Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Les clés sont sous le paillasson...

5 Juin 2009 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Raconter


Mon second fils devait avoir 9 ans. Il avait pris l'habitude de rentrer seul de l'école après la fin des cours à 16h30, car il n'aimait pas rester à la garderie. Nous habitions à environ 300 mètres de l'école primaire et il n'y avait qu'une route à traverser, avec un passage clouté. Son frère alors au collège le rejoignait un peu plus tard, bien avant nous qui rentrions plus tard du travail.

Un jour où j'avais suivi une formation à l'extérieur de l'entreprise je suis rentrée vers 17 heures. Les volets étaient fermés et un post it jaune repérable de loin était collé sur la porte d'entrée.
Intriguée je m'approche et lit : "Les clés sont sous le paillasson". Je soulève le paillasson. Les clés étaient bien dessous. Aurélien nous a expliqué plus tard qu'il était parti chez un copain après avoir essayé en vain de m'appeler au bureau pour me demander l'autorisation. Il avait eu alors la bonne idée de laisser les clés à son frère et la moins bonne de lui indiquer où.
Merci aux voleurs qui ne sont pas passés dans cette rue ce jour là ! La porte leur était grande ouverte... 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je me promène aussi dans tes archives ;) très accueillant ton fiston ...il aurait pu leur laisser un petit goûter aussi et le plan de la maison ! heureusement ça s'est bien terminé....après toutes ces années tu la racontera à ses enfants ac le sourire :) amitiés
Répondre
E
Oui, Mel, je pourrai le leur raconter un jour...
M

et il a cru bien faire....mais c'était un jour de chance pour vous.......bonne journée


Répondre
E

Oui, cela aurait pu se terminer bien autrement... Bonne journée à toi aussi !


A

mignon tout plein


Répondre
E

Après coup, oui, mais ces enfants sont imprévisibles...


L
oui une chance !! mais à l'époque moins de gaillards à la recherche de coups à faire !!bises Lady Mariannep.s   les voleurs ne fracturent pas la porte comme ça !!!
Répondre
E

Effectivement : nous n'auruins pas eu la serrure à changer. Merci de me faire voir le bon côté des choses, Lady Marianne ! Bisous


L
oui une chance !! mais à l'époque moins de gaillards à la recherche de coups à faire !!bises Lady Marianne
Répondre
E

C'était il y a 13 ans, mais le quartier était tranquille... Bisous, Lady Marianne


M
Je crois qu'un Ange était posté à ta porte. Il veillait sur ta maison, avec sa cohorte !! Mon petit clin d'oeil du Québec. À bientôt !!
Répondre
E

Bonsoir Mélancolie et merci pour ton ange. Ils sont très beaux vos anges au Québec ! Merci pour le clin d'oeil, Mélancolie


M
Je suis à 75 depuis ce matin . oupsMirelie
Répondre
E

Bravo Mirélie. Je voulais inciter à aller voir ton site mais je ne peux rien prendre. Envoie moi une photo ou un pastel, ce que tu veux pour que j'y raccroche mon lien (ecureuilbleu33@live.fr). Tu devrais aussi enlever au début "mon blog a déjà une semaine" (à mon humble avis). A bientôt, Brigitte


S
je crois que les enfants sont un peu tous pareils, moi, micka avait laissé les clés sur la porte, elle était grande ouverte et personne dans la maison, le cartable au beau milieu du couloir, tout le monde pouvait rentrer ! il a déposé ses affaires puis est parti jouer avec les voisins !!!
Répondre
E

Bonjour Soe. Ton Micka est de la même trempe que mon Auré... Bisous à toi


E
C'est ce qu'on appelle de la chance.Yves 
Répondre
E

De la chance pour moi, de la naïveté pour mon filston. Bon samedi, Yves


F
MDR! cela me rappelle la fois où ma mère avait envoyé mon frère acheter quelque chose dans une des 2 boutiques du village; ne voulant pas vexer la machande de l'autre boutique, elle m'avait demandé de dire à mon frère de ne pas passer devant la boutique! moi je n'avais pas envie de rejoindre mon frère; alors je lui ai cié de l'aute bout du village: "ne passe pas devant "chezCémence"(la marchande ): ainsi tout le village et la marchande ont entendu!! on est naïf quand on est gamin!!mais c'est mignon!!
Répondre
F
MDR! cela me rappelle la fois où ma mère avait envoyé mon frère acheter quelque chose dans une des 2 boutiques du village; ne voulant pas vexer la machande de l'autre boutique, elle m'avait demandé de dire à mon frère de ne pas passer devant la boutique! moi je n'avais pas envie de rejoindre mon frère; alors je lui ai cié de l'aute bout du village: "ne passe pas devant "chezCémence"(la marchande ): ainsi tout le village et la marchande ont entendu!! on est naïf quand on est gamin!!mais c'est mignon!!
Répondre
E


Merci pour ton anecdote personnelle, Fanfan. Tu pourrais aussi la raconter sur ton blog comme tu sais si bien le faire. Les mots d'enfants sont extraordinaires mais le mot d'Aurélien, sur la
porte, était un peu de trop ! Bisous



T
Hello , Ces enfants ,ils sont trop choux et pourtant qu'est ce qu'ils peuvent nous faire tourner les sangs au vinaigre .Ce sont de doux souvenirs quand ils ont grandis ....Douce soirée .
Répondre
E

Bonjour Tatiana. Merci pour ta visite. les miens sont grands maintenant (25 et 22 ans) alors j'en ris. Bisous


A
Excellent ! Et moi j'ai connu une jeune fille qui partant en séjour linguistique en Angleterre avait consciencieusement bouclé son passeport dans sa valise fermée à clé, de peur de se le faire dérober.Arrivée au comptoir d'embarquement, elle a seulement réalisé avoir oublié la clé chez elle ...
Répondre
E


Du coup plus de séjour linguistique, ou alors sur un autre vol, je présume... Bisous à toi, Armide



D
Coucou !  Ce que tu écris à propos des clés me fait penser à un sketch !!  J'imagine ta tête quand tu es rentrée à la maison ! hi hi !  Bonne soirée, bisous, Do
Répondre
E

Oui, je devrais peut être écrire des skecths. Mon fils ainé pourrait ensuite les utiliser pour ses animations... Bonne soirée, Do


M
Les enfants ont de ces idées farfelues et attendrissantes parfois Trop mignonne cette histoire.Je suis très occupée "at present" Ecureuil bleu" car mon blog grimpe et je voudrais bien qu'il atteigne 75 d'ici quelques jours. Peux tu me dire, toi qui a plein de copains bloggueurs ce que cela nous apporte ensuite ?Bisous
Répondre
E

Bonjour Mirélie. Les renards du terrier, Fuxa et Fuxy, ont écrit un article pour expliquer les plus du niveau privilège : va voir leur article :

http://leterrierdesrenards.over-blog.fr/article-31480666.html

Quand tu seras à 75 depuis quelques jours dis le leur ainsi qu'à Marc de Metz et ils feront un article sur leur blog (qui a beaucoup d'audience) pour te souvenir et ouvrir des pages sur ton blog.
Je viendrai aussi bien sûr ! Plein de bisous à toi. P.S.  : j'ai découvert de belles photos d'écureuil sur le site de "Frère Jacques".


K
C'est mignon comme tout !!! Bisous
Répondre
E

Bisous Kayababouch. C'est original mais n'importe qui aurait quand même pu nous emporter télé, ordinateur, appareils photos etc...


M
ah ben en voilà une bonne idée!!! lolà s'arracher les cheveux des fois...!!!j'en ai un qui me les as mises dans la boite aux lettres aussi une fois, avec mon mari absent... on a dormi à l'hôtel jusqu'à ce que mon père nous envoie en chronopost le double!!! c'était il y a quelques années...sont futés nos ptits tout de même!!!bon WE à toibises ensoleillées
Répondre
E

Bonsoir Mamalilou. Ton histoire est encore mieux que la mienne. Jer pourrais écrire un roman d'anecdotes entre moi et mes enfants. J'ai déjà raconté ici "Les dents cassées" du même loustic. Mais
j'en ai toute une série sous la main. Je les adore. Bon week end à toi et bisous


A
C'est le destin : parfois effectivement, il arrange bien !Trop drôle...Je t'ai taguée Ecureuil Bleu, va voir sur mon blog pour le "modus operendi"...Bises
Répondre
E

D'accord je vais aller voir ton tag sur ton blog. Bisous, Ava


G
bonjour Brigitteune bonne journée à toi ! bisous
Répondre
E

Bonsour Gypsy. Bonne soirée et bon week-end à toi... Bisous


D
 Sympa ton fils!! Il a quand meme laisser un billet...pour vous et les voleurs!!!! hi hi.Bisous ma jolieDany
Répondre
E

Bonjour Dany. Sur le coup je n'ai pas du tout ri. J'étais doublement furieuse : à cause de son post it et parcdequ'il était parti chez son copain sans autorisation : il pouvait appeler son père...
Bisous à toi