Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

En direct du TGV Bordeaux-Paris de 16h23...

27 Novembre 2013 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Voyager

train4-1-.gif

Je suis partie de Bordeaux à 16h23 en TGV direction Paris.  Je devais arriver à 20 h et j'avais en projet d aller déposer mon sac à l hôtel puis de repartir en métro vers les Champs-Elysees admirer les illuminations de Noël. 

Admirer et bien sûr photographier car je ne pars jamais sans un appareil photo,  aujourd'hui un compact Lumix. J allais sauter le dîner ou me contenter d'un sandwich.

Mais voilà : arrivé à Angoulême (à 1h de Bordeaux), une voix au micro nous a annoncé que le train etait stoppé en gare d'Angoulême pour une durée indéterminée suite à un accident de personne près de Poitiers.

Point positif pour moi : mon domino orange qui me permet d'avoir accès au wifi fonctionne très bien ici.

Point négatif : je vais me passer de dîner sans pour autant admirer les illuminations de Noël...

Le speaker vient d'annoncer au minimum 2h de retard et préciser que l accident de personne (= le suicide) a eu lieu à Vivonne.

Cet incident me rappelle mon voyage en train Bordeaux-Nice il y a quelques années : il m avait fallu 16h pour le trajet, accident de personne + problème de caténaire...

J'ai appelé l hôtel pour prévenir que j aurais du retard. J avais l impression d appeler une plateforme téléphonique à l etranger.

J'espère pouvoir au moins dormir quelque part ce soir...

19h50 : nous quittons enfin Angoulême où nous avons dû rester 2h30. Il y a quelques minutes on nous a distribué un carton repas : finalement j aurai au moins dîné.  Dans ce carton il y avait une bouteille d'eau minérale,  une petite boite de pâté et deux biscottes

En eclatant la biscotte en voulant la tartiner j'ai revu Michel Serraut dans la cage aux folles.

Il y avait un sachet de fruits secs, Pas mauvais mais pour l ouvrir sans les dents pas facile. La moitié du sachet est partie dans l allée centrale et moi j ai été prise d un fou rire.

Ne râlez pas pour la présentation : n ounbliez pas que nous sommes repartis et le pilote a dû mettre le turbot car ça secoue.

Il y avait une petite boite de thon a la provençale.  En essayant de l ouvrir j ai eu peur des consequences. Mais non c'est plus tard que j en ai renversé un peu sur mon pantalon.

Il y avait 3 gâteaux dans un sachet et une boite de crème mont blanc au chocolat.

Et puis un étui en carton avec 6 petits crayons de couleur.

Pas trop grands : peut être pour ecrire nos doléances,  mais la SNCF n est pas responsable d etre le moyen d en finir choisi par un grand nombre de désespérés. 

Trop petits pour pouvoir realiser une esquisse...

Quand le train freine je crains l annonce d un nouvel incident : caténaire tombé,  neige sur la voie. Mais il continue vaillamment en nous secouant beaucoup.

La connection n est plus aussi bonne qu en gare d Angoulême. 

 

22h30 nous sommes arrivés à Paris avec 2h 30 de retard.    

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V

ça m'est arrivé une fois, mais c'était un chevreuil qui s'était suicidé! comme c'était tot le matin ils se sont dit qu'on devait dormir...pas eu droit au petit dej'..gros bisous Brigitte. cathy
Répondre
E


Merci pour ton anecdote, Cathy. Bonne soirée et bisous



C

Du retard mais les moyens actuels ns permettent de rester connectés...Tu te vois, il y a cent ans, bloquée ds une loco, sans info...
Répondre
F

J'espère que tu as pu dormir dans l'hôtel?Les gens choisissent souvent les trains , en effet , pour se suicider! Ils sont sûrs de ne pas se rater .


L'essentiel c'est d'être arrivée à bon port! Bisous


 
Répondre
T

salut


dans le temps la SNCF se mettait un point d'honneur à ce que les trains arrivent à l'heure


Aujourd'hui c'est normal d'être en retard


bonne journée
Répondre
E

passe un bon séjour à Paris - bisous fleuris - tu n'es pas très loin de chez moi -
Répondre
M

tu parles d'une péripétie!!!!!!


j'espère ne pas avoir ce genre de souci le 15 vu qu'"en moins de 12H avec une amie je compte 1/prendre le train pour paris-2/prendre le métro-3/voir l'expo à l'Orangerie et si possible idem à
Orsay puis 4/reprendre le métro et 5/reprendre le TGV via Nantes....


Mais comme tu dis,c'est surtout triste pour le geste du désespéré...et pour les voyageurs ce n'est que dommage....
Répondre
E


Il ne faudra aucune anicroche pour que tu profites au maximum de ta journe du 15. Tu as un beau programme. Bisous



C

Que de péripéties !!! je me suis trouvé au printemps dans la même situation !... C'est fou ce que ce genre d'événement peut engendrer comme désordres. J'avais trouvé la boîte assez sympathique et
quand même meilleure qu'un simple sandwich mais bien sûr, je n'avais pas fait l'acrobate...  et en plus en
ouvrant la boîte qu'avais-je vu ???...... un sachet de fraises tagada... mon péché mignon... (enfin un de mes nombreux péchés mignons...). Par contre sur ces coups là, la SNCF s'en sort bien
puisqu'avant l'arrivée, on t'annonce que l'incident étant indépendant de leur volonté, ils ne sont pas tenus de te rembourser la moitié de ton billet. J'espère que tu auras quand même bien
profité de ton séjour parisien. Bisous
Répondre
E


Bonsoir Cathy. Merci pour ton anecdote. Je n'ai pas eu les fraises tagada. A l'aller je n'ai eu que le retard et la boite repas. Au retour nous avons eu distribution de revues + boisson gratuite.
Bisous



M

Avec le TGV c'est souvent que j'avais du retard quand je faisais régulièrement Paris - La roche sur yon - il faut faire avec et ce n'est pas plaisant - bonne soirée - bises
Répondre
M

Et oui hélas c'est trés fréquent ! MDR  ! avec la biscotte ton sachet de fruit...c'était trés risqué avec le thon
lol :)) Bonne soirée à toi Bisous Mary
Répondre
K

ohhh la galère ! bonne soirée
Répondre
H

Bonsoir Brigitte


Un nouvel épisode des aventures de Brigitte. On pourrait croire que cela n'arrive qu'à vous, mais avec le TGV, on peut s'attendre à tout, même si on ne le prend pas très souvent. A se demander
comment font ceux qui le prennent presque quotidiennement et souvent sur de longues distances.


Bonne soirée
Répondre
M

Hier, mon fils avait un rendez-vous professionnel à Massy-Palaiseau.


A 18h, au moment du retour, on leur a annoncé qu'en raison d'un accident de personne, tous les trains avaient du retard...


En fait, son train est bien parti à l'heure, mais il y a eu une alarme près d'Angoulême et il est arrivé avec 2 heures de retard!


Cette ligne subit des retards presque journaliers....
Répondre
E


Bonsoir M'Annette. C'est quand même pénalisant à force. Bisous



S

Bien désagréable, mais les péripéties de ton diner m'a fait rire.
Répondre
S

pas facile quand il y a des petits inconvénients dans le parcours prévu


Belle fin de journée
Excellente soirée
bisous du mercredi
Répondre
L

un sacré voyage -et par ce froid pas marrant non plus !!
encore un bel article mi humoristique comme tu sais si bien faire !!
bonne fin de journée- bisous !!
Répondre
E


Merci pour le compliment et bisous à toi



N

mon dieu quel voyage bisous
Répondre
P

Bonjour Ecureuilbleu,


Bordeaux-Paris en six heures, heureusement que c'était un TGV. Il est cependant difficile de râler en sachant que la principale cause en est une personne désespérée qui s'est donnée la mort.


Par contre, ce qui devait être amusant, c'est de voir chacun essayer de manger ce délicieux repas sans se tâcher ni trop en renverser par terre. La gastronomie SNCF est réputée, tu as dû te
régaler.


Bonne journée
Répondre
E


Bonjour Pascal.Ce n'était ni bon, ni mauvais, aseptisé et ça m'a évité de chercher un restaurant. Bon après midi



Q

Je ris... mais je ne sais pas si j'aurais aimé ce retard si j'avais été dans le train.
Par contre, tu as raconté les péripéties de ton repas avec beaucoup d'humour, j'adore !


 


Bises et douce journée à toi.
Répondre
E


Merci Quichottine. Ton compliment me touche. Bisous



J

bonjour,ma chère Brigitte,
une mésaventure contée,
à ton habitude,
avec talent
et humour !
presque
les joyeusetés de la diligence de jadisen TGV !
merci
bonne journée
bisous d'amitié
jean-marie
Répondre
E


Merci mon cher Jean-Marie et bonne soirée à toi



O

C'est incident pour le voyageur pas pour la personne laisse un souvenir amusé


En rentrant de Bayonne après les fêtes ... de Bayonne la sncf avait doublé les trains sur Bordeaux mais pas sur Lyon. Le train en surcharge a du attendre que les passagers pour Tarbes et
autre prennent un car et nous sommes repartis avec arrêt à Montpellier et bien sur correspondance non prévue donc panique course car quelques minutes seulement pour sauter dans le TGV.


Tu as pu t'illuminer !!!


Bisous


 
Répondre
E


Bonsoir Jacqueline. C'est toujours plus compliqué lorsque l'on a une correspondance à prendre. Bisous



J

au moins tu positives... j'espère que les illuminations sont belles et que l'hôtel sympa !


bises
Répondre
C

Et bien quelle épopée! On sait quand on part... mais on ne sait jamais si on va arriver! Enfin, pour toi, tout a fini bien j'espère et tu as pu dormir dans l'hotel que tu avais retenu. Bisous
Répondre
E


Oui, Chantal, j'ai fini par arriver à l'hôtel où ma chambre était encore réservée. Bisous



J

Je souris à ton billet du jour, pas au suicidé bien sûr, qui embarasse bien du monde en se donnant la mort là... tout comme un ancien voisin à moi l'a fait en novembre 95... il avait
attendu que deux trains se croisent pour se faire, certain de ne pas se louper, ça coûte cher aux familles ce geste... Allez bon mercredi alors, bizzzz
Répondre
E


Merci Fabienne. Ces suicides coûtent cher à la société, surtout lorsqu'ils entraînent des accidents en chaîne. Bisous



M

Coucou Brigitte,


Quel voyage rocambolesque. J'espère que ce superbe menu ne t'est pas resté sur l'estomac?. Je me souviens d'un repas similaire en avion. Un poulet au currry mal supporté.


Bisous


Martine
Répondre