Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Ma critique pour le concours de critiques littéraires de Price Minister : "Sous les couvertures"...

14 Décembre 2014 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Comme en 2013, je me suis inscrite au concours Price Minister de Critiques littéraires cette année.

J'ai reçu mi-novembre le roman choisi "Sous les couvertures" de Bertrand Guillot. 

 

La 4ème de couverture : Un samedi soir, une librairie de quartier. Comme toutes les nuits, sitôt le rideau tombé, les livres s’éveillent et se racontent leurs histoires… Mais ce soir, l’heure est grave : les nouveautés viennent d’arriver, et les romans du fond de la librairie n’ont plus que quelques jours pour trouver un lecteur !

Pour sortir par la grande porte, il leur faudra s’unir et prendre la place des best-sellers solidement empilés près de la caisse. Autant dire qu’ils n’ont pratiquement aucune chance…

Entre roman et conte iconoclaste, Sous les couvertures, quatrième livre de Bertrand Guillot, est une merveille d’humour et d’originalité. Où l'on découvrira, entre autres, à quoi servent les classiques, en quoi les livres ressemblent à leurs auteurs... et pourquoi, à l'habit des académiciens, on a jaouté une épée.

 

Mon ressenti : Ce livre ne fait que 170 pages mais je me suis arrêtée à la page 96. Je l'ai repris plusieurs fois, je me suis forcée à continuer, d'autant plus que les autres critiques sont dithyrambiques.

Mais à part la couverture du livre, très colorée, le titre "Sous les couvertures", et le prénom du fils du libraire, je n'ai rien aimé. Ni le style, ni l'histoire.

Je reconnais l'originalité : des livres qui s'éveillent le week-end, se jalousent et se disputent, comme le feraient leurs auteurs.

Le vieux libraire a du mal à s'en sortir : les clients désertent son magasin, n'achètent que les best-sellers. Même son fils trentenaire, Aurélien, qui voulait autrefois épouser Fantomette commande en ligne et lit sur sa liseuse. 

Ces livres qui se disputent, cherchent à se débarrasser des best-sellers, me rappellent les discours des hommes politiques, certains débats télévisés et j'ai un haut-le-coeur à l'idée de reprendre la lecture.

Une nouvelle sur ce thème aurait été amplement suffisante, 170 pages c'est beaucoup trop...

Des débats fumeux, des querelles, un livre qui pratique l'onanisme quand il croit les autres endormis... Ce livre m'a enlevé toute envie de lire.

Comme lorsque vous avez mangé quelque chose qui vous est resté sur l'estomac et que vous ne pouvez plus rien avaler... 

Au moment de me coucher, je n'avais qu'une envie : me cacher sous les couvertures mais pas du tout envie de me plonger dans les pages de ce livre, ni d'un autre d'ailleurs...

J'espère guérir bientôt de cette absence de fringale littéraire...

 

Ma critique 2013 sur "La grâce des brigands" de Véronique Ovaldé.

Ma critique pour le concours de critiques littéraires de Price Minister : "Sous les couvertures"...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
il y a des livres qu'on n'arrive pas à rentrer dedans et moi je les abandonne
Répondre
F
Donc, on ne le lira pas. Je parlerai du mien très bientôt; bises
Répondre
C
Je ne connais pas ce livre mais le nom de l'auteur ne m'est pas inconnu. Quand il faut se forcer, non non non noooooon Belle soirée à toi
Répondre
A
Je ne connais pas Price Minister des critiques.<br /> Peux tu m'expliquer en quoi ça consiste?<br /> Merci en tous cas de nous éviter l'écueil de ce livre !<br /> Passe une belle soirée, à bientôt.
Répondre
É
C'est un concours de critiques littéraires. Il faut s'inscrire sur le site de Price Minister et choisir un livre parmi une quinzaine puis rédiger une critique sur son blog (si l'on est sélectionné). Bisous
J
encore un livre de promesses non tenues...<br /> je te le dis à nouveau précipite toi sur &quot;le liseur de 6 h 27&quot; celui là tu ne le lâcheras pas !
Répondre
É
Bonjour Josette.Je vais voir si quelqu'un peut me le prêter. Bisous
P
Bonsoir Brigitte,<br /> Le titre et la page 4 semblaient prometteurs ! C'est compliqué de devoir chroniquer un livre qui ne vous a pas emballé ! <br /> Merci de ton avis, j'éviterai mais je te rejoins assez, pour ce thème, une bonne nouvelle aurait suffit sûrement !<br /> Bises<br /> Anne
Répondre
M
Bonsoir Brigitte, ah lire ce n'est pas se faire du mal....j'hésite toujours à lâcher un livre où je n'entre pas, je me dis &quot;dans quelques pages, peut être....&quot; mais quand rien ne s e passe, et bien....il faut s'y résoudre....comme avec un amoureux, en somme....<br /> Je n'ai pas été sélectionnée cette année mais une blogueuse que je ne connais pas m'a fait suivre le livre de Siri Hustvedt &quot;un monde flamboyant&quot; que j'avais sélectionné...Pas encore lu....affaire à suivre...<br /> Par contre je viens d'abandonner un recueil d e nouvelles de Drieu La Rochelle que je trouve absolument insipide...Je peux le dire, il s'est suicidé depuis longtemps et c en'est pas par ennui en lisant sa propre oeuvre mais çà aurait pu...<br /> Merci pour cette présentation claire,le sujet ne m'aurait pas inspirée...<br /> Bonne semaine à venir,bisous
Répondre
É
Bonjour Evelyne.J'ai beaucoup hésité à l'abandonner, mais c'était trop. Bisous
G
je vois que je ne suis pas la seule à ne pas avoir été emballée! (j'ai reçu Louise)<br /> cependant le début de 'histoire semble sympa mais comme tu le dis une nouvelle aurait certainement suffit!
Répondre
M
Et PAN, dans les gencives ! Tu devrais le reprendre et le condenser pour qu'on puisse le lire...
Répondre
J
Je l'ai terminé hier soir et c'est vrai que c'est un peu long. J'aurais voulu un peu plus de la vie du libraire et de Sarah. Les tactiques et les longs discours par des livres... pffff
Répondre
É
Moi aussi j'aurais préféré en apprendre plus sur le libraire et son employée...
K
mince alors ! le mien était chouette : 36 chandelles<br /> bonne journée
Répondre
P
Bonjour Ecureuilbleu,<br /> Au moins tu as le mérite d'être claire, manifestement ce livre t'a exaspéré. Pourtant l'idée de base était bonne et aurait pu donner un bon roman amusant ou émouvant. Mais si ni la manière d'écrire ni l'histoire ne t'ont plu il est sûr que tu as dû vite te lasser. <br /> Je me demande quelle sorte de critique tu vas bien pouvoir faire. L'acide risque de couler à flot, d'après ce que tu nous en dis. Sois un peu indulgente quand même, l'auteur ne s'attend peut être pas à une démolition en règle.<br /> Et puis, le fils du libraire s'appelle Aurélien, alors cela mérite un petit pardon.<br /> Bon dimanche après midi, bisous.
Répondre
É
Bonjour Pascal. Rassure toi, ce n'est pas un premier roman et ce livre a eu des critiques dithyrambiques, mais moi je ne l'aime pas. Bisous
C
Passes un bon dimanche Brigitte.<br /> Bisous
Répondre
M
il y a des livres, comme ça, dont on ne comprend pas pourquoi ils plaisent tant aux autres et pas à nous....<br /> bises et bon dimanche à toi!
Répondre
É
Bonnes fêtes M'Annette et bisous
M
Oooh mince... tu dois te sentir frustrée d'avoir ce rôle agréable à jouer et de tomber sur quelque chose d'indigeste... à vite oublier pour te donner à nouveau l'envie de dévorer un autre livre. Bisous
Répondre
É
Bonjour Martine. Je n'ai aucune chance e gagner avec une critique négative mais je ne sais pas mentir. Bisous
L
Et bien moi je serai bien curieuse de ressentir ce mal être que tu as ressenti en lisant ce livre finalement.<br /> Parce qu'il est vrai que chacun à un ressenti bien personnel. Par contre je me méfie toujours du monde des critiques littéraires parfois il y a des intérêts financiers enfin souvent....Et cela me fait penser que ton ressenti est certainement très juste.
Répondre
É
D'autres lecteurs l'ont aimé... Bisous Catie
L
Encore un bouquin nul, si j'ai bien lu ton commentaire. Je n'aime pas ce genre de faire à tout prix &quot;original&quot;, jusqu'à ennuyer copieusement les lecteurs, je resterai donc vigilante à n'acheter que &quot;mes auteurs&quot;! Merci pour cette critique qui nous permettra d'éviter ce plomb littéraire. Bisous
Répondre
É
Bonjour Chantal. Peut-être qu'il te plairait. Bisous
M
Au moins tu ne me donnes pas envie de le lire. Il y a des livres comme ça, on a beau se forcer on y arrive pas.<br /> Bon dimanche. Bisous
Répondre
É
Peut-être qu'il te plairait, mais moi je n'ai pas du tout accroché. Joyeux Noël et bisous
J
Eh oui en lecture comme en peinture on aime ou pas !! Bon dimanche à toi, bises de jill
Répondre
M
au moins c'est clair, mais on ne peut pas tout aimer, et c'est super de pouvoir s'exprimer....passe un bien agréable dimanche
Répondre
S
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter. <br /> <br /> Cordialement
Répondre
É
Lien mal posé : ça va sur Google...