Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Course poursuite en camion benne..

26 Juin 2009 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Raconter

Mon père était instituteur et directeur d'une école primaire dans la banlieue d’Agen.


Un matin un homme est entré dans la cour de l’école, à la récréation, demandant à voir le Directeur. Les instituteurs qui surveillaient les élèves l’ont adressé à mon père, à qui il s’est  présenté comme représentant en confitures. Mon père  l’a reçu, a écouté son boniment puis l’a dirigé  vers la responsable de la  cantine dans le bâtiment d’à côté.

A la sortie de l’école les instituteurs se sont aperçus que leurs poches de manteau avaient été fouillées, les sacs ouverts. Quelques billets s’étaient envolés… les soupçons se sont portés tout de suite sur le représentant qui –renseignements pris- ne s’était pas présenté à la « cantinière ». Mais il était parti depuis bien longtemps.

Quelques semaines plus tard, mon père allait au bureau de tabac acheter le journal lorsqu’il croise le représentant en confitures qui le reconnait aussi et s’enfuit en courant.

Le camion benne pour la collecte des ordures passait à ce moment là. Mon père l’arrête et demande au chauffeur de poursuivre le voleur, saute sur le marchepied. Course poursuite dans la petite cité. Le voleur est rattrapé, alpagué et conduit en camion benne  à la police. Il ne peut pas  justifier de ses activités de représentant mais nie les faits et du coup est relâché très rapidement par la police surchargée d’affaires plus importantes…

Mon père passera alors pour un héros aux yeux des employés municipaux, avec qui il a partagé cette aventure, un peu moins de ses collègues car il n’a pas récupéré leurs billets volés …

Image prise sur le net. Il manque mon père et le voleur...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rebecca G. 09/07/2015 08:08

Magnifique!!! :D Course poursuite en camion benne... il faudra que je garde l'idée pour un de mes romans, ça pourrait être sympa^^!! Oui, moi, je suis d'accord pour dire que ton père est un héros...!! :D Bisous!

écureuil bleu 11/07/2015 19:55

Merci Rebecca et bonne soirée

Benne online 10/08/2011 07:40



Tout simplement magnifique ton blog


Merci d'avoir le partagé



ecureuilbleu 23/08/2011 22:44



Merci pour le compliment et bonne soirée !



Armide 27/06/2009 14:38

Un acte de bravoure qui restera sans doute longtemps dans les tendres annales familiales. L'instituteur et le curé étaient des figures de proue dans un village...J'aime beaucoup le ton humoristique de ton nota bene

ecureuilbleu 27/06/2009 14:53


Dans le petit village où j'ai vécu avant, le curé et l'instituteur étaient des personnages importants, parfois en compétition, mais au fond s'adorant même si mon père n'allait jamais à l'église. Là
où se situe cette histoire c'était plus une cité qu'un village, les gens se connaissaient un peu moins. Bisous, Armide


mirelie 27/06/2009 13:55

Il e semblait bien que ce devait être dans ce genre ?......A propos, Brigitte, ton article sur Boris Vian n'est pas tombé dans l'oreille d'unsourd puisque ce matin à la bibliothèque nous avons pris deux livres de lui (ce que nous avons trouvé surtout ....Bon week endMichèle

ecureuilbleu 27/06/2009 14:57


Coucou Mirélie. J'espère que les bouquins te plairont, parceque c'est spécial. On aime ou on n'aime pas. Tu me diras. Bon week end et bisous


mirelie 26/06/2009 23:55

Mais dis moi Ecureuil bleu, tu es presque fille de Zorro !!!! Quel courageux papa tu as ?Mais un camion poubelle ça ne doit rouler très vite tout de même, alors le voleur non plus ? Non ? Je me suis bien amusée avec cette petite histoireBisousMirelie

ecureuilbleu 27/06/2009 10:43



Bonjour Mirélie. Personne ne roulait très viet et personne n'était vraiment méchant, un peu comme dans Zorro... Bonne journée à toi



wizzil 26/06/2009 22:37

j'adore l'image que tu as choisie pour illustrer ton récit et pourtant ça n'a pas du être une partie de plaisir pour ton papa, mais quel souvenir dis donc !Bises et belle nuit à toi !

ecureuilbleu 26/06/2009 22:45


J'ai bien cherché. J'ai trouvé des photos de camions, de remorques et de bennes, mais j'ai tilté sur le "camion de recyclage des ordures" de Playmobil. C'est bon pour le développement durable, non
?
Douce nuit à toi, Wizzil


Embrun 26/06/2009 22:05

Une belle aventure... Ton père, ce héros...

ecureuilbleu 26/06/2009 22:19


Bonsoir Embrun. C'est moi qui lui ai rappelé cette histoire... Bonne soirée


Hugues 26/06/2009 21:03

Bonsoir Brigitte. Que voilà une histoire passablement rocambolesque sur fond de morale, même si le coupable s'en est tiré à bon compte. J'ignore si cette péripétie remonte loin dans le temps, mais je doute qu'aujourd'hui, dans des circonstances analogues, un directeur d'école et des employés municipaux auraient le même comportement. Question de mentalité. Très bonne soirée à vous. Hugues

ecureuilbleu 26/06/2009 21:08


Bonsoir Hugues. Cette histoire date d'environ 35 ans et mon père avait oublié les détails qu'il m'avait racontés à l'époque des faits. Il se rappelle par contre très bien du conducteur de la benne
avec qui il s'entendait bien... Bonne soirée à vous,
Brigitte


Acellu Di Notte 26/06/2009 19:05

Un beau souvenir à la mémoire de ton papa, qui devait être un homme couraguex.A bientôt

ecureuilbleu 26/06/2009 19:28


Bonsoir Acellu. j'ai raconté à l'imparfait mais mon père profite de sa retraite, en peignant des aquarelles sur le Bassin d'Arcachon.
Bonne soirée...


Marc de Metz 26/06/2009 16:31


C’est là, dans tes mots que je découvre qu’un camion-benne peut faire une course-poursuite car je ne les vois jamais que rouler à 3 km/heure de poubelle en poubelle. Ce pourrait devenir un téléfilm cette belle histoire. Très sympa à lire et comme dit ce sacré Fuxy heureusement qu’à cette époque l’on pouvait être « voleur » mais ne pas avoir d’armes sur soi ! Je t’embrasse, @mitié de Metz, et sois fière de ton papa. Marc de Metz.

ecureuilbleu 26/06/2009 18:53


Tu commences à me connaître, Marc : je brode toujours. Le camion poubelle ne roulait pas très vite mais le voleur ne courait pas non plus très vite. Les camions poubelle ne roulent à 3 km/heure que
lorsqu'ils ramassent les poubelles. Là ils ont tout stoppé pour aider mon père.
Bisous Marc et à tout à l'heure sur ton blog...


FUXA et FUXY, les renards du terrier 26/06/2009 16:25


Bonjour Brigitte,
 
Du suspens à la Columbo et de l’action à la Derrick, une course poursuite à la Starsky et Hutch… Bref un très bon polar à la française !!!
 
Plus sérieusement, ton père à eu de la chance que le malfrat n’était pas armé. Bravo quand même pour son geste.
 
Bonne journée,
Bises de Catherine et Laurent,
Les renards du terrier
 

ecureuilbleu 26/06/2009 18:50


C'est vrai : c'était un gentil voleur, plutôt un escroc : ni armé, ni méchant... Merci à vous pour ce commentaire digne de mon récit, rocambolesque. Gros bisous


kayababouch 26/06/2009 14:44

J'adore, c'est une petite histoire digne d'un livrede Marcel Pagnol (auteur que j'adore) ... Bisous

ecureuilbleu 26/06/2009 18:54


Je suis très flattée par ton commentaire, Kayababouch. J'ai adoré les livres de Marcel Pagnol et je les apprécie encore beaucoup... Bisous


@lex 26/06/2009 14:35

assez original comme course poursuite mais bon comme on dit, on fait avec les moyens du bord !!!!!!!!!
bizzzzzz

ecureuilbleu 26/06/2009 20:24


Ce n'est pas un véhicule très rapide, mais c'était celui qui passait à ce moment-là... Bisous


melancolie 26/06/2009 13:02

    Par ce geste, je vois que ton père va jusqu'au bout de ses convictions, il savait que cet homme avait volé et ce voleur méritait une punition, dommage que cette affaire aux yeux de la police avait peu d'importance, de là, le voleur continuera à voler des gens honnêtes. Nous le savons, la justice n'est pas vraiment de ce monde. Ton histoire m'a captivée, en plus il était question de ton père, encore plus intéressant ce récit. Dis-moi, ecureuilbleu,  ton billet sur la glycine porte quel titre, j'aimerais le lire. Merci ! Bon Vendredi et à bientôt ! bisous

ecureuilbleu 26/06/2009 20:15


Bonsoir Mélancolie. Je suis touchée par ton commentaire.
Voici le nom de mon article sur la glycine : "le parfum énivrant des glycines". Je n'arrive plus à mettre de lien. Tu peux utiliser le "Recherche" et taper "glycine"... Bisous à toi


Dany 26/06/2009 12:33

Sympa cette histoire. bisousDany 

ecureuilbleu 26/06/2009 20:03


C'est un souvenir que j'ai eu envie de raconter... Bisous, Dany


Domino 26/06/2009 10:54

bonjour , merci de tes passages chez moi ,on se croirait dans un film , quel courage ton père , si tout le monde était comme ça , bien des " voyous seraient arrêtés ! mais hélas , les gens maintenant sont indifférent ou impassibles devant de tels actes de vols !bonne journée   bisous

ecureuilbleu 26/06/2009 19:54


Bonsoir Domino. Le voleur n'était ni armé ni bagarreur, heureusement... Bonne soirée à toi. Bisous


fanfan 26/06/2009 10:53

cette histoire est amusante!! j'imagine la scène!!  

ecureuilbleu 26/06/2009 19:53



Je n'y étais pas et mon père ne s'en rappelle plus trop. L'histoire m'avait marquée à l'époque. Bisous