Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Le premier pommier Bramley sera-t'il sauvé ?

24 Octobre 2017 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Jardiner

J'ai lu cette information sur le site "20 minutes".

L'Université de Nottingham (Angleterre) se mobilise pour sauver le premier pommier Bramley attaqué par un champignon.

Les pommes Bramley appartiennent au patrimoine culturel de l'Angleterre. Elles sont plates, vertes virant au rouge lorsqu'elles sont exposées directement au soleil.

Elles conviennent parfaitement pour les tartes, compotes, salades, crumbles, gelées et autres desserts et sont également. La pomme est aussi utilisée  pour la fabrication du cidre...

 

Le premier pommier Bramley planté au Royaume Uni a une belle histoire.

C'est une petite fille, Mary Ann Braisford, qui a planté un pépin en 1809 à Southwell, Notthingam.

28 ans plus tard, en 1837, l'arbre a donné ses premières pommes.

Un boucher local, Matthew Bramley, en continua la culture en 1846, et donna son nom à la variété  Quelques dizaines d'années plus tard, le fils d'un pépiniériste local repéra son potentiel et prit les premières greffes. 

Les pommiers Bramley essaimèrent alors dans tout le Royaume-Uni.

En Irlande du Nord ils sont utilisés par les producteurs de cidre.

 

Ce premier pommier, âgé de plus de 200 ans, est aujourd'hui attaqué par un champignon, alors qu'il a survécu en 1900 à une tempête qui l'a couché mais pas déraciné.

"Le champignon qui le mine provoque un pourridié, émet des filaments qui vont s’enrouler autour des racines et qui en se plaçant entre l’écorce et le bois entraînent le pourrissement de l’arbre," 

Pour contrer ce mal, l’université de Nottingham Trent projette d’acheter le cottage et le terrain où est planté l’arbre Bramley pour prolonger au maximum sa durée de vie...  

Photo du net

 

Je ne crois pas avoir déjà goûté cette variété de pommes, mais j'espère que cet arbre bicentenaire pourra être sauvé...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Quelle bataille ! j'espère qu'il sera sauvé mais il y a du boulot.
Répondre
Q
Je l'espère aussi... c'est dommage quand un arbre meurt, surtout après une si longue vie.
Bisous et douce journée.
Répondre
N
En espérant qu'il pourront le sauver. C'est trop triste cette fin. Bisous, Brigitte
Répondre
D
J'espère aussi qu'il sera sauvé, mais je crains fort pour lui :-/ Je ne connaissais pas. Bisous
Répondre
F
Je l'espère aussi;il y a tellement de champignons qui attaquent les arbres , de nos jours, c'est inquiétant C'est la fillette qui aurait dû donner son nom à l'arbre!Bises
Répondre
É
Oui, mais elle n'avait planté qu'un pépin et n'a pas vu les fruits de l'arbre... Bisous
K
Intéressant cette info ! bonne journée
Répondre
C
C'est à espérer, qu'on le sauve, oui, en effet, Brigitte !!! Ce serait bien dommage autrement, hélas ! Bon mardi ! Bisous♥
Répondre
L
Une merveille cet arbre, je pense qu'il restera si on s'occupe de lui
Répondre
P
Dommage que le pommier n'ait pas le nom de la petite fille...
Enfin, j'espère qu'ils pourront le sauver...Sans déloger les gens!
Répondre
A
un arbre qui meurt... c'est une catastrophe. Ton histoire me fend le cœur et me rappelle la perte d'un bouleau au Jardin des plantes qui avait alimenté ma correspondance avec Ariane pendant plusieurs année (de ses 8 à 13 ans!). Ton pommier est mal emmanché hélas! Bises
Répondre
É
Bonjour Gisèle. peut-être qu'ils trouveront une astuce pour décimer le champignon. Bisous
C
C'est une belle histoire mais cet arbre a vécu ce que vivent les arbres... Ce serait sympa de le sauver mais développer des moyens aussi onéreux est peut-être un peut "too much"... A suivre tout de même. Bisous
Répondre
É
Bonjour Cathy. je ne sais pas trop comment ils espèrent le sauver, et je ne sais pas s'ils ont un gros budget pour le faire. Bisous
L
j'espère qu'ils vont le sauver !!
et le transporter ?? ailleurs --
croisons les doigts-
bonne soirée- bises
Répondre
R
Un arbre qui est bien vieux mais si il peut être sauvé tant mieux. Bisoussssssss
Répondre
C
bonjour
je suis grande consommatrice de pommes lorsque c'est la saison, je ne connais pas cette variété, maintenant de plus en plus d'espèces sont menacées, les platanes, les palmiers...dimanche dernier j'ai fait un crumble aux pommes, le plat a été vidé en rien de temps
bisous
Répondre
É
J'aime beaucoup les crumbles moi aussi. Bisous
P
1900 ans c'est déjà un bel âge, même pour un pommier..
Je croise les doigts pour lui...
Répondre
É
Il a 200 ans Petite Jeanne et c'est déjà beaucoup... Bisous
J
J'ai lu et je leur souhaite de pouvoir le sauver ! Bon mardi
Répondre
L
Je ne connaissais pas non plus les bramley, cette variété de pommes n'existant pas chez nous, espérons qu'ils pourront sauver ce bicentenaire! Bisous et belle journée
Répondre
É
Bonjour Chantal. Peut-être qu'il y a aussi des pommiers Bramley en France... Bisous
G
il faut espérer qu'il survivra ; bisous
Répondre
R
SOn cor est biscornu , pourvu qu'il résiste
Tu déniches toujours des choses insolites
Bravo et bonne journée Brigitte
Répondre
É
Bonjour Rose. Chaque fois que je lis ou entends une info sur un arbre exceptionnel cela m'intéresse. Bisous
J
200 ans diable, alors oui !!! Bises, jill
Répondre
.
à suivre.....de près ...bon mardi...il pleut !!!!!!!!!!!!
Répondre
A
Les arbres sont comme tout organisme vivant, il arrive un moment où... triste mais c'est la loi de la nature
Répondre
M
Moi non plus, je n'ai jamais goûté ni même vu cette variété de pommes. Moi aussi j'espère qu'on pourra le sauver
Répondre
M
Je ne connaissais pas ce type de pommes. Domlage pour ce bel arbre. Belle journée. Bisous
Répondre