Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Maison à vendre : Madame vit en haut, Monsieur vit en bas !

26 Octobre 2010 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Découvrir

Cette maison-là nous l'avions visitée en 2003, avant d'acheter la maison de Mérignac que je vais bientôt quitter.

 

Elle était située dans un quartier assez calme de Caudéran, le "Neuilly" Bordelais. Elle était spacieuse : une "maison cube" à étage.

La dame de l'agence immobilière nous a prévenus avant d'entrer : le Monsieur et sa femme ne se parlent plus, et ne sont d'accord que sur une seule chose  : ils veulent vendre.

C'est donc avec une certaine appréhension que nous sommes entrés, empruntant d'abord l'escalier extérieur pour découvrir l'étage.

A l'étage, il y avait le salon, la cuisine, une salle de bains et des chambres. Toutes les pièces débordaient de meubles couverts de bibelots de toutes sortes, de coussins, de fanfreluches diverses, de photos couleur sépia (là, j'exagère peut-être !). Il fallait faire attention en circulant dans les pièces pour ne rien faire tomber. Une impression d'étouffement m'avait saisie : jamais vu autant d'objets au m² ! Comment arriveraient-ils à déménager ces buffets de toutes sortes, bonnetières, vaisseliers ? La propriétaire, une vieille dame élégamment vêtue se déplaçait devant nous avec un sourire aux lèvres, véritable "fée du logis", fée trottinante...

3eme-age10.gif

 

Puis nous avons descendu les marches de l'escalier intérieur en direction du rez-de-chaussée. Spectacle complètement différent !

Un monsieur assez agé lui aussi, en slip et marcel, vautré sur un divan, face à une vielle télé, la clope au bec, nous a regardés passer, répondant à peine à nos "Bonjour". Les pièces étaient quasiment vides : une chambre, une cuisine d'été, une buanderie, des pièces en enfilade, un grand garage...

marcel.jpg

 

J'ai repensé souvent à cette maison étrangement meublée et ses habitants cloisonnés,, vivant dans deux mondes complètement différents.

Comment en étaient-ils arrivés là ? Allaient-ils enfin divorcer après avoir vendu l'unique bien qui les réunissait encore ?

 

Nous n'avons pas acheté cette maison-là...

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Ouille ! C'est encore pire que dans ce film avec Gabin et Signoret tu ne trouves pas Ecureuil ? J'imagine votre gêne pendant la visite.


Il s'en passe des choses dans le silence des maisons.


Caro



Répondre
E


Ca nous a fait effctivement penser à ce film... Bisous



L


Je crois que pour celle-cije n'aurai pas pu


Bien amicalement LoLO



Répondre
E


Les personnages qui l'occupaient étaient assez perturbants ! Bisous



C


Presque la maison de la misère...


Bisou ecureuil bleu bye



Répondre
E


En tous les cas : celle de la discorde ! Bisous



P


je suis avec intérêt tes recherches de maison celle


c'est le jour et la nuit entre ce Monsieur et cette Dame, alors les garages te font peur  


bisous



Répondre
E


Merci, Raymonde. J'ai trouvé ma maison et je vais bientôt y emménager. Bisous



S


Cela me ferait vraiment plaisir ma grande, quand je vais à Talence je te préviens, peut-être en février mais sûr en juillet!


Bisous  Sylviane (USA) 



Répondre
E


Avec plaisir, Sylviane ! Je serai ravie de te rencontrer ! Bisous



S


Je suis née à Paris mais j'ai vécu 23 ans à Toulouse, ville que j'adore! J'aime beaucoup Bordeaux aussi, nous allons régulièrement nous y ballader quand nous allons à Talence et à quand je
travaillais j'allais souvent à Mérignac à la Sogerma car j'étais responsable paie de la filiale toulousaine!


Bisous ma grande Sylviane (USA)



Répondre
E


C'est amusant, Sylviane. Je suis née en Lot-et-Garonne, à Villeneuve-sur-Lot et j'ai remonté La Garonne jusqu'à Bordeaux. Peut-être aurons nous l'occasion de nous rencontrer si tu viens de temps
en temps à Talence. Bisous



M


Quand la communication est rompue... il ne reste qu'a écouter le bruit de la respiration de l'autre. Je n'aurais pas aimé acheter cette maison si chargée en énergie.
Contraste des pensées, des vies, des illusions.


Une belle réflexion !

Amicalement, maous



Répondre
E


Bonsoir Maous. Que d'énergies négatives dans cette maison ! Bisous



L


coucou un monde ou la routine c'est installer cette histoire me rapelle un film avec gabin et signoret "le chat"merci de ta visite bonne soirée bisous



Répondre
E


Tout à fait Laurence, mais le monsieur avait moins de classe que Jean Gabin ! Bonne soirée et bisous



N


une vie bien remplie avec tous ces bibelots mais si vide au niveau du couple !!! belle soirée bises nath



Répondre
E


Effectivement les objets ont empli la vie de cette dame, vide de toute communication. Bisous



M


pour info (MIREILLE,) IL Y A DES BLOGS QUI MERDOUILLENT!


Pour certains, je n'ai jamais de réponse, alors qu'ils sont, comme moi, chez over-blog, et mon adresse est mémorisée...

La technologie n'est pas toujours au point!



Répondre
E


Bonne soirée Annette et bisous !



M


Ca y est, ça remarche. Je reçois  à nouveau les mails de réponses aux coms


Bisous



Répondre
E


Tant mieux, Mirélie ! Bonne soirée et bisous



B


rien que la description des personnage dit tout !!


passe un bon mercredi amitiés



Répondre
E


Oh oui ! Merci et amitiés



S


effectivement on y trouve deux mondes 


l'élégance et la modestie


je te fais un gros bisous du soir


passe une très belle nuit



Répondre
E


Merci Sonya et bonne soirée à toi ! Bisous



T


Difficile à imaginer, en effet


Bisous



Répondre
E


Et pourtant, c'est vrai ! Bisous



L


Peur que la maison ne vous fasse subir le même sort ou bien, simplement, elle ne vous plaisait pas ?



Répondre
E


Elle ne nous emballait pas... Bisous



K


Ces deux là n'ont plus grand chose en commun à part la porte d'entrée...gros bisous !!



Répondre
E


Et encore ! Je ne suis pas sûre qu'ils utilisaient la même ! Bisous



M


Bonsoir Brigitte , eh bien je pense que vu la description que tu en fais , je ne l'aurais pas acheté non plus , j'aurais eu l'impression de voir des revenants aprés ! Dommage pour cette maison !
Bonne soirée , bisous !



Répondre
E


Bonsoir Hélène; La maison ne me plaisait pas vraiment, même sans ses occupants. Bonne soirée et bisous



S


Une drôle de fin de vie. Il y aurait une histoire à écrire là.



Répondre
E


Au moins une nouvelle, tu as raison !



M


Effectivement c'est trés surprenant deux vies complétement opposées - Je n'aurai pas acheter non plus ! bonne soirée - gros bisous Yolande 



Répondre
E


La maison ne me plaisait pas vraiment non plus... Bisous



M


tu sais pour pas que les verres voltige, il suffit de pas les laisser vide !! LOL ! mais biensur toujours avec modération ! pis en même tps 40 ans faut les fêtés comme il se doit !


bisous



Répondre
E


Fête bien tes 40 ans, averc tous tes proches ! Bisous



N


merci Brigitte pour cet écrit ur cette drole de maison


bisous



Répondre
E


J'ai pris plaisir à raconter cette visite. Bonne soirée



Q


Un jour on m'a dit que les hommes et les femmes n'étaient pas faits pour vivre ensemble, et qu'il devrait y avoir un mariage, comme un bail de vingt ans, le temps d'avoir et d'élever ses enfants.


 


Bizarre idée... et maison bien étrange, tu as raison.


 


Dans cs cas-là, je pense qu'un divorce est nécessaire.



Répondre
E


Vingt ans c'est la durée de mon mariage, juste le temps d'élever nos enfants. Nous ne communiquions plus et vivions juste à côté l'un de l'autre, en parallèle. Depuis le divorce, nous sommes
redevenus très amis et parlons beaucoup plus. Bisous



M


re-je t'ai envoyé un e.mail ! bises Mary



Répondre
E


Oui, je l'ai bien rçu. Bisous et bonne soirée !



H


Bonsoir Brigitte.


On ne comprend pas très bien comment on peut en arriver à une pareille situation, surtout à un âge avancé, à moins qu'il n'y ait jamais eu le moindre attachement entre les deux époux. Et si on ne
s'entend pas, pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour envisager une séparation ?


Bonne soirée.       Hugues



Répondre
E


Bonsoir Hugues. Je n'en n'ai aucune idée ! Je me contente d'écrire et de raconter. Et j'espère que vous appréciez mes écrits... Bonne soirée



S


Je n'avais pas fait attention que tu vivais près de Bordeaux! je connais bien, ma belle-mère est à Talence! Cette maison "double" est vraiement curieuse mais je connais un couple d'américains
(environ 70 ans) qui vivent de la même façon et qui n'ont, eux, pas l'intention de divorcer... mais de vivre chacun de la façon qu'il l'entend! Drôle de vie!


Bisous Sylviane (USA)



Répondre
E


Bonsoir Sylviane. Talence est très proche de Mérignac. Et toi de quelle région es tu originaire ? Bisous



M


Oui tu as bien fais; il faut se sentir en osmose avec l'endroit et déjà dans ton esprit tu doutais à cause de cette situation ..et oui comment en étaient ils arrivés là ? Tu sais que c'est mon
job depuis 35 ans enfin je faisais des grandes propriétés, des moulins, etc... surtout pour les étrangers ...ceçi pour te dire que j'en ai vu de toutes les couleurs tu ne me surprends pas ! bonne
soirée Brigitte ! Bises Mary



Répondre
E


J'ignorais que c'était ton métier, Mary. Tu as dû vendre de superbes maisons et propriétés ! Bisous



F


c'était peut-être le seul moyen qu'ils avaient trouvé pour ne pas s'entretuer!


Apparemment, madame avait pris tous les meubles!


C'est triste ,un couple qui finit ainsi! Bisous



Répondre
E


Oui, c'est bien triste, Fanfan ! Mieux vaut se séparer vraiment... Bisous



J


bonjour, ma chère Brigitte,
tu n'as pas acheté la maison,
mais tu as fait la connaissance de personnages bizarres
dans une situation sorta,t de l'ordinaire
gros bisous bisous
jean-marie



Répondre
E


Bonsoir Jean-Marie. Pour tout dire je les ai juste aperçus, pas vraiment fait connaissance. Bisous



M


ahaa j'adore le tableau dépeint... étonnant!!


oui parfois les chemins se séparent dès le premier jour de vie commune, pour ne plus se croiser que sporadiquement


parfois difficile de vivre ensemble...


gros bisous



Répondre
E


Oui, ça arrive dans de nombreux couples, mas là les deux protagonistes ne semblaient plus avoir un seul point commun, même pas un animal. Bisous



M


Etonnante histoire, en effet..t'es-tu renseigné, est-elle vendue et ce serait drôle de savoir ce qu'il est advenu de la maison et de ces habitants...mille bises bien fraîches de Picardie



Répondre
E


Non, Marie, j'ignore ce que sont devenus la maison et ses habitants... Bisous