Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Repulp, la tasse en peaux d'orange...

21 Février 2020 , Rédigé par ecureuilbleu

Il y a deux jours, je vous ai présenté "Tassiopée", la tasse à croquer, après avoir bu son café, en biscuit + chocolat.

 

J'ai découvert sur le site positivr, un autre projet de tasse, non pas à croquer mais biodégradable. Ce gobelet qui pourrait remplacer les gobelets en plastique, désormais interdits, a été imaginé par 2 Français, Luc Fisher et Victoria Lièvre.

 

Baptisé "Repulp", ce gobelet est fabriqué à base de déchets d'agrumes (peaux et pépins). Il est empilable, lavable en machine et compostable. Sa couleur peut varier en fonction des peaux utilisées.

 

Le couple s'approvisionne en peaux d'oranges et autres agrumes (citrons, clémentines et mandarines) auprès d'un producteur de jus de fruits frais basé dans le Vaucluse. En recyclant ces déchets d'orange, ils évitent au producteur les frais liés à leur enlèvement.

 

Ils ont lancé une campagne de financement en ligne pour trouver les fonds nécessaires au lancement de leur projet.

 

Repulp, la tasse en peaux d'orange...

Passionnée d'agrumes depuis quelques mois, et utilisant tout dans le citron : jus, écorce et pépins que je plante, je ne peux que m'intéresser à cette initiative.

Je n'ai trouvé aucune indication de leur prix. S'il est très modique ces tasses en peaux d'orange pourraient remplacer les gobelets dans les distributeurs de café et les fontaines à eau.

 

Points positifs : la composition de cette tasse, sa réutilisation possible (mais combien de fois ?) et son lavage en machine, sa forme empilable.

 

Ce qui me séduit le moins : son nom qui me semble peu attractif. Repulp fait penser d'une part à "répulsif", d'autre part à "pulpeux"...

 

Une expérience similaire a été mise en place depuis fin 2019, en Italie.

 

Un bar à jus expérimental de 3,10 mètres de haut est surmonté d’un dôme circulaire rempli de 1 500 oranges. Lorsque quelqu’un commande un jus, les oranges glissent dans le presse-agrumes où elles sont coupées en deux et le jus extrait.

La peau, quant à elle, tombe dans un compartiment transparent au bas de la machine où elle est ensuite séchée et broyée pour former une « poussière orange » qui, mélangée à de l’acide polylactique, formera un matériau bioplastique utilisé pour l’impression 3D. Le gobelet ainsi fabriqué pourra ensuite être recyclé après utilisation (et n'est donc pas réutilisable).

Source : site positivr

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quichottine 11/03/2020 15:47

Ces idées que l'on développe en alternative au plastique sont inintéressantes.
Je me demande lesquelles survivront au temps...

Dani et ses Chats (P) 25/02/2020 20:19

Vu sur ton autre article :-)

colettedc 25/02/2020 16:05

Une excellente idée, que cela, Brigitte ! À en juger avec le temps ... bisous♥

Céline 24/02/2020 14:45

Un bon concept pour l'environnement !
Reste à savoir si le café ne prend pas le goût d'orange ;)

ecureuilbleu 24/02/2020 19:18

IL faut espérer que non. Bonne soirée Céline