Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Le copiste copié...

22 Août 2015 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Rire

J'ai lu cette information, consternante et amusante à la fois, dans la rubrique "Insolite" du journal Sud-Ouest, sous le titre "Copistes en série".

L'employé d'un musée en Chine a volé 143 oeuvres, les remplaçant par des copieés réalisées de sa main, avant de se rendre compte que ses contrefaçons étaient elles-mêms remplacées par d'autres copies. Xiao Yuan, archiviste en chef de l'Académie des Beaux-Arts de Canton, a livré cette étonnante confession devant un tribunal qui l'accuse d'avoir réalisé 5,15 millions d'euros de bébéfices en revendant les toiles originales. Parmi les oeuvres copiées et revendues figurent celles de Qi Baishi (1864-1957), dont la côte flirte avec celles de Picasso ou d'Andy Warhol.

 

Pour mieux comprendre, j'ai cherché des oeuvres de ce peintre Chinois, parmi les plus côtés du monde et j'ai emprunté ces deux photos sur le site : http://www.chinapage.com/qibai/qibai.html

Le copiste copié...
Le copiste copié...

Ces tableaux me plaisent, mais me semblent assez facilement copiables, le plus difficile paraissant être la calligraphie chinoise et le sceau... Mais c'est sans doute plus facile à imaginer qu'à réaliser, et les experts doivent avoir des trucs : datation du papier et de l'encre, etc..

Si cet archiviste avoue son arnaque, combien de tableaux exposés dans les musées doivent être des faux ?

Et pourquoi a-t'il avoué ? Vexé d'avoir été copié , que quelqu'un ait eu la même idée que lui ?

Comment personne n'a pu s'apercevoir que cet employé vivait au-dessus de ses moyens ?

 

 

Publié dans la communauté gérée par Lady Marianne "Le tableau du samedi".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Il n'est pas si facile que ça de faire un "faux Picasso" malgré l'aspect de facilité de certains traits, pour l'art oriental je pense qu'il en est de même. bref l'essentiel est l'émotion provoquée par un œuvre. Bonne journée
Répondre
É
Bonsoir Pierre. Faire une copie est toujours possible, mais que personne ne s'en aperçoive ma parait plus compliqué...
C
Il y a sûrement de l'extravagance dans tout ça.
Bisous ecureuilbleu bonne soirée
Répondre
É
Bonsoir Alcide et bisous
G
Etonnant tout de même !
Répondre
R
Etonnant, en effet! Il devait être bien doué, cet employé, pour que personne ne voit la différence... Bisous.
Répondre
V
Beaucoup de questions sans réponse...
Répondre
M
c'est une info que j'avais lu, je ne sais plus ou d'ailleurs
Répondre
L
C'est pas mal comme info
Répondre
M
le faussaire est un peintre d e génie, voila ce que j'en dis....bon, oui, ok ce n'est pas moral mais c'est pourtant ce qui en ressort....une belle histoire de deux peintre ,un reconnu et l'autre pas....
Dis moi Brigitte, tu ne nous présenterais pas certaines de tes aquarelles à toi dans le tableau du samedi de Lydie? elles le mériteraient bien!
Répondre
É
Bonsoir Evelyne.Je vais y réfléchir. Au début je suis contente de moi et je trouve mes aquarelles réussies, mais quelques jours plus tard je les trouve très moches. J'ai fait des portraits dernièrement. Je les trouvais superbes, et plus autant maintenant. Par contre je peux écrire un article sur ce sentiment : au début et après... Bisous
R
comme tu le dis si bien, facile à faire ? à voir ? bon sachant qu'il y a des faussaires de génie dans les musées .... les toiles que nous voyons sont elles les vraies ? mais l'essentiel est d'admirer l'oeuvre .... bon WE
Répondre
É
Bonsoir Rolande. Il y aurait effectivement beaucoup de copies... Bisous
Q
Je n'en reviens pas...
Et je n'ai pas de réponse.
Bisous et douce journée.
Répondre
C
Quelle drôle d'histoire ! En même temps si les tableaux, même les plus beaux, n'étaient pas cotés aussi cher, la tentation serait moins grande... L'argent l'argent !!!! Bisous et beau week-end à toi
Répondre
É
Et oui, Cathy, l'argent amène à commettre des folies. Bisous
D
j'avais lu un article sur les faux dans les musées, la plupart du temps, les œuvres qu'on croit originales sous protection, sont des faux pour leur sécurité, les vrais sont soigneusement mis à l'abri dans des coffres forts blindés à bonne température.
Étonnant effectivement
bises
Domie
Répondre
É
Bonsoir Domie. C'est ce que dit aussi Lady Marianne. Bisous
L
merci pour ta participation , je prends ton lien -
oui les faux abondent dans les musés , parfois ils se font berner d'autres fois ils le savent-
j'ai regardé une émission
bisous et bon samedi- ici pluie fine-
Répondre
É
Bonsoir Lady Marianne. Les experts ont du travail... Bisous
K
le voleur volé, ca arrive ! bonne journée
Répondre
J
comme tu le dis amusant de savoir le copieur copié mais consternant... effectivement c'est le sceau qui doit être décisif mais qui parmi les visiteur le remarque !
Répondre
É
Le sceau et la calligraphie, mais ça doit pouvoir se copier aussi... Bisous Josette
M
il avait le pinceau agile.....il est quand même arrivé à 149 avant que quelqu'un s'en aperçoive.....ce musée doit être mal gardé....(lol) passe un bien doux samedi
Répondre
É
Je me demande comment il procédait pour effectuer ses copies...
J
Oui entendu l'info, l'arroseur arrosé ! Un faussaire arrive à ses fins... quant à ne s'apercevoir de... en effet !! Bises de jill
Répondre