave, moins enfantine… Mais tout ce temps qui a passé… Je vous ai déjà appelée il y a une demi-heure, il y avait une machine, un répondeur, un truc, je n’ai pas laissé de message. Juste avant, j’avais entendu par hasard votre intervention à la radio. J’étais si stupéfait! Je conduisais, j’ai stoppé net et me suis arrêté dans le premier café. Un annuaire et vlan je vous appelle. J’ai repris la voiture et j’étais si ému que j’ai failli emboutir un arbre! Vous entendre, à la radio tant d’années après, vous ne pouvez imaginer le choc! Et là, juste dans la façon dont vous avez dit "allô", je vous ai reconnue! 
– Père Deau!

Mon ressenti :

Dans cette biographie l'auteur nous parle du père Deau qui a été son professeur de français à Caracas (Vénézuela) et son mentor, l'encourageant à écrire. Il ne cessera jamais de la soutenir et l'encourager, toujours disponible pour celle qu'il considère à la fois comme sa fille et sa soeur. 

C'est un beau portrait d'homme.

J'ai aimé le style de l'auteur, ses évocations de Bordeaux, et de Malagar, la propriété familiale des Mauriac.

C'est court et le portrait brossé reste assez superficiel.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Je n'ai lu aucun de ces deux-là, et je ne pense pas que je le ferai... pas trop mon style de prédilection. Bisous
Répondre
R
Je n'ai lu aucun de ces deux-là, et je ne pense pas que je le ferai... pas trop mon style de prédilection. Bisous
Répondre
C
Je viens justement de regarder à la Tv Les maisons d'artistes. J'avais enregistré la séquence consacrée à Régine Deforges, qui a vécu pendant 35 ans avec le frère d'Anne Wiazemsky.
Répondre
E
Amusant. J'ai rencontré hier une autre descendante de François Mauriac à un apéritif littéraire...
K
la couverture du second livre est surprenante vu le sujet ! bonne journée
Répondre
C
Merci beaucoup Brigitte, pour ces suggestions et tes ressentis ! J'♥ ! Bonne journée ! Bisous♥
Répondre
L
Tu profites bien de tes instants lectures
Répondre
M
Et bien je suis tentée par ces deux romans, très différents l'un de l'autre et c'est tant mieux. Un univers impitoyable et un autre plus consensuel, de quoi ravir ma curiosité. Merci du partage !
Répondre
É
Bonjour MImi. Ils sont effectivement très différents...
G
coucou, en ce moment je n'ai plus le temps de lire ; bisous
Répondre
A
Même si on n'est pas amateur du beau linge... la couverture du bouquin est tentante... Pas pour moi bien sûr. J'aime plutôt les garçons! Rhôh!
Bonne soirée qui commence.
Gisèle
Répondre
É
Merci Gisèle et bonne journée !
C
bonjour, des livres diamétralement opposés, je suis un peu comme toi, même dans le domaine de la chanson, de la peinture je n'ai pas de champ restreint.
Bisous
Répondre
L
"Du beau linge" un roman qui me semble tortueux d'après ton ressenti.
J'aime découvrir de nouvelles écritures je l'achèterai peut être quand même, mais pas en priorité.
Quand au deuxième j'aime les biographies donc je note.
J'avais lu à sa sortir "la fille du train" oui pas mal, mais c'est tout.
Passe une belle semaine
Bisous
Maryse
Répondre
É
Bonjour Maryse. Le premier se situe dans le Languedoc Roussillon. Bisous
R
tu as bien profitez de ta chaise longue alors pour lire autant...Merci pour les résumes. Bisous
Répondre
N
C'est que cet été brûlant à permis, à beaucoup d'entre nous, de lire. Un grand merci pour tes ressentis. Gros bisous et belle journée
Répondre
M
De belles suggestions, tu lis beaucoup! Bise, bon lundi tout en douceur!
Répondre
N
merci pour toutesces idees livresques bisous bonne rentree ta petite fille est elle rentree à l'ecole ma dernière oui et sans pleurs bisous
Répondre
É
Nos commentaires se sont croisés Nicole. J'ai lu chez toi que ta petite-fille était rentrée, comme la mienne. Bisous
M
Je ne connais pas ces romans ! Merci pour ces suggestions de lecture, mais je crois que je préfère de loin le second au premier...et en tous les cas c'est "la fille du train" mon préféré de tes lectures et comme je l'ai déjà lu...pour les autres on verra, je te dirai. Bisous et un bon lundi
Répondre
C
Je n'ai pas encore lu les auteurs que tu cites, je dois avour un moriarti et la fille du train dans ma loongue PAL
Répondre
M
Le premier à l'air bien dégenté
Répondre
L
Tu n'arrêtes jamais...
Bravo pour tous ces ressentis.
Bonne semaine.
Un peu de mal à tout faire en ce moment...
Bisous
Répondre
É
Bonjour Erika. Je lis plus ou moins selon mes envies mais j'ai la chance d'avoir du temps libre... Bisous
M
J'ai beaucoup aimé petits secrets et grands mensonges et la fille du train. Les autres je n'ai pas lu.
Répondre
J
Merci Brigitte... pourquoi pas !! Bises
Répondre
R
Merci pour ces suggestion
@+ Que ta semaine soit belle
Répondre
D
Je vais noter le titre du premier, par contre je n'aime pas lire des biographies, le second n'est pas fait pour moi.
Très belle journée, bises
danièle
Répondre
É
Bonjour Danièle. Je n'aime pas beaucoup les biographies moi non plus. Bonne journée