Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Il est loin le temps du "22 à Asnières"...

19 Juin 2018 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Rire

En février 1966, pour un "Palmarès des chansons", l'humoriste Fernand Raynaud a enregistré un sketch devenu culte "Le 22 à Asnières". C'était il y a 52 ans.

Vous pouvez écouter le sketch qui dure 6 minutes 38 secondes.

Fernand Raynaud entre dans une poste et demande à l'employée de lui passer le 22 à Asnières (à 2 km). La postière est occupée et fait traîner. D'autres clients auront plus de chance, pourtant l'un demande un charcutier à Liège, l'autre une communication à San-Franciso et un 3ème un numéro à Berlin.

A cette époque, il y avait peu de lignes téléphoniques et il fallait aller à la Poste pour passer un appel. Quand la standardiste obtenait le numéro demandé elle vous passait la communication dans une cabine...

J'ai connu cette époque et je me souviens d'un appel en juillet 1968. Ma grand-mère maternelle avait été hospitalisée pour l'opération d'une hernie, à Châteauneuf en Charente. Nous avions été la voir à l'hôpital et puis nous étions rentrés chez nous.

Quelques jours plus tard, je crois que c'était le 31 juillet au matin, jour anniversaire de ma mère mon père est allé téléphoner à la Poste. Il a demandé le numéro de son beau-frère qui tenait un petit hôtel dans la même ville et avait le téléphone. Mon père a demandé le numéro, est entré dans une cabine. Quand il est ressorti il a dit : "Grand-mère ne va pas bien. Il faut aller à Châteauneuf. Il y avait du bruit sur la ligne. Je n'entendais pas bien".

Nous sommes partis quelques heures après mais nous sommes arrivés trop tard pour dire adieu à ma grand-mère.

 

A cette époque nous ne pouvions rien faire sans intervention humaine.

 

Peu à peu les ménages et les administrations se sont équipés de lignes téléphoniques, et pour ceux qui ne l'étaient pas, des cabines ont été installées dans les villes et les endroits fréquentés...

Les premières cabines fermées et vitrées ont été installées en 1975. D'abord à pièces elles furent souvent vandalisées, avant d'accepter les cartes à partir de 1992.

Il y en a eu jusqu'à 300 000 sur le territoire, en 1997.

 

 

Les premiers téléphones portables sont apparus au milieu des années 1980. Ils coûtaient cher et étaient encombrants. Mon Directeur en a eu un très tôt, aussi encombrant et lourd qu'une batterie de voiture...

Dans la décennie suivante, le téléphone portable a commencé à se démocratiser. 

 

Les porteurs de téléphones portables sont passés de 280 000 en 1994 à 1 million en 1995, 63 millions en 2010 et 89,3 millions aujourd'hui (1,2 téléphone par Français), ce qui a fait chuter l'utilisation des publiphones et explique leur mise au rebut.

 

La disparition des dernières cabines téléphoniques a été effective en janvier 2017. Certaines ont été transformées en boites à lire"...

 

Les moyens de communication téléphonique ont bien changé en un demi siècle...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

elisabeth 26/06/2018 17:50

Je me souviens de cette histoire (vidéo de Fernand Raynaud). Mes parents n'ont eu le téléphone que vers 1970-71, il fallait d'abord faire une demande et un an après ou plusieurs mois après il était installé. Que de progrès !

mansfield 23/06/2018 10:22

Un joli post bien nostalgique!

chris chr 22/06/2018 12:25

très bien documentée ta rétrospective, même si elle commence par une douleur familiale. Cette semaine j'ai pensé à toi, j'habite en Ile de France et nous avons des soucis de circulation sur un viaduc qui chancelle , notre prof de chorale n'a pas pu sortir sur la bonne sortie d'autoroute pour venir donner son cours, il s'est retrouvé à Asnières où il nous a appelé... avec son portable MDR. Bises@+

ecureuilbleu 24/06/2018 12:08

C'est très rôle, Chris ! Bon dimanche et bisous

fanfan 20/06/2018 19:26

Un sketch très drôle. J'ai travaillé quelques mois à la poste dans ma jeunesse ; j'étais opératrice . C'était assez drôle parfois et on se faisait "gronder "lorsque les communication s n'étaient pas au top ou rapides . Il est loin ce temps-là ! Bise

écureuil bleu 21/06/2018 14:16

Bonjour Fanfan. C'est sûr que tous les clients ne devaient pas être aussi patients... Bisous

dasola 20/06/2018 14:03

Bonjour Ecureuil que j'ai écouté je ne sais combien de fois. Sinon, je ne me remets pas de la disparition des cabines téléphoniques (soi-disant plus rentables) alors qu'elles existent encore dans beaucoup de pays et en particulier dans les aéroports ou les gares. Bonne après-midi.

écureuil bleu 21/06/2018 14:06

C'est vrai qu'elles étaient bien pratiques, mais c'est leur dégradation incessante qui posait problème...

Khanel3 20/06/2018 06:33

excellent ! la technologie a fait un grand bond en avant !

colettedc 20/06/2018 05:27

Oui, tout a changé si vite à un moment donné, en effet ! Bonne journée Brigitte ! Bisous♥

C.-L. Desguin 20/06/2018 03:34

C'était hier et on penserait que ces situations existaient dans un temps hors du temps. Mais non mais non c'était hier.

autobiographie 19/06/2018 19:52

Très très intéressant, d'autant plus que j'ai bien connu tout ça et cela m'a fait plaisir que tu nous rappelles ce qu'a été la vie sans téléphone... surtout quand grand-mère ou grand-père était au bord de.... Merci Ecureuil, je t'embrasse, Gisèle

écureuil bleu 21/06/2018 14:03

Et bien moi je te félicite car tu es la seule à avoir tout lu attentivement. Bisous

Jerry OX 19/06/2018 19:36

Ah çà oui!!! Il est bien loin le "22 à Asnières" de Fernand REYNAUD !! avec NOS PORTABLES EN PERMANENCE CONNECTÉ ET QUI SONNENT a TOUT BOUT DE CHAMP? LE 21éME SIÈCLE EST VRAIMENT CELUI DU "TROP DE" ! ON CONSOMME TROP ET ON COMMUNIQUE TROP ET FINALEMENT pas ASSEZ AVEC CELLES ET CEUX QUI SONT AUTOUR DE NOUS;;;

écureuil bleu 21/06/2018 13:57

Oui, Jerry c'est tout à fait ça...

Gomez Victoria - Lynn 19/06/2018 19:32

coucou je ne connais pas ce sketch mais j'ai quand même connu une évolution :) bisous

chez laramicelle 19/06/2018 18:43

coucou, bien sûr je me souviens :) et quand on demandait une ligne fixe il fallait des mois pour qu'elle soit activée ^^ on est passé d'un excès à l'autre puisque maintenant certains semblent avoir un portable greffé :( bisous

écureuil bleu 21/06/2018 13:53

out à fait, Michelle ! Bisous

mamiekeke 19/06/2018 18:33

C'était une fort belle histoire et fort bien raconté aussi par ce grand artiste , on regrette finalement un tout petit peu les cabines car avec elles au moins pas besoin de portable là où ça ne passe pas ha ha ha .
Bisous marseillais chaleureux avec 28°
Renée (mamiekéké).

Atrébate 19/06/2018 17:29

Bel article!
On en vient à rester branché à des inconnus, ou des relations lointaines, et oublier d'échanger quelques mots avec son voisin de palier, ou un sourire avec une hôtesse de caisse, ou seulement un regard avec un passant rêveur...
Je souris quand dans la rue je surprends un promeneur qui parle seul, avec un drôle de truc collé à l'oreille...
Je fronce les sourcils quand il passe indifférent sur les pieds d'un homme triste qui tend la main pour quelque argent sans même échanger un regard...
Je n'hésite pas à échanger quelques mots avec ce couple qui regarde passer les gens, en silence, assis sur un banc, au bord du lac.
Et le soir, je m'endors heureux...

écureuil bleu 21/06/2018 13:48

Bonjour Atrébate. Merci pour ton témoignage. Il y a toujours moyen pour communiquer quand on le veut, à moins que la personne en face soit complètement fermée. Bon après midi !

peintrefiguratif 19/06/2018 17:07

merci pour ce rappel sur les téléphones dire qu'on a connu les téléphone public
bises

ruthiebear 19/06/2018 17:03

AN interesting history of the telephone in your country. Friendship

écureuil bleu 21/06/2018 13:24

Thank you, Ruthie

chevrette13 19/06/2018 16:35

bonjour
un grand monsieur c'était !! j'aimais beaucoup son humour !!
C'est bien vrai tout ce que tu dis sur les relations téléphoniques tout va vite, tout est dépassé d'une année sur l'autre, on prend même des photos avec !!
bisous

écureuil bleu 21/06/2018 12:46

Oui, Francette, les portables sont de véritables ordinateurs maintenant. Bonne journée et bisous

nicole 19/06/2018 15:31

les tepsont bien changé je me souviens de cette émission c'est loin déjà bisous

Par chez moi 19/06/2018 14:38

Souvenirs ,souvenirs ...
Figure toi que mon portable s'est noyé dans du café hier , mais pour ce que je m'en sert ...
Bisous ;

écureuil bleu 21/06/2018 12:37

J'espère quand même que tu as pu le sauver. Bisous

françoise 19/06/2018 13:03

un retour en arrière, pour notre génération... on n'avait pas un portable au bout du bras..................
merci pour ce partage
bisous
françoise80

écureuil bleu 21/06/2018 12:36

Bonjour Françoise. C'était un autre temps... Bisous

Maria-Lina 19/06/2018 12:04

Merci pour ce reportage très intéressant! Bise, bonne journée toute douce!

Roguidine 19/06/2018 12:01

Bonjour Brigitte,
Tu reviens bien en arrière ,, le temps passe si vite !!
Ah oui, on l'a entendu et réentendue !! hi,hi,hi, !!
Bonne journée, bises

Geraldine 19/06/2018 10:30

J ai connu cette évolution. Et aussi lorsque nous avons eu notre premier téléphone fixe dans les années 80.
Les gros portables étaient souvent pour les gens aisés et coûtaient un bras . C était aussi des grosses valises qu' ils mettaient dans la voiture.j avais une collègue dont le mari était patron qui nous disait souvent " je vais téléphoner depuis ma voiture"!c était le must!!!on trouvait ça Incroyable!!!

écureuil bleu 21/06/2018 12:08

Je m'en rappelle aussi Géraldine. Bonne journée

Michel3280 19/06/2018 10:24

Je me souviens d'un amoureux qui voulait avoir sa copine et qui faisait sonner la cabine jusqu'au moment où quelqu'un décrochait, moi en particulier, devenu pour l'instant messager du coeur ...et la petite ne me croyant pas !

écureuil bleu 21/06/2018 11:53

Ah ces cabines, c'était quelque chose... Bonne journée et merci pour ton témoignage, Michel

Michel3280 19/06/2018 10:21

Ce 22 à...combien de fois l'avons-nous entendu. Il ressort encore dans le langage courant...Quant à la communication, tous les moyens dont nous disposons n'empêchent pas le manque de communication..un déficit que nous retrouvons à tous les niveaux...J'aime bien le de-visu.
Bonne com'

LADY MARIANNE 19/06/2018 10:12

j'allais dans une cabine gamine--- il fallait de la monnaie --
une autre époque en effet- plus de cabines désormais-- ou si peu-
un bel article nostalgie-
bisous-

écureuil bleu 21/06/2018 11:28

Merci Lydie et bonne journée. Bisous

Josette 19/06/2018 09:22

je me souviens surtout de la difficulté pour obtenir une ligne dans les années 50
pour appeler mon oncle en Charente il fallait passer par l'opératrice et demander le ? à Saintes
lorsque nous habitions Versailles nous n'avions pas de ligne et j'allais chez le gardien pour téléphoner, la maison était en construction et nous avions demander une ligne presque avant les travaux, nous l'avons habité 6 mois avant de l'avoir
les enfants nous ont offert en 98 un portable pour l'anniversaire et la retraite de mon épousé !

écureuil bleu 21/06/2018 10:21

Bonjour Josette. Merci pour ton témoignage sur ce sujet. Bonne journée et bisous

domi 19/06/2018 09:19

Je me souviens des opératrices du téléphone, beaucoup de choses ont changé, mais il en est une qui continue : le livre en papier !

écureuil bleu 21/06/2018 10:14

Il estmenacé aussi mais je lui reste fidèle car c'est incomparable à une liseuse...

l'Univers d'Erika 19/06/2018 08:59

Rappel au souvenir intéressant.
Merci pour ce partage.
Bisous

Quichottine 19/06/2018 08:38

Je me souviens de tout... et j'ai parfois l'impression d'être moi-même complètement dépassée par ce temps qui va de plus en plus vite.
Merci pour cette page.
Bises et douce journée.

écureuil bleu 21/06/2018 08:56

Bonjour Quichottine. J'ai aussi parfois l'impression d'être emportée par les flots. Bonne journée et bisous