Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Le croiseur Colbert est revenu à Bordeaux...

6 Septembre 2016 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Naviguer

Le croiseur lance-missiles, le Colbert, a été mis en service en mai 1959. Intégré dans l'escadre Méditerranée basée à Toulon, il en deviendra le navire amiral. En juin 1967, il embarque le général De Gaulle pour un voyage au Canada où est prononcé le fameux « vive le Québec libre ! ». 

Le navire participe à sa dernière (et unique) mission de guerre en 1991, l'opération Salamandre, lors de la Guerre du Golfe, avant d'être réformé la même année.

 

Deux ans plus tard, il prend ses quartiers à Bordeaux.

De 1993 à 2007 le bateau de guerre, amarré au quai des Chartrons à Bordeaux est devenu un musée qui a reçu 750 000 visiteurs. Tous les dimanche matin un marché se tenait sur les quais, appelé alors "marché du Colbert"...

Mais il a commencé à rouiller et détonnait avec la modernisation des quais.

 

Il a donc quitté Bordeaux le 31 mai 2007 en direction du cimetière marin de Landévennec, non loin de la rade de Brest où il avait vu le jour cinquante ans plus tôt.

Il a été désamianté à Brest avant de revenir à Bassens, près de Bordeaux, au printemps 2016 pour être démantelé, déconstruit...

Lors d'une nouvelle balade sur l'estuaire entre Bordeaux et Blaye, dimanche 4 septembre, j'ai longé ce bateau qui a 3 ans de moins que moi.

La rouille a dessiné d'étranges tags sur ses flancs. Je ne l'ai jamais visité quand il était à quai et je le regrette maintenant.

Qu'y avait-il derrière cette porte qui miroitait au soleil ?

Comment déconstruit-on un bateau ? Que deviennent les différentes pièces ?

 

 

1ère photo : Sud-Ouest en 2003
1ère photo : Sud-Ouest en 2003
1ère photo : Sud-Ouest en 2003

1ère photo : Sud-Ouest en 2003

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Merci de lire une des dernières pages du "Colbert" le croiseur sur lequel j'ai pu vivre 2 magnifiques croisières en1968 !
Répondre
E
Bonjour J.C. Cela a dû être une belle expérience. Bon après midi
E
Un reportage très intéressant bien qu'un peu triste. Objets inanimés avez-vous une âme?
Répondre
C
Dommage que nos anciens navires de guerre rouillent et qu'ils ne soient pas remplacés. Bises@+
Répondre
É
Bonsoir Chris. Ils seraient bien dans un musée. Bisous
Q
Je ne sais pas... Mais cela me rend toujours un peu triste.
Bises et douce journée.
Répondre
K
Impressionnant ! bonne journée
Répondre
M
C'est vrai que les taches de rouilles sont presque artistique
Répondre
M
tu as 3 ans de plus , dis tu, mais en bien meilleur état...eheh....bon perso pas fan de marine alors çà ne m'inspire rien d eplus que cette douteuse plaisanterie...à Nantes le Maillé Brézé, je l'avais visité il y a bien longtemps....il fait partie du paysage....
Répondre
É
Je ne suis pas fan des bateaux de guerre, mais comme tu le dis pour le Maillé Brezé, le Colbert faisait partie du paysage. Bisous
L
pas tout jeune ce navigue de guerre, mais même neuf cela ne m'intéresse pas plus.
Répondre
F
Le pauvre,il a triste mine! Ce doti être un travail de titan pour démanteler pareil navire! Bises
Répondre
N
Il avait et il a encore beaucoup de charme. Cela va durer un certain temps son démantèlement et cela donnera, peut-être du travail pour certains. Gros bisous, Brigitte.
Répondre
É
Je l'espère Nell. Bisous
A
Oui, c'était un beau bateau! C'est chouette que tu nous contes son histoire et nous avertisses de sa prochaine destruction. Allez! je remonte pour lire son histoire (sur mon ordo et dans tong blog!)
Bonne soirée,
Gisèle
Répondre
É
Merci Gisèle et bonne soirée
R
c'était un beau navire.....Dommage. Bisous ^Brigitte
Répondre
L
ho en effet !!
souvent ils envoient en Inde la poubelle de l'Europe- sniff
bon aprem !
Répondre
.
ouf terrible....il fut un temps..mais surtout ne t'y aventure plus...tu n'arriveras plus à en ressortir !!!!
Répondre
É
Tu crois? Ca doit être effectivement bien rouillé à l'intérieur. Bisous
P
c'est triste de le voir dans cet état mais il reste encore beau
bises
Répondre
M
Malheureusement beaucoup finissent ainsi - c'est triste - Bonne journée - Bises - Yolande
Répondre
R
J'adore , tu as bien fait de faire cet article intéressant
Bise et bonne journée
Répondre
É
Merci Rose et bonne soirée. Bisous
M
Un beau bâtiment en effet ! C'est sûr que le démantèlement aura au moins l'avantage de créer des emplois et de quoi recycler...Mais combien vont-ils mettre de temps à tout démanteler ?
Je ne suis pas très admirative des navires de guerre bien que j'ai un cousin qui a travaillé dans la marine et que nous allions souvent voir à Toulon, je n'ai pas souvenir d'y avoir vu ce bâtiment.
Heureusement qu'il n'a pas eu trop à utiliser ces missiles...Bisous
Répondre
É
Bonsoir Manou. J'aime les bateaux en général, mais pas les bateaux de guerre. Celui-ci n'a servi que pour une seule mission... Bisous
C
Pauvre Colbert ! il est dans un état !!! j'ai regretté lorsqu'il est parti des quais. Il avait du charme et j'allais tous les dimanches faire mon marché et à midi pile la corne résonnait, j'adorais ça ! et puis je l'ai visité. Une plongée dans un monde particulier fait d'escaliers et de coursives, un vrai labyrinthe pour le commun des mortels. Ça me fait bizarre de le revoir... Bisous
Répondre
É
Bonsoir Cathy. Je me souviens très bien de sa présence sur les quais mais je ne l'ai jamais visité. Bisous
M
et dire que je suis allée me balader sur ce bateau quand mon fils était encore dans la marine..... j'ai pu voir les appontages, et différents autres exercices....merci pour ces images qui me font revivre de beaux souvenirs, passe un bien doux mardi
Répondre
É
J'en suis ravie. Bonne soirée et bisous
J
Vie et mort d'un navire eh oui... qu'en fait-on après... du recyclage en perspective vu sa taille, merci à toi, bises
Répondre