Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un livre coup de coeur : "La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose" de Diane Ducret...

30 Août 2018 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

Informations pratiques :

Roman de la Finlandaise, Rikka Pulkkinen, paru en décembre 2017 aux Editions Flammarion. 271 pages. Prix : 19,90 €.

 

 

La 4ème de couverture :

 

Comment s'aimer soi-même quand la vie fait tout pour l'empêcher ?

La loi de Murphy n'est rien comparée à la loi d'Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu'on aurait humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l'évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s'emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu'elle a depuis l'enfance qu'il lui a toujours manqué quelqu'un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l'ETA servent d'école buissonnière. Et que l'accident d'un instant devient la fracture de toute une vie? On peut se laisser choir ou faire le saut de l'ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l'esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.

 

 

Mon ressenti :

Dans ce roman qui semble au premier abord être un "feel good" (pour se sentir bien), Diane Ducret nous raconte avec humour sa propre vie .

J'ai ri et j'ai pleuré, surtout vers la fin.

Enaid (anagramme de Diane) reçoit à Gdansk en Pologne, un appel pour lui annoncer qu'elle est larguée. Elle commence alors à nous raconter sa vie et toutes les fêlures, le manque d'amour ressenti.

Abandonnée par ses parents, Jean, et Lena, danseuse de cabaret, elle est élevée par ses grands-parents paternels, Yvette et André, attentionnés et aimants mais craignant sans cesse de lui voir imiter sa mère.

Pour éviter le contact avec les garçons les grands-parents lui trouvent des activités : danse classique, piano puis équitation. Elle va se blesser à la cheville lors d'un concours, et en gardera les traces toute sa vie.

Yvette et André déménagent alors à Biarritz, pour la soustraire aux tentations parisiennes mais ce sera pire... 

Enaid est une jeune femme courageuse qui va se sortir de toutes les situations périlleuses où elle se trouve, avec humour.

La fin est particulièrement émouvante avec les retrouvailles avec Lena mourante.

 

 

 

Quelques extraits :

- "Les chaînes de télévision qu'il ne veut pas regarder, il en a ôté au cutter les touches sur la télécommande..."

 

- "Un tout petit, mais aux plumes d'un rose intense, dont le bout semble trempé dans un encrier noir, ondula face à une femelle. Il tournoie, froisse ses ailes, les lisse, les gonfle, c'est un flamant latin, cela se voit tout de suite."

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Comment s'en sortir quand, dès sa naissance, on est déjà dans les problèmes ? J'ai rencontré des personnes handicapées, de par mon travail entre 1983 et 1998. Cela permet de relativiser ses propres problèmes.
Répondre
E
Oui, c'est sûr...
I
La vie n'est jamais un long fleuve tranquille ! Un livre que je devrais beaucoup aimer. Merci pour tes notes. bonne journée
Répondre
K
Merci pour ta belle présentation de ce livre que j'ai bien l'intention de lire. J'aime beaucoup la couverture.
Bises
Répondre
M
Je pense que ce livre tout en sensibilité a su te toucher parce que nos propres fêlures sont souvent confrontées à celles des autres
Répondre
E
Oui sans doute...
C
Je n'ai jamais lu cet auteur. Tu semble avoir passer un bon moment. Bisous
Répondre
É
Oui j'ai apprécié l'humour de l'auteur.. Bisous Cathy
A
titre amusant! Mais hélas, il ne m'intéresse pas trop car je n'ai pas leurs longues jambes (aucun rapport, je sais). Bonne journée Ecureuil, Gisèle
Répondre
É
Bon après midi, Gisèle et bisous
F
j'en ai déjà entendu parler, mais pas encore lu.....
bisous
françoise80
Répondre
R
Voilà que j'en ré entends parler ici (https://lesjolismotsdeclem.com/2018/08/30/paris-tout-en-poesie/comment-page-1/), bon alors je prend note du coup. Bisous
Répondre
É
Ce n'est pas le même livre mais "L'année du flamant rose"... Bisous
É
Merci Renée pour ce lien
M
un roman qui semble intéressant.....passe un bien doux vendredi
Répondre
E
J'aime bien le titre!Belle présentation Merci Brigitte!
Répondre
V
coucou merci pour la découverte , bisous
Répondre
M
Belle présentation sur ce roman qui aide a se sentir mieux ! Bonne continuation
Répondre
J
Diane Ducret m'intrigue , je vais me pencher sur sa bio et acheter le livre ensuite !
Répondre
J
Voila un roman dans la lignée du Best seller (excellent !) "Ta deuxième vie commencera quand tu comprendras que tu n'en a q'une" de Raphaëlle Giordano !! Merci Écureuil Bleu !
Répondre
É
Bonjour Jerry. J'ai lu les deux et celui-ci est un vrai roman, tandis que celui de Raphaëlle Giordano tourne plus autour du développement personnel...
D
Tu donnes très envie de lire ce livre!
très bonne soirée, bisous
Répondre
R
gros gros bisous suis affreusement en retard aujourd'hui.
Répondre
C
Ce doit être très intéressant ! Merci pour ta présentation Brigitte ! Bonne poursuite de ce jeudi ! Bisous♥
Répondre
C
Passe une bonne journée !
Bises bon jeudi .
Répondre
M
Une chronique qui nous donne bien envie de découvrir ce livre
Répondre
L
je pense moi que les fées n'étaient pas là du tout sur mon berceau-
un bon roman-- poignant-
merci pour la présentation-
bisous-
Répondre
M
Merci pour ce beau partage! Bise, bon jeudi tout doux!
Répondre
C
bonjour
il ne m'est jamais arrivé de pleurer à la fin d'un livre, d'un film oui..et souvent
bonne journée
Répondre
É
Bonjour Francette. Moi cela m'arrive assez souvent... Bisous
J
je ne connais pas !
dernièrement je me suis délecté avec le livre de Sylvain Tesson "un été avec Homère" le nom peut faire peur mais c'est très abordable !
Répondre
É
Bonjour Josette. Merci pour cette piste de lecture. Bisous
M
Je l’ai croisé plusieurs fois mais ne me suis jamais arrêtée, à cause du titre et de la couverture, mais ce que tu en dis me fait réviser mon jugement. Merci Brigitte !
Répondre
É
Moi aussi le titre et la couverture m'ont fait hésiter... Bisous et bonne journée
P
Voilà un ouvrage qui me tente bien, d'autant que par ici, je peux observer et m'entraîner ;-)
Bonne journée
Répondre
É
Bonjour Pascale. Ah oui, tu habites dans la bonne région pour observer les flamants roses. Bisous
R
Merci Brigitte
Bon jeudi
Répondre
M
Je l'ai également beaucoup aimé moi-aussi ! Bisous et une belle journée
Répondre
D
très séduisant
Répondre