Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

En attendant le mascaret - septembre 2020...

26 Septembre 2020 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Admirer

Le mascaret est un phénomène naturel qui se produit dans l'embouchure et le cours inférieur de certains fleuves lorsque leur courant est contrarié par le flux de la marée montante. C'est une brusque surélévation de l'eau, survenant lors des grandes marées, provoqué par l'onde de la marée montante.

Il se produit alors une vague, plus ou moins haute, qui remonte le cours du fleuve et dont la puissance varie en fonction de la hauteur de la marée, du débit du fleuve à ce moment et de la topographie (profondeur et largeur du lit, bancs de sables, méandres, déclivité etc…..
Il y a généralement 4 à 5 grosses vagues pouvant atteindre 2.5 m de hauteur, espacées d'environ 10 m et deux fois par jour. Le mascaret se propage ainsi sur plus de 150 km de distance puis disparaît dans les zones où le courant de marée est complètement affaibli.

MASCARET est un mot gascon datant du XVIe siècle qui signifie " boeuf tacheté ". Il vient de mascara "mâchurer, tacheter", par analogie avec un animal bondissant. Dans certaines régions, on l'appelle improprement BARRE.

Les mascarets les plus célèbres sont :

 

  • Pororoca sur l'Amazone
  • Rivière de Qiantang en Chine,

En Gironde, il se forme en différents endroits où la rivière est large et peu profonde. Les meilleurs sites sont :
  • Gironde : derrière l'île Margaux (profondeur : 50 cm),
  • Garonne : derrière l'île d'Arcins, rive droite (80 cm); entre Langoiran et Podensac (2.5 m),
  • Dordogne : à Saint-Pardon (2.5 m) à quelques km en aval de Libourne.
  • Il ne peut pas remonter plus haut que la marée, soit à La Réole sur la Garonne et à Génissac sur la Dordogne.

 

J'ai assisté au mascaret, pour la première fois en septembre 2010, avec un coefficient de marée de 106, à Saint-Pardon-de-Vayres, à 11 km de Libourne.

 

10 ans plus tard, le 18 septembre 2020, je suis revenue admirer ce spectacle offert par la nature, avec mon frère, à Saint-Pardon-de-Vayres.

Il fallait porter le masque et le nombre de spectateurs était limité à 1 000, mais c'était un jeudi, et nous étions peu nombreux.

Le coefficient de marée était de 98, et la vague prévue à 17h05.

Par rapport à 2010, beaucoup de choses ont changé : il n'est plus passible de circuler sur les berges, l'accès étant barré par des pancartes "propriété privée - défense d'entrer", pour s'approcher du lieu où la vague débute et il faut donc rester autour du port.

 

De la berge, on aperçoit sur l'autre rive le château de Campus :

En attendant le mascaret - septembre 2020...
En attendant le mascaret - septembre 2020...

Sur les bords de la Dordogne, il y a des carrelets (petites cabanes de pêcheur sur pilotis) :

En attendant le mascaret - septembre 2020...
En attendant le mascaret - septembre 2020...

Il y a beaucoup de plantes sur la berge :

En attendant le mascaret - septembre 2020...
En attendant le mascaret - septembre 2020...
En attendant le mascaret - septembre 2020...
En attendant le mascaret - septembre 2020...
En attendant le mascaret - septembre 2020...

Certains ont utilisé la cale de mise à l'eau pour mettre leur planche ou leur canoë à l'eau et partir en direction du château de Campus. 

D'autres arrivaient en canoë ou planches sans doute d'autres ports :

En attendant le mascaret - septembre 2020...
En attendant le mascaret - septembre 2020...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Magnifique !<br /> Je n'en ai jamais vu non plus en vrai, même si j'en ai entendu parler.
Répondre
M
Un beau phénomène. Il faut dire que la région que tu décris est divine!
Répondre
M
Je ne connaissais pas du tout le mascaret, grâce à ton reportage, j'ai appris quelque chose d'intéressant
Répondre
E
Merci Sabine et bonne soirée
M
Je n'ai jamais assisté à ce phénomène fascinant ! J'aimerai bien le voir en vrai un jour. C'est certain que cela attire les foules...bisous et une douce semaine
Répondre
E
Je n'attendrai pas 10 ans cette fois pour revenir en voir un... Bisous
C
Beau reportage en effet et je ne connaissais pas l’origine du mot "mascaret" ... je n'aurais jamais deviné !!!! <br /> <br /> Et la photo du "frelon" ... wouhahou ! Pas facile d'avoir ce genre de bestiole nette en photo ! <br /> Bonne semaine à venir !
Répondre
E
C'est un coup de chance car ce sont les fleurs que je photographiais...
M
Tes explications sont intéressantes et dans l'article suivant les photos sont également très parlantes. Un superbe reportage, Brigitte.
Répondre
E
Merci Evelyne. Bon après-midi et bisous
F
J'en ai entendu parler bien sûr mais comme il n'y en a pas chez nous, je n'en ai jamais vu.Tu nous montreras? Bise
Répondre
C
Bonjour Brigitte,<br /> Bon, il n'est pas arrivé alors, je l'atteds ! Je ne connais pas du tout !!! <br /> Bon dimanche ! <br /> Bisous♥
Répondre
P
Je ne connais ce phénomène que de nom, ça doit être un beau spectacle.<br /> Bonne soirée
Répondre
A
Je viens de lire attentivement ta description du mascaret que tu as vu il y a 8 jours! Veinarde! Il s'enpasse des choses dans ton coin!. Cela m'a permis d'obtenir que la page ADMINISTRATION de mon blog s'ouvre. Ouf! Mais j'ai quand même perdu 1heure à cherche, à attendre!!! ! Zut! et vivent tes photos, BOnne journée, Gisèle
Répondre
E
Je suis contente que tu aies publier ton article. Bisous
L
Belle balade et puis bientôt le grand spectacle de la nature
Répondre
R
Merci pour tes beaux clichés et explication et j'avoue que je craque sur l'insecte en vol ne sachant toutefois pas si guêpe, abeille ou autre...Bravo belle prise. Bisousssss
Répondre
E
Ce serait une abeille...
A
Voilà un phénomène que j'adorerais voir ! On en parle, on le montre (non seulement toi mais à la télévision aux informations) mais c'est impressionnant et troublant!. Tu as fait un très beau reportage. Bravo! Je vais "remonter" pour le revoir. A propos de phénomène, impossible de faire un article : je n'arrive pas à accepter à ADMINISTRATION!. Tu n'as pas trop froid? A Paris (et ailleurs) on caille, Bises Gisèle
Répondre
E
Bonjour Gisèle. Depuis hier les températures sont remontées. Bonne journée et bisous
C
bonjour<br /> je sais que c'est rare est phénoménal car chaque année aux infos les journalistes en parlent<br /> vous étiez aux premières loges !!<br /> bisous
Répondre
R
Thank you for this explanation. It is too bad it is now private. Beautiful images of the area. I like the fishing huts. Friendship
Répondre
P
Merci pour ce reportage et ces explications. Je ne connaissais pas ce phénomène. C'est quand même assez étonnant que cela remonte si loin. Mais sur les photos pas la moindre trace de mascaret. Tout semble calme.
Répondre
E
C'était "En attendant le mascaret"... Je montrerai la vague la prochaine fois...
C
des lieux interdits, je fonce
Répondre
E
Les rives ne sont plus entretenues et il y avait peut-être des serpents...
R
Bonjour Brigitte,<br /> Belles photos ainsi que ce château, Bon samedi , bises
Répondre
L
J'ai entendu parler du Mascaret au cours d'une lecture et pour faire bonne mesure, des gens se noient, mais...comme c'était un roman policier, des méchants ont profiter du mascaret pour en tuer d'autres. Bisous et belle journée
Répondre
E
Il y a un bateau à moteur qui assure la sécurité des participants : les accidents cdoivent être rares. Bonne journée et bisous
V
Bonjour Brigitte, <br /> Voilà une explication très claire de ce qu'est ce phénomène, le"mascaret". J'en avais entendu parler il n'y a pas très longtemps dans une émission " des Racine et des Ailes", mais tu l'expliques très clairement. <br /> Dommage que certains lieux soient "interdits". Je comprends qu'il y ait des "propriétés privées" mais certains sites devraient rester libres, faisant partie du patrimoine en quelque sorte. <br /> J'espère que le spectacle a été à la hauteur du phénomène et que tu as pu faire de jolies photos encore <br /> Bisous et bon week-end Brigitte
Répondre
E
Bonjour Viviane. C'est dommage que l'on ne puisse pas se balader le long de la berge, mais je respecte les panneaux... Et il n'y avait pas trop de monde... Bonne journée et bisous
E
Je n'ai jamais eu l'occasion de voir cela.. <br /> En attendant la suite de ton petit reportage, je te souhaite un bon samedi.<br /> Bisous et merci de ta visite sur mon anniversaire
Répondre
E
Merci Erika et bonne journée. Bisous
C
Je n'ai jamais vu ce phénomène. Merci pour ce bel article et encore une fois tes photos sont très jolies. L'abeille en vol top ! bravo.<br /> Je te souhaite une très belle journée, bisous
Répondre
C
Et bien encore mieux ^^ bises
E
Je ne l'avais pas vue quand j'ai pris la photo de ces fleurs sauvages. Bisous
G
Un bel environnement <br /> Qui doit attirer du monde <br /> Bonne fin de semaine Brigitte <br /> Gros bisous
Répondre
M
il est magnifique ce château, et je suppose que les propriétaires préfère la tranquillité à l’affluence de personnes.....ça peut se comprendre....passe une bien douce journée
Répondre
M
Je n'ai jamais vu ce phénomène . Les carrelets, je pensais que c'était qu'en pleine mer ! Bon weekend
Répondre
E
Ces carrelets sont implantées au bord de l'estuaire. Bonne journée et bisous
D
il y a aussi celui fameux de la Seine, belle journée !
Répondre
E
Oui jusqu'en 1960, depuis ce n'est qu'une vaguelette : https://www.seine-aval.fr/question/fiche-mascaret/. Bonne journée
M
Très belles photos même si je n'ai pas trop vu dans les photos ce phénomène dont tu parles ...Bon weekend ! Amitiés !
Répondre
M
Ah oui d'accord...tu crée le suspense ;) bon dimanche.
E
Bonjour Mel . Là, c'était "en attendant le mascaret"....