Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un gros coup de coeur : "Où vivaient les gens heureux" de Joyce Maynard...

26 Décembre 2021 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

J'ai emprunté ce roman à la médiathèque, parmi les nouveautés.

Informations pratiques : Paru en août 2021 aux éditions "Philippe Rey". 542 pages. 24 €. 

 

La 4ème de couverture :

Lorsque Eleanor, jeune artiste à succès, achète une maison dans la campagne du New Hampshire, elle cherche à oublier un passé difficile. Sa rencontre avec le séduisant Cam lui ouvre un nouvel univers, animé par la venue de trois enfants : la secrète Alison, l'optimiste Ursula et le doux Toby.
Comblée, Eleanor vit l'accomplissement d'un rêve. Très tôt laissée à elle-même par des parents indifférents, elle semble prête à tous les sacrifices pour ses enfants. Cette vie au cœur de la nature, tissée de fantaisie et d'imagination, lui offre des joies inespérées. Et si entre Cam et Eleanor la passion n'est plus aussi vibrante, ils possèdent quelque chose de plus important : leur famille. Jusqu'au jour où survient un terrible accident...
Dans ce roman bouleversant qui emporte le lecteur des années 1970 à nos jours, Joyce Maynard relie les évolutions de ses personnages à celles de la société américaine – libération sexuelle, avortement, émancipation des femmes jusqu'à l'émergence du mouvement MeToo... Chaque saison apporte ses moments de doute ou de colère, de pardon et de découverte de soi.
Joyce Maynard explore avec acuité ce lieu d'apprentissage sans pareil qu'est une famille, et interroge : jusqu'où une femme peut-elle aller par amour des siens ? Eleanor y répond par son élan de vie. Son inlassable recherche du bonheur en fait une héroïne inoubliable, avec ses maladresses, sa vérité et sa générosité.

 

Mon ressenti :

Ce roman se déroule de 1970 à nos jours, aux Etats-Unis, dans le New Hampshire. Eleanor a eu une enfance triste auprès de parents indifférents, et alcooliques, morts jeunes, puis une adolescence traumatisante.

Elle a un rêve : construire une famille heureuse. Auteur de livres pour enfants, elle va d'abord trouver et acheter la maison, puis rencontrer Cam, sculpteur sur bois, avec qui elle aura 3 enfants : Alison jamais contente, Ursula, optimiste et bienveillante et le merveilleux Toby, collectionneur de cailloux. Un terrible accident va détruire ce bonheur familial. Eleanor a tout donné à sa famille, travaillant pour rapporter l'argent du ménage, à côté de Cam, artiste désinvolte, éternel enfant. Elle laissera sa maison à Cam et aux enfants, lorsque Cam va tomber amoureux d'une autre.  Ses filles ne le lui pardonneront pas. Dès les premières pages, je me suis sentie très proche d'Eleanor, généreuse et maladroite, inventive et énergique. J'ai adoré sa maison avec le vieux frêne et la cascade, sur laquelle ils font naviguer leurs bonhommes-bouchons, chaque printemps.

Très amoureuse de Cam, et en adoration devant ses enfants, elle est toujours indulgente avec eux quatre. Eleanor va se retrouver seule après avoir tout donné à sa famille, rejetée par ses filles, oubliée par son mari qui ne lui parle plus.

Ce roman est bien écrit et très émouvant. Eleanor réussit à rebondir, à trouver des ressources en elle, à épauler ses enfants et à pardonner. C'est une héroïne attachante et humaine.

C'est un très beau livre sur la famille, la maternité, l'amour, l'amitié, avec en arrière plan les évolutions de la société : le développement de l'informatique, les violences conjugales, le sida et le cancer, l'homosexualité, etc...

Quelques extraits :

- Comment se peut-il que la personne avec qui l'on a partagé les moments les plus intimes, un très grand amour, une immense douleur, des joies et des chagrins, devienne un étranger ?

- Il avait mis le doigt sur le problème. Elle n'avait plus le temps pour elle et depuis si longtemps qu'elle ne savait plus ce qu'elle en ferait si ça lui arrivait.

- Elle voulait raconter des histoires, mais des histoires qui parlaient des réalités et des difficultés de la vraie vie : une mère qui passait une heure à faire d'incessants allers-retours sur la même route pour retrouver le sabre d'un pirate Playmobil, ou un très jeune fils plantant sa tête dans un bol de gelée, juste pour voir ce que ça faisait.

- A un moment -là naquit le problème-, elle cessa de tenir compte de ses propres chagrins, tant elle était occupée à tenter de protéger les enfants des leurs.

- Ses enfants lui étaient devenus mystérieux, comme un ancien camarade de classe qu'on retrouve à une réunion vingt ans plus tard et qu'on reconnait à peine.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J'ai entendu parler de ce livre. Mais le nombre de pages, ça m'effraie un peu.
Répondre
C
Bonjour Ecureuil Bleu, <br /> J'aime bien les extraits que vous avez choisi de mettre à la fin de ce billet.<br /> Cela donne envie d'ouvrir le livre ;)
Répondre
E
Merci Chat des îles et bonne soirée
R
Merci pour cette echange je vais a cultura jeudi je vais le commander, se résumer donbe vraiment envie de le lire
Répondre
E
Merci pour ta confiance et bonne journée
É
Ainsi va la vie ! C'est triste pour cette maman et epouse!
Répondre
A
Et bien, aujourd'hui, chez moi, sur mon blog, un poète s'est invité, farfelu et gentil, vor les commentaires et mes amitiés de toi à moi, de lectrice à lectrice!
Répondre
M
ça y est Noël terminé, et pour nous la fin de l'année sera calme....passe un bien doux début de semaine
Répondre
P
Merci de parler de ce livre qui est plus proche de la réalité que certaines romances à l'eau de rose ! Je le note dans ma liste :) Bonne fin de dimanche Brigitte Bisous
Répondre
E
Bonjour Paulette. C'est un livre qui me marquera. Bonne journée et bisous
A
Les extraits du livre que tu présentes laissent présager , en plus de ton compte-rendu, combien il me sera agréable de lire ce bouquin. Merci Brigitte, Bonne journée en voyage, non? Gisèle
Répondre
E
Merci Gisèle pour ta confiance. Et bonne journée. Bisous
R
ce que tu nous en dit me fais avoir envie de le lire mais j'attendrais car en ebook encore avec un prix élevé...Je m'absente dès demain jusqu'à jeudi en principe. A bientôt bisous bisous
Répondre
C
Bonjour Brigitte, très belle présentation, un ressenti extra et de bons extraits choisis. Bon dimanche tout entier ! Bisous♥
Répondre
D
tu as une précieuse médiathèque !
Répondre
P
Je n'ai jamais rien lu de cette auteure, qui me semblait trop feel good, mais ce livre a l'air vraiment bien. Bon dimanche. bisous
Répondre
E
Bonjour Pat. Je lirai ses autres romans car elle a des talents de conteuse. Bisous et bonne journée
S
Bonjour Brigitte,<br /> Ce livre me parle, cette histoire me plaît, j'ai envie d'en savoir plus. Merci pour ce partage.<br /> Très belle journée familiale.
Répondre
E
Bonjour Marie-Christine. Merci pour votre gentillesse et amitiés. Bonne journée
S
merci pour cette nouvelle recommandation.
Répondre
M
ton résumé donne envie de le lire....passe une bien douce journée
Répondre
J
Merci Brigitte, quelle déception pour cette épouse et mère... bon dimanche, bises
Répondre