Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Odeurs et souvenirs...

19 Octobre 2010 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Raconter

Avec un peu de retard voici ma participation au "casse-tête de la semaine" de Lajemy, sur le thème : « Le parfum ».

Plutôt que vous parler des fragrances dont je me lasse très vite, n’étant fidèle ni à un parfum, ni même à une marque, je préfère évoquer les odeurs qui ont marquée mon enfance.

Je me souviens avec ravissement et nostalgie de certaines odeurs :

-         celle de l’herbe fraîchement coupée à la faux par mon père (les tondeuses à gazon n’existaient pas alors)

-         celle de la poussière dans la cour de l’école, lorsqu’il a fait bien chaud et que les premières gouttes de pluie commencent à crépiter

-         celle du petit garage dans le village de mon enfance, Trémons en Lot-et-Garonne, où nous entrions parfois sur les traces de mon père venu chercher sa voiture : mélange d’huiles et de cambouis sur fond de produits d’entretien, car l’épouse du garagiste, femme de service à l’école maintenait l’endroit très propre

-         celle de la craie qui grinçait sur le tableau noir et parfumait nos tabliers et nos mains devenues blanches

ecole.jpg

-         celle de naphtaline des vieilles personnes du village que ma mère m’obligeait à embrasser

-         celle aux senteurs de moisi des sous-bois à l’automne, des bottes et de la gibecière de mon père revenant de la chasse

-         celle sucrée du chèvrefeuille jaune que nous coupions dans la haie, dans la maison de vacances de mes grands-parents paternels à Arès

-         celle forte et entêtante de la glycine qui pendait en jolies grappes de la treille à l’entrée de la maison de mes grands-parents maternels, à Guizengeard.

 

Parfois, au détour d’un chemin ou d’un bâtiment, il m’arrive de sentir à nouveau ces odeurs qui évoquent tant de souvenirs pour moi... 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


C'était un beau thème, c'est incroyable la mémoire olfactive que tu as Brigitte. En y pensant, il m'arrive parfois de m'arrêter net dans la rue en croyant connaitre l'odeur d'une personne aimée
et perdue. J'ai le nez très sensible, c'est agaçant pour mes proches qui boient.


Caro



Répondre
E


Il y a des odeurs ont on se souvient toujours, Caro. ma mère avait le nez très sensible, beaucoup plus que moi. Bisous



H


De très belle odeur du souvenir comme je les aime.


Gros bisous Brigitte



Répondre
E


Merci à toi, Harmonie et bon dimanche !



M


J'aime cette odeur de pluie orageuse sur le goudron chaud...et aussi celle des confitures maisons en train de cuire..bises froides



Répondre
E


Merci Marie pour ce partage ! Bisous



C


C'est vrai que je fais pas assez attention à nos anciennes odeurs, mais mon ultra est la senteur du sirop d'érable qui bout.   Hummmmmmmmmmmmmm


Bisou ecureuil bleu bonne fin de soirée



Répondre
E


Je ne connais pas cette odeur-là et c'est bien dommage ! Bonne soirée et bisous à tous les deux !



M


très belle participation !
Je n'ai pas abordé le thème car je n'avais pas d'idées, mais je suis subjuguée par la tienne.


Amicalement, maous



Répondre
E


C'est très gentil, Maous ! Bonne soirée et bisous



R


C'est une suprebe participation et pour le moins très originale, car il faut se souvenirs de toutes ces choses ou senteur....Bisous, chez moi surprise ce soir!!



Répondre
E


Je vais venir lire ta surprise mais avec deux jours de retard ! Bonne soirée, Renée et bisous



D


Les plus belles odeurs sont celle de notre enfance en effet, moi aussi je garde encore à fleur de peau l'odeur de la terre d'Afrique.... Tu as
bien traité ce casse tête, j'aime beaucoup. bisous bisous


Dany



Répondre
E


Merci pour tes mots si gentils, ma chère Dany. Bon week-end à toi et bisous



F


Certaines de ces odeurs d'enfance  m'interpellent aussi!


Nostalgie quand tu nous tiens! Bisous



Répondre
E


Chacun a ses propres souvenirs olfactifs et c'est amusant d'échanger. Bisous



S


Ah! ces odeurs d'enfance qui reviennent à la moindre occasion. Nous avons les mêmes souvenirs...


Une odeur qui ne me quitte pas, celle du parfum de cuir de Russie de la Nini qui me berçait dans ses bras si doux...


Bises Brigitte



Répondre
E


J'aime beaucoup ton évocation, Sophie, même si je ne connais pas cette odeur. Bisous



P


Coucou brigitte, j'aime ton défit, plein de nostalgie. Bonne Journée Bisous 



Répondre
E


Bonsoir Picardine. Je suis ravie de te lire. Bonne soirée et bisous



J


bonjour, ma chère Brigitte,
tu as raison de préférer les odeurs familières aux parfums volatils et souvent impersonnels
tu as très bien choisi tes souvenirs liés aux odeurs... je crois qu'à peu de choses près, j'aurais cité les mêmes... ou bien proches...
gros bisous bisous
jean-marie



Répondre
E


Bonsoir Jean-Marie. C'est amusant que nous ayions les mêmes souvenirs olfactifs... Bisous



B


merci de ce partage, c'est ce qui frappe aussi la première fois qu'on arrive en Chine c'est la multitude de parfum, trop nombreux pour les citer


bonne journée



Répondre
E


Oui, ça doit être somptueux ! Amitiés



M


C 'est une bonne initiative - l'odeur de la colle de l'en cre , de la craie à l'école - le cretin des chevaux !!! oui de beaux souvenirs - et on y revient - bonne soirée - bisous
Yolande



Répondre
E


Merci Yolande et bonne soirée à toi ! Bisous



S


c'est tout mignon et replonge tout un chacun dans ses souvenirs


j'aime beaucoup la photo


bises créoles


 



Répondre
E


Bonsoir Sonya. j'aime bien cette photo que j'ai déjà ressortie plusieurs fois. Bisous



K


J'aime beaucoup visiter les musées dur les écoles d'avant !!! J'adore !!!


Bisous Brigitte !!!



Répondre
E


Merci, Laurence et bisous à toi !



P


j'ai les odeurs de mon enfance  lz tarte au pomme dans le four de la cuisinière à charbon les pelures d'orange sur le dessus de la cuisinière et l'odeur des fruits que mon père ramenais
le matin lorsqu'il rentrait du travail des halles


bisous



Répondre
E


Merci Raymonde pour ton témoignage. Bonne soirée et bisous



S


Il y a certaines odeurs qu'aucun parfum ne peut égaler, parce qu.elles sont liées à des souvenirs.



Répondre
E


C'est tout à fait ça, Solange !



G


bonsoir un petit coucou je dois m'absenter quelques jours


a bientot  bises



Répondre
E


Bonsoir Gavroche et au plaisir de te retrouver ! Bisous



H


Bonsoir Brigitte.


C'est exact, la "mémoire" des odeurs compte beaucoup pour certaines personnes. Elle nous permet de retrouver des lieux et des circonstances qui sans elle, nous auraient échappés peut-être
définitivement. C'est aussi un moyen fortuit de "pratiquer" la nostalgie.


Bonne soirée.       Hugues


 



Répondre
E


Bonsoir HUgues. Ces odeurs ne me reviennent que rarement en mémoire, et je suis beaucoup plus nostalgique en retrouavnt une lettre ou une carte écrite par une personne chère disparue. Bonne
soirée



M


L'odeur de l'encre dans les encriers ,


que de souvenirs rattachés aux divers parfums


MAMINOU



Répondre
E


Tu vois j'ai oublié l'odeur de l'encre... Bisous



W


un bien joli article !
ah la colle en pot dont parle Kri,
et l'encre de nos pupitres,
et bien sûr l'odeur de mes bébés... ahhh ça fait chavirer tout ça !
C'est fou comme les odeurs restent dans notre mémoire :)
bises et belle fin d'après-midi !



Répondre
E


Oh oui, Wizzil, l'odeur des bébés ! Bonne soirée et bisous



Q


Je crois que certaines odeurs ont un fort pouvoir évocateur... et que nous partageons les mêmes, ou presque.


 


Merci pour cette belle image et pour tous les souvenirs émus qui me sont revenus en te lisant.


 


Bisous et bonne journée, Brigitte.



Répondre
E


Je suis ravie d'avoir pu raviver tes souvenirs, Quichottine ! Bonne soirée et bisous



L


eh bien j'aime beaucoup la façon dont tu as traité ce thème ! C'est vrai qu'il s'agit là du parfum de notre enfance !


Bises et bon mardi !



Répondre
E


Merci à toi et bonne soirée !



L


ha cet article vaut tous les parfums du monde !!!
l'odeur de la pluie dans la cour !!  je m'en rappelle aussi
incroyable comme certains souvenirs restent - d'autres se perdent -
bonne continuation
bisous   Lady marianne



Répondre
E


Bonsoir Lady Marianne. Oui, certaines odeurs marquent plus que d'autres ! Bonne soirée et bisous



M


Que de jolis et charmants souvenirs me viennent en tête.


Ah, l'odeur des confitures faites avec maman; quand je léchais la spatule en bois en faisant attention de ne pas me brûler.... tout un programme


A++, bizz, mm



Répondre
E


Oh oui, Mom, j'avais oublié les bassines de confiture ! Bisous et bonne soirée



V


humm oui, l'odeur es gouttes de pluie sur un sol chaud, j'adore! ma préférée c'est l papier d'Arménie que faisait bruler ma grand-mère..gros bisous Brigitte. cathy



Répondre
E


Je me souviens aussi du papier d'Arménie. J'en achète parfois, juste pour le plaisir... Bisous



D


Humm toutes ces bonnes odeur de l'enfance !!!!  que de souvenirs


 


Dany



Répondre
E


Bonsoir Dany et bisous à toi !



O


l'odeur du café le matin


des plats mijotés en rentrant de l'école


plus tard l'odeur de mon bébé (une odeur de lait et de talc, une odeur que toutes les mamans connaissent)


et ensuite celle de mon parfum dont je ne peux changer


merci pour ton exposé sur le parfum


ceci dit j'ai adoré le livre LE PARFUM de Suskind : cet homme qui n'avait pas d'odeur et qui en chercher une... tres dur ce livre


bonne journée Ecureuil Bleu



Répondre
E


Bonsoir Joëlle. J'ai lu et vu le film mais je n'accroche pas aux personnages. Pour l'odeur des bébés, j'adore ! Bisous



H


Douceur et un peu nostalgique, parfois...


Toutes les odeurs que tu évoques, je les ai connues aussi...


Mais les senteurs inoubliables de mon enfance, celles qui m'ont le plus imprégnée, proviennent des sachets de lavande parfumées que Maman glissait dans nos armoires,


de la colle en petit pot, tu t'en souviens? Avec son applicateur de plastique blanc qu'il fallait toujours ranger avant de la refermer: une odeur divine d'amande amère...


Et puis il y a celles qui restent associées à un bruit;


La cocotte-minute où mijotaient les plats succulents de Maman; d'ailleurs, je me sers très souvent de ma cocotte, et quand tout le monde rentre, j'entends des "hummm" et des "ça sent
bon..."


Et enfin celle du café chaud qu'il m'arrivait de préparer dans la cafetière italienne; il fallait la retourner, et là, le goutte-à-goutte et le parfum qui s'insinue partout... Je n'ai jamais
bu de café, mais j'en adore l'odeur!


Oups, ça fait long, pour un com...


Mais tu as réveillé en moi des souvenirs si doux...


Bonne journée, Brigitte.


Bisous,



Répondre
E


Merci pour ton superbe témoignage Hélène. En te lisant d'autres odeurs me sont revenues, notamment celle du café que ma mère préparait après l'avoir moulu avec son moulin à manivelle. Bisous



A


Ton article très bien écrit (ce que j'apprécie ton orthographe irréprochable!) m'évoque aussi plein de senteurs.


Par contre je suis sûre que les tondeuses existaient de ton temps (tu n'es pas si vieille), mais il n'y en avait pas autour de vous, c'est tout.



Répondre
E


Bonsoir Aude. Tes compliments me touchent. Au début des années 60 je ne suis pas sûre qu'il y ait eu beaucoup de tondeuses... A moins que ce ne soit une coquetterie de mon père ?


Bisous