Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un roman original sur l'architecture du vieux New-York : "Les chasseurs de gargouilles"...

14 Mars 2018 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

J'ai reçu ce livre dans le cadre d'une opération "Masse critique privilégiée", organisée par Babelio.

Merci à Babelio et aux éditions Belfond qui m'ont permis de découvrir ce roman.

 

Informations pratiques : premier roman de John Freeman Gill, paru aux éditions Belfond en février 2018. 439 pages

 

La 4ème de couverture :

Portée par une écriture tendre et puissante, une foisonnante fresque du Manhattan des années 1970, doublée du portrait poignant et drôle d'un père et de son fils. Un premier roman diablement intelligent qui interroge notre rapport au passé face à l'attrait parfois ravageur de la modernité.

Depuis la séparation de ses parents, Griffin Watts, treize ans, tourne en rond. Sa sœur n'a plus une minute pour lui, trop occupée à faire sa révolution sexuelle; son artiste de mère tient table ouverte à tous les hippies du quartier. Quant à son père, Nick, antiquaire exalté, collectionneur frénétique, il vit désormais dans son atelier.

Désireux de maintenir un semblant d'équilibre familial, Griffin va suivre la dernière lubie paternelle : récupérer statues, bas-reliefs, moulures et autres gargouilles sur les vieux immeubles new-yorkais voués à la destruction.

Mais ces gentilles escapades père-fils vont bientôt prendre un tour dangereux. Alors que la passion de Nick se fait chaque jour plus dévorante, Griffin se retrouve embarqué dans ce qui pourrait bien être le vol du siècle...

 

Mon ressenti :

Le narrateur est un adolescent de 13 ans, Griffin, écartelé entre ses deux parents excentriques qui viennent de divorcer : sa mère, qui héberge des hippies, et crée des tableaux avec des coquilles d'oeufs et Nick, son père, chasseur de gargouilles, statues, bas-reliefs, plaques de fonte dans de vieux bâtiments New-Yorkais.

Pour se rapprocher de son père, Griffin va accepter de l'aider dans ses virées nocturnes pour aller extirper des petits bouts du vieux New-York, au péril de sa vie.

 

Ne connaissant New-York qu'à travers mes lectures et les films et séries regardées, et n'ayant pas de formation en architecture, j'ai découvert un New-York que je n'aurais pas imaginé, et qui n'existe plus aujourd'hui.

 

J'ai apprécié l'écriture et l'originalité du thème, mais je me suis sentie parfois perdue entre tous les bâtiments et les détails architecturaux évoqués.

Je ne me suis attachée à aucun personnage : les parents m'ont paru assez indignes et égoïstes, peu préoccupés par leur progéniture. 

Griffin est un adolescent qui a besoin de l'amour de ses parents, notamment de son père. Il ferait n'importe quoi pour lui plaire, et n'hésite pas à voler : un dossier chez les parents de son amie Dani, de l'argent à des locataires de sa mère. C'est un garçon intelligent qui se laisse manipuler par son père sans se poser de questions, sans se rebeller...

 

Le roman est bien écrit et passionnera à la fois les amoureux de New-York et les férus d'architecture.

 

Un extrait :

- Non, ne t'en fais pas, Zev. On va lui trouver une maison. Il y a des gens qui aiment bien ce qui est un peu abîmé. C'est comme à la SPA. Il y a toujours une bonne âme qui s'entiche du chat borgne auquel il manque un bout d'oreille.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Martine 21/03/2018 00:32

J'admire ces gens qu écrivent de si longues histoires! Plus de 400 pages pour un premier roman! pas mal!
Merci pour ce compte-rendu brigitte. Qui sait à l'occasion....
Merci
Bisous

MéméYoyo 17/03/2018 16:53

Je me suis remi se dans la lecture, faute d'ordi.
Bon week end . Bisous

ecureuilbleu 17/03/2018 21:23

Bonne soirée Yolande et bisous

autobiographie 15/03/2018 14:33

Ce petit extrait me donne envie de lire le bouquin: "les chasseurs de gargouille"! Mais je me connais (tu me connais)! Je ne le lirai pas car je m'agite sur les lettres de ma chère enfant (sur le site et le blog) !
Je t'embrasse, Gisèle

écureuil bleu 16/03/2018 10:18

Bonne journée, Gisèle et bisous

manou 15/03/2018 07:28

C'est un livre tentant en effet bien que je méfies beaucoup des romans américains en général. A voir vu ce que tu en dis il a l'air plaisant. bisous et une belle journée

Khanel3 15/03/2018 06:43

Intéressant mais je pense que je m'ennuierai ! bonne journée

lemenuisiart 14/03/2018 20:33

Ce titre me donne envie d'en découvrir plus.

corinne 14/03/2018 20:29

Pas sure que ce genre de lecture me plaise

colettedc 14/03/2018 20:28

Merci pour ton ressenti, Brigitte et ta bonne présentation ! Bonne fin de ce mercredi ! Bisous♥

missfujii. 14/03/2018 19:39

Je pense que c'est un livre qui me plaira

Par chez moi en cuisine 14/03/2018 18:11

Perso je ne suis pas très attirée par les states au départ .Alors News- York ...
Bonne fin de journée !

rolande 14/03/2018 16:10

Tu m'a donné l'eau à la bouche, en effet un New-York disparu, reste à savoir si dans la réalité on a conserver certaines de ces belles choses, compte tenu de la frénésie de constructions cela doit être rare d'en trouver une .... bises

écureuil bleu 16/03/2018 09:53

Oui je pense que 'est quasiment possible. Dans le livre il en reste au moins une...A vérifier... Bisous

chevrette13 14/03/2018 15:10

bonjour
nous avons visité N.Y. il y a fort longtemps mais la ville des gratte ciels, la ville où l'on a toujours le nez en l'air. Point de gargouilles par là où nous sommes passés
bisous

Pascale DELALANDRE 14/03/2018 14:32

Bon jour,
Bien que le sujet soit intéressant pour ceux qui aiment, là je dois avouer ne pas être tentée de me plonger dans cette lecture. A la base, je ne suis pas attirée par ces grandes villes....
Bises et bonne journée

Renée 14/03/2018 13:57

je suis pas tentée architecture bof et NY oui mais en visu c'est encore mieux...enfin bref merci quand même. Bises

fanfan 14/03/2018 13:15

Je ne connais pas cette ville ; ton ressenti semble un peu mitigé . Donc je ne suis pas trop tentée

Mimi 14/03/2018 13:12

Un regard particulier sur l’ancien New York a de quoi me plaire. C’est une ville verticale que j’ai beaucoup appréciée lors d’un lointain voyage et je plongerai volontiers dans son histoire ancienne. Merci Brigitte.

écureuil bleu 16/03/2018 09:43

Si tu connais New-York, ce livre devrait te plaire. Bonne journée

Maria-Lina 14/03/2018 12:05

Merci pour ce beau partage! Bise, bon mercredi dans la joie!

Mousse 14/03/2018 10:58

Bonjour Brigitte,
Jolie chronique qui donne envie de lire le livre.
J'aime les personnages un peu farfelus.
Bonne journée, bisous

Quichottine 14/03/2018 10:42

Je ne l'ai pas lu... en te lisant, je me dis que je ne le lirai pas tout de suite. :)
Bisous et douce journée.

écureuil bleu 16/03/2018 09:25

Merci et bonne journée, Quichottine

kprice 14/03/2018 10:39

Les gargouilles, ce n'est pas ce qui saute aux yeux immédiatement à New-York ... ceci dit, je les ai pas cherchées non plus.
Merci du partage et de ton ressenti, on peut se faire une bonne idée du roman.
Bisous Brigitte

écureuil bleu 16/03/2018 09:24

Bonjour Viviane. Il y en aurait eu, enlevées depuis les années 70... Bisous et bonne journée

Josette 14/03/2018 09:49

titre attrayant !

LADY MARIANNE 14/03/2018 08:27

un roman interressant avec ces chasseurs insolites-
une belle découverte- ça donne envie-
bisous-

cathycat 14/03/2018 07:42

Le sujet est intéressant et c'est un premier roman... Pourquoi pas ?
Je me suis inscrite pour la première fois à Masse Critique ! J'aimerais bien être retenue ... à suivre... Bisous

écureuil bleu 16/03/2018 09:16

Bonjour Cathy. J'espère que tu seras retenue. Je te passerai ce livre s'il t'intéresse. Bisous

moqueplet 14/03/2018 07:28

je suis allée à New York mais pas vu de chasseur de grenouilles....il est é vident que je devrai lire cce livre pour mieux comprendre....(lol) douce journée à toi

écureuil bleu 16/03/2018 09:12

Des chasseurs de gargouilles, pas de grenouilles... C'était dans les années 70. Bonne journée

Rose63 14/03/2018 07:21

C'est une bonne idée
@ + Brigitte
Bonne journée

laura vanel-coytte 14/03/2018 07:20

Comme je n'ai pas besoin de m'attacher aux personnages et que j'adore l'archi, ça devrait m'intéresser

danièle 14/03/2018 06:24

Tu donnes envie de partir à la découverte de ce roman , on doit avoir de la compassion pour cet enfant.
Très belle journée, bises

Martine MARTIN 14/03/2018 06:08

Belle critique. Belles Vacances à Niice terminées. Je me suis àrrêtée chez ma fille à Paris. Des articles à écrire. Je reviens sur les blogs amis la semaine prochaine aprés mon retour en Vendée imminent. Bisous