Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un joli livre : "Rose" de Tatiana de Rosnay...

17 Août 2017 , Rédigé par ecureuilbleu

J'ai reçu ce livre gratuitement pour l'achat de deux autres livres de poche, dans mon espace culturel préféré.

Informations pratiques : 251 pages, édité en mars 2012

 

L'auteur : Tatiana de Rosnay, 56 ans est Franco-Anglaise et vit à Paris. Elle est l'auteur de 11 romans dont : "Elle s'appelait Sarah", "Boomerang", "Le voisin".

 

La 4ème de couverture :

Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

 

Portrait d’une âme pure, récit documenté d’une implacable mutation, ce livre marie la sobriété de l’écriture aux élans du romantisme classique. Pierre Vavasseur, Le Parisien.

 

Les lettres tendres, au charme délicat que Rose adresse à son défunt mari recréent le vieux Paris et nous serrent le cœur. Marie Claire.

 

Mon ressenti :                                                                  

Rose est une femme de 60 ans, veuve, vivant à Paris, rue Childebert, au 19ème siècle. Les travaux engagés par le Préfet Haussmann pour moderniser Paris vont faire disparaître sa rue. Elle est expropriée mais ne veut pas quitter sa maison.

Rose écrit à son mari pour lui raconter son combat, ses amitiés et ses derniers jours, cachée dans la maison qui va être démolie.

L'écriture est agréable et j'ai apprécié de découvrir le vieux Paris.

J'ai apprécié ce roman mais n'ai pas été aussi émue qu'en lisant : "Elle s'appelait Sarah".    

                                                                                                                                        

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Je l'ai lu et apprécié...
Répondre
E
Tatiana de Rosnay écrit très bien. Bisous
Q
J'avais aussi adoré le premier... :)
Répondre
R
Oui, il parait qu'il est moins bien... c'est la raison pour laquelle je ne l'ai pas lu...
Répondre
C
J'avais adoré elle s'appelait Sarah et Tatiana est une femme très sympathique ( et que je trouve sublime ) ce roman a l'air sympa mais j'en ai encore un de sa plume dans ma PAL :)
Répondre
É
Bonjour Caroline. Je ne l'ai jamais rencontrée mais elle écrit très bien.
E
Ah ça me fait rappeler quelque chose! Je note!
Répondre
C
Cela me semble fort intéressant !!! Bon vendredi Brigitte ! Bisous♥
Répondre
C
bonjour, un roman mais histoire qui peut se produire dans la vie de tous les jours !!
bel aprem
Répondre
L
ça doit être bien à lire , sur le Paris de l'époque-
merci pour ta présentation- bisous-
Répondre
C
Lu un livre de cette auteure, j'avais bien aimé.
Répondre
M
C'est vrai que je n'ai lu que "Elle s'appelait Sarah" mais pourquoi pas se laisser tenter par d'autres titres. Cela porte sur un sujet douloureux et toujours d'actualité...il y a tant de gens qui sont expropriés de nos jours ! Bisous et un doux jeudi
Répondre
É
Bonjour Manou. Une expropriation doit être un vrai déchirement, surtout lorsque c'est une maison de famille comme ici. Bisous
E
Je connais de nom la famille De Rosnay. Je n'ai pas lu les livres de Tatiana mais je pense qu'elle doit avoir du talent. Elle en a écrit plusieurs. Alors, la maison va être détruite finalement. C'est un déchirement certainement. Bonne journée. BISOUS.
Répondre
É
Bonjour Elisabeth. Tatiana de Rosnay écrit vraiment très bien. Bon après midi !
J
Une auteur que j'apprécie grâce à des livres prêtés. -
Bon jeudi
Répondre
M
Intéressant ! La construction de Paris sous Hausmann, un pan de l'Histoire peu souvent utilisée dans les romans.
Répondre
É
C'est vrai que ce thème est original. Bon après-midi Mimi !
K
j'avais trouvé sympa cette façon de raconter l'histoire ! bonne journée
Répondre
J
Tu ne fais penser au film le chat avec Gabin Signoret, en dehors de leur mésentente, leur maison vouée à la démolition, merci Brigitte, bises
Répondre
R
Très intéressant ce résumé
Bonne journée Brigitte
Répondre
É
Merci Rose et bon après midi !
C
Oh la la, j'ai tellement de livres à lire que je ne peux pas rajouter celui-ci c'est pas possible ...
Répondre
M
C'est ma maman qui est fan de Tatiana de Rosnay, elle va surement l'acheter puis elle me le prêtera après l'avoir lu
Répondre
É
Bonjour Sabine. Il n'est pas récent : il date de 2010. Bisous
C
Je crois que j'aimerais ce livre.. Haussman c'est le beau Paris mais on ne parle jamais de ces expropriations. Et les correspondances ont toujours beaucoup de charme. Je note je note... Bisous
Répondre
É
Tant mieux Cathy si ce livre t'a plu ! Bonne nuit et bisous
C
Essai transformé ! j'ai passé un très bon moment !!! Merci encore. Bisous
É
Bonjour Cathy. Je te le prêterai si tu veux. Je le mets de côté pour toi, avecd les livres que je dois te rendre. Bisous
M
un livre certainement très bien, tu nous en donne l'envie de le lire...merci et doux jeudi
Répondre