Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un roman bouleversant : "Le jour où" d'Amélie Antoine...

27 Juin 2021 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

J'avais lu de bonnes critiques sur ce roman et je l'ai acheté.

.

Informations pratiques : roman d'Amélie Antoine, paru en septembre 2020, aux éditions "XO éditions". 393 pages. 19,90 €

 

La 4ème de couverture :

Quand l’amour redonne vie et espoir à des âmes cabossées…
Printemps 2019, un cimetière parisien.
Rebecca a pris l’habitude de venir fleurir des tombes à l’abandon.
Benjamin, lui, vient assister à l’enterrement d’un inconnu.
Quand le hasard les met sur la route l’un de l’autre, le rapprochement se fait avec douceur et prudence, chacun prisonnier de sa propre souffrance.
Les secrets du passé sont parfois lourds à dévoiler, et ceux de Rebecca font osciller Benjamin entre amour fou et inquiétude sourde.
Et comment séduire une femme alors que l’on porte en soi une lourde culpabilité ?
Ces deux écorchés vifs vont pourtant apprendre à s’apprivoiser, à baisser les armes, laissant de côté l’ombre pour la lumière…

Mon ressenti :

Benjamin, trentenaire célibataire, allait monter avec son neveu de 10 ans dans une attraction de fête foraine, et cède sa place à Tiago, un jeune homme désireux de rejoindre une demoiselle, mais c'est la catastrophe et Tiago meurt presque sous leurs yeux. Benjamin est traumatisé. Au cimetière, près de la tombe de Tiago il va rencontrer Rebecca, jeune femme qui entretient les tombes oubliées. Rebecca, cabossée par la vie est suivie en analyse et écorchée vive. Peu à peu ces deux-là vont se rapprocher et s'épauler.

La construction du roman est originale, mêlant présent et passé, en fonction du nombre de jours avant et après "Le jour où", puis avant "Le jour d'après". A la façon d'un puzzle dont les pièces s'assemblent peu à peu, nous découvrons ce qu'il s'est passé ce fameux jour où. Benjamin et Rebecca sont des personnages attachants, terriblement humains. La psychiatre qui suit Rebecca, Sophie de Leyret, est un personnage important, attentive, encaissant l'aigreur et le mal-être de sa patiente, comme un punching-ball, garde-barrière et titillante juste ce qu'il faut..

Il n'y a pas de mièvrerie dans ce roman même si la lumière finit par percer dans leur ciel très noir.

C'est bien écrit et émouvant. Certains passages m'ont fait pleurer, d'autres m'ont fait sourire. 

Quelques extraits :

- On devrait toujours faire les choses au moment où l'on a envie de les faire, sans tergiverser, sans vouloir être raisonnable, sans remettre à plus tard. Parce qu'on ne sait jamais s'il y aura un plus tard en réalité. Et il suffit d'un minuscule grain de sable pour que le "plus tard" se transforme en "trop tard", pour que l'espoir se métamorphose en regrets. La pire erreur qu'on puisse faire, dans la vie, c'est d'être raisonnable. De temporiser, de douter, d'attendre. Au lieu de se contenter de vivre.

- On passe des années à bâtir ce qu'on pense être un château-fort et il suffit d'un instant, un instant à peine, pour se rendre compte qu'il ne s'agissait finalement que d'un château de cartes, un vulgaire château de cartes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
J'ai tendance à trop réfléchi avant de me lancer ... comme pour le vaccin ! J'ai mis du temps ...
Répondre
E
L'important c'est que tu as passé un bon moment à le lire. Je viens pour ma part de terminer celui de Didier Decoin, que j'avais mis en note sur mon blog. J'ai bien aimé, même si la fin est assez triste car Kate retourne en prison.
Répondre
E
Bonsoir Elisabeth. C'est un auteur que j'aime bien
S
Belle recommandation. Merci
Répondre
P
Merci pour ton ressenti ! J'ai lu plusieurs livres qui parlent de la naissance d'un amour au cimetière :D Bisous Brigitte
Répondre
E
Oui c'est à la mode : Le mec de la tombe d'à côté par exemple. Bisous
M
Une belle histoire d'amour ???? Bonne journée. Gros bisous
Répondre
M
J'en ai entendu parler en bien, alors si je le croise à la médiathèque je le lirai. Merci pour ton ressenti et les extraits, c'est bien fait qu'on ne devrait jamais remettre à plus tard...hélas le manque de temps nous y oblige souvent. bisous et une douce semaine
Répondre
E
Oui, on court toujours, surtout lorsque l'on est actifs, avec des enfants. Bonne journée et bisous
D
plein d'émotions donc, un avis à écouter
Répondre
C
Merci pour ta bonne présentation et pour ton ressenti, Brigitte ! Bonne journée ! Bisous♥
Répondre
A
faire pleurer, faire sourire, voilà ce qu'on attend d'un roman. Roman, tu le sais, que je ne lis plus, enfermée dans la vie d'Annick-Ariane que je fais vivre à l'infini en relisant ses "mémoires".
Répondre
E
Oui je sais, Gisèle. Bonne journée et bisous
R
merci pour ta présentation Brigitte doux dimanche Bisous
Répondre
C
bonjour
sans doute un livre qui me plairait s'il n'y a pas trop de personnages
bisous et bon dimanche
Répondre
P
Ce livre ne m'attire pas il a l'air trop feel good à mon goût.
Bon dimanche
Répondre
A
Oh Oui, la 1° citation est juste; j'ai vécu des années en me projetant, en vivant dans le futur; et puis, l'âge venant ou les évènements se déroulant, j'ai compris que le bonheur se cueille à l'instant, sans remettre. Mais Ronsard le disait déjà: il ne faut pas attendre.
Répondre
E
Oui, il ne faut pas attendre et profiter de la vie. Bonne journée
L
Pas très gai le sujet, je ne le lirai pas pour le moment, l'ambiance générale est trop chargé déjà ! Bisous et bon dimanche
Répondre
F
J ai pris ce livre à la médiathèque et je viens de le finir,j ai adoré, rit et pleuré . Je le recommande
Répondre
E
Merci Françoise pour ce partage de ressenti et bonne journée
M
Merci pour cette présentation . Je note ???? Bon dimanche
Répondre
M
pas très gai le début de ce livre....le destin est parfois bien cruel....passe un doux dimanche
Répondre
J
J'aime les mots de la fin de billet, car ma foi... il suffit... ! Merci Brigitte, bises
Répondre