Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Paix à l'âme de ceux et celles que nous avons aimés et qui sont décédés...

1 Novembre 2019 , Rédigé par ecureuilbleu

Paix à l'âme de ceux et celles que nous avons aimés et qui sont décédés...

Le ballet des méduses, à l'Aquarium de La Rochelle, admiré le 29 octobre, m'a fait penser aux âmes de nos proches qui veillent sur nous. Je pense à eux en ce 1er novembre, jour de Toussaint.

 

Extrait d'un poème Amérindien

 

 

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !

Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d’automne,
Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit !

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Que c'est bon Brigitte !!! Pas venue avant à cause de la panne d'électricité ! Bonne soirée de ce dimanche ! Bisous♥
Répondre
P
J'aime beaucoup le poème et la photo...elle-même très poétique...
Répondre
M
Comme c'est beau et un cimetière qui ressemble à un jardin a tout compris de cet accord avec la nature!
Répondre
D
J'ai oublié de te dire que j'aime beaucoup ta photo.
Répondre
D
Bonjour. Bien vrai. En plus ils sont dans nos coeurs. Bisous
Répondre
L
Cet écrit m'a toujours inspiré. Une pensée à tous ceux que nous aimons. Douce nuit. Bisous bisous
Répondre
L
C'est très bien écrit !
Répondre
R
What a lovely and graceful image as well as heartfelt words. Friendship
Répondre
É
Thank you, Ruthie !
R
Un très beau poème, et c'est bien vrai que les défunts n'y sont plus....Bisous
Répondre
A
Je vais toutes les semaines sur sa tombe et j'arrive là avec un sourire radieux car il ne faut pas qu'elle pense que le fait de venir "la voir" est une chose qui m'embête mais au contraire, avec plaisir! Joli poème, bravo Ecureuil, Gisèle
Répondre
É
Bonjour Gisèle. Elle sait bien tout ce que tu fais pour entretenir sa mémoire et mettre en lumière ses talents. Bon dimanche et bisous
K
Je viens de regarder tes derniers articles ! petit coucou
Répondre
P
Joli poème.<br /> Nous les portons dans nos coeurs et souvenirs chaque jour...<br /> Bises et bonne journée
Répondre
V
très beau ce poème, ainsi que la photo! gros bisous Brigitte. cathy
Répondre
J
ils sont présents dans nos pensées... n'empêche qu'on la redoute pour nos aimés !
Répondre
C
bonjour<br /> c'est vraies qu'elles sont urticantes mais légères, aériennes !! hier soir visite de gamins avec leur seau !!<br /> bisous
Répondre
E
Bonjour Brigitte, j'ai aussi une pensée pour mes proches disparus. Bon vendredi, bisous
Répondre
.
und viel mehr Blumen während des Lebens<br /> denn auf den Gräbern sind sie vergebens.
Répondre
.
Ne pleure pas, si tu m'aimes !<br /> Si tu savais le don de Dieu et ce que c'est que le ciel !<br /> Si tu pouvais d'ici entendre le chant des Bienheureux et me voir au milieu d'eux !<br /> Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux les immenses horizons et les nouveaux sentiers où je marche !<br /> Si un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent !<br /> Quoi ?… tu m'as vu… tu m'as aimé dans le pays des ombres et tu ne pourrais ni me revoir ni m'aimer dans le pays des immuables réalités ?<br /> Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens comme elle a brisé ceux qui m'enchaînaient, et quand, un jour que Dieu seul connaît et qu'il a fixé, ton âme viendra dans ce ciel où l'a précédé la mienne… ce jour-là, tu me reverras et tu retrouveras mon affection purifiée.<br /> A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse, je sois infidèle aux souvenirs et aux vraies joies de mon autre vie et sois devenu moins aimant !<br /> Tu me reverras donc, transfiguré dans l'extase et le bonheur, non plus attendant la mort, mais avançant, d'instant en instant, avec toi, dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie !<br /> Alors… essuie tes larmes, et ne pleure plus… si tu m'aimes !…<br /> <br /> Saint Augustin
Répondre
É
Merci Simone de me faire découvrir ce texte de Saint-Augustin sur la mort. Bon dimanche
C
J'aime ton image et son interprétation très poétique. Le poème amérindien est également très beau et si vrai, il représente tout à fait mon ressenti. Passe une belle journée. Gros bisous
Répondre
É
Bonjour Cathy. Merci pour ton ressenti. Je suis réveillée et debout depuis 3h30 : la tempête souffle très fort et j'ai rassuré mes chats. Bon dimanche et bisous
L
"On n'est vraiment mort lorsque plus personne ne pense à vous"! Le poème, accompagné du ballet des méduses est magnifique. Bisous et belle journée
Répondre
É
Merci Chantal et bon dimanche ! Bisous
M
Magnifique poème indien, la photo est chouette aussi. Un bel hommage en ce 1er novembre à tout ceux qui nous ont quitté
Répondre
D
voilà un poème qui me convient le jour de la fête des morts au Mexique
Répondre
A
Il y a du vrai dans ce poème que je connais; lorsque je vais sur la tombe de mon mari, je n'ai pas l'impression qu'il soit là, je ne l'y sens pas, mais autour, dans le vallon au- dessous, au -dessus dans les nuages. Dans mon cœur.<br /> Les gens que nous avons aimés forment une chaîne quelque part, un collier de pensées et nous aident à monter, à nous élever au sens propre. quelqu'un qui a vieilli est le résultat de tant d'expériences... <br /> Et les méduses ressemblent à mes cyanotypes, le même bleu...<br /> Baisers!<br /> Anne
Répondre
É
Bonjour Anne. Ma maman est aussi en moi et dans Ecureuille, ma chatte, très câline. Il y a de la ressemblance avec tes cyanotypes. Bon dimanche et bises
M
Ces méduses sont magnifiées et mystérieuses. Selon moi nos morts continuent à vivre en nous, nous sommes faits de ce que nous sommes,ici et maintenant, addition de nos expériences,de nos croyances,de notre évolution,et aussi de ce que nos ancêtres, amis,connaissances nous ont apportés,des graines qu'ils ont fait germer en nous.<br /> Bisous Brigitte
Répondre
É
Bonjour Evelyne. C'est vrai que nous nous sommes construits grâce à de multiples contacts et échanges avec des personnes qui nous ont quittés depuis. Bon dimanche et bisous
Q
L'image est magnifique, et je connaissais le poème.<br /> J'aime l'idée de ces défunts qui ne sont pas vraiment morts.<br /> Passe une douce journée. Bisous.
Répondre
É
Bonjour Quichottine. Ici c'est la tempête et il me tarde que les rafales diminuent. Bon dimanche et bisous
J
Ces méduses et la Toussaint s'accordent... nos morts ces fantômes quelque part... et partout à la fois, merci, bises
Répondre