Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

A qui faut-il tirer les oreilles ?

3 Octobre 2009 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Raconter

Hier matin, je travaillais avec un collègue quand le téléphone de son bureau a sonné. Malgré moi, j'ai entendu toute la conversation.
Le collègue : "Bonjour Monsieur. Mon fils n'est pas au lycée Sainte-Marie ce matin ? C'est vrai qu'il était un peu souffrant ce matin. Je le joins et je vous rappelle après."
Prenant son portable : " Allo, Tom ? Tu es bien dans le train ? Ton conseiller d'orientation vient d'appeler pour signaler ton absence ! Qu'est ce que je lui dis ?
- "..."
Le collègue : "OK ! Quand tu arrives chez papi et mamie tu m'appelles ! Bisous".
Puis il compose un numéro sur le téléphone de bureau : "Allo, Monsieur le Conseiller ? Je viens d'avoir Tom. Il avait mal au ventre ce matin. Il est resté à la maison en attendant le docteur. Merci, Monsieur de m'avoir averti".
Comme nous le regardons en rigolant il explique (après avoir raccroché) : "Tom est parti voir le concert de Orly Chap à Toulouse..."
C'est sans doute un super concert de rock mais Toulouse n'est qu'à 2h30 de Bordeaux, et les trains sont nombreux sur la ligne. Mais cela ne me regarde pas !

(photo prise sur le net)

Je demande l'âge du Tom. "17 ans, élève de première S".
Je préviens le collègue que l'absentéïsme est révélateur d'un éloignement des études (physique et psychique). Je connais très bien le problème : j'ai eu droit avec mes deux prunelles aux appels des conseillers d'éducation. Je n'ai pas réussi à remotiver l'aîné. Il a diminué ses absences mais n'a pas augmenté sa concentration en cours. Le second s'est repris au bon moment et après une classe de seconde décevante et un redoublement en première a continué brillamment ses études (bac avec mention bien, DUT en alternance, école d'ingenieur en alternance).
Le collègue me répond : "Il ne fiche rien mais il carbure à 18 de moyenne, en première S "...
Il a bien de la chance !
Je n'ai jamais fourni à mes enfants des mots de complaisance, des excuses bidon, même si j'ai souvent rencontré profs et proviseurs pour défendre leur cause (surtout de l'aîné).
Voilà un client potentiel pour les sites de mensonges et d'alibis dont je vous ai parlé... 
- les mensonges ont un prix ...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q


C'est terrible !!!


 


Je ne suis pas du tout d'accord avec ces mensonges de complaisance.


C'est une éducation au mensonge. Grrr...



Répondre
E


Moi non plus, je n'approuve pas. Bisous



M

Oui ! et bien c'est bien dommage tout ça !! c'est laisse pentoi
Enfin quand je pense qu'à notre époque des enfants auraient aimé faire des études et qu'ils étaient obligés d'aller travailler  !!! et faire n'importe quoi du moment qu'un salaire
rentrait au foyer !!!
Je crois que les jeunes aujourd'hui ne réalisent pas la chance qu'ils ont , de pouvoir faire des études et avoir un métier de leur choix !
C'est ce que j'ai expliqué à mes petites filles, pendant les vacances , ..... et je crois que l'ainée a bien compris mais les deux autres??????
Et le pére, alors là, ......... je ne dirai rien !!!!!!
Bonne soirée  - Bisous
Yolande


Répondre
E

Merci pour ton témoignage Yolande ! Les jeunes ne se rendent pas compte de leur chance : ma mère a été "placée" à 14 ans chez des commerçants pour garder leurs enfants... Bisous


C

Un vrai dilemne que pose cette histoire Ecureuil Bleu. J'ignore quelle genre de mère je serais, mais je m'en voudrais quand même de donner le mauvais exemple et je le dis sans porter de
jugement.
Caroline


Répondre
E

Mon collègue a menti pour arranger son fils...


I

un génie en herbe ! peut être


Répondre
E


Tant mieux pour lui si c'est le cas...



F

ce n'est pas un bon service ni de bonnes habitudes qu'on leur donne en les excusant quand ils devraient être en cours !on leur apprend à mentir et à ne pas faire face à leur "faiblesse"; mais je
comprends qu'on puisse céder pour être tranquille!
c'est un peu cher our moi le" prix des mensonges": je préfère trouver des excuses toute seule!!


Répondre
E

Oui, il a voulu faire plaisir à son fils dont il est très fier, mais c'est quand même lui donner un mauvais exemple...


B

C'est pas beau le mensonge, mais tellement facile, hélas...


Répondre
E

Oui, c'est facile de mentir, mais ce n'est pas très sain. J'ai horreur du mensonge...


K

C'est clair que ce n'est pas aider son fils de réagir comme celà !!! bisous


Répondre
E

C'est l'aider à court terme, mais pas à moyen terme... Et c'est surtout lui donner un mauvais exemple... Bisous


P

On dit parfois que ce sont les parents qu'ils faut rééduquer... la preuve de nouveau avec cet article .


Répondre
E

Oui et pour certains, il y a du boulot !


R

Je suis écoeurée... comment apprendre à un jeune que le mensonge est répréhensible, si le parent ment pour lui et le lui dis... c'est une façon de lui faire comprendre "ments, je t'appuie"
Moi, ça me met en colère..

Bises pour toi 


Répondre
E

Tu as tout à fait raison. Je ne cautionne pas son attitude. Bonne soirée à toi et bisous !


M

Bonsoir Brigitte , il y a des parents qui mériteraient d'étre réprimandés , donner un alibi a son enfant c'est l'inciter a ne rien faire et ne donner rien de bon plus tard , mais quand il s'en
apercevra il ne pourra plus rien ! Je n'ai pas eu la chance d'avoir des enfants trés studieux , ils n'ont pas de bac ,pas de hautes études , mais ils travaillent c'est le principal  ! Les deux
ainés sont chauffeurs poids lourds et le troisiéme brancardier a l'hopital de Toulouse !C'est sur j'avais révé de métiers plus revalorisant ! Bon dimanche , bisous a toi


Répondre
E

L'important c'est de travailler et de ne pas aller tous les jours au travail à contrecoeur. Ce collègue laisse son fils prendre de mauvaises habitudes et c'est dommage... Bisous et bonne soirée !


M

et oui...
pareil sans complaisance, je réponds, non mon fils est parti de la maison à la bonne heure mais je n'ai aucune garantie qu'il arrive jusqu'à la porte du cours en question... ça c'est votre part du
travail... j'ai entendu dire par un riverain que je connais qu'il lui arrivait de traîner derrière le grillage, du côté de la mare...
ou encore "oui il est encore dans la salle de bain, il s'est trompé dans son emploi du temps, il paraît que vous avez déplacé un cours..." "..." "c'est bien ça... donc voilà... je vous l'envoie au
plus vite"
il m'est aussi arrivé d'appeler pour dire "voilà je garde ma fille à la maison cet aprem, contre sa volonté parce qu'il ya un DS cet aprm en math, et un devoir à rendre en français, je viendrais
vous déposer le devoir en salle des profs en fin d'aprèm au retour de la maternelle, mais ma fille a 39 de fièvre, je la garde au chaud"...
j'ai horreur des ptits mots bidons sur papier, je me déplace pour avoir les gens bien dans les yeux... ça évite les abus, les moquages, les malentendus...
et pour mes deux aînés, ils ont fait le parcours jusque là comme les tiens... respectivement et dans le même ordre lol
j'espère que ça leur réussira autant

gros bisous à toi, rhhhaaa tout de suite quand je parle de mes gamins.. on ne m'arrête plus...


Répondre
E

Bonsoir Mamalilou. Merci pour ton témoignage  avec tes enfants. Je préfère aussi une discussion en face à face, chaque fois que cela est possible. Cela permet de mieux s'expliquer et d'aplanir
les problèmes. Mon fils aîné n'a jamais aimé les études, mais il a obtenu un diplôme équivalent au bac d'animateur dans le tourisme et ça lui plait...Bisous à toi !


H

Bonjour Brigitte. Si le père est mûr pour un site de pmensonges, le fils ne va pas tarder à être bon pour pointer au chômage. Avec des notes aussi faramineuses (???) tout en se la coulant douce, et
un père qui démontre une pareille intelligence, ce jeune homme ne trouvera jamais de travail à sa mesure.  Comment avec un comportement aussi laxiste, un père pourrait-il inculquer à son fils
des valeurs qui constituent les piliers d'une société digne de ce nom ? C'est d'autant plus mesquin et lamentable que l'individu en question est sans doute convaincu qu'il a fait de l'effet
sur son auditoire. Il y a des coups de pied quelque part qui se perdent. Bonne fin de journée Brigitte,  et à bientôt.  Hugues


Répondre
E

Bonsoir Hugues. Je suis bien de votre avis. Sa roublardise m'a suffoquée... J'ai du mal à croire que son fils ait une aussi bonne moyenne, en ne "fichant rien" comme il dit... Si c'est vrai tant
mieux pour lui ! Douce nuit à vous !


L

bonjour !!
bon le père sachant ce que faisait son fls - il aurait dû appeler le conseiller le matin même - même en racontant un mensonge -
pas trop bon comme principe si le père ment - ------
le fils va suivre ---
moi je ne faisais que des mots pour ma fille quand elle était mal avec ses " trucs " pour ne pas aller en gym - c'est tout -

bisous  Lady Marianne


Répondre
E

Je pense que le père aurait dû inciter son fils à partir plus tard et ne rater que quelques heures au lieu d'une journée entière, et ne pas mentir au conseiller d'éducation... Bisous


D

Le mensonge c' est le mépris de soi-même la honte de ne pas être assez honnête pour dire les choses avec cruauté si nécessaire. Je n'ai jamais permis à mes
fils de e faire dire des mensonges pour eux! Et lors de leurs absences ils ont étés punis comme ils devaient l'être!
Mentir c'est être faux c'est jouer avec les mots, mentir c'est fuir devant la lutte du savoir, du pouvoir du devoir. 
Je pardonne tout sauf le mensonge et l'hypocrisie les deux vont d'ailleurs bien ensemble . bisous.
Dany 


Répondre
E

Je suis d'accord avec toi Dany. Mon fils aîné n'aimait pas lés études mais n'était pas menteur. Bonne soirée à toi et bisous...


M

Pour l'intérêt de l'enfant, tu fais bien d'en parler...


Répondre
E

Je suppose que tu as dû retaper ton commentaire. Merci d'avoir insisté !


M

Alibi, faux alibi, et j'en passe...Et l'intérêt de l'enfant alors ? Un problème crucial
que tu as raison d'évoquer...


Répondre
E

Pour moi, il valait mieux dire la vérité...


I

coucou brigitte,
C'est vrai que le sujet est compliqué. Pour ma part, j'y vois la difficulté du "rapport à la loi et de la liberté que l'on s'autorise par rapport à celle-ci". Je comprends presque le père
qui a autorisé l'absence de son fils si les résultats de celui-ci le lui permettait. Par contre, il n'a pas beaucoup défendu sa position et c'est presque dommage. D'un autre côté c'est
aussi une relation "père-fils" complice. 
Très bonne journée 


Répondre
E

Bonsoir Iloane et merci de nous faire part de ton point de vue. Qu'il l'autorise compte tenu des bons résultats de son fils je peux le comprendre mais pourquoi simuler l'étonnement puis menstir au
conseiller d'éducation ? Très bonne soirée à toi !


M

Bonjour Brigitte !
Personnellement, je trouve que le mensonge n'a jamais rien apporté de bon, surtout lorsqu'il peut devenir une mauvaise habitude.
Bon week-end et à bientôt !
Bisous,
Marie


Répondre
E

Je suis de ton avis. En mentant pour son fils le père lui donne un mauvais exemple... Bisous à toi


E

j'ai du mal à comprendre les absences de cours...


Répondre
E

C'est un gros problème à partir du lycée...


@

je l'ai fait juste un fois mon ainé était en primaire et les jum à la maternelle et j'ai dit la vrai raison de leur absence.
en fait nous allions passer la journée à disneyland c'était un vendredi de fin juin.
je te promets brigitte je l'ai plus refait !!!!!!!!
bisoussssssssssssss


Répondre
E

Moia ussi je l'ai fait quand ils étaient au primaire une fois ou deux mais j'ai donné la vraie raison : fin ou départ en vacances... Bisous


P


Que cela veut il dire de la part du père, parce qu'il a des facilités il a le droit de s'autoriser des sorties et de mentir, si on cautionne le mensonges des enfants comment les enfants peuvent
ils être honnêtes dans la vie de tous les jours...



Répondre
E

C'est bien le problème, Philippe ! Bonne journée à toi !


W

tu fais bien d'en parler, les parents qui "couvrent" les gamins existent, on le sait bien,  ils ne leur rendent pas service du tout !! et du coup on cautionne le mensonge, charmant !! on voit
bien que souvent l'enfant est roi et que cela crée des dégâts !!! et après on mettra tout sur le dos de l'école...bon samedi !


Répondre
E

Pour ma part je pense que mes enfants ont été trop "rois". Ils n'ont connu qu'une vie facile ce qui leur a ôté (au moins pour l'un d'eux) le goût de l'effort. Maintenant ça s'arrange... Bon samedi
à toi !


M

UN problème qui est le reflet des acquisitions faciles pour ces enfants ...ce qui ne veut pas pour autant tout leur excuser...bonne journée


Répondre
E

Pour les miens, l'absentéïsme s'est accompagné d'une chute de résultats. Pour Tom ce n'était peut-être que la première fois... Bonne journée à toi !


F

 Bonjour Brigitte. Je peux te dire que cela ne se serait pas passé de cette façon avec moi. la complaisance ça n'existe pas chez moi. j'ai eu pourtant moi aussi des moments difficiles avec
Victorien et des absences à répétition au lycée mais il était majeur ( comme il me l'a souvent répété à l'époque ) et je l'ai fait réfléchir en lui disant que ce n'est pas de cette façon qu'il
réussirait dans ses études! le déclic s'est fait et il est reparti du bon pied et maintenant , il sait oh combien, mes " engueulades ", c'était pour son bien!

bon week-end à toi mon amie et un petit massage , ça te dit ?




Répondre
E

Encore, Fabienne ! Pour le massage ! Qu'est ce que ça fait du bien ! Il ne me reste plus qu'à trouver le gentil écureuil ! Si tu permets, je crois que je vais utiliser ton gif en brodant dessus
!
Bisous à toi mon amie !


N

mauvaice complaisance, remarque! il a peut être reçu un "savon" à son retour. Bof, je crois que mes garçons n'auraient pas osé cela. Mais.....
Bon we
brigitte
maintenant avec l'argent qu le jeunes vont recevoir pour aller en cours,hihi, plus de soucis


Répondre
E


Oh non ! Le père était parfaitement au courant et d'accord : il a simulé l'étonnement au téléphone pour le conseiller...




je crois bien qu'il faut tirer les oreilles au papa, même si son rejeton cartonne au niveau des notes, valider l'absentéisme ne lui donne pas de bonnes bases pour plus tard....
bon samedi à toi !


Répondre
E


Comme tu le dis, l'important ce sont les bases et les valeurs. J'ai eu du mal aussi avec mes fils et je n'ai pas réussi à leur inculquer toutes les valeurs qui sont les miennes. Bon samedi à toi
aussi !



D


Ce site
connait pourtant un réel engoûment  ,déjà je ne supporte pas le mensonge Je prèfère ne rien dire je deviendrai virulente!!!  et hier soir j'ai vu que l'on allait payé un projet d'école
 pour que des éléves reprennent de la motivation  alors la c'est le comble!!!!! Où va le monde , de (mon temps) nos instituteurs étaient de véritables dieux puisqu'ils nous apprenaient
tout; aujourd'hui je leur en suis toujours reconnaissante , bon week-end  bizzzzzzzzzzzz


Répondre
E

J'ai appris ça aussi aux actualités et je crains que ce soit de l'argent jeté par les fenêtres car même si on arrive à les motiver une année en leur faisant espérer un voyage, que deviendront ils
l'année d'après ? Le plus important c'est la motivation et les centre d'intérêt. Ce qui est important c'est de leur donner le goût de découvrir et d'apprendre, car ce goût là une fois qu'il existe
ne disparait jamais... Mais je n'ai pas de recette miracle... Bisous


E

oui, je comprend, tu as dû 'bouillir' un peu, et moi avant, j'aurais fulminé aussi mais depuis j'ai bien compris....   Il ne faut pas tous des ingénieurs....  et on fait son lit
comme on se couche,... et parfois rien a faire, ils ne comprennent rien ou ne veulent pas ...  Il est plus facile de dire OUI, on est tranquille !
    l'absentéisme à l'école cache pas mal de choses a mon avis, mais que mon avis...il y aurait
beaucoup a raconter.  mais comme tu dis, cela ne nous regarde pas .  bon samedi


Répondre
E

Je connais très bien le problème pour être passée par là avec mes fils et tous mes beaux discours, toutes les punitions, n'ont pas réussi à les remotiver. L'un n'a jamais trouvé le déclic pour les
études et l'autre l'a retrouvé tout seul... Bon samedi à toi !