Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Clowns obligatoires dans les hôpitaux à Buenos-Aires..

27 Août 2015 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Vivre

J'ai lu cette information dans la rubrique "Insolite" du journal Sud-Ouest.

Une loi vient d'être promulguée en Argentine pour obliger les hôpitaux de la province de Buenos Aires, la plus peuplée du pays, à embaucher des clowns dans les services de pédiatrie pour amuser les enfants malades. D'après le journal officiel, la présence des clowns à l'hôpital "est une médecine complémentaire visant à apporter de la gaieté aux enfants hospitalisés, à leur famille et au personnel". Selon l'auteur de la loi, "Le rire est le meilleur des remèdes".

Distraire les enfants malades et les amuser , les faire rire ne peut que leur être bénéfique. 

 

J'aime moins le côté "obligatoire" qui peut conduire à des excés et à l'embauche de personnes n'ayant aucune compétence pour faire rire les enfants.

 

Et puis, les clowns de cirque me font parfois plus peur qu'ils ne me font rire... C'est sans doute pareil pour certains enfants...

 

Il existe de nombreuses associations en France :  le Rire Médecin, les Nez Rouges, les clowns stéthoscopes, les clowns à l'hôpital, Nez à nez... et même une Fédération des Clowns hopitaliers;...
Souvent bénévoles, ces clowns hospitaliers multiplient leurs efforts pour faire briller des étoiles dans les yeux des enfants hospitalisés, gravement malades

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Moi, j'ai peur des clowns. Mais je trouve bien les animations dans les hôpitaux.
Répondre
C
Quelques distractions de plus ds les services de pédiatrie ne peuvent être que salutaires...
Répondre
É
Oui, bien sûr, le temps est si long à l'hôpital. Bonne soirée
Q
Tout à fait d'accord avec toi...
Bravo pour ceux qui oeuvrent ainsi chez nous.
Répondre
R
Je suis tout à fait d'accord. Le moral constitue selon moi 50% des chances de guérison. Un enfant qui déprime, ou simplement qui s'ennuie a moins de chances de s'en sortir... J'approuve donc cette loi. Ici, on N'OBLIGE PERSONNE VA FAIRE LE CLOWN, on oblige juste les hôpitaux à contacter des associations spécialisées (qui ont des gens tres compétents et qui aiment faire cela!) pour divertir les enfants. En général, dans ce genre d'association, les "clowns" ne sont pas maquillés à outrance, et ne font pas peur...!! Ils sont surtout là pour gonfler des ballons, faire des dessins et jouer avec l'enfant! Lorsque mon benjamin (alors agé de 4 ans) s'est fait opéré de l'appendicite, il a gardé un EXCELLENT souvenir de l'hôpital (il voulait rester!!!) grâce à toutes ces activités et les petits cadeaux reçus!! Pour lui, c'était des vacances et des kilfs!!!!!!!!! Comme quoi... Bisous.
Répondre
É
Bonsoir Rebecca. C'est juste le côté obligatoire qui me déplait...
K
les clowns font souvent peur aux enfants ! bonne journée
Répondre
L
Et pourquoi pas pour tout le monde, rire est souvent le meilleur des médicaments
Répondre
D
C'est bien, sauf qu'ils ont oublié un point important, que toutes les études psychologiques et psychiatriques ont montré que les jeunes enfants sont terrorisés par les masques des clowns et pleurent systématiquement en leur présence, où est l'intérêt ? J'ai travaillé comme IDE en de nombreux services pour enfants et je l'ai vu.
Bises
Domie
Répondre
É
Je comprends car je n'ai jamais aimé les clowns, surtout ceux de cirque. Bisous Domie
M
Cela part d'une bonne intention..Il y a des clown dans ce pays comme ailleurs qui demanderaient d'exercer leur talent dans les hôpitaux. Ils ne seront pas moins comiques que les volontaires français.Le bénévolat n'est pas une tradition dans tous les pays. Les associations type loi 1901 sont françaises et fonctionnent très bien...L'Argentine se trouve dans une situation bien pire que la nôtre et le boulot reste primordial. En général, il y a bénévolat chez les gens qui travaillent....Ainsi, s'ils veulent des clowns, il faudra les payer...
Répondre
É
Bonsoir Michel. Le point positif c'est effectivement l'embauche de clowns... Bonne soirée
F
L'intention est bonne mais il vaudrait mieux engager des volontaires plutôt que rendre cela obligatoire .Il est évident que le rire ne peut faire que du bien ;bises
Répondre
W
Bonjour
Obligatoire c'est quand même un peu exagéré...Je préfère que cela vienne du coeur, surtout pour ce genre de chose et quand ça l'est, c'est magnifique!
Bisous
Répondre
É
Moi aussi, Wolfe. Bonne soirée et bisous
A
oui, ce sont de bonnes initiatives, à condition de les appliquer avec souplesse, car tous les enfants n'aiment pas clowns et clowneries même s'ils ont de l'humour et besoin de gaieté
rechercher ce qui permet de distraire l'enfant malade en prenant en considération la diversité des individus et de leurs environnements, me paraît aujourd'hui indispensable, car même s'ils sont jeunes, ils ont souvent déjà une personnalité bien affirmée
Répondre
É
Oui, Annie, il faut tenir compte de la personnalité des enfants et leur offrir des distractions adaptées à leurs goûts...
L
le mot obligatoire me dérange beaucoup !!
solliciter des artistes bénévoles oui !!
affaire à suivre !!
Répondre
É
Je suis d'accord avec toi, Lydie. Bonne soirée et bisous
J
je partage ton avis Brigitte
bisous
Répondre
J
Tu as raison côté obligatoire, sinon un clown, comme un animal, peut-être bénéfique à ces enfants tenus entre 4 murs blancs, bises
Répondre
É
Oui bien sûr, Fabienne, toute distraction est bonne pour ces enfants coincés à l'hôpital. C'est le côté "obligatoire" qui me déplait. Bisous
C
J'ai eu la même réaction que toi ! un clown obligatoire !!! quelle hérésie... Et puis n'est pas clown qui veut, et il n'y a rien de pire qu'un clown pas drôle ou qui ne déclenche pas d'émotion. Bon au moins y aura-t-il un budget alloué pour cela... Belle journée à toi. Bisous
Répondre
É
Bonsoir Cathy. Oui, et peut-être quelques chômeurs en moins... Bisous