Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un livre coup de coeur : "Petit pays" de Gaël Faye...

7 Février 2017 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Un livre coup de coeur : "Petit pays" de Gaël Faye...

Ce livre a obtenu le Prix Goncourt des Lycéens 2016.

La 4ème de couverture :

«Au temps d'avant, avant tout ça, avant ce que je vais raconter et le reste, c'était le bonheur, la vie sans se l'expliquer. Si l'on me demandait “Comment ça va ?” je répondais toujours “Ça va !”. du tac au tac. Le bonheur, ça t'évite de réfléchir. C'est par la suite que je me suis mis à considérer la question. À esquiver, à opiner vaguement du chef. D'ailleurs, tout le pays s'y était mis. Les gens ne répondaient plus que par “Ça va un peu”. Parce que la vie ne pouvait plus aller complètement bien après tout ce qui nous était arrivé.»
G.F.

Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l'harmonie familiale s'est disloquée en même temps que son «petit pays», le Burundi, ce bout d'Afrique centrale brutalement malmené par l'Histoire.
Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d'orage, les jacarandas en fleur ... L'enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

 

Mon ressenti :

Je me suis attachée très vite à Gaby, le narrateur, ce garçon de 10 ans, fils d'un Français et d'une Rwandaise. C'est lui qui nous raconte le Burundi, ce petit pays où il se sent bien. Il a une soeur plus jeune : Ana et des copains, avec qui il se baigne, fume, ramasse des mangues...

En quelques mois tout bascule. les ethnies Hutus et Tutsis se déchirent. Les coups d'état et les massacres se succèdent au Rwanda voisin et au Burundi...

A l'insouciance de l'enfance, succède très vite l'horreur et les drames de la guerre civile.

C'est un livre dur et j'ai pleuré plusieurs fois.

 

Quelques extraits :

* « Le génocide est une marée noire, ceux qui ne s'y sont pas noyés, sont mazoutés à vie »

* "Papa l'aimait beaucoup. Il disait : "Avec dix Alphonse, le Burundi devient Singapour en un rien de temps". Alphonse était un premier de la classe avec l'attitude décontractée d'un cancre."

* "Si tu n'es pas étonné par le chant du coq ou par la lumière au-dessus des crêtes, si tu ne crois pas en la bonté de ton âme, alors tu ne te bats plus, et c'est comme si tu étais déjà mort."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
L'auteur était invité voici quelques mois à LGL et j'avais été séduite (par l livre bien sûr).
Répondre
T
Ca a l'air d'être un livre captivant avec un mmessage très fort !
Répondre
E
C'est un livre prenant et très bien écrit. Tu ne m'as pas laissé l'adresse de ton blog, dommage...
Q
Je ne l'ai pas lu, mais j'en ai déjà entendu parler...
Merci pour ton ressenti.
Bisous et douce journée.
Répondre
É
Bonsoir Quichottine. Plusieurs blogueuses en ont déjà parlé. Bisous
P
Alors, ce sera trop dur pour moi...
Répondre
J
un très beau livre
Répondre
K
surement difficile à lire ! bonne journée
Répondre
C
Quelle superbe présentation, Brigitte ! Bon matin de ce mercredi ! Bisous♥
Répondre
C
Je n'ai pas très envie de lire cette guerre si cruelle. Pourtant les extraits que tu nous présentes m'attirent énormément. Je suis partagée pour le coup... Tu l'as trouvé à la médiathèque ou as tu craqué et l'as tu acheté ;-) Bisous
Répondre
C
Ah oui ! :-) trois bibliothèques... en toute innocence ;-)
É
Bonsoir Cathy. Je l'ai emprunté à la médiathèque où il est très demandé. Je n'ai pas acheté un seul livre depuis la dernière fois où nous nous sommes vues. Et pourtant j'ai acheté 3 bibliothèques, mais pour ranger mes livres de loisirs créatifs dans la mezzanine. Bisous
O
Ce livre a l'air intéressant, au vu de la façon dont tu en parles. Je note. Bises :)
Répondre
C
J'en ai entendu parler à la télé, il a l'air vraiment bien, je vais le lire dés que je peux.
Bonne soirée.
Répondre
J
Ah ! Si ce livre a obtenu le Goncourt des Lycéens , c'est qu'il doit être bon car ils ont du gout d'après mes souvenirs d'anciens prix ! je le lirai assurément , une fois la lecture du "Peintre d'éventail" d'Hubert Addad terminé .Merci Écureuil Bleu !
Répondre
É
Merci à toi Jerry et bon après midi
R
je vois que la libraire est en train de naitre !!!!!! émouvant ce livre en effet je ne connaissais pas, donc à rechercher, merci, bises
Répondre
É
Bonjour Rolande. Beaucoup de magazines et de blogs en ont parlé, ce qui m'a donné envie de le lire. Bisous
A
Eh ben, tu vois... je ne suis pas encore morte car pour me battre... eh ben, je me bats! ah! ça oui! je me bats férocement, moins que ton chat-Lynx dont tu nous as parlé hier!
Allez, passe une bonne journée,
Gisèle
Répondre
É
Bonjour Gisèle. Il faut se battre, et tu fais bien. Bisous
L
Quand on parle de la guerre et de massacre, on ne peut pas faire dans la dentelle, il n'y a pas de mots doux pour raconter la guerre. Ce livre me plaît. Bisous
Répondre
L
merci pour ta présentation et ton ressenti !
bisous du mardi-
Répondre
A
Bonjour,
J'aime beaucoup la citation du livre "Petit pays", celle que tu as mise tout à la fin de ton article.
Quant au "Premier miracle", j'ai adoré. Legardinier est étonnant.
Amitiés
Alain
Répondre
É
Bonjour Alain.J'aime beaucoup Legardinier, mais un peu moins son dernier roman
M
Un excellent livre qui m'a beaucoup touchée aussi ! Le regard d'un enfant sur un monde en guerre laisse passer plus de vie que le regard d'un adulte. Ce sont des années plus tard, lorsqu'il retrouve sa mère, que le vrai choc à lieu.
Répondre
É
Ce passage là est effectivement très émouvant.
M
Je l'ai aussi beaucoup aimé et je suis contente de voir que toi aussi, il t'a touché...C'est rassurant aussi de voir que nos jeunes lycéens sont sensibles à ce qui se passe autour d'eux. Cela prouve qu'ils ne sont pas si différents de ce que nous étions à leur âge, malgré les apparences. Bisous
Répondre
É
Bonjour Manou. Le jury doit être composé de jeunes qui adorent lire, et ils ont bien choisi. Bisous
M
une vie peu vite basculer quand on voit autant d'horreur....douce journée à toi
Répondre
D
merci pour l'info de lecture,
bises
DOmi
Répondre
M
Vous êtes nombreuses à avoir chroniqué ce livre, que je n'ai pas encore lu, mais c'est prévu
Répondre
M
Cela doit être un trés beau livre mais je suis trop sensible et je vais pleurer. Je vais éviter. Bisous
Répondre
R
A merci à toi pour tes impressions
Bonne journée
Répondre
J
Ca me parait excellent et dans la dure réalité, merci Brigitte, bises
Répondre
B
J'ai hâte de le lire : il y a encore six personnes avant moi sur la liste d'attente de la médiathèque.
Répondre
É
Il y avait beaucoup de monde aussi avant moi à la médiathèque...