Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Trois petits cartons : un petit tour et puis s'en vont...

4 Juillet 2016 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Raconter

Une dizaine de jours avant mon départ à la retraite j'ai commencé à rassembler ce que je voulais emporter.

Il me fallait des cartons. J'en ai cherché et j'ai fini par en trouver un qui avait contenu des essuie-mains pour les toilettes.

J'ai scotché le fond et j'y ai rangé la vingtaine de livres que je gardais dans une armoire pour prêter à mes copines (dont "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur", mon livre voyageur), des dizaines de cahiers commencés, des chemises cartonnées que je pourrais réutiliser, des chemises avec élastique, des stylos et des règles publicitaires, une agrafeuse et des boites d'agrafes, une veste, un châle, un sweat polaire qui me servaient quand le chauffage fonctionnait mal, des documents réalisés au cours de ma carrière, des lettres reçues de mes supérieurs, des ouvrages professionnels, des lettres écrites, un bilan de compétences réalisé il y a 25 ans, des entretiens annuels, des boites de thé...

 

J'ai essayé de soulever le carton. Impossible : il était trop lourd et risquait d'éclater.

Alors je suis repartie à la recherche de cartons, petits cette fois.

J'ai sorti des ramettes de papier à côté de l'imprimante pour récupérer les deux  cartons qui les contenaient. Mais tout n'y entrait pas. Alors j'ai utilisé deux cartons qui servent pour trier le papier et qui n'étaient pas utilisés.

Je les ai remplis le jeudi matin et j'ai descendu un des cartons dans ma voiture.

J'ai demandé à mes collègues de m'aider dans l'après-midi pour descendre les trois petits cartons.

 

Ils partaient déjeuner au restaurant et moi j'étais invitée par mon directeur.

Je suis revenue à 14h00. J'ai été papoter quelques minutes avec mes copines de bureau pour leur raconter mon déjeuner en tête à tête avec JP.

 

De retour dans mon bureau, mes trois petits cartons avaient disparu.

La société de ramassage du papier était passée entre midi et deux et les avaient emportés, sans toucher par contre au tas de papiers près de la poubelle qui étaient à jeter.
J'ai vite appelé le service "Logistique" mais c'était trop tard... J'ai râlé parce que le service de ramassage ne devait passer que le lundi suivant et qu'entre midi et deux il n'y a personne pour leur dire ce qu'ils doivent emporter ou pas...

J'ai envoyé un mail, appelé différentes personnes... En vain...

Une chance : dans le carton que j'avais porté dans ma voiture le matin il y avait mes livres personnels... Et mes vêtements étaient restés dans le grand carton...

Je n'ai perdu que tout le reste...

Un avantage : cela a été plus facile à ranger...

 


 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ce n'est pas grave mais vraiment rageant ! Il t'arrive toujours de ces trucs !!! Console toi en te disant que certains trucs ont peut-être été récupérés et qu'ils auront une autre vie... Les livres sont saufs ! tout va bien !!! :-) Bisous
Répondre
É
Bonsoir Cathy. Je me suis fait une raison depuis. Bisous
M
Un vrai gag ! heureusement que tu as pu récupérer tes livre
Répondre
O
C'est pas commun comme situation. On aurait espéré qu'ils s'aperçoivent à un moment ou à un autre de la méprise...
Répondre
C
Pffff je comprends ta frustration. C'est étrange quand même.
Répondre
P
Coucou,<br /> Celle là aurait pu m'arriver ,-)))<br /> C'est quand même bizarre que la société passe quand il n'y a pas personne! Même pour leur sécurité, ça ne me semble pas normal...J'ai une amie qui s'est retrouvée enfermée dans un magasin comme cela!<br /> Enfin, j'aurai été contrariée de ne pas récupérer toutes mes affaires.
Répondre
É
Bonsoir Pierrette. J'ai du mal à comprendre mais je me suis fait une raison...
M
ah le bel alibi pour éviter le tri!!!!!m'enfin, c'est un peu...trop efficace!!!!!bon, je vois que tu le prends bien, au final....
Répondre
P
Aie! ils sont sans pitié!
Répondre
C
Mais l'essentiel de ta vie professionnelle avec ce qu'elle compte de joies et de peines est en toi, définitivement ancrée et çà, personne ne pourra te l'enlever .
Répondre
É
Oui, Chinou, tu as raison...
F
"Drôle" de fin, de quoi laisser des regrets . Une façon comme une autre de tourner la page. Je me souviens de mon dernier jour, : Infirmier donc vraiment peu de choses à emmener, pas de bureau , juste un vestiaire alors 1 livre de référence sur les techniques de "manutention des malades" dans le cadre de la prévention des lombalgies, des stylos, ciseaux et de vieilles tenues blanches, ça sert à faire de la peinture à la maison. Bon début de retraite alors.
Répondre
É
Merci Pierre pour ton témoignage. Finalement c'est aussi bien que je n'ai rien emporté...
K
ohhh mince ! bonne journée
Répondre
É
Ce sont des choses qui arrivent, c'est vrai quec'est ennervant .... mais il faut positiver....c'est ce que tu as fait !!
Répondre
Q
Une carrière entière qui disparaît... mais tu as raison, c'est finalement plus facile à ranger.<br /> Heureusement que tu prends les choses du bon côté.<br /> Bisous et douce soirée.
Répondre
É
Je t'avoue que j'étais assez furax au début. Bonne soirée et bisous Quichottine
L
C'est bien raconté avec l'émotion
Répondre
S
C'est dommage, mais ça fait moins de choses à classer chez-toi.
Répondre
E
Mince, c'est perdu pour toujours. J'aurais angoissé mais j'aurais fait le compte de ce qui était perdu. Cela m'aurait dé-angoissée. Bonne soirée.
Répondre
É
Bonsoir Elisabeth. Pour faire le compte exact de ce qui s'est perdu il aurait fallu que je note ce qe je mettais dans chaque carton et comme j'allais les descendre dans ma voiture je ne l'ai pas fait...
C
Ah ben mince, c'est le genre de trucs qui m'aurait vraiment énervée v.. Mais bon si le plus important a été sauvé, c'est le principal :)
Répondre
D
ouf ! tu as pu sauver le principal !<br /> Bises<br /> DOmi
Répondre
M
Un conte philosophique finalement, ne compte que peu de choses dans une vie passée à travailler, les souvenirs restant le plus précieux des cadeaux!
Répondre
É
Oui, finalement, même si j'ai ragé sur le coup...
H
Bonjour Brigitte<br /> En somme, vous n'avez pas tout perdu puisque cela vous permet de gagner de la place. Et puis c'est une histoire quelque peu rocambolesque de plus. C'est le service de nettoiement qui a dû trouver bien commode les petits cartons "prêts à partir".<br /> Bonne fin de journée
Répondre
É
Bonsoir Hugues. Cela alimentera peut-être un jour mon livre "Les aventures de Madame Pas Parfaite". J'ai déjà quelques chapitres. J'espère que vous allez bien...
J
ça alors, trop de zèle de la part de cette société..
Répondre
R
En effet sale coup que la disparition de tes cartons, pour le coup les gars du ramassage ont fait du zèle, heureusement que tu a pu sauvegarder l'essentiel, et comme tu dis moins à ranger après .... bonne semaine, bises
Répondre
N
Et voilà!!! Vite fait bien fait. C'est quand même une chose que de prendre sans demander... Tu aurais dû écrire en rouge et en gros "NE PAS TOUCHER". Gros bisous, Brigitte. Tu ou on t'offrira un autre châle pour cet hiver.
Répondre
F
c'est énervant..... t aurais du mettre un post-it "on ne touche pas"!!!!!!<br /> mais c'est l'occasion de profiter de ta retraite pour te tricoter un châle pour cet hiver...<br /> bises<br /> françoise
Répondre
É
Oui, j'aurais dû Françoise mais ils ne devaient pas passer avant le lundi suivant. Bisous
T
J'appelle ça un nettoyage par le vide... <br /> plus besoin de compétence à la retraite, <br /> à la retraite, on vit au jour le jour sans souci de monter les échelons... <br /> nul besoin de se montrer intelligente ou motivée<br /> restons donc les pieds bien calés sur terre et tout ira pour le mieux
Répondre
É
Je voulaisle garder parce que j'avais été accusée de "manifester trop d'empathie"...
.
quelque part c'est la solution radicale...<br /> allez oublie..<br /> l'essentiel tu l'as près de toi...
Répondre
C
C'est énervant ! bises@+
Répondre
M
C'est pas de chance ! D'un autre côté qu'aurais-tu fait de ton bilan de compétence maintenant que tu es à la retraite...Oui je sais tu aurais pu le montrer un jour à tes petits-enfants ce qui les aurait beaucoup amusé ..et ton châle te manquera sans doute en hiver, mais finalement te voilà défaite contre ta volonté... du passé, parfois si encombrant ! Et du coup te voilà prête à démarrer une nouvelle vie...et c'est bien cela la retraite ! Bises et bonne journée.
Répondre
É
Manou, le châle n'a pas été jeté. Quant au bilan de compétences, c'était juste un souvenir...
R
Dommage, tu aurais dû noter ne pas toucher en rouge <br /> Bonne semaine :)
Répondre
É
Oui, Rose mais ils ne devaient passer que le lundi... Bisous
L
quel dommage-<br /> ils sont méticuleux quand il ne faudrait pas ! lol<br /> bonne journée ! bizz
Répondre
J
Oups ! Dommage tout de même, mais bon pas mort d'homme.... bises
Répondre
É
Au final, ce n'est pas vraiment grave... Bisous Fabienne