Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Les trois bus...

7 Octobre 2012 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Rêver

Cette nuit j'ai fait un rêve étrange, mélange de fable et de différents morceaux de réalité.

J'étais dans une ville et j'attendais un bus avec des collègues pour rentrer sur Bordeaux. La plupart des collègues attendaient au bord de l'eau. Océan, lac ou estuaire, je ne sais...

J'y suis allée aussi et puis je suis revenue vers des bâtiments. J'ai voulu prendre mes précautions pour un voyage de 3 heures et j'ai cherché les toilettes dans une sorte de hall. Il y avait une sorte de boite ronde comme une grande boite à chapeaux posée sur un cube et une sorte de tourniquet autour. J'ai attendu car le voyant "Occupé" était enclenché.

Il y avait une dame dans l'engin. On voyait sa tête dépasser. Le Monsieur Pipi lui a demandé de baisser la tête et a fermé le couvercle en zinc. Un monsieur est arrivé et s'est placé au bon endroit, juste en face de la porte. Quand elle s'est ouverte il est entré dans l'engin, me piquant la place. Je me suis rapprochée de la porte, mais quelqu'un m'avait encore devancée.

Je n'étais pas contente et quand la personne est sortie, je suis montée sur le cube et me suis glissée dans le carton à chapeau, aidée par Monsieur Pipi, qui a ensuite rabattu le couvercle sur ma tête. Il faisait noir mais j'ai trouvé l'interrupteur. C'était sommaire. Juste un trou dans le cube qui semblait en carton.

Je n'ai pas pu uriner. Tant pis, j'irais dehors.

Je suis ressortie de l'engin par le haut, aidée par Monsieur Pipi.

Dehors la nuit était en train de tomber et toujours pas de car...

Je suis revenue vers l'eau mais l'on n'y voyait absolument rien, alors retour vers les bâtiments.

Les bus étaient arrivés. Ils étaient trois.

J'ai pris mon sac et suis entrée dans le premier bus. Il était spacieux, sentait le neuf et semblait très confortable. Ls premiers arrivés s'étaient installés chacun sur plusieurs sièges pour pouvoir s'allonger et dormir. Certains avaient réservé des places pour les copains. D'autres s'étaient aménagés des sortes de salon pour jouer aux cartes. Les places étaient rares et je ne voyais personne avec qui j'aurais plaisir à discuter.

Je suis sortie du premier bus et je suis entrée dans le suivant. Le suivant était un bus classique et je me suis dit qu'il ferait bien l'affaire si je trouvais des places libres et des gens sympas. Peut-être que je pourrais m'allonger et sommeiller. Il restait encore quelques places mais disséminées.

Je suis sortie du second bus et je suis entrée dans le 3ème, une vraie catastrophe ambulante, mélange de vieille micheline d'autrefois et d'autocar déglingué aux senteurs d'huile de vidange. Des ouvriers étaient en plein travail pour rajuster des banquettes en skaï orange qui avaient dû être arrachées. Il y avait beaucoup de places vides.

Je suis sortie de ce bus par la porte de derrière et j'ai suivi un ouvrier en combinaison de travail bleue qui entrait dans un bâtiment, avec l'intention de remonter dans le premier bus. Mais je me suis perdue dans le bâtiment, véritable labyrinthe. J'ai fini par ressortir et j'ai vu le premier bus qui partait.

Je me suis dit que je lui ferai signe quand il passerait devant moi, mais il a disparu en sens opposé. Je ne voyais pas les autres bus. Je n'étais pas du même côté de la place. Je suis rentrée dans le bâtiment et quand j'ai retrouvé le bon côté tous les bus étaient partis.

Je n'avais ni sac, ni papiers, ni téléphone, et aucun numéro en mémoire à appeler si quelqu'un avait l'obligeance de me prêter son portable...

Heureusement, je me suis réveillée !

Ce qui est vrai, c'est que vendredi prochain je dois prendre le bus avec mes collègues pour faire Bordeaux-Pau et Pau-Bordeaux. Et hier soir j'ai regardé "Le plus grand cabaret du monde" présenté par Patrick Sébastien, tout en bloguant. Il y avait un numéro de magie où un jeune homme faisait disparaître sa complice dans une boite ressemblant à ma sanisette. Pour le bus que je vois partir, cela m'est déjà arrivé lors d'une excursion à Séville où accaparée à photographier des azulejos magnifiques je n'ai pas vu que le groupe s'éloignait...

Quant aux trois bus ils me confortent dans l'idée que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, et qu'il faut savoir se contenter de ce que l'on a sans toujours chercher mieux.

  w7gc7567

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Créacora 11/10/2012 20:23


Tu en vis des aventures quand tu fermes les yeux! C'est vrai que mes rêves sont aussi bizarres!

Chantal 10/10/2012 11:29


Ce genre de rêve (beaucoup de gens en font, m'a dit un osy) sont toujours très fatiguants, on se réveille avec presque la gueule de bois!


Ton petit tour en bus, tu verras, il se passera mieux que dans ton rêve! (que je trouve plutôt cauchemardesque...


Bises Chantal 

ecureuilbleu 13/10/2012 22:06



Bonsoir Chantal. Le rêve était plus original que la réalité. Bisous



jean-marie 09/10/2012 23:31


bonsoir, ma chère Brigitte,
j'avais manqué cet article !
je l'aurais vraiment regretté !
tu raconte si bien ce véritable cauchemar
pas de violence mais une atmosphère surréaliste !
ce genre de rêve ne laisse pas d ebosn souvenirs !
espérons que ton vrai voyage se passe mieux !!!
bonne soirée à toi
gros bisou d'amitié
jean-marie


 


 

ecureuilbleu 12/10/2012 21:48



Bonsoir mon cher Jean-Marie. Je reviens du véritable voyage : 6h de bus et 1h 1/2 de voiture dans la journée. Bisous



catcent 09/10/2012 22:57


IL te reste à en faire un film. 


Bisous ecureuilbleu bye

Marie 09/10/2012 08:14


Etrange, en effet, tu devrais écrire des nouvelles fantastiques..mélange d'impressions et d'inquétudes..moi, j'aurais du mal, je ne me rappelle jamais ce que je rêve sauf les dernières secondes
avant le réveil..bises et bonne journée

ecureuilbleu 11/10/2012 21:14



Bonsoir Marie. C'est vrai que j'adore écrire mais je ne suis pas toujours inspirée et je manque de temps. Bisous



C.Kiminou 09/10/2012 07:11


En finissant les trois bus, je réalise à quel point lire tes petits récits m'a bien manqué Ecureuil. Quelle chance tu as de te souvenir si clairement de tes rêves. J'ai connu une fille qui était
passionnée par l'interprétation des rêves. Je trouve ta conclusion plutôt sage. Mais est ce qu'on peut vraiment s'empêcher d'espérer mieux ?


CaroLINE

ecureuilbleu 11/10/2012 20:01



Merci Caroline pour le compliment. Je verrai demain si lé réalité a des ressemblances avec mon rêve. Bisous



la guyanaise 08/10/2012 23:53


un drôle de rêve quand même!


je ne saurais raconter mes rêves...je ne m'en souviens jamais.

Quichottine 08/10/2012 14:22


Tu racontes ce rêve de telle façon qu'on a l'impression de le vivre avec toi... Bon, j'espère que ton voyage se passera sans encombre...


 


Bisous et douce soirée.

ecureuilbleu 09/10/2012 20:20



Merci pour le compliment Quichottine et bonne soirée



•-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-• 07/10/2012 20:53


j'ai beaucoup aimé


tu nous as tenu en haleine


gros bisous 


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 

ecureuilbleu 08/10/2012 22:11



Merci Sonya et bisous



Mimi de Bruges 07/10/2012 18:06


Drôle de rêve, ces sanisettes et monsieur Pipi m'ont bien fait rire, j'espère pour toi que ce n'est pas prémonitoire.


Gros bisous

ecureuilbleu 08/10/2012 22:02



Je suis ravie de t'avoir fait rire. Bisous



Melly 07/10/2012 14:21


Pau où j'ai vécu 15 ans -  bonjour aux côteaux de Jurançon de ma part !


ton rêve est incroyable  -  et tu as retenu tous ces détails ? !!


bonne virée Paloise -  mange un "gâteau russe" (d'Artigarrede) pour moi !

ecureuilbleu 08/10/2012 22:01



Bonsoir Melly. J'y vais pour une réunion et ça ne m'enchante guère. Bisous



MéMéYoYo 07/10/2012 13:43


Après un tel rêve - tu ne devais pas être en super forme en te levant !!!! bon dimanche - gros bisous

m'annette 07/10/2012 13:42


tirer les enseignements d'un rêve....


Je n'ai jamais la chance de me souvenir de tant de détails!


Bon dimanche, bises

ecureuilbleu 08/10/2012 21:58



Je me suis réveillée en douceur c'est peut-être pour cela que je m'en suis bien rappelée. Bisous



witney18 07/10/2012 13:37


les rêves peuvent à mon avis, être en lien avec du vécu ou du "à vivre", ou exprimer des desirs inconscients ou des peurs ou autres, et parfois être premonitoires..mais ils restent encore bien
enigmatiques ! bises

jill bill 07/10/2012 12:32


Ah quand le cerveau fait semblant de dormir... Bon voyage sur le Pau ai-je envie de te dire après tout ça ! Bizzzzzzzzzz

dalla longa gisele 07/10/2012 12:12


Très rigolote ton histoire: Libre circulation !!!


Bon dimanche et bon voyage Bx-Pau et Pau-Bor d'eaux !

ecureuilbleu 08/10/2012 21:43



Merci Gisèle et bonne soirée



Jj 07/10/2012 12:03


Etranges les rêves quand même, j'ai fait un cauchemar il y a deux nuits, atroce, je ne sais pas si c'est en rapport avec la maladie que l'on vient de m'annoncer la présence !


J'étais à ma propre inhumation, allongé que j'étais sur la table, sans cercueil cela dit, parce que destiné à la crémation. J'ai vu mes proches pleurer tout ce qu'ils pouvaient en me voyant
partir dans le four.... Cela dit, j'étais vivant et bien vivant, mais eux ne le voyaient pas, et je suis entré dans les flammes sans que personne ne bouge !


J'ai hurlé comme un diable, et me suis réveillé, certainement en hurlant, trempé de sueur !


Je dois reconnaître que j'ai eu bien peur... à tel point que j'en ai parlé autour de moi, il paraît que ça permet à ce que cela n'arrive pas !


Bonne journée,

ecureuilbleu 08/10/2012 20:40



Bonsoir Jj. Ton rêve est étrange, mais peut-être lié à ton nouveau métier. Bisous



flipperine 07/10/2012 11:37


tu as bien raison savoir se contenter

khanel3 07/10/2012 11:34


tu as de l'imagination ! bonne journée

mamazerty 07/10/2012 11:31


je le trouve très violent ton rêve....mais peut être est il dû au fait que tu avais VRAIMENT envie de faire pipi....c'est drôle tu vois moi ce qui m'effraie dans ton rêve c'est juste la partie
sanisette....non, ne tire pas la chasse d'eau....gloups...gloups.....moi en ce moment je rêve souvent que des copines m'offrent d e belles laitues, magnifiques, bien vertes, bien pommées,juste
coupées de terre, et çà me met en joie aussi bien dans mon rêve que dans la vraie vie au réveil et ensuite...laitue,l'es tu, l'es tu pas?l'es tu QUI?je ne sais...c'est curieux un rêve quand
même....bon voyage à Pau en tout cas....il y aura peut être des toilettes dans le car...?????

ecureuilbleu 08/10/2012 20:09



Tu m'as fait rire, Evelyne. Je me suis réveillée bien contente d'être dans mon lit. A dire vrai 7h de bus vendredi ne m'enchantent guère. J'emmènerai un petit carnet pour noter mes idées ou
dessiner. Bisous