Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un ancien cantonnier lègue 1 million d'euros à sa commune...

16 Octobre 2020 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Remercier

La commune de Sérignac-sur-Garonne (un peu plus de 1 000 habitants), en Lot-et-Garonne, est devenue millionnaire grâce au legs de Didier Coueque, un ancien cantonnier, décédé à 94 ans, en avril 2019, alors que son budget annuel de fonctionnement est de 700 000 €.

Sans épouse et sans enfant, ce nonagénaire vivait depuis 20 ans dans une maison de retraite sur cette commune, d'où il était originaire. Sa succession se compose de lingots et pièces d'or et d'investissements accumulés au cours de sa vie.

Il vivait chichement et avait su faire fructifier son argent, en boursicotant.

Il avait demandé que 3 maisons soient construites avec son argent, et louées par la commune.

 

Mon grand-père maternel était cantonnier en Charente. Il a élevé 8 enfants dont 2 morts jeunes (à 6 mois et 18 ans). Il vivait chichement lui aussi dans une maison sans commodités : ni eau courante, ni chauffage central. A sa mort, il n'avait pas grand chose à léguer...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Incroyable !
Mais c'est une très belle histoire.
Répondre
C
Une histoire incroyable comme il en existe parfois.
Répondre
E
Sans héritier, il devait le faire, il l'a fait, l'argent restera dans sa commune. Il a pensé à ça plutôt que ça parte pour l'Etat.
Répondre
M
Hélas, trois fois hélas, nous ne sommes pas tous égaux dans cette vie!
Répondre
P
Incroyable!
J'espère qu'il ne s'est privé de rien!
Bon dimanche
Répondre
F
Bonjour, il avait des sous et n'en a pas profité... une manne pour la commune, je te souhaite un bon week end, bisous
Répondre
K
Bonjour Brigitte,
Un beau geste de la part de ce cantonnier et une aubaine pour la commune qui fera sans doute des heureux avec les économies de ce brave homme.
Ton grand-père n'avait peut-être pas lingots à léguer, mais sans doute aura-t-il été heureux parmi ces nombreux enfants ... chacun vit de ce qu'il peut et comme il veut, le tout est d'y trouver un peu de bonheur.
Bisous Brigitte ...
Répondre
E
Bonsoir Viviane. Je ne sais pas s'ils ont été heureux ou pas. Ils ne parlaient pas beaucoup et n'exprimaient jamais leurs sentiments ou leurs émotions. Bonne soirée et bisous
L
C'est bien, j'ai entendu à la radio l'information.
Répondre
C
C'est un très beau geste de sa part ! Merci ce cette belle histoire vraie, Brigitte ! Bonne soirée ! Bisous♥
Répondre
P
Une histoire vraiment impressionnante. Bon week end
Répondre
L
Je n'aurai pas cru qu'un cantonnier puisse accumuler tant de lingots d'or! Tant mieux pour lui. Bisous et belle soirée
Répondre
B
le geste est beau, il a été économe ce cantonnier ... je n'en ai pas connu d'aussi riche
Répondre
E
Bonsoir Claudie, je rejoins Chevrette, l'argent ne fait pas le bonheur... même si il y contribue ;-) Bonne soirée, bisous
Répondre
C
bonjour
l'argent ne fait pas le bonheur, en tout cas ça semblait son cas !!!
bisous
Répondre
M
Pourquoi vivre si chichement alors ! Et pourquoi autant d'argent ! Voilà le début d'un polar ! On attend ta suite alors ????
Répondre
D
J'espère que la commune fera bon usage de ce leg! Il devait être tradeur dans une autre vie ce cantonnier pour accumuler cette fortune!
bonne journée, et bon week-end.
bises
Répondre
E
Oui, c'est possible. Bisous
A
Généreux pour la Commune! (mais n'est-ce pas un merveilleux moyen de n'être pas effacé de la mémoire de ses concitoyens ?!). Y avait-il pensé ce brave homme? Ton grand-père n'y a sûrement pas songé du tout! Et pour cause: il a élevé 8 enfants! Pas mal! ... Enfin... sa femme s'est quand même coltinée tout le boulot (pardon Messieurs). Bonne journée et merci pour cette information. Gisèle
Répondre
E
Ma grand-mère a porté du noir presque toute sa vie, suite au décès de son fils, bébé. Bisous et bonne soirée
S
c'est sympa pour la commune.. mais je crois que cela va devenir de plus en plus rare..
Répondre
L
J'en avais entendu parler... Je trouve cela une belle idée.
Gros bisous et belle fin de semaine;
Lavandine
Répondre
V
arriver à une telle somme en "boursicotant", faut le faire!!! gros bisous Brigitte. cathy
Répondre
M
Cela paraît invraisemblable en effet, même s'il vivait seul et chichement je ne sais pas si c'est possible d'accumuler autant d'argent au cours d'une vie. J'espère que la commune saura en faire bon usage ! bisous et une belle journée
Répondre
E
C'est étonnant mais possible... Bisous et bonne soirée
P
J'avais lu cette info et je me suis dit que ce cantonnier n'avait pas dû profiter de la vie ! Espérons que la commune fera bon usage de ce leg ! Mais 20 ans en maison de retraite ont dû creuser son avoir ? Passe une bonne journée Brigitte Bisous
Répondre
E
Oui, sans doute, Paulette. Bonne soirée et bisous
C
Bonjour Brigitte !
Ce cantonnier vivait à sa façon simplement, sans doute, était il heureux ainsi, et a une tres bonne idée de léguer sa fortune à sa commune, cela fera des heureux, il aura peut être même sa rue, ce qui serait normal.
Quant à nos ancêtres, ce n'était pas la joie, des familles nombreuses,de petits moyens, une mortalité infantile assez importante, je l'ai constaté à travers mes recherches généalogiques, à côté d'eux, on a une vie plus agréable, malgré tout.
Bises
Répondre
E
Oui, c'est sûr, Colette. Bonne soirée et bises
G
Beau geste
La commune saura utiliser ce gain du ciel pour le bien de tous
Bonne journée
Répondre
M
J'espère que la commune sera en faire bon usage
Répondre
.
oh mort où est ta victoire .....?
Répondre
J
Beau geste d'un vieux célibataire, cantonnier de son état, devenu bien riche en plaçant sans dépenser... sans en profiter lui-même... Ah s'il avait eu femme et huit enfants !! Bises
Répondre
E
Il se contentait très peu et a joué en Bourse, avec succès... Bisous
M
une belle idée avant de partir là haut...au moins il sait que son argent rapportera à la commune....passe un doux vendredi
Répondre
D
voilà qui me fait forcément penser à la vieille chanson qui commence ainsi :
Sur la route de Louviers (bis)
Il y avait un cantonnier (bis)
Et qui cassait
des tas d'cailloux
Et qui cassait des tas d'cailloux
Pour mettre sur l'passage des roues
Une belle dame vint à passer (bis)
Dans un beau carrosse doré (bis)
Répondre
E
Oui, je la connais...