Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un livre coup de coeur : "La belle n'a pas sommeil" d'Eric Holder...

29 Mars 2019 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

J'ai réservé ce livre à la médiathèque, en même temps que j'empruntais : "De loin on dirait une île" et "La saison des bijoux" et "Bella ciao" pour découvrir Eric Holder, écrivain vivant dans le Médoc, décédé en janvier 2019.

Informations pratiques :

 

Roman d'Eric Holder, paru aux Editions "Roman Seuil", en janvier 2018. 219 pages. 18 €.

 

La 4ème de couverture :

Une presqu'île qui s'avance sur l'Océan, on y devine le Médoc venteux et ensoleillé de tous les derniers livres d'Éric Holder. L'intérieur de la presqu'île est boisé. Dans une grange au milieu de la végétation épaisse, Antoine a installé sa bouquinerie. L'endroit est quasi introuvable, et, sans l'intervention d'une mystérieuse madame Wong, le libraire crèverait de faim. 
Antoine paraît heureux dans sa tanière. Il caresse ses spécimens, les habille de papier cristal, nourrit ses chats, s'interroge sur un voleur qui lui chaparde des livres, toujours du même auteur. C'est alors que déboule la blonde Lorraine, une conteuse professionnelle qui tourne de ville en ville. Antoine est vieux, aime se coucher à heure fixe : la belle n'a pas sommeil. Ce sera donc l'histoire d'une idylle saisonnière, mais de celles qui laissent sous la peau des échardes cuisantes. Qui a dit que la campagne était un endroit tranquille ? 
Dans une langue merveilleusement ouvragée, Holder décrit un monde à la fois populaire et marginal, profondément singulier, qu'il connaît comme personne. Le sien. Éric Holder est passé maître dans l'art du roman bref, brillant et ciselé. Après La Baïne, Bella Ciao et La Saison des Bijoux, il installe pour la quatrième fois son chevalet et sa palette dans ce Sud-Ouest où il vit. 

 

Mon ressenti :

Antoine, le narrateur, sexagénaire, a installé sa bouquinerie sur la presqu'île du Médoc, au milieu de nulle part.

Ses clients sont peu nombreux et Antoine ne survit qu'en réparant et habillant les livres de Madame Wong de papier cristal.

Parmi les habitués de la bouquinerie qui ne vend que des livres d'occasion, il y a Marco, ancien garde-champêtre. Et un mystérieux voleur de romans. Lorraine, conteuse professionnelle de 27 ans, s'installe à côté de la bouquinerie. Elle est lumineuse et voyage beaucoup.

Cette belle qui n'a jamais sommeil est la plus belle chose qui lui soit arrivée.

Pour elle, il laisse Marie, la femme du boulanger avec qui il entretenait une liaison et partageait des séances ciné.

Pour Jonas, Lorraine le laissera.

J'ai aimé les personnages bien campés, les paysages bien brossés, l'écriture ciselée et poétique, les amours éphémères...

 

 

Un extrait :

Le soleil de septembre demeure en tenue d'été, la plus simple. Dans le ciel un nuage esseulé lui tient lieu de maillot. L'herbe devenue blonde, puis brûlée, craque avant de finir en poussière sous le pied. On croise sur les petits chemins des camions de pompiers, aux aguets. Les couleurs de l'automne naissent dans des tons assourdis, jaune lichen, marron rouillé, comme si elles avaient connu, plutôt qu'un incendie, son souffle chaud, sous lequel des fougères achèvent de caraméliser.

Près de la terrasse, à l'abri de sa coiffure échevelée, striée de mèches rousses, le platane enfile sa tenue camouflée - vert olive entremêlé d'amande, en taches, en flaques sur le tronc, là où est tombée l'écorce racornie par la sécheresse.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Ce doit être un très beau livre, comme tu le dis. Je n'ai jamais lu Eric Holder. Merci beaucoup de nous donner des envies de lire certains livres. Bon appétit.
Répondre
S
Merci de me rappeler cet auteur dont j'ai lu seulement deux livres - mais pas celui de cet article - qui m'avaient beaucoup plu. Et en plus, je ne savais même ps qu'il avait disparu aussi jeune.
Répondre
É
Oui, Sigrid, il est mort en début d'année. Bon dimanche
C
Merci pour cette belle présentation, Brigitte et pour ton ressenti ! Bon week-end ! Bisous♥
Répondre
L
coucou merci pour cette découverte ; bisous
Répondre
L
C'est bien un moment lecture, moi pas le temps actuellement
Répondre
R
merci beaucoup pour ce ressentis Brigitte Doux weekend. Bisous
Répondre
C
bonjour<br /> la semaine prochaine ce sera l'anniversaire de ma nièce, ses cadeaux préférés : des livres !!<br /> elle doit lire autant que toi<br /> bisous
Répondre
M
Tu me donnes envie de le lire, merci pour ton appréciation<br /> Bisous et bonne journée
Répondre
M
Une bouquinerie au milieu de nulle part, et bien moi ça m’attire ! Alors forcément je vais noter ce titre pour faire connaissance avec Antoine. Merci Brigitte !
Répondre
É
Merci Mimi et bon dimanche !
F
Merci pour ce partage<br /> Bises et douce journée
Répondre
R
Thank you for this lovely review. Friendship
Répondre
D
un sujet, un livre, qui semblent attachants
Répondre
Q
Merci pour ce coup de coeur... je note ce livre.<br /> Bisous et douce journée.
Répondre
M
Il faudra que je découvre cet auteur, que je ne connais pas encore :) Mais grâce à toi il ne sera plus pour moi un total inconnu et je n'ai que l'embarras du choix parmi tous les romans que tu nous présentes...bisous
Répondre
É
Bonjour Manou. C'est celui-ci que je préfère... Bon dimanche et bisous
P
Un livre qui semble bien agréable, merci pour la suggestion<br /> Bises et bonne journée
Répondre
.
un grand bonjour en passant....♥
Répondre
M
Merci pour ton ressenti, tu me donnes envie de découvrir ce roman
Répondre
L
et le voleur qui lui chaparde des livres, toujours du même auteur?
Répondre
É
Oui tout à fait : Berthet je crois, un auteur que je ne connais pas...
R
ça m'a l'air d'être un livre à lire <br /> Merci pour ta suggestion <br /> Bon vendredi Brigitte
Répondre
L
moi, non plus<br /> peut-être un auteur imaginaire<br /> je demandais en fait qui était le voleur
M
une belle histoire que tu nous conte là...merci et douce journée de ce vendredi qui j'espère laissera le vent de côté
Répondre