Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un livre coup de coeur, bouleversant : "Le bal des folles" de Victoria Mas...

8 Juillet 2020 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

J'avais lu de bonnes critiques sur ce livre, et je l'ai acheté en librairie lors de ma balade à Périgueux.

 

Informations pratiques : paru en août 2019 aux éditions "Albin Michel". 251 pages. 18,90 €

 

L'auteur : c'est le premier roman de Victoria Mas, récompensé par le Prix Stanislas, le Prix Patrimoines, le Prix Première plume et le prix Renaudot des lycéens.

 

La 4ème de couverture :

Chaque année, à la mi-carême, se tient, à la Salpêtrière, le très mondain Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires.Cette scène joyeuse cache une réalité sordide : ce bal "costumé et dansant" n'est rien d'autre qu'une des dernières expérimentations de Charcot, adepte de l'exposition des fous.

Dans ce livre terrible, puissant, écrit au scalpel, Victoria Mas choisit de suivre le destin de ces femmes victimes d'une société masculine qui leur interdit toute déviance et les emprisonne. Parmi elles, Geneviève, dévouée corps et âme au service du célèbre neurologue ; Louise, une jeune fille "abusée" par son oncle ; Thérèse, une prostituée au grand coeur qui a eu le tort de jeter son souteneur dans la Seine ; Eugénie Cléry enfin qui, parce qu'elle dialogue avec les morts, est envoyée par son propre père croupir entre les murs de ce qu'il faut bien appeler une prison.

Un hymne à la liberté pour toutes les femmes que le XIXe siècle a essayé de contraindre au silence.

Mon ressenti :

Ce roman se déroule en 1885, à Paris.

 

Geneviève est intendante à la Salpétrière, rigide, intimidante, ni injuste ni malveillante, "simplement, elle n'inspire pas d'affection". Totalement dévouée à l'hôpital et au professeur Charcot qui dirige le service des aliénées elle fait le lien entre le personnel médical et les malades, sans aucune pitié pour celles-ci. Geneviève a perdu sa soeur adorée, Blandine.

Louise est jeune et naïve, enthousiaste, attirée par un interne qui lui tourne autour.

Thérèse est une ancienne. Elle tricote des châles (tiens, comme moi), console les autres malades, ne veut pas quitter l'asile.

Eugénie Cléry vit dans une famille aisée, avec un père intransigeant, un frère soumis, une grand-mère qui l'écoute. Eugénie a un don, converse avec les morts, et se retrouve internée par son père, à la Salpétrière, parce qu'elle pourrait salir son nom. Eugénie est internée quelques semaines avant "Le bal des folles", événement annuel qui attire le Tout-Paris, préparé longtemps à l'avance par les pensionnaires heureuses d'être vues, certaines étant aliénées et d'autres non..

 

J'ai apprécié les personnages de ce roman, notamment Geneviève et Eugénie.

Le sort des femmes, à la merci de leur père, leur frère ou leur mari, il y a à peine 150 ans, m'a révoltée : de quoi être internée à cette époque-là.

 

C'est bien écrit et captivant, avec une fin très réussie : une belle découverte et un coup de coeur pour moi.

 

Le sujet des internés en asile à tort avait été traité aussi avec brio par Anna Hope dans "La salle de bal", roman se passant en 1911, en Grande-Bretagne, avec un bal hebdomadaire pour distraire les malades.

 

 

Un extrait :

- Mais la folie des hommes n'est pas comparable à celle des femmes : les hommes l'exercent sur les autres ; les femmes sur elles-mêmes.

 

La critique de mon aminaute, Manou :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
ca semble difficile à accepter, la lecture doit sérieusement taper sur les nerfs!
Répondre
E
C'est bien écrit et très agréable à lire...
C
Bonsoir Brigitte,<br /> je l'ai dans mes "A lire" il faut que je pense à le sortir de ma PAL, j'ai hâte de le lire<br /> bisous
Répondre
P
Bonsoir Brigitte,<br /> J'ai tellement aimé la Salle de bal que je n'ai pas encore su me résoudre à lire celui-ci mais tu me donnes envie. Je le mettrai sûrement sur ma liste de rentrée, j'ai déjà bien assez à lire pour tout l'été.<br /> Bises<br /> Anne
Répondre
E
Bonsoir Anne. J'ai autant aimé l'un que l'autre... Bonne soirée
M
Très amusant car nos lectures se sont croisés et l'article que j'avais programmé pour aujourd'hui parle d'un de tes livres :) Merci pour le lien vers ma présentation. Je vois que pour toi c'est un coup de coeur. C'est un auteur que e suivrais j'ai vraiment aimé la découvrir à travers ce premier roman. Bisous et une belle journée
Répondre
E
Oui, c'est amusant et sympa
E
Oui, c'est amusant et sympa
M
C'est un univers atypique qui m'intéresse...un livre que j'aurai aimé lire...en tout cas tu en parles tellement bien qu'il me semble passionnant ! Bonne soirée :)
Répondre
C
Merci pour la présentation de ce livre, Brigitte et pour ton ressenti ! Belle et bonne soirée ! Bisous♥
Répondre
M
L'histoire à l'air bien, je note le titre. Merci pour ce conseil de lecture
Répondre
G
Une proposition intéressante même si ce n'est pas trop ce que je lis <br /> Bonne fin de journée Brigitte <br /> Bises
Répondre
B
une excellente lecture visiblement.
Répondre
R
I was unable to find it in English. Friendship
Répondre
R
Merci il a l'air vraiment intéressant à lire mais je reviendrai, car de nouveau trop en attente. Bisous brigitte
Répondre
P
Merci pour la suggestion coup de coeur, je note une fois encore.<br /> Bises et bonne journée
Répondre
A
Voilà encore un livre que j'aimerais lire! Sans mentionner tous les classique que je n'ai pas tous lus! Ah! Pas de doute! Le temps rétrécit quand on vieillit! Merci de nous en parler... au cas où...
Répondre
E
Je m'en aperçois aussi, Gisèle... Bonne journée et bisous
C
bonjour<br /> il y aurait tant à écrire sue ce que les femmes ont subi, ce n'est pas fini d'ailleurs<br /> bisous
Répondre
M
J'avais lu la critique de Manou. Vous incitez toutes deux à lire ce roman mais j'ai envie de choses plus gaies en ce moment et ma Pile de livres à lire est déjà bien haute. Bisous
Répondre
P
Coucou<br /> J'ai déjà entendu beaucoup de bien sur ce livre et tu me donnes vraiment envie de le lire, donc je l'ajoute à mon immense pal dès que je le trouve en ebook.<br /> Bonne journée
Répondre
C
On peut dire que ce livre a du succès, je le vois souvent sur les réseaux sociaux et la blogosphère et toujours des avis positifs à son sujet. Il va falloir que je le découvre ! :)<br /> Bonne journée, bisous
Répondre
L
Alors là, je ne le lirai pas, entrer chez les fous me fait peur. Bisous et belle journée
Répondre
E
Justement, elles ne sont pas si folles que ça... Bisous
Y
j'ai lu ce livre il y a quelques temps (également suite à de bonnes critiques).. comme toi.. gros coup de cœur aussi..<br /> bonne journée<br /> bizzzzzz
Répondre
E
Merci pour ton ressenti, Yolande, et bonne journée. Bisous
C
Par extension à ce sujet sensible, je ne peux m'empêcher de penser au destin tragique de Camille Claudel.
Répondre
E
Oui, c'est vrai : elle a été internée de force...
A
Je lis pour ma part le roman d'une internaute (le blog Bonheur du jour; sur les personnes âgées, leur quotidien, celui des aidants. Ce ne sont pas des sujets "risous", mais connaître le monde passe par la lecture, y compris de romans. Ils nous ouvrent les yeux.
Répondre
E
Oui, j'ai lu des critiques de ce roman, et je fréquente son blog. Bonne journée
P
J'avais lu l'aliéniste, le livre dont tu parles m'intéresse donc beaucoup ! De plus j'ai en face de chez moi un couple de malades mentaux reconnus par le corps médical, internés plusieurs fois mais relâchés sans aucun suivi donc ils retombent fatalement dans leurs errances ! Passe une bonne journée Brigitte Bisous
Répondre
E
Bonjour Paulette. Je chercherai l'aliéniste que je n'ai pas lu. Bonne journée et bisous
M
il y a des endroits comme ceux là pas très loin, qui demande à être connu....douce journée à toi
Répondre
E
???
M
Oui une très agréable surprise de la rentrée de septembre 2019. Un roman très féministe, très bien construit, bien écrit qui dénonce le sort des femmes n'étant pas dans le moule attendu. Très bonne journée Brigitte !
Répondre
E
Merci pour ton ressenti, Matatoune et bonne journée
D
un titre à retenir
Répondre