Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Le flop du journal russe qui voulait publier des bonnes nouvelles...

22 Décembre 2014 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #S'étonner

Un quotidien russe, City Reporter, a décidé début décembre de ne publier que des bonnes nouvelles sur son site internet.

"Vous avez l’impression d’être noyés sous les mauvaises nouvelles? Vous n’avez plus envie de regarder les informations le matin? Pour vous les bonnes nouvelles ne sont plus qu’un mythe? Nous vous prouverons le contraire demain!» avait promis le City Reporter à ses lecteurs.

L'édition pleine d'optimisme annonçait : «Aucune perturbation sur les routes aujourd’hui malgré les chutes de neige» ou encore : «La construction du passage sous-terrain sera bien achevée pour la fête de la Victoire»

Mais deux tiers des lecteurs ont boudé cette édition spéciale, et dès le lendemain le City Reporter a abandonné cette ligne éditoriale et a ouvert son journal sur un accident de voiture et une explosion de canalisations.

En France, au mois de janvier le journal "La Croix" diffusait un sondage indiquant que 71 % des personnes interrogées voulaient plus de bonnes nouvelles dans les médias. Mais régulièrement des sites d'informations suivant cette ligne éditoriale se sont cassés les dents sur le projet. Newzitiv par exemple, lancé en 2011 n'a tent qu'un an avant de fermer boutique.

Selon de nombreuses études scientifiques, c'est notre cerveau qui serait programmé pour ne s'intéresser qu'aux mauvaises nouvelles. Joël de Rosnay explique dans La Tribune : "Les êtres vivants (humains, animaux) qui se souviendront des mauvaises expériences et de la mani-re d'échapper à toutes sortes de périls auront de meilleures chances d'échapper à la mort. Le Professeur Rick Hanson explique "Nous cherchons constamment des informations négatives pour surréagir, et puis nous stokons ces réactions dans la structure du cerveau. Par exemple, on apprend plus vite de la douleur  que du plaisir, et les interactions négatives ont plus d'impact". C'est donc le public qui pousserait les médias à diffuser des mauvaises nouvelles et non l'inverse.

 

Pour ma part, ce sont les bonnes nouvelles qui me font vibrer, me donnent de l'espoir et envie de les partager.

Alors tant pis si mon blog ne décolle jamais vraiment, je continue à écrire ce qui me plait ! Le bel article de Christian Seguin du journal Sud-Ouest en mai "La messagère de l'anticrise" ne m'a pas amené de nouveaux lecteurs, mais m'a incitée à poursuivre le chemin sur "les petites routes du bonheur...

Le flop du journal russe qui voulait publier des bonnes nouvelles...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Il faut persister malgré tout. A force, même le cerveau le plus récalcitrant s'y habitura.
Répondre
É
Je persiste de toutes façons...
C
Pour ma part, j'évite de lire les mauvaises nouvelles ... Les mauvaises nouvelles nous rendent triste et ne nous apportent rien du tout.
Répondre
F
et on préfère tjs les bonnes nouvelles
Répondre
É
Mais oui, Carine-Laure, les catastrophes délient les langues. Bisous
C
J'ai testé ça depuis longtemps, dans le cadre de mon travail. Stupéfaite de constater que les gens aiment qu'on leur annonce de mauvaises nouvelles (catastrophe aérienne, un terrible accident à deux km de chez eux ...)
W
moi aussi je préfère les bonnes nouvelles, on nous intoxique ! bisous
Répondre
Q
Je crois que nous croulons sous les mauvaises nouvelles, alors, surtout, continue de nous en donner de bonnes...
Bisous et douce journée à toi.
Répondre
S
merci de partager ces bonnes nouvelles avec nous
je viens te souhaiter d'heureuses fêtes de fin d'année
prends bien soin de toi
gros bisous créoles
Répondre
D
bonsoir chère Brigitte ... merci d'être venue aussi longuement commenter mon blog ... tu es vraiment gentille ...
je crains hélàs que les bonnes nouvelles en ce moment ne remplissent même pas un timbre poste .... chaque fois qu'une personne me parle de l'actualité, c'est toujours au sujet d'un désastre, d'un crime etc ..... et çà me fait peur !!
bonne journée de mardi quand même et grosbisous
Répondre
É
C'est difficile de les trouver. Bisous Muriel
J
Continue Brigitte ca remonte le moral ton blog
bisous
Répondre
É
Merci Josette !
F
Tu as bien raison de continuer à diffuser de bonnes nouvelles ; nous avons peut-être été tellement habitués à ne lire que des mauvaises nouvelles , que nous ne savons plus apprécier les bonnes !
Moi, je crois que j'aimerais bien lire un journal avec de bonnes nouvelles ! Bises
Répondre
É
Moi aussi, j'aimerais bien... Bisous Fanfan
P
Moi aussi je préfère les bonnes nouvelles, il est normal de se tenir au courant de l'actualité mais je reproche
aux médias de ne pas compléter par ce qui est aussi vecteur de joies et de plaisir.
Répondre
É
Oui, moi aussi je regrette que les bonnes nouvelles ne soient pas plus mises en valeur...
R
Je crois que ça ne nous ferait que du bien d'apprendre seulement des bonnes nouvelles,les mauvaises éclipsées qui ne feraient plus parler d'elles,on serait un peu meilleurs nous les humains...peut etre..Bonnes fetes Brigitte!
Répondre
É
Merci Ramu et bonnes fêtes à toi aussi ! Bisous
M
Je zappe vite quand il y a trop de mauvaises nouvelles, trop c'est trop et ça n'émeut presque plus tant on fini par trouver normal. Oui continue les bonnes nouvelles, celles qui font sourire, attendisse ou qui sont belles, ça fait du bien.
Bonne semaine. Bisous
Répondre
É
Merci Mimi pour tes encouragements. Bisous
P
Coucou,
On dit que les français sont râleurs et qu'ils aiment l'être...Il y a plein de nations de pessimistes!
Mais tiens bon la barre et continue avec tes nouvelles positives! On en a tous besoin!
Une radio locale enchaine avec le journal des bonnes nouvelles après l'info locale et nationale...et je les attends avec impatience!
Bisous positifs
Répondre
É
C'est une bonne idée qu'a eu cette radio locale. Pourrais tu me donner son nom ? Bisous
H
Bonsoir Beigitte
Pour votre blog, vous avez choisi un thème séduisant, et vous avez bien raison de persister. Il est bien préférable d'avoir un nombre limité de véritables amis (virtuels ou pas), plutôt que des visiteurs "courants d'air" plus ou moins obséquieux qui recherchent une simple réciprocité. Ceci étant, je suis convaincu moi aussi, que même inconsciemment, on enregistre plus facilement ce qui peut vous être néfaste, que le reste. Je pense que c'est une question de survie pour tous les êtres vivants. Si par exemple, du jour au lendemain vous vous mettiez à malmener vos chats, ils ne manqueraient pas de se tenir à l'écart, même si auparavant vous avez été très gentille avec eux. D'instinct, ils donneraient la priorité à ce qui leur a été désagréable ; nous-mêmes nous ferions pareil.
Bonne soirée
Répondre
É
Bonsoir Hugues. De toutes façons je garde ma ligne de conduite pour ce blog... Bonnes fêtes de fin d'année
M
Je ne crois pas que j'ai envie d'entendre des mauvaises nouvelles quant à moi mais c'est ainsi on en est abreuvés, hélas ! Remarques il y a des tas de gens qui se complaisent dans le négatif...
Bises Ecureuil
Répondre
M
ET bien oui tu as raison continue de nous faire sourire voir rire avec tes bonnes nouvelles; pour ma part je préfère :) tiens ce soir je vais au cirque de Noël en famille "voir la magie de Las Végas" tu sais il y a le numéro des motos dans une bulle tu en avais parlé :) ! il est au Bousat je sens que ça va être un bon moment :)) Gros bisous Mary
Répondre
É
Ce n'est pas moi qui ai parlé de ces motos. Je crois que c'est Khanel. Bisous
R
bonjour, Je suis comme toi j'aime lire les bonnes nouvelles car je sais assez que le monde est méchant alors mieux vaut éviter de se torturer le cerveau, quant à tes lectrices dis toi que tu a la qualité !!!! et c'est mieux, bises et bonnes fêtes de noel
Répondre
É
Bien sûr j'ai la qualité et la fidélité, ce qui est très appréciable. Merci et bisous Rolande
P
Bonjour Ecureuilbleu,
Depuis belle lurette je ne regarde plus les informations à l télé et n'écoute plus celles diffusées à la radio. Je me contente de trier ce qui m'intéresse sur internet.
Pour les bonnes nouvelles j'ai chaque jour ce qui me suffit en lisant tes articles. Et puis je vais sur les blogs de tes aminautes qui ont toujours des choses sympas à raconter. Je refuse de tomber dans le défaitisme actuel où l'on nous montre que la guerre, les attentats, les faits divers et autres...
La vie peut être très belle si l'on ne regarde principalement que les bonnes choses, l'amitié et l'amour que l'on porte à notre prochain. Je pense ne pas être totalement dans le faux, qu'en penses tu ?
Bon après midi, bisous.
Répondre
É
Oui tu as raison. Il y a matière à se réjouir un peu partout. Bisous
K
en fait, on aime lire le malheur des autres !!!! un petit morbide tout ça !!!
Répondre
F
oui, vive les bonnes nouvelles, même si, elles sont rares aux infos....pour ma part le journal du matin me suffit... on devrait créer un blog, ou chacun et chacune, ne parleraient que de bonnes nouvelles....
Répondre
É
C'est ce que je fais ici Françoise... Bisous
L
He oui, l'homme est ainsi fait, il aimerait de bonnes nouvelles, mais dès qu'on lui en sert, il fait la grise mine et se rue sur les mauvaises, quand à moi, comme toi, je préfère les bonnes et c'est vrai (sauf sur ton blog) elles sont plutôt rares! Bisous
Répondre
É
C'est amusant de les chercher, au milieu d'un tas de mauvaises. Bisous
L
et oui voilà tout l'homme qui se réjouit de la tristesse... Moi je préfère les bonnes nouvelles, les mauvaises me stressent trop je m'en aperçois de plus en plus en vieillissant !
Répondre
M
je boycotte les infos sauf celles de 6H30 ou 7H sur la 2 si je suis réveillée ... je sais que sur moi un flot d e mauvaises nouvelles a un impact négatif , mélange de culpabilité et d'impuissance pas bon pour mon karma...j'en déduis donc que je ne suis pas adaptée à sur réagir,et que je suis une brêle!!!! tu parles que je suis convaincue!!!!!!!
Répondre
É
Moi non plus je n'aime pas ces mauvaises nouvelles...
J
Ce n'est pas faux... pas assez d'adrénaline dans le mot bonne !!!! Merci à toi, bises de JB
Répondre