Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un livre coup de coeur : "En un monde parfait"...

12 Août 2017 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

J'ai emprunté ce livre à la médiathèque, un peu au hasard et je l'ai trouvé époustouflant, à la fois terriblement inquiétant et rassurant.

 

Informations pratiques :  roman de Laura Kasischke, paru en 2010. 332 pages

La 4ème de couverture :

Jiselle, la trentaine et toujours célibataire, croit vivre un véritable conte de fées lorsque Mark Dorn, un superbe pilote, veuf et père de trois enfants, la demande en mariage. Sa proposition paraît tellement inespérée qu’elle accepte aussitôt, abandonnant sa vie d’hôtesse de l’air pour celle, plus paisible croit-elle, de femme au foyer. C’est compter sans les absences répétées de Mark, les perpétuelles récriminations des enfants et la mystérieuse épidémie qui frappe les États-Unis, leur donnant des allures de pays en guerre. L’existence de Jiselle prend alors un tour dramatique…

Ce qui est rare chez Laura Kasischke, c’est ce curieux mélange de maîtrise et d’émotion, d’étrangeté et de simplicité, d’atrocité et de poésie. Douée d’un talent de narration peu commun, Laura Kasischke est une écrivaine capable de déchaîner la terreur et d’en faire surgir la beauté. Olivia de Lamberterie, Elle.

 

Mon ressenti :

Jiselle est une superbe jeune femme qui réalise son rêve en épousant un prince charmant : Mark, pilote de ligne.

Pour lui elle abandonne tout, notamment son travail et son appartement, s'installe dans une maison en rondins de bois, au bord d'un ravin, avec les 3 enfants de Mark dont l'épouse est décédée.

Le rêve tourne très vite au cauchemar : Mark est souvent absent et ses deux filles : Camilla et Sara sont odieuses avec elle. Sa mère reproche d'avoir épousé Mark si vite et tout laissé pour lui. Il n'y a que Sam, le plus jeune des enfants de Mark qui l'accepte.

Une épidémie de grippe frappe les Etats-Unis, les coupant peu à peu du reste du monde et les transformant en parias.

Mark est coincé en Allemagne, et Jiselle doit faire face aux coupures d'électricité, problèmes d'approvisionnement, disparition de proches, relation avec ses belles-filles, proximité de bandes armées.

Au fur et à mesure où la situation se détériore, Jiselle prend de l'ampleur.

C'est une belle personne, pleine de ressources, qui va grandir et faire grandir ceux qui l'entourent. Généreuse, elle offre son amour et sa protection aux enfants de Mark, à ses voisins, à sa mère.

J'ai apprécié la débrouillardise des uns et des autres pour survivre, leur capacité d'adaptation à des conditions de vie dramatiques, leur entraide.

Ils jouent, écoutent de la musique, lisent...

Jiselle est l'hôtesse de l'air qui rassure et accompagne tout son petit monde à bord de leur avion en perdition. Elle garde jusqu'au bout ses peurs pour elle, afin de les préserver, dans ce monde qu'elle dit parfait.

 

Quelques extraits :

- "Elle commençait à mesurer la difficulté d’être une belle-mère, ou une mère. On passait son temps à tenter de convaincre des enfants de choses dont on n’était pas sûr soi même."

- "Bien sûr sa mère n’était pas la première personne à lui laisser entendre que ce séduisant pilote qui la pressait avec des fleurs, des bijoux, des promenades le long de la Seine et des demandes en mariage, était peut-être simplement en quête de quelqu’un pour s’occuper de ses trois enfants"

- "Jiselle choisit de ne rien dire, de sorte à prolonger le mystère de cet oiseau, la durée de cette nuit et la fin d'un monde parfait".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Cela paraît sombre et inquiétant et pourtant il semble y avoir une lumière au bout de tout ça.
Répondre
E
Oui Carine-Laure : il y a une lumière au bout...
E
Avec ce scénario catastrophe je penserais que cela pourrait nous arriver. Et que ferions-nous dans ce cas. Merci pour le partage. Bisous.
Répondre
E
Bonjour Elisabeth. Oui, cela pourrait arriver et Jiselle trouve en elle les ressources pour survivre et protéger ses proches...
M
Une lecture ancrée dans la vraie vie, on doit facilement plonger dedans!
Répondre
E
C'est très prenant, mais c'est un scénario catastrophe... Bonne soirée
M
je te conseille "les revenants" du même auteur.
J'ai beaucoup aimé!
Je retiens celui-ci , qui me semble très attrayant.
Bises
Annette
Répondre
É
Merci Annette pour ce conseil lecture. J'espère que tu vas bien. Bisous
R
Je ne connaissais pas du tout et franchement, la couverture ne me tentait pas du tout... Mais avec ta chronique, je me dis "tiens, pourquoi pas..." :)
Répondre
É
Je suis d'accord Rebecca, la couverture est quelconque mais je ne suis pas près d'oublier Jiselle, une très belle personne. Bisous
É
Elle n'a pas le choix ....sinon comment elle aurait fait?! Il me plairait bien de le lire!!
Répondre
E
C'est une très belle personne !
.
avoir le temps de lire...mais surtout le coeur à lire.............
beau dimanche
Répondre
K
j'ai lu un livre de cette auteure : esprit d'hiver ! très spécial, j'ai un bon souvenir ! j'ai bien envie de testé celui là !
je reviens de vacances ! bises
Répondre
E
Tu reviens déjà de vacances ? Bon dimanche et bisous
C
Elle me semble bien se débrouiller en fait de compte !!! Bonne fin de ce samedi Brigitte ! Bisous♥
Répondre
C
Le résumé ne me donne pas trop envie mais ta chronique titille quand même ma curiosité ;)
Répondre
M
joli partage qui donne envie de lire le livre....je te souhaite un superbe week-end
Répondre
G
coucou je n 'ai pas lu ce livre ; bisous
Répondre
P
Coucou
ça m'a l'air trop stressant pour moi ,-)
Bisous
Répondre
C
bonjour, je vois que tu lis énormément, moi surtout en voyage, à la maison j'ai trop d'occupations, surtout en été, avec le monde que nous recevons !!
bisous
Répondre
É
Oui, Francette : je lis beaucoup... Bisous
R
Je prends note mais pour bien plus tard...Merci ton ressentis est précieux. Bisoussss
Répondre
L
un excellent roman à ce que je vois-
une brave femme qui ne baisse pas les bras---- curieux ce coup de foudre --
bon samedi-
Répondre
M
Merci pour ce beau partage! Bise, bon week-end tout en douceur et dans la joie!
Répondre
C
Belle-mère de trois enfants ! le cauchemar commence déjà ! :-) Je note le titre à tout hasard. Bisous
Répondre
É
Non, Cathy. Finalement, heureusement qu'elle les avait avec elle... Bisous
M
Je ne suis pas très tentée, mais je te remercie de ton ressenti que j'ai lu attentivement
Répondre
M
C'est une auteure que j'apprécie et le thème d'aujourd'hui est très prenant. Je le note ! Merci.
Répondre
B
Bonjour Brigitte et bonne journée,
Merci pour ta visite, cela faisait un bail pour moi-même.
Un livre dont la chronique est vraiment bien faite. Je t'en remercie. Un livre fort tentant qui semble virer vers une forme de livre fantastique. Un livre qu'il me plairait de lire. :) Une présentation bien chouette. Merci à toi. Je note le titre. "La délicatesse du Homard" c'est grâce à la chronique sur Fr2 de Madame de Lamberterie que j'ai lu ce livre qui vaut vraiment la peine également. Un petit bijou comme elle l'a présenté. Et c'est tout à fait exact. :-)
Amitiés
Geneviève
Répondre
É
Bonjour Geneviève. J'ai entendu parler de "La délicatesse du homard" mais ne l'ai pas encore lu. Bonne journée
R
Tu as l'art et la manière de bien nous inviter dans cette histoire et cela donne envie de lire ce livre
Bonne fin de semaine Brigitte
@ bientôt
Répondre
É
Merci Rose et bonne journée !
J
Pauvre Jiselle ma foi... Merci Brigitte, bises
Répondre