Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Le monde des "indécelables" dans "Roissy" de Tiffany Tavernier...

5 Juillet 2019 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Ce roman avait retenu mon attention lors de la présentation des livres nominés fin 2018 pour les grands Prix Littéraires. Il était en course pour le Prix Femina.

Je l'ai donc emprunté à la médiathèque dès qu'il a été acheté et disponible.

 

Informations pratiques : Paru en août 2018 aux éditions "Sabine Wespieser éditeur". 277 pages. 21 €

 

La 4ème de couverture :

ROISSY. Sans cesse en mouvement, tirant derrière elle sa valise, la narratrice de ce roman va d'un terminal à l'autre, engage des conversations, s'invente des vies, éternelle voyageuse qui pourtant ne montera jamais dans un de ces avions dont le spectacle l'apaise.
Arrivée à Roissy sans mémoire ni passé, elle y est devenue une "indécelable" - une sans domicile fixe déguisée en passagère -, qui a trouvé refuge dans ce non lieu les englobant tous. 
S'attachant aux êtres croisés dans cet univers fascinant, où personnels navigants ou au sol côtoient clandestins et laissés-pour-compte, instituant habitudes et rituels comme autant de remparts aux bribes de souvenirs qui l'assaillent et l'épouvantent, la femme sans nom fait corps avec l'immense aérogare.
Mais la bulle de sécurité finit par voler en éclats. Et  quand un homme, qui tous les jours vient attendre le vol Rio-Paris - le même qui, des années auparavant, s'est abîmé en mer - tente de l'aborder, elle fuit, effrayée. Comprenant, à sa douceur et son regard blessé, qu'il ne lui fera aucun mal, elle se laissera pourtant aller à la complicité qui se nouera entre eux. 


Magnifique portrait de femme rendue à elle-même à la faveur des émotions qui la traversent, 'Roissy' est un livre polyphonique et puissant, qui interroge l'infinie capacité de l'être humain à renaître à soi et au monde.

 

Tiffany Tavernier, romancière et scénariste est la fille de Bertrand Tavernier.C'est son 8ème roman.

 

Mon ressenti :

L'action se déroule dans l'aéroport de Roissy. La narratrice tire derrière elle une valise et se déplace de terminal en terminal. Elle vit là depuis 8 mois, dormant où elle peut, en sous-sol, dans un cagibi, derrière un comptoir, mangeant nourriture abandonnée par les voyageurs ou offerte, se lavant dans les toilettes, volant parfois un portefeuille ou quelques pièces.

Elle est toujours en mouvement, propre et bien habillée pour ne pas se faire repérer, pour rester anonyme, s'inventant des destinations et d'autres vies dès qu'on l'interroge.

Elle a atterri là après un accident de la route et est amnésique depuis, ayant même oublié son prénom. Elle s'est fait quelques amis parmi les "indécelables" et survit grâce à leur aide et leurs astuces.

Nous découvrons, à travers les yeux de cette femme, d'autres facettes de cet aéroport gigantesque, avec l'envers du décor : les sous-sols, les services de maintenance, le personnel de l'aéroport, l'antenne d'Emmaüs, les SDF...

 

Ce livre m'a rappelé un de mes films préférés, vu 5 ou 6 fois, "Le Terminal" de Steven Spielberg avec Tom Hanks jouant Viktor qui se retrouve coincé à l'aéroport JFK de New-York pendant plusieurs jours.

 

L'écriture est agréable, les personnages bien brossés. La jeune femme en proie à des cauchemars terribles va finir par retrouver la mémoire et renaître à la vie.

 

J'ai apprécié ce livre mais ce n'est pas un gros coup de coeur car malgré tout je ne me suis pas vraiment sentie proche et/ou attachée à elle (contrairement par exemple à Violette de "Changer l'eau des fleurs") et suis restée un peu sur ma faim...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mansfield 14/07/2019 11:49

Alors... la prochaine fois peut-être!

ELISABETH LEROY 12/07/2019 18:00

Comment est-ce possible de vivre ainsi ?

autobiographie 06/07/2019 15:10

Je n'ai qu'un regret: celui de ne plus lire de livre mais, prosaïquement, mon journal et... plein de trucs évidemment qui me passent sous la main. Gisèle

lemenuisiart 05/07/2019 21:32

C'est une belle présentation

colettedc 05/07/2019 21:28

Merci pour la présentation et pour ton ressenti, Brigitte ! Bonne poursuite de cette soirée ! Bisous♥

dasola 05/07/2019 21:16

Bonsoir Ecureuil bleu, je pense que je l'emprunterais peut-être en biblio. Merci pour ce billet. Bonne soirée.

Le petit monde de DJENNIE 05/07/2019 20:24

J'adore la présentation des livres et surtout tes ressentis qui nous aiguilles dans nos choix. Douce soirée. Bisous

ruthiebear 05/07/2019 18:56

I undestand your feeling - not connecting to the character. Thanks you for this review. Friendship

LADY MARIANNE 05/07/2019 18:12

il y a eu un film ou une série sur un homme qui était coincé dans un aéroport----
ouf le roman se termine sur une note positive-
merci pour ta présentation- bisous-

écureuil bleu 07/07/2019 13:45

Oui, c'est "Le terminal", avec Tom Hankd. Bisous

peintrefiguratif 05/07/2019 16:27

au info il y a quelques années c'était un homme qui vivait depuis fort longtemps dans un aéroport
je sait plus si c'était Orly ou Roissy

Mimi 05/07/2019 14:24

Un livre dont j’ai beaucoup entendu parler mais que je n’ai jamais lu car comme pour toi, il me fait penser à l’excellent film avec Tom Hanks que j’ai vu plusieurs fois aussi.

DOMINIQUE ARNAUD 05/07/2019 14:17

dans ce cas... la conclusion s'impose

Livia 05/07/2019 14:04

Je ne lirai pas ce roman, cela me fera peur après d'aller dans un aéroport, quand on pense au nombre de personnes indésirables comme l'héroïne du livre qui y résident on a des frissons d'horreur. J'ai vu le film avec Tom Hanks, dont j'ai oublié le titre sur ce sujet c'est époustouflant, car ils sont très nombreux et volent dans les bagages des voyageurs. Bisous et belle journée

écureuil bleu 07/07/2019 13:42

Difficile de connaître leur nombre puisqu'ils sont "indécelables". Bisous

Bernie 05/07/2019 13:46

Un titre que je note pour le lieu Roissy qui a fait parti de mon univers de travail.

moqueplet 05/07/2019 12:47

il parait pourtant intéressant, peut-être faudrait-il que tu le relise encore une fois.....passe une bien douce journée

virjaja 05/07/2019 10:24

je n'avais pas accroché au film le terminal, si c'est dans le même genre, ça ne me tente pas trop. gros bisous Brigitte. cathy

écureuil bleu 07/07/2019 12:37

Alors ce roman ne devrait pas te plaire...

chevrette13 05/07/2019 10:22

bonjour
il me semble que j'avais vu un reportage, justement de personnes vivant à l'aéroport de la même façon et qui se faisaient un peu d'argent en quêtant de ci de là !!
bisous

écureuil bleu 07/07/2019 11:37

Il doit y en avoir aussi... Bon dimanche et bisous

Josette 05/07/2019 09:58

j'ai passé un bon moment avec ce livre et la découverte des dessous de l'aéroport m'a intéressé
la fin est trop idyllique mais c'est un roman n'est ce pas

écureuil bleu 07/07/2019 11:36

Merci pour ton ressenti, Josette, et bonne journée

Martine Martin 05/07/2019 09:34

je ne sais pas si je lirais ce livre mais en tout cas je voulais te dire que j'ai lu grâce à toi changé l'eau des fleurs et que j'ai adoré. Merci beaucoup. Bisous

écureuil bleu 07/07/2019 11:34

Je te conseille "La salle de bal" que j'ai adoré aussi... Bisous

laura vanel-coytte 05/07/2019 09:19

La déception est à la hauteur de ton enthousiasme de départ

danièle 05/07/2019 09:04

Merci pour ce partage, un livre qui me tente assez.
Très belle journée, bises

Pascale MD 05/07/2019 08:46

Ah, pas un gros coup de coeur alors !
Merci pour ce partage.
Bise et bonne journée

FéeLaure♥ 05/07/2019 07:15

Merci pour ce partage Brigitte
Douce journée
Bisous

Rose63 05/07/2019 07:09

Merci d'en parler bien finalement mais si pas de coup de coeur d'emblée
Bonne journée Brigitte
Bises

manou 05/07/2019 06:27

J'avais eu du plaisir à le découvrir même si pour moi non plus ce n'était pas un coup de coeur ! Je l'ai trouvé tout à fait réaliste et je ressens encore l'ambiance des lieux, des mois après cette lecture. Merci pour ta présentation. Bisous et une belle journée

écureuil bleu 07/07/2019 11:31

Oui, Manou, l'ambiance des lieux est très bien décrite. Bon dimanche et bisous