Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un livre coup de coeur pour les amoureux du Bassin d'Arcachon

8 Janvier 2016 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Un livre coup de coeur pour les amoureux du Bassin d'Arcachon

J'ai découvert ce livre dans l'Espace culturel que je fréquente.

"Le Goëland" est un livre écrit en 1925 par une écrivain girondine,  Jeanne Alleman (1885-1938) ayant pris le pseudo  de Jean Balde et amie de François Mauriac.

Parmi tous ses livres, Jean Balde avait une prédilection pour "Le Goéland". Pour l'écrire, elle avait partagé, durant plusieurs mois, la vie des pêcheurs et des ostréiculteurs du bassin d'Arcachon. C'est dans cet univers pittoresque et dur que nous plonge ce roman, autour d'un jeune homme marqué par le destin, farouche et révolté, et qui finira par triompher de l'adversité.

« ... Lorsque le vol qui formait un nuage s’est dispersé par gros flocons, l’un d’eux se détache pour une royale rêverie. Celui-là glisse seul. Il est le sauvage ami du bassin vert glauque, gris de lune ou bleu ; l’ami des dunes boisées, odorantes et violettes, à l’âme solitaire ; l’ami des nuages cendrés et couleur de boue que le vent pourchasse. Il voit aller et venir les petites barques pareilles à des fourmis noires. Il voit s’élever et s’abaisser les voiles grises, les voiles rousses, les hommes courbés jeter le filet et le retirer. Il les dépasse et les domine. Il est par moments plein de joie, d’orgueil et de cris. Il est le goéland gris argent que nulle main humaine n’a touché. Son poitrail n’a jamais trempé que dans le vent, le soleil et l’eau. Il est la vie vierge. Le ciel est à lui, et l’océan, et le monde... »

 

Cette histoire est contenue dans le personnage du jeune Michel qui a grandi chez les Picquey, une famille d'ostréiculteur dont il n'est qu'un enfant à garde placé par sa mère qui rechigne à révéler le motif de cette mise à l'écart. Entre temps, Michel est devenu un adolescent rebelle et solitaire bien qu'instruit par un abbé dont il s'est finalement affranchi.

Outre l'abbé, Michel ignore encore les doux et vibrants regards que lui lance Estelle, la jeune fille des Picquey. Seule lui manque Laure, sa mère qui lui rend visite, de rares fois, et le laisse toujours dans un état d'extrême nervosité. Elle arrive à l'improviste par le train de Bordeaux où elle vit auprès d'un mari ignorant de l'existence de Michel.

 

Mon ressenti :

J'ai aimé  découvrir la vie rude des ostréïculteurs et pêcheurs, au début du XXème siècle, sur ce Bassin d'Arcachon que je connais bien. Jean Balde décrit parfaitement les personnages et les lieux, les lumières du Bassin, tout comme la vie à Bordeaux, à la même époque. N'ayant connu ces lieux que 30 ans plus tard je me souviens bien du train qui longeait le Bassin et arrivait à Arès.

Ma grand-mère paternelle l'empruntait l'été pour venir du Lot-et-Garonne.

Les personnages sont durs, comme la vie u'ils mènent, et les enfants ne sont pas choyés comme aujourd'hui.

Ils m'ont fait penser aux héros de Dickens et aux Misérables de Victor Hugo.

Les cabanes de pêcheurs, l'île aux Oiseaux, les quais de Bordeaux sont décrits par petites touches, à la manière des impressionnistes.

 

Des extraits :

"La dorure du Bassin était merveilleuse. C'était un de ces soirs où l'on verrait courir un moustique sur l'eau. La pinasse glissait tranquillement et la paix de l'air était si parfaite que l'on entendait l'égouttement des avirons. Un héron, endormi sur un piquet, semblait un grand parapluie fermé. Des lattes reflétaient leur ombre brisée."

"Quand il se rappela plus tard l'arrivée à Bordeaux, Michel revoyait un fiacre obscur roulant sur les quais, des tramways comme des bateaux illuminés fendant les ténèbres, et des guirlandes de feux blancs et rouges, étoilant, fosse profonde, le fleuve encombré de masses noirâtres."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bonsoir.Le livre à l'air d'être interressant. A découvrir...
Répondre
M
Une belle découverte - Bonne fin de journée - Bisous
Répondre
M
Oh Brigitte, merci pour ce joli compte-rendu. Tu me donnes envie de lire ce roman et de le passer ensuite à ma mère. elle adorera j'en suis sûre y rafraîchir ses racines.
Tes extraits rayonnent de poésie.
J'aime tant moi aussi le Bassin et son univers. As-tu trouvé le livre à l'espace culturel du Leclerc près de chez toi?
Bisous
Répondre
É
Bonjour Martine. Oui je l'ai acheté à l'espace culturel à côté de chez moi mais tu dois pouvoir le commander partout. Bisous
J
belle découvert... la vie était rude mais les sentiments ne changent guère
Répondre
R
Intéressante ta découverte, en effet un livre à découvrir, bises
Répondre
M
Une très belle écriture, analyse fine et comparaisons, amour du détail et de la nature, on s'y plonge avec plaisir!
Répondre
K
Intéressant, merci du partage ! bonne journée
Répondre
P
Merci pour le partage !
Une belle découverte, un univers à découvrir.
Répondre
V
il me tente bien ce livre, merci de nous le présenter! gros bisous Brigitte. cathy
Répondre
C
Belle chronique !
Répondre
M
de retour à la maison depuis ce midi, je passe te souhaiter une bonne nuit
Répondre
C
Je pense que ce livre est parfait pour les amoureux du bassin ! il a l'air de se développer comme un tableau et les descriptions sont poétiques. Tu as l'air de t'être bien régalée... Bisous
Répondre
É
Bonjour Cathy. Oui, je l'ai bien apprécié. Bisous
D
Ce livre a l'air bien, merci pour l'info de lecture,
bonne soirée,
bises.
DOmie
Répondre
C
C'est toujours un plaisir de lire des livres qui décrivent des lieux que l'on connaît.
Répondre
M
Belle chronique qui donne envie ce roman
Répondre
L
C'est un livre qui est très tentant, par sa poésie que tu nous livre par petites touches, si tu en fais un "livre voyageur", je m'inscrit d'avance! Bisous
Répondre
É
Bonjour Chantal. Je ne peux pas pour celui-ci car c'était un prêt. Bisous
N
Tes extraits sont magnifiques et j'adore ce style d'écriture. Des images éblouissantes de ce si beau bassin. Bien belle journée et excellente fin de semaine.
Répondre
É
Merci Nell et bonne journée à toi. Bisous
L
tu en parle avec amour , tu donnes envie à tous de le lire-
Belle journée !!
Répondre
R
Tu en parles si bien, que cela donne envie d'aller acheter ce livre
En ce moment j'en ai qq uns sous le coude mais 24 h ne vont plus me suffir pour tout avaler :)
Mais j'organise en fonction de mes envies prioritaires :)
Bisous et beau jeudi
Répondre
J
Je ne connais ni Arcachon ni Balde, voilà de quoi y remédier.... c'est bien écrit en tous cas... merci à toi, bises
Répondre