Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un livre lumineux, d'une grande humanité : "Les gratitudes" de Delphine de Vigan.

19 Août 2021 , Rédigé par ecureuilbleu

J'ai lu et apprécié de Delphine de Vigan, en 2016 : "Les heures souterraines" et en 2018 : "Les loyautés". Je voulais lire son dernier roman : "Les enfants sont rois", mais il n'était pas disponible à la médiathèque, alors j'ai emprunté son avant-dernier : "Les gratitudes".

.

Informations pratiques : Paru en 2019 aux éditions "JC Lattès". 173 pages. 17 €.

 

La 4ème de couverture :

"Vous êtes-vous déjà demandé combien de fois da s votre vie vous aviez réellement dit merci ? Un vrai merci. L'expression de votre gratitude, de votre reconnaissance, de votre dette.

A qui ?

On croit toujours qu'on a le temps de dire les choses, et puis soudain c'est trop tard."

Après "Les Loyautés", Delphine de Vigan poursuit dans "Les gratitudes" son exploration des lois intimes qui nous gouvernent.

 

Mon ressenti :

Ce roman se déroule de nos jours, dans un EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Il n'y a que trois personnages : Michka Seld, une vieille dame qui perd peu à peu l'usage de la parole et s'angoisse, Marie, une jeune femme qu'elle a élevée et Jérôme, l'orthophoniste chargé de la suivre.

Michka ne trouve ses mots que dans ses rêves. Le reste du temps ils s'embrouillent. Elle veut dire "Merdi" à un couple qui l'a sauvée pendant la guerre, à Marie qui vient la voir, à Jérôme qui l'aide de son mieux.

Michka redevient une petite fille qui a peur d'être grondée, d'être virée de l'EHPAD, qui voudrait ouvrir une fenêtre, respirer.

Les 3 personnages sont attachants, seuls et à l'écoute, terriblement humains.

Marie, enceinte, s'apprête à élever seule son enfant, et doute de sa capacité à le faire.

Jérôme exerce son métier du mieux qu'il peut, mais sans grand espoir de faire progresser les personnes âgées dont il s'occupe.

Michka est consciente qu'elle perd les mots, les mélange, se sent couler, voudrait toujours pouvoir offrir un petit quelque chose à ses rares visiteurs. Elle a une dette dont elle voudrait pouvoir s'acquitter

L'écriture est fluide.

L'auteur aborde avec justesse, réalisme et délicatesse, de nombreux thèmes : la vieillesse, la vie en EHPAD, la générosité, le deuil, la transmission.

Ce livre est bouleversant mais n'est pas noir car les personnages sont lumineux.

 

Je l'ai lu d'une traite, en un après-midi et il m'a bouleversée. Heureusement pour moi il est aussi court que percutant, car j'ai pleuré du début jusqu'à la fin, aux côtés de Michka, cette vieille dame digne, consciente de ce qu'elle perd, désireuse de remercier, d'aider, de transmettre, de réconcilier les uns et les autres. Le thème de la gratitude m'émeut particulièrement.

 

 

Quelques extraits :

- Compter, devoir, est-ce ainsi que se mesure la gratitude ? Mais l'ai-je assez remerciée ? Ai-je suffisamment montré ma reconnaissance ? Ai-je été assez proche, assez présente, assez constante ?

- Quelques minutes plus tard, une femme entre dans la chambre pour lui proposer une collation. Un petit jus de pomme avec une petite paille et un petit gâteau emballé dans un petit sachet. Les mêmes qu'au centre de loisirs....

- Je ne sais pas si je suis capable. D'avoir un enfant. Est-ce que je vais savoir comment il faut faire ? J'ai peur de ne pas l'aimer, j'ai peur de trop l'aimer, j'ai peur de lui faire du mal, j'ai peur qu'il ne m'aime pas.

- C'est ça qui change tout, tu sais, Marie. C'est d'avoir peur pour quelqu'un d'autre, quelqu'un d'autre que soi. C'est une grande chance que tu as.

- Les vieux sont comme les enfants, on ne peut rien leur cacher. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Un livre fort intéressant, sans aucun doute. Brigitte. Ton ressenti et ces extraits : c'est super. Magnifique présentation. Bisous♥
Répondre
E
Chapeau, faire un livre de cette teneur, je crois que j'aimerais le lire. Merci pour ton partage et ton ressenti.
Répondre
M
La gratitude, c'est quelque choses que je pratique quotidiennement.
Répondre
E
Bravo à toi ! J'essaie aussi
E
Je ne saurais te dire...je n'ai pas lu Delphine de Vigan !
Répondre
F
oui, bof, pas mon genre du tout !!!! bonne journée, bisous
Répondre
B
Les personnages ont l'air très attachants, un beau moment livresque
Répondre
A
Encore un livre que je ne lirai pas, trop occupée par l'intendance qui ne suit pas, contrairement à ce que disait le Général. BOnne journée, Gisèle
Répondre
P
Les enfants sont rois est vraiment bien, mais celui-ci a l'air de l'être tout autant. Bonne journée
Répondre
E
Je l'ai réservé à la médiathèque. Bon après-midi
S
j'adore cet auteur, toujours des lectures superbes..
Répondre
L
Je crois que je vais passer mon tour, il y a déjà trop de choses tristes dans ce bas monde, je ne veux pas pleurer sur un livre. Bisous et belle journée
Répondre
D
gracias, gracias pour tes rubriques
Répondre
C
bonjour<br /> autrefois on vivait avec nos anciens jusqu'au bout..dans certains pays cela se fait encore<br /> bisous
Répondre
R
Livre que j'ai bien aimé aussi.<br /> Bonjour,<br /> Me voici de retour plus vite que prévu escapade écourtée pour raison familiale dont, je parlerais un peu lors du Mois/Emoi en fin de mois.<br /> J’espère que pour toi tout va bien. Te souhaite douce journée. Bisous
Répondre
M
J'interromps ma pause estivale de commentaires juste pour dire qu'après avoir lu ta critique ce livre me toucherait particulièrement parce que je n'ai jamais dit merci à ma grand-mère de m'avoir élevée, À défaut je lui ai écrit sur sa tombe. Je n'irai pas ce livre il me toucherai de trop. Je reprends ma pause. Belle fin de mois. Bises
Répondre
E
Merci pour ce témoignage et bonne pause ! Bisous
J
dire merci et encore plus difficile dire à une personne qu'on l'aime... des souvenirs et des regrets toujours trop tardifs hélas
Répondre
G
J'en avais lu plusieurs de D. de Vigan et j'ai lu celui- ci, mais s'il m'a plu sur le moment, il ne laisse pas non plus de souvenirs impérissables; c'est un bon livre, sans plus.
Répondre
E
Oh bien sûr : chacun ses goûts. Et peut-être que j'aurai tout oublié dans quelques temps
P
Un livre qui touche ce qui me fait le plus peur et que j'avais pu ressentir en allant visiter un EPHAD : ne pas avoir le temps de vider son coeur ! Merci du partage Brigitte . Passe une bonne journée Bisous
Répondre
E
Merci Paulette et bon dimanche. Bisous
M
Cette auteure porte en elle une telle humanité que ses écrits sont des lumières dans la nuit! J'adore ! Bonne journée ????
Répondre
E
Tout à fait !
J
Oh oui ces mots trop tard et puis... une fois mort/e ! Merci à toi... côté home, j'ai connu et fréquenté des années avec mes parents, grand-père, oncle et grand-tante même... rien de folichon !!! Bises jill
Répondre
E
Oui, ilo gaut exprimer sa gratitude tant qu'on le peut. Bisous
M
il me semble que la peur est bien présente....passe une douce journée en espérant un beau soleil
Répondre
E
Peur de perdre ses mots, de ne plus pouvoir s'exprimer...
C
Bonjour<br /> <br /> Il me semble n'avoir encore jamais lu cette auteure, ton avis éveille ma curiosité<br /> <br /> Bonne journée
Répondre