Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Ecoutez la chanson douce de la porte que l'on pousse...

7 Décembre 2009 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Rêver


Je vous ai montré cette vieille porte de café, à Aiguillon (Lot-et-Garonne) il y a quelques jours dans "L'ancienne porte du café". Quand je suis allée à Paris en TGV ("Une journée à Paris"), j'ai écrit ce petit poème pour l'accompagner :

Ecoutez la chanson douce

De la porte que l’on pousse...

Suivez-moi et écoutez-la miauler
Sous ma tendre poussée.

 

Le soleil pénètre dans la salle,

Inonde les toiles d’araignée

Qui l'ont entièrement décorée.

La poussière s’envole,

Virevolte dans le rai de lumière
Puis se redépose par terre.

Au fond : de vieux cartons écornés

Les uns sur les autres sont entassés.

Un tonneau dans un coin voisine

Avec un percolateur à la triste mine.

Une porte sur le côté ouvrait sur l’ancien café.

Aujourd’hui condamnée.

La maison est louée,

L’entrepôt abandonné…


Où sont passées les fêtes d’antan ?

Chaue samedi il y avait bal occitan,

Le vin coulait à flot

Les couples sur la piste dansaient,
Sous les flonflons
De l'accordéon.

Les gens du village se retrouvaient là pour discuter,

Parler, s’amuser : il n’y avait pas la télé…

La vie des familles était étalée…

Des Messieurs buvaient
Pendant que dans les bras d'un autre leur femme valsait...

Les rires fusaient,

Le vin coulait,

Les couples s’éclipsaient…

Ecoutez la chanson douce

De la porte que l’on repousse...

Laissons ses petits secrets
Reposer en paix !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q


Courage alors pour ton travail... Bisous et bonne journée, Brigitte.



Répondre
E


Merci Quichottine. Ca va mieux le week-end. Je blogue dans le jardin (vive le wifi). Bisous



Q


J'aime cette page... la photo est très belle et les mots que tu lui as donné sont superbes !


 


Une histoire à faire rêver. Merci, Brigitte.



Répondre
E


Cette porte m'avait bien plu. Parfois je suis inspirée par un objet ou un paysage, mais quand le travail ne me prend pas trop la tête comme depuis quelques mois. Bisous



R

Bonjour, je découvre ton blog et te souhaite une très bonne journée.....ROSIA


Répondre
E

Bonsoir Rosia et merci pour ta visite qui va me permettre de découvrir ton blog...


Z

Oui et le marché aux truffes cela commence, c'est autour du mois de  janvier je crois,  et on peut manger l'omelette sur la place du village...


Répondre
E

Je ne connais pas mais ça peut-être intéressant... Bonne journée à toi, Zoupie...


D

Un bien beau poème pour une superbe porte!!! Bisous


Répondre
E

Merci Dany. Cette porte m'a plu dès que je l'ai vue...


Z

Trés jolie ritournelle !
Je sais qu'il y a une petite ville où l'on mange des truffes, avec le marché, Lalbenque, connais tu ?
Bisous Cureuil


 


Répondre
E

Je ne connais pas Lalbenque, même de nom. Est-ce en Lot-et-Garonne ? Bisous, Zoupie !


C

Très beau pème ecureuil bleu.   bye A+


Répondre
E

Merci Catcent et bonne soirée à toi !


A

Bonjour Brigitte
Me voici de retour ..j'ai laissé Nice, toutes les bonnes choses ont une  fin.. il me reste les souvenirs et toi tu es tiujours à Lyon...
Merci d'être passée pendant mon absence.
Bonne journée
Bises
Alice


Répondre
E

J'ai passé quelques jours à la Colle sur Loup l'an dernier et mon fils qui travaillait là-bas m'a fait visiter Nice et les environs... Bonne journée à toi aussi... Bisous


C

Quelle belle photo et le poéme est en parfaite phase avec le calme serein de cette splendide porte...


Répondre
E

Merci Cosaque pour les compliments. Bon après midi à toi !


S

Il es très beau ton poème, tu ne manques pas d'imagination. J'ai passé un bon moment derrière cette porte.


Répondre
E

Merci Solange, c'est très gentil de m'avoir suivie dans ce café désaffecté...


M

joli tout plein
et non je n'ai pas bu, je te le dis une troisième fois: non rien, tu n'es pas ivre non plus..
lol
doux bisous à toi


Répondre
E

Je me suis juste laissée tenter par le vin chaud et ce n'est pas très alcoolisé... Bisous


L

Bon, ben voilà que je viens de m'apercevoir, qu'en plus de photographier les mêmes "ombrelles" sur les rebords de fenêtres, nous photographions les mêmes portes...
Regarde:
http://fabulo.blogspot.com/2009/11/heurtoirs.html
C'est le même heurtoir que dans ton billet du premier juillet ...et je jure que je n'ai pas copié !
Bonne soirée !


Répondre
E

Oui, j'ai vu ! Nous avons les mêmes goûts photographiques ! Bonne sirée à toi et amitiés !


L

Je l'aimais telle qu'elle était,
 tu l'a joliement racontée
et dès mon prochain jour de congé
me précipiter je vais aller pour la visiter
puisque de ma ville, voisine elle est.

Merci ton texte est magnifique


Répondre
E

Si tu en apprends plus sur cette porte je suis preneuse ! 


L

un magnifique texte pour une porte qui en connait long sur la vie de cet ancien établissement -

comme je disais la dernire fois - si elle pouvait parler - ça t'as peut-être donné l'idée
en tout cas c'est parfat
bisous  Lady Marianne


Répondre
E

Impossible de te laisser un commentaire ce soir. La fenêtre ne s'ouvre pas correctement sur ton blog. Bisous


F

Bonsoir ma chère Brigitte ! c'est vrai que j'avais  un coup de coeur pour cette porte ! Merci d'avoir écrit et de partager avec nous ce magnifique poème!
Bravo à toi, j'aime tes mots tout simplement!



Gros bisous et amitiés de Normandie


Répondre
E

Merci Fabienne. Tes mots me touchent ! Bisous à toi !


F

Cette porte à secrets est bien tentante ! J'aime beaucoup
Bises Florence


Répondre
E

Dès que je l'ai vue, elle m'a inspirée, avec son bois fatigué et ses pancartes rouillées... Bisous


P

voyager en TGV t'inspire beaucoup, c'est très beau ...


Répondre
E

Il n'y a que la voiture qui ne m'inspire pas ! Rouler en accordéon, soir et matin, me stresse ! Bisous


M

Bonsoir Brigitte, pas gagné , ce bébé c'est moi toute petite ! C'est la seule photo qui me reste de moi ! Bonne soirée , bisous


Répondre
E

D'accrd j'ai perdu, mais je n'étais pas loin car tes fils (que tu nus as montrés en phto) te ressemblent ! Bisous


J

Bonsoir joli petit écureuil bleue ! je me régale avec ta chanson douce que je verrais bien mise en musique !!! de beaux mots dignes d'Aragon !! que ta soirée soit belle !


Répondre
E

Si tu veux la mettre en musique, je suis partante, Jean-Philippe. Et merci pur tes cmpliments ! Bonne soirée à toi


P

J'aime beaucoup ton concept de blog, il y a plein de choses à voir.
La poésie et la photo nous emmène dans une ambiance toute personnelle.
Je suis heureux que cette visite à Lyon t'es plue, la foule en dissuade souvent quelques uns.


Répondre
E

C'est vrai qu'il y a foule, surtout hier. A la fin du feu d'artifice j'étais sur les quais de Saône et je n'ai pas pu aller place des Terreaux. Je ne me suis pas risquée dans le métro en pleine
affluence, ça devait être dément. Mais j'ai adoré les spectacles et l'ambiance. Je raconterai tout ça, y compris la gentillesse des Lyonnais que j'ai croisés...
A bientôt, j'espère...


P


Zut j'ai oublié la clef
je serai bref

Après Paris, Lyon, tu es là-bas pour une compétition de ping-porte ?
Enfin peu im-porte, le joli porte-plume d'écureuil bleu a encore écrit un poème, avec son style, empreint de de délicatesse, de rêverie quant aux secrets sussurés.
Bonne promenade dans la ville lumière.

Porte-toi bien

Philippe Pipolin de l'importe-exporte



Répondre
E

Très joli commentaire, mon filleul et ami. Il va falloir que j'écrive un florilège de tes plus beaux commentaires... Celui-là en fait partie. J'ai apprécié tes jeux-démo avant d'apprécier peut-être
un jour ton jeu au ping.
Bnne soirée, mon ami. Mon ordi vle les "o" ce soir!


E

Elle donne soif cette porte


Répondre
E

A Lyon, tu truves du vin chaud tous les 10 mètres et c'est délicieux...


F

très beau ce poème qui nous fait revivre un passé qui a peut-être existé ! bravo j'aime beaucoup! bises


Répondre
E

Peut-être ou peut-être pas... Qui sait ? Moi j'ai juste imaginé... Bonne soirée, Fanfan !


L

belle parole pour une belle porte ...
j'aime les anciennes portes en bois elles ont une âme ...
bonne soirée


Répondre
E

J'aime les vieux objets, ceux qui ont une histoire à raconter, plus que ceux qui rutilent... Bonne soirée à toi !


R

voilà une porte bien vivante avec un aussi joili poême
bonne soirée
bisous
rosedesneiges


Répondre
E

Meri Rose. Continue-t'il à neiger chez toi ?
Bisous et bonne soirée !


E

tu as retransposé l'ambiance de ses soirées inconnues pour notre génération de quinquagénaire pourtant , dans un superbe écrit en rime qui plus est !

on en ferait une chanson ...   amitiés


Répondre
E

Je me suis inspirée de souvenirs de bals de villages racontés par ma mère... Amitiés


C


De jolis mots, un rythme parfait... j'aime beaucoup! Bises!



Répondre
E

C'est très gentil, Capucine. Ecrire est un plaisir pour moi, au cntraire de la gymnastique qui me fairait purtant du bien... Bisous


D

Excellent ton poeme , il accompagne très bien ta photo , oui!


merci pour tes visites  et tes com's !

bonne fin de journée

bizou




Répondre
E

Dis dnc elle est sexy, ta Betty Boop, avec son clin d'oeil et son joli décolleté ! Bisous à toi ! 


S

Ecoutons cette chanson douce
cette comptine qu'on pousse
qui se cache derrière la porte
comme ces petits cloportes...
poussons doucement ce gond
le bruit des huisseries rondes
poussons la cette clameur
ecoutons la chanson du bonheur!                     Marc qui poète plus haut que son
luth


Répondre
E

Joli poème ! J'ai un problème avec la lettre "o" depuis ce matin sur mn ordi. Si je n'appuie pas très frt sur la tuche elle n'apparait pas (la preuve), ce qui modifierait un peu ta signature, mon
ami !


H

Bonjour Brigitte.
Elle vous plaît bien cette vieille porte qui vous a inspiré ce beau poème. Une remontée dans le temps faisant appel à votre imagination, et qui n'est certainement pas loin de la vérité.
Bonne fin de journée dans les lumières et les couleurs. A bientôt.  Hugues


Répondre
E

Bonsoir Hugues. Vous avez été témoin de mon engouement immédiat dès que j'ai vu cette porte, puisque vus m'avez aidé à déplacer la poubelle et le carton qui gênaient la vue. J'qai très mal aux
pieds car j'ai évité le métro aux heures de pointe mais je suis ravie de cette échappée ! Les spectacles sont courts mais magnifiques, et demain j'aurai la chance de rencntrer Kahouette ! Bonne
soirée à vous !